background preloader

Planete non-violence guerre à la guerre information alternative nationale internationale

Planete non-violence guerre à la guerre information alternative nationale internationale
Aprés avoir déstabiliser l'Ukraine pour tenter de l'incorporer à la fois dans l'UE et l'OTAN les US/UE/OTAN utilisent ce qui se passe dans ce pays pour justifier un renforcement de la coopération UE OTAN. Les ministres de la défense des pays membres de l'UE réuni hier au Luxembourg ont rencontré le secrétaire général de l'OTAN Anders Fogh Rasmussen venu leur exposer les plans de l'OTAN pour réactiver la Guerre Froide contre la Russie. il s'agit bien de réactiver la Guerre Froide avec cette fois l'avantage d'avoir encerclé la Russie en incorporant un maximum d'anciennes républiques de l'ex Union Soviétique soit dans l'UE soit dans l'OTAN soit dans les deux en même temps. Rasmussen a exposé les plans de l'OTAN pour renforcer la coopération avec l'UE: multiplier les exercices conjoints entre la force d'intervention rapide de l'OTAN et celle de l'UE, renforcer la présence de l'OTAN dans les pays membres de l'UE et intégrer ceux qui ne font pas partie de l'OTAN.

http://www.planetenonviolence.org/

Related:  OUH La la....

Alain Soral Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Soral. Alain Soral, à l'état-civil Alain Bonnet (nom d'usage Bonnet de Soral)[n 1], est un essayiste, militant politique et chef d'entreprise franco-suisse, né le à Aix-les-Bains. Il se présente ensuite aux élections européennes de 2009 en Île-de-France en cinquième position sur la « liste antisioniste » conduite par Dieudonné, dont il est devenu l'ami et l'« éminence grise », ce qui permet d'observer une continuité entre ses discours et les spectacles de l'humoriste. En mars 2011, il fonde la SARL « Culture pour tous » dont les activités gravitent autour d'E&R. Au cours des années 2000, il devient, aux yeux de la plupart des observateurs, un idéologue d'extrême droite, oscillant entre un antisémitisme traditionnel et le nouvel antisémitisme.

Bienvenue à Avalon en français Nous, Kerry Cassidy et Bill Ryan, ne partageons pas nécessairement ni ne souscrivons obligatoirement aux opinions émises ici. La raison d'être de Project Camelot et de Project Avalon est d'enquêter sur les mystères qui nous entourent. Nous sommes tous, en un sens, les investigateurs de notre monde. Et bien que nous puissions, en tant qu'individus, ne pas approuver tout ce qui est présenté sur notre site, nous soutenons totalement la liberté de pensée et d'expression, autant que la Quête de la vérité. Note de Bill Ryan (15 oct 2011) Avant que Kerry et moi ne décidions de séparer nos activités fin 2009, je dirais que je me trouvais en phase avec 85-90 % des témoignages de Project Camelot. Par la suite, ce chiffre a légèrement baissé.

Actualités Contre les prisons de sécurité maximale Le dimanche 6 avril 2014 des compagnons de plusieurs endroits de Grèce se sont réunis à proximité de la prison de Domokos pour protester contre le nouveau projet de réforme des prisons du ministère de la Justice, et pour envoyer force et chaleur aux prisonniers détenus là-dedans. Aux [...] “L’État assassine les détenus — Ilir Kareli” (prison de Koridallos, Athènes) Liberté Politique Les rapports sur l'intégration demandés par Matignon, dont certains prônent la reconnaissance de la dimension arabo-orientale de la France et la revisitation de son histoire ou la critique de l’invocation « frénétique » du drapeau… , confirment l’impasse de l’approche idéologique de l’intégration, piégée par son laïcisme et son communautarisme. Mais qu’on ne s’y trompe pas : il n’y a là aucune maladresse. L'ESSAYISTE MALIKA SOREL, née de parents algériens, dénonce dans ces rapports « une rupture assumée de l’héritage du peuple français ». Elle pointe l’installation programmée d’une véritable police de la pensée par l’instauration de lois discriminatoires aux dépens des Français de souche. La réaction de François Hollande condamnant la sottise de son Premier ministre n’est que tactique car sur le fond, il est favorable à l’orientation.

L’Histoire des juifs en Afrique du Nord « Jahiliyya : ignorance ou trésor ? De André Chouraqui "L’histoire des juifs en Afrique du Nord n’a jamais cessé d’alimenter ma curiosité dès ma première enfance. Tout m’interpellait dans l’univers où j’ai vu le jour. Il se présentait à moi sous trois volets violemment contrastés, le musulman et le chrétien, avec entre eux le monde juif auquel j’appartenais. lechatnoiremeutier Rapport de l’audience des Femmes dénonçant le cas Atenco devant la Commission Inter-américaine des Droits Humains. Compagnons et compagnes de la Sexta nationale et internationale Compagnons et compagnes du Réseau contre la Répression et pour la solidarité Denis Lacorne : "L'État américain est fondamentalement laïque" S'il est une gagnante des primaires républicaines, aux États-Unis, c'est bien la religion, ou plutôt la bigoterie, et son corollaire, l'ordre moral. Non à la contraception, non à l'avortement : tous les candidats conservateurs ou presque réclament le retour aux valeurs des Pères fondateurs de l'Amérique. Erreur historique ?

Le combat pour la "démocratie réelle" au cœur de "Occupy Wall Street" Le mouvement Occupy Wall Street, qui s’étend dans l’ensemble des États-Unis, ne porte pas que des revendications économiques. Il s’inscrit dans un cycle plus vaste, qui, de la place Tahrir à la Puerta del Sol, pose la question du dépassement du système politique représentatif. Les manifestations organisées sous l’étendard « Occupy Wall Street » ne trouvent pas un écho auprès de nombreuses personnes uniquement parce qu’elles donnent voix à un sentiment généralisé d’injustice économique, mais aussi, et peut-être surtout, parce qu’elles expriment des revendications et des aspirations politiques. En se propageant du Sud de Manhattan aux villes et communes de l’ensemble des États-Unis, les mobilisations ont mis en évidence la réalité et la profondeur de l’indignation contre l’avidité des entreprises et les inégalités économiques.

Histoire : Les juifs persécutaient les chrétiens Sous l'occupation grecque (2) puis romaine de l'ancien État d'Israël, les juifs comptaient déjà une diaspora nombreuse, très active dans le commerce, et présente dans tout le bassin méditerranéen. Ils développèrent des relations de proximité avec les autorités coloniales et obtinrent des privilèges (3) en échange de services rendus à celles-ci. A l'époque romaine, parmi ces privilèges, figurait l'exemption du culte aux dieux païens et des taxes y afférant. Quand la prédication de Jésus-Christ prétendit ouvrir le monothéisme à tous les hommes, les juifs prirent peur, inquiets de voir leurs privilèges menacés. Un trop grand nombre de gens se réclamant de la judaïté risquaient en effet de provoquer une révision de leur statut par les Romains. L'affaire empira encore avec l'apôtre Paul, quand il dit dans l'Épître aux Corinthiens : " La circoncision n'est rien et l'incirconcision n'est rien, mais l'observation des commandements de Dieu est tout... " (4)

Pierre Conesa : "Le terrorisme ne se combat pas par la guerre" Marianne : La France est en « guerre contre le terrorisme », a déclaré plusieurs fois François Hollande, reprenant une expression popularisée par George W. Bush, mais il semble que la plus grande perplexité règne dans les milieux militaires sur les objectifs de cette guerre avec une zone conflictuelle qui va du Pakistan à la Guinée, un ennemi décidé à internationaliser l'affrontement et une campagne militaire qui se réduit à des frappes aériennes, sans parler de contraintes budgétaires. La France devait-elle, selon vous, entrer dans ce conflit ? Pierre Conesa : Les militaires sont en train de rouler sur la jante, parce que nous avons rarement été confrontés à un champ d’intervention aussi large.

Ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense (France). Spécialiste des questions stratégiques internationales et en particulier militaires. Pierre Conesa est un praticien des relations internationales et stratégiques qu’il a pratiqué pendant une vingtaine d’années au ministère de la Défense dans différents services (autres qu’administratifs).

Related: