background preloader

Dans 75% des cas, les internautes sont incapables de repérer les "fausses informations"

Related:  Recherche et vérification informationsDécryptage et vérification des informationscontenu de formation

La FIDH dupe la fachosphère et déconstruit les idées reçues sur les migrant-e-s (Paris) La FIDH a publié hier sur son site internet une information fictive : « Décision de l’Union européenne : tout citoyen ayant un logement de plus de 60m2 devra accueillir un migrant ». Les objectifs de cette opération inhabituelle : dénoncer, en amont de la Journée internationale pour les droits des migrant-e-s, le 18 décembre prochain, la désinformation et les techniques de la fachosphère sur les réseaux sociaux, et déconstruire certaines idées reçues sur les migrant-e-s, qui alimentent un discours de haine et de repli sur soi dans un trop grand nombre de pays. En moins de 24 heures, plus de 100 000 personnes se sont rendues sur le site de la FIDH pour lire l’article en question. Qui dévoilait bien sûr le concept de l’opération : « Bien sûr, cette information est totalement fausse. Mais si vous lisez ceci, c’est que vous avez cliqué et peut-être y avez-vous même cru… » et déconstruisait sept idées reçues sur la politique migratoire européenne et les migrant-e-s.

Quels moyens pour s’informer sans être désinformé? – DocTICE Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email* Cadre Nom de l’établissement : lycée Victor Bérard/Collège Paul-Elie Dubois /collège A. Descriptif Objectif(s) pédagogiques (s) : Déroulement de la séquence 1ère partie Parole libre 5min

Vers une vie privée en réseau « Quand je signais mes mails avec mon identifiant et mon mot de passe, ce n’était pas seulement de la provocation : ma sécurité est basée sur le fait que je sauvegarde mes données, pas sur un secret qui risquerait – si je le croyais protégé – de m’être préjudiciable. » — Laurent Chemla Pionnier de l’internet et auteur des « Confessions d’un voleur« , livre incontournable (et téléchargeable gratuitement) pour qui veut comprendre les valeurs (et l’histoire) de l’internet tel qu’il s’est développé dans les années 90, Laurent Chemla a une conception somme toute particulière de la vie privée. Les professionnels de la sécurité savent également qu’il se trouvera toujours quelqu’un de plus compétent qu’eux, disposant de plus de moyens ou de temps, et qu’aucun système n’est sécurisable à 100 %. On sait, d’autre part, que la sécurité des logiciels libres -dont le code source est librement consultable- est a priori plus fiable que celle des logiciels propriétaires, dont le code est un « secret« . .

7 conseils pour déjouer les rumeurs Les intox et les fausses informations se multiplient rapidement sur Internet ou par SMS après des événements angoissants. Comment s’en prémunir. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Abonnez vous à partir de 1 € Réagir Ajouter Partager Tweeter fermer A chaque événement angoissant (attentat, explosion), les informations arrivent au compte-gouttes et sont parfois contradictoires selon les sources. Partez du principe qu’une information donnée sur le web par un inconnu est par défaut plus fausse que vraie.Fiez-vous plutôt aux médias reconnus, aux journalistes identifiés.

Apprendre aux élèves à évaluer la qualité d’un contenu sur internet Avec l’explosion d’internet, nos élèves sont confrontés à un volume d’informations de plus en plus important. En effet, chaque minute dans le monde, plus de 500 nouveaux sites sont créés et ce phénomène n’est pas prêt de se tarir. Face à la prolifération de contenus, il est indispensable de guider les élèves afin qu’ils puissent déterminer la pertinence des informations disponibles et qu’ils trient ce qui leur est indispensable et utile de ce qui leur est superflu. Alors même que les récents développement technologiques ne permettent plus aux élèves de vivre et de travailler sans internet, ces derniers ne savent pas forcément comment utiliser au mieux cet outil pédagogique ni comment aborder de manière critique les contenus qu’ils voient en ligne. Identifier les bons contenus. Généralement, les enseignants ont tendance à se méfier de Wikipédia et mettent en garde leurs élèves quant à son utilisation. Utiliser les sites web efficacement Juger correctement une publication Commentaires

Verification Handbook: homepage "Dans l'environnement numérique d'aujourd'hui, où les rumeurs et les faux contenus circulent, les journalistes doivent être en mesure de trier activement les vrais matériaux des contrefaçons. Ce manuel révolutionnaire est une lecture incontournable pour les journalistes traitant tous les types de contenus générés par les utilisateurs." - Wilfried Ruetten, Directeur, Centre Européen de Journalisme (EJC) « Les informations précises peuvent être une ressource cruciale lors d'une crise humanitaire, mais les circonstances qui se dégagent de ces crises sont généralement les plus difficiles pour recueillir des informations fiables. Ce livre aidera non seulement les journalistes mais tous ceux qui travaillent dans des situations humanitaires pour vérifier les faits sur le terrain." - William Spindler, Porte-parole, Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) “À notre époque, savoir ce qui est réel et savoir comment vérifier les informations est essentiel.

Le strip : imaginaires du complot Cliquez sur l'image pour l'agrandir Adja et son ami, les personnages du strip de Julien Revenu n'échappent pas à l'imaginaire du complot . Appelée aussi "théorie du complot " cette forme de paranoïa est très répandue. Elle peut devenir une réponse facile à nos angoisses car elle permet de donner un sens à ce que nous ne comprenons pas . Mais comme on peut le constater, elle ne permet pas à ses détenteurs d'échapper au ridicule ! Pour en savoir plus sur ce phénomène et sur ce qu'il révèle de nos sociétés vous trouverez en ligne les enregistrements de la rencontre Imaginaires du Complot qui a eu lieu à la Bpi le lundi 11 janvier 2016 .

Identité numérique et réseaux sociaux Classe de premières BAC pro Gestion-Administration dans le cadre de l’éducation morale et civique. 25 élèves répartis en 2 groupes. Séances en co-animation avec le professeur documentaliste et le professeur de lettres-histoire. Séquence de 4 heures (2 séances de 2 heures pour chaque groupe) en salle multimédia. Références programme EMC/ enseignement EMI : les enjeux moraux et civiques de la société de l’information « pour une pratique citoyenne des médias » et « appréhender les médias et les phénomènes informationnels ». diaporama : mon droit à limage…Quand les réseaux sociaux s’emballent Vidéo 1 : Dangers internet : Amélie : sur internet ce que vous pouvez publier peut vous échapper. Compétences : Connaissances : Textes juridiques sur le droit à l’image Différents types d’images : la parodie, le pastiche, la caricature Extraits de conditions d’utilisation de réseaux sociaux Activités : Première séance de 2 heures : Deuxième séance de 2 heures : L'avis du professeur-documentaliste :

Lawrence Lessig: «On doit s’inquiéter de la manière dont Internet nourrit la polarisation» «Nous sommes à l’âge du cyberespace. Il possède lui aussi son propre régulateur, qui lui aussi menace les libertés. […] Ce régulateur, c’est le code.» En 2000, lorsque l’Américain Lawrence Lessig publie un article qui deviendra l’une des références de la littérature consacrée à Internet, Code Is Law («le Code fait loi»), le développement du réseau est encore porteur de toutes les utopies. Il y a quelques années encore, Internet portait la promesse d’un renouvellement démocratique… Aujourd’hui, avec l’élection de Trump et la montée de l’autoritarisme en Europe, les réseaux sociaux sont mis en accusation. Ce que nous ne réalisions pas, c’est qu’Internet allait aussi changer profondément la nature des communautés, et la manière dont celles-ci accèdent à l’information et la digèrent. Il y a déjà quinze ans, vous écriviez que dans le cyberespace, «le code fait loi»… Mais est-ce à Facebook d’y répondre ? Facebook prend déjà des décisions dans des domaines très importants. De quelle manière ?

Related: