background preloader

Detroiturbex.com - Exploring and Understanding the City of Detroit

Detroiturbex.com - Exploring and Understanding the City of Detroit

http://detroiturbex.com/

Related:  detroitQuatrièmeAbandoned Detroit

Détroit désassemblé par Andrew Moore « RapporteursPhoto 21 juin Produite de 2008 à 2009, la série Detroit d’Andrew Moore nous expose à un des aspects de cette ville qui, non seulement au cours de la présente récession, mais de la dernière décennie, a subi les pires aspects de la société américaine (faillites économiques, tension raciale, violences liées à la drogue). © Andrew Moore

La fuite des réfugiés expliquée en 3 minutes (VIDEO) Dans la vidéo ci-dessous, le statisticien suédois Hans Rosling tente de démontrer que l'Europe n'est pas "envahie" par les migrants comme on aurait tendance à le croire en voyant chaque jour des flux de réfugiés déferler sur les îles grecques et italiennes et tenter de franchir les frontières de l'Europe. La Syrie comptait auparavant 20 millions d'habitants. Aujourd'hui, le pays en plein chaos est dépeuplé de plus de la moitié de sa population. Detroit – Now And Then Detroit est une ville américaine qui a été gravement touchée par la crise. Avec cette série « Now and Then », Detroiturbex a repris des images du Cass Technical High School abandonné et délabré puis a incrusté de vieux clichés pris au même endroit pendant les années fastes de l’établissement aujourd’hui démoli. Dans le même esprit : Dear Photograph

Des légumes pour sauver Detroit #EUROPEGOESUS - Dans l'ancienne capitale mondiale de l'automobile, les espaces verts gagnent du terrain. Detroit (Michigan) Vous utilisez un bloqueur de publicité Pour poursuivre la lecture de nos articles, nous vous proposons deux solutions : Tout Le Figaro en illimité Le journal en numérique dès 22h Le site Premium, sans publicité L’information sur tous les écrans 1 MOIS D’ESSAI GRATUIT La ville américaine de Detroit renaît après la faillite La ville de Detroit (Michigan), berceau de l'industrie automobile américaine, est devenue en juillet 2013, la plus grande ville américaine à se déclarer en faillite. Mais début 2014, la ville est déjà en train de se rétablir. Les habitants de la ville cherchent à se défaire de cette image de ville délabrée. Alors certains détruisent pour mieux reconstruire.

Les énergies renouvelables dans le quotidien des Français Selon le baromètre 2016 de Qualit'EnR* 35% des propriétaires ont l'intention de s'équiper en EnR. Ils sont particulièrement motivés par le fait de pouvoir réaliser des économies mais souhaitent également encourager les filières vertes pour des questions écologiques. Si être en faveur des EnR n'est pas surprenant, le baromètre révèle que cet engouement se fait de plus en plus au détriment des filières traditionnelles qui enregistrent des baisses importantes d'intérêt. Ils ne sont que 39% à vouloir que le nucléaire se développe (-6 points par rapport à 2014), 24% pour le gaz de schiste (-3 points), 20% pour le fioul (-5 points) et 16% pour le charbon (-9 points). Parmi les EnR qui ont la faveur des Français le solaire thermique (87%), la pompe à chaleur (82%), les panneaux photovoltaïques (81%) se démarquent, suivis par l'éolien (78%) et le bois énergie (73%).

Une ville qui “rétrécit” (shrinking city) Détroit Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissant, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d’activités, de fonctions, de revenus et d’emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l’insécurité. Les shrinking cities sont d’abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d’abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. Elles sont la manifestation spatiale d’une mise à l’écart de ces villes dans la mondialisation.

Attentats, épidémies, migrants : les cartes du tourisme mondial rebattues Le marché ne s’est jamais aussi bien porté: près d’1,18 milliard de personnes ont voyagé à l’étranger en 2015 - une progression de 4,4% en un an; mais entre les plages d’Afrique du nord abandonnées et la baie de la Havane encombrée, la situation est «contrastée», constate l’Organisation mondiale du tourisme. Exemple le plus marquant, la Tunisie, qui a vu ses plages et ses hôtels se vider après deux attentats meurtriers visant des étrangers. Destination phare pour son soleil garanti et ses prix imbattables, le pays a perdu près de 2 millions de vacanciers sur l’année, et vu son économie frappée de plein fouet. Le déclin de la ville de Détroit par Yves Marchand et Romain Meffre Les photographes français Yves Marchand et Romain Meffre ont capté des images saisissantes du déclin de la ville américaine de Détroit. Avenue Woodward Édifice Atrium Farwell 18e étage d’un cabinet de dentiste situé dans la tour David Broderick Bureau Bagley-Clifford de la Banque National de Détroit

Détroit transforme ses maisons abandonnées en serres Des images de synthèse vo..."Le Louvre, l'Hôtel de Ville ou Notre-Dame présentaient...> Lire la suiteLes 60 plus belles oeuvre...La vague du street-art ne cesse de grandir dans le mond...> Lire la suiteLe décarrossage de la sta...Article publié sur A Nous Paris sous le titre original:...> Lire la suite

Le Japon mène un combat sans issue contre le déclin démographique Imaginez une ville de la taille de Lausanne, mais confrontée au défi inverse. Au lieu de gérer la croissance, elle doit conjurer le déclin de sa population. Un phénomène lugubre qui vide les rues, ferme les magasins et laisse les bâtiments inoccupés.

309. "Imported from Detroit". Vivre dans une ville rétrécissante (shrinking city). Dans un chapitre consacré à l'urbanisation du monde, le nouveau programme de géographie de 4ème invite à s'intéresser aux villes "confrontées à des phénomènes de « rétrécissement » (Shrinking Cities, comme Detroit)." (1)Le choix de la métropole du Michigan peut sembler curieux au premier abord. Est-ce le plus pertinent? En tous les cas, l'opportunité offerte de s'intéresser un peu plus à Detroit constitue une aubaine à ne pas rater tant cette cité charrie d'images contradictoires. Au début des années 1950, Detroit était la quatrième ville la plus peuplée des États-Unis (1,8 millions d'habitants) et incarnait la réussite industrielle du pays. Mais la ville connaît depuis plus de cinquante ans un lent et long déclin dont les origines sont multiples. L'hyper-spécialisation industrielle de Motor City autour de l'automobile s'apparenta presque à une mono activité ce qui accrut considérablement sa vulnérabilité lors du renversement de la conjoncture économique au cours des années 1970.

« Déclin urbain » et Shrinking Cities : une évaluation critique des approches de la décroissance urbaine La campagne électorale pour les élections municipales de 2008 a mis sous la lumière médiatique un phénomène peu discuté en France : le déclin des villes. Différents articles de presse (Les Échos, 12 février 2008) ont évoqué les difficultés de villes devant faire face à la fois à des mutations économiques et à une perte de population. Alors que les analyses du déclin étaient en France cantonnées jusque-là surtout aux espaces ruraux et aux régions industrielles en crise, ces analyses électorales témoignent de l’émergence dans notre pays d’un enjeu qui occupe et anime depuis déjà plusieurs années la scène politique et les débats académiques dans d’autres pays. Le déclin des villes n’est pas un phénomène récent.

Related: