background preloader

Nos Pensées – Blog sur la psychologie et la philosophie. Articles et reflexions sur le bonheur, la peur et d'autres aspects de la psychologie.

Nos Pensées – Blog sur la psychologie et la philosophie. Articles et reflexions sur le bonheur, la peur et d'autres aspects de la psychologie.

https://nospensees.fr/

Related:  likssEmotionsCouple100Emotions

Colère, agressivité,... : les conseils de Catherine Gueguen pour réagir avec bienveillance Dans son livre « Vivre heureux avec son enfant », Catherine Gueguen répond à une problématique que rencontrent de nombreux parents au quotidien : Mon enfant fait des colères, il est agressif, il tape, il mord. Comment réagir avec bienveillance ? Voici ses conseils. Zone de confort : une vidéo géniale à montrer aux ados Voici une magnifique présentation de la zone de confort. Elle contient de nombreuses clés pour l’avenir. Les ados apprécieront (et leurs parents aussi). Discutons-en tous ensemble ! Comment lire 2 fois plus vite

ATLAS DES ÉMOTIONS – un site intéractif créé par le Dalaï Lama pour aider à trouver la Paix en nous Le Dalaï Lama vient de lancer le 6 mai 2016 – l’Atlas des émotions. A 80 ans, il s’est offert ce nouveau défi, celui de créer une cartographie précise. Un site Internet accompagné d’une carte interactive, qui nous permet de mieux comprendre nos sentiments, apprendre à les maîtriser et ne pas se laisser dominer par nos émotions. Le projet a été initié en compagnie du Dr Paul Ekman, célèbre psychologue et expert, qui a inspiré la série TV – « Lie to Me »

L’histoire du fermier et le cheval – Alexandre Lecouillard Un fermier a un unique cheval qui lui est utile à la ferme. Un jour le cheval casse la barrière et s’enfuit dans la montagne. Le voisin vient le voir et lui dit : « Quel malheur pour vous que cette perte de votre cheval, le travail de la ferme va être plus dur!» Accompagner une émotion jusqu’au bout – Education relationnelle Bon nombre de professionnels ont tendance à essayer de raisonner un enfant lorsqu’il se met en colère. Ils le sollicitent ainsi pour avoir une explication, l’aider à comprendre ce qui se passe pour lui, le calmer. Au moment d’une émotion intense, le cerveau de l’enfant est « sous stress » et il lui est alors compliqué de parvenir à raisonner. Il est en prise directe avec le cerveau émotionnel et ses capacités de réflexion sont très minimes.Une intervention adaptée peut être de l’accompagner dans l’émotion qu’il vit, de la valider, ou simplement d’être à ses côtés pour le soutenir de votre présence. Un exemple : Jules, 10 ans, un enfant angoissé et exprimant difficilement d’autres émotions que la colère, est heureux de retrouver sa maman ce soir, chose qu’il attendait avec une très grande impatience depuis plusieurs jours. Au bout d’une demi-heure, les larmes coulent, Jules s’effondre en sanglots et pleure pendant 10 minutes.

Les personnes hypersensibles et le monde du travail : un environnement complexe – Nos Pensées Les personnes hypersensibles perçoivent très souvent l’environnement du travail comme un terrain hostile et complexe. La compétitivité, la rigueur structurelle, les critiques, les sons et les conversations forcées épuisent totalement leur esprit et leur énergie. Et ce n’est que rarement qu’on apprécie leurs exceptionnelles capacités. Daniel H. Émotions: développement de l'enfant et circuits émotionels Introduction et sujet Les petits bébés éprouvent-ils de la douleur lorsqu’ils sont circoncis sans anesthésie? Malgré la position ambiguë adoptée par les médecins du XXe siècle, la réponse est bien sûr « oui ». Il est maintenant très clair que les circuits sous-corticaux qui se trouvent dans les cerveaux extrêmement affectifs de tous les mammifères leur permettent d’éprouver des émotions. Par conséquent, les leçons tirées des autres mammifères, sur lesquels on peut mener des études de causalité essentielles en neurosciences, s’appliquent à nos enfants. Leur nature affective intense, en particulier pendant les premières années de la vie, est le résultat des fonctions affectives innées formées par l’évolution.

Cesser de lutter contre ce qui fait mal est intelligent, pas lâche – Nos Pensées Choisir d’être fort-e et affronter la douleur est la meilleure chose que nous puissions faire, mais cette stratégie n’implique pas forcément de revivre la même chose encore et encore, et de s’efforcer continuellement. Éviter ce qui nous demande beaucoup de travail et de défi pour obtenir ce que l’on estime dans la vie, c’est aussi fuir. Éviter de vous retrouver en permanence face à ce qui vous perturbe et vous empêche de vivre tranquille, c’est de l’intelligence émotionnelle. La liberté et la force se trouvent aussi dans le fait d’éviter de trébucher encore et encore sur ce qui nous gêne et qui produit de la douleur. Être fort-e, c’est affronter ses peurs et ses fantasmes, par exemple, la peur du rejet de nous montrer tel-le-s que nous sommes.

Related: