background preloader

Bio-construction.com: Accueil

Bio-construction.com: Accueil

120 jours pour construire une maison écologique avec 3400 € Dans cet article, découvrez le lieu de vie d’un ingénieux et écologique citoyen de Grande-Bretagne qui a réussi à construire une véritable maison de conte de fée. Je trouve cette idée fabuleuse et me rappelle quelque peu le logis de maître Yoda, dans Star Wars. Régalez-vous les yeux… Simon Dale vit avec sa famille au pays de Galles. Son intérêt pour l’autonomie et la prise de conscience écologique l’a conduit à construire sa propre maison et à aider les autres à construire la leur sur ce principe. Une des plus belles, les plus chaudes, par rapport à la plupart des logements que vous ne pourriez jamais imaginer. Et cela lui a coûté seulement 3400 € ! Tout est présenté sur son site internet : www.simondale.net Pouvez-vous imaginer une entrée plus charmante que cela ? Simon est aussi photographe, et comme vous pouvez le voir dans cet article, il a un certain talent. Les outils employés sont assez simples. Il n’a pas eu besoin de ravager une forêt entière pour accomplir son travail.

Colloque Futurs Urbains : La ville pour tous: nouvelles vulnérabilités, nouvelles gouvernances Les crises que nous connaissons en ce début du XXIe siècle – crise financière, impacts du changement climatique, urbanisation de la pauvreté – fragilisent les villes et leurs habitants et posent avec acuité la question des nouvelles vulnérabilités. On peut alors se demander quels sont les ressorts actuels des inégalités socio-spatiales et dans quelle mesure l’enchevêtrement ds inégalités d’accès au logement, aux services urbains, à la mobilité… sont à l’origine de nouvelles formes de vulnérabilités ? Et dans la mesure où ces vulnérabilités dépendent d’effets de cumul entre des choix contraints de localisation (périurbanisation…), un accès inégal à l’emploi et une inégale accessibilité aux services, comment penser des formes de gouvernance qui soient moins sectorisées et qui portent attention à l’offre de service à destination des personnes qui sont exclues des ressources urbaines ou y accèdent difficilement ? 1) Inégalités socio-spatiales et vulnérabilités urbaines

Ils inventent l'Indépendante, une maison écolo et low-cost de 40 m² à 35 000 € De loin, elle ressemble à une cabane en bois grand format. OEuvre de deux amis d'enfance, Jean Colin et Jean-Paul Gautier, l'Indépendante est en réalité une maison innovante. « D'abord par sa conception : c'est une maison en kit, qui peut être montée comme un jeu de construction par tout un chacun en deux ou trois semaines, explique Jean Colin, architecte installé à Duault, dans les Côtes-d'Armor. Autre atout : « Comme sa surface au sol est inférieure à 20 m², les acheteurs n'auront pas besoin de déposer un permis de construire : une simple déclaration de travaux suffira », ajoute Jean-Paul Gautier, skipper à Loctudy dans le Finistère. Une maison libre de réseaux Cette maison pas comme les autres peut être installée sur un terrain non viabilisé. Ici, il n'y a ni courant, ni raccordement à l'eau ou aux eaux usées. L'isolant utilisé est unique, conçu par Jean Colin et Jean-Paul Gautier à base de copeaux de bois et de chaux. Premières livraisons au printemps

Quel avenir pour les zones d'activités commerciales ?UrbaNews.fr Conçues sur le modèle du zonage des années 1960, dans une période d’utilisation massive de la voiture, les zones d’activités commerciales sont la cible de nombreuses critiques. Les ronds points qui s’accumulent, les parkings bitumés, la prolifération des mâts publicitaires, de panneaux d’indications, les «boîtes commerciales » sont accusés de « détruire les entrées de ville » et d’enlaidir la France. (J. », 1998 ; X. Vue de la zone commerciale de Plan de Campagne – la plus grande de France – située entre Marseille et Aix-en-Provences. Mais au-delà du caractère esthétique, ces zones sont-elles encore adaptées aux nouvelles pratiques commerciales ? Cet article propose tout d’abord de revenir sur les différentes transformations qui nous distinguent de la période fonctionnaliste passée pour ensuite se concentrer sur un cas innovant de mutation, issu d’un concours étudiant. Le nouvel environnement urbain Une Zone d’Activité à Balma, près de Toulouse. » (2011). Schéma du concept Y.

Maison autonome , Zéro factures...solaire - éolien - moteur surnuméraire Qui n’a jamais rêvé de ne plus recevoir de factures, de s’affranchir du réseau électrique, de ne pas être raccordé à celui de l’eau ? Se sentir libre de tous ces fils à la patte et surtout faire beaucoup, beaucoup d’économies tout en contrôlant enfin sa consommation grâce à la prise de conscience de ses besoins réels. Allumer la lumière, c’est aussi facile qu’un clic sur un bouton, pourtant chez Christophe, dans sa chaleureuse petite maison au bord du Vidourle, c’est une autre histoire ! Ici, on est complètement autonome, on se débrouille tout seul pour produire l’électricité dont on a besoin et on pompe l’eau en fonction de sa consommation. La vie de cette famille de 4 personnes est-elle pour autant pavée de sacrifices, de privations et de restrictions ? 4 panneaux solaires photovoltaïques assurent l’entière couverture de leurs besoins en électricité. Pour se contenter de si peu, il n’y a pas de secret, il faut consommer peu de courant. Dans la cuisine ? Dans le salon ?

Epopée de la résilience urbaine #1 L’explosion urbaine est bien souvent à l’origine de dysfonctionnements et de crises. Dans les villes du Nord, où le tissu urbain est inscrit dans le territoire depuis longtemps et où les aménagements sont déjà très structurés, les évolutions touchent, en priorité, aux modes de vie, de consommation et de déplacement. Elles imposent d’adopter des politiques publiques locales de plus en plus contraignantes visant à modifier les comportements à la faveur d’un développement que l’on veut durable. Mais cette politique de restriction n’est pas très intéressante, souvenez-vous du leitmotiv de ce cher Bjarke Ingels « The more energy you spend, the more you get » dans son comic book Yes Is More – et des nombreux articles faisant références à des alternatives à la politique de restriction, voir ici et là. « 10 commandements of good consumption » tiré du livre « Yes Is More », Bjarke Ingels Group. Quoi qu’il en soit, le développement durable est une notion intéressante. La suite au prochain article.

Revue prospective Grand Lyon La ville numérique : quels enjeux pour demain La ville numérique est en vogue et rares sont les municipalités et autres collectivités publiques qui ne se soient lancées, aujourd’hui, dans des actions visant à favoriser et diffuser l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans leurs circonscriptions. Ces initiatives témoignent de la poussée de l’omniprésence des réseaux numériques dans la vie quotidienne des citadins qui modifie fortement l’accès aux services et aux ressources de la ville. L’internet, les smartphones et les divers assistants numériques que manipulent la plupart des individus sont devenus aujourd’hui, et seront encore plus demain, des vecteurs essentiels de communication et de socialisation. Il faut en convenir, les TIC et les réseaux numériques sont de plus en plus « encastrés » dans les modes de vie et représentent désormais aussi une composante de premier plan du fonctionnement de l’infrastructure environnementale et urbaine. Un cyberespace public ? Faut-il s’en inquiéter ?

Related: