background preloader

Comment identifier une personne sur Internet

Comment identifier une personne sur Internet
On se croit en sécurité derrière son navigateur mais des chercheurs en sécurité sont en train de travailler sur une technique pour dé-anonymiser les internautes. Il partent du principe que chaque personne possède un navigateur différent, des plugins différents, avec des versions différentes, des polices différentes, un fuseau horaire différent...etc. Et toutes ces petites différences, misent bout à bout, permettent au final de créer une empreinte unique du navigateur (donc de la machine utilisée pour aller sur le net). Ça, c'est ce que l'EFF a appelé Panopticlick et que vous pouvez tester en allant ici. Mais une nouvelle technique exploite les réseaux sociaux. En effet, en exploitant l'historique de votre navigateur, un attaquant (ou un espion ou une société privée) peut savoir sur quels sites vous avez été. Effrayant non ? Toutes les explications sont disponibles dans ce document PDF et vous pouvez tester la technique si vous faites parti du réseau social Xing en cliquant ici.

Vers une reprise en main de notre identité sur le net Vers une reprise en main de notre identité sur le net Mozilla a entamé une importante réflexion sur les concepts d'identité sur le net. En effet, actuellement, notre identité numérique est détenue par une ou plusieurs sociétés (Yahoo!, Facebook, Twitter, Google...etc) qui s'autorisent à la mettre à disposition d'autres sociétés via des protocoles plus ou moins ouverts comme XAuth ou OAuth ...etc. Pas vraiment très cool car nous ne sommes plus les propriétaires directs de notre identité. Mozilla propose tout simplement un standard dont le navigateur internet serait l'élément principal. Notre identité sera ainsi logée dans la barre d'URL du browser. Bref, on utilise des concepts connus de SSO et d'annuaire mais on garde la propriété de tout cela, bien au chaud dans notre navigateur et basta les Facebook and co... Je vous invite d'ailleurs à lire à ce sujet la réfléxion de Aza Raskin. [Source] Vous avez aimé cet article ?

Google Buzz, le cauchemar de la vie privée | slate Il y a les réseaux sociaux choisis et les réseaux sociaux subis. Google vient d'inventer la deuxième catégorie en lançant mardi 9 février Buzz. Le service a été proposé aux plus de 150 millions d'utilisateurs de la messagerie Gmail via une page lancée automatiquement qui ne laissait guère le choix de ne pas s'inscrire. Si cette méthode de recrutement au forceps permet de rivaliser rapidement avec le mastodonte Facebook et ses 400 millions d'utilisateurs, le calcul de Google n'est pas très judicieux sur le moyen et long terme. publicité Google est déjà obligé de faire volte-face. Google a visiblement sous-estimé la difficulté d'utiliser un réseau social ouvert au coeur même ce qu'il y a de plus privé sur Internet, la boîte mail. Google crée une page publique avec les statuts Il faut fouiner dans l'interface pour s'en rendre compte: Google Buzz crée automatiquement une page publique à votre nom. Inutile de préciser que cette page est destinée à être aspirée par les moteurs de recherche.

Google Social Search en bêta 01net le 02/02/10 à 12h13 Social Search sort du laboratoire à idées du moteur de recherche. Cette option, disponible uniquement à partir de Google.com, nécessite l'ouverture d'un compte Google. Le moteur ne se contente pas d'effectuer des recherches dans le premier cercle d'amis mais parmi tous les amis des amis de l'utilisateur. N'indexe pas les contenus définis comme privés Social Search fonctionne aussi avec Google Image. Par la suite, à chaque fois que l'utilisateur effectuera une recherche, Google lui proposera dans la page des résultats traditionnelle les commentaires ou contenus de son réseau sous le lien « Results from people in your circle ». Déjà les utilisateurs s'inquiètent. Une autre possibilité existe pour les internautes inquiets.

Brouiller les pistes avec Firegloves Brouiller les pistes avec Firegloves On l'a vu par le passé, il n'y a pas forcément besoin de vous coller des cookies aux fesses ou de récupérer votre adresse IP pour vous suivre à la trace sur le net. En effet, comme on peut le voir avec Panopticlick, chaque navigateur a une empreinte unique qui peut être générée grâce à la version de ce dernier et aux plugins et extension (et leur version) installés sur celui-ci. Allez faire un essai sur Panopticlick ou fingerprint, vous verrez, c'est impressionnant. Bref, pour combattre cela, un développeur d'extension Firefox a eu l'excellente idée de créer Firegloves, qui permet de brouiller les pistes. Pour cela, l'extension génère aléatoirement des infos comme la résolution d'écran, l'OS, la timezone ou encore la langue, mais vous pouvez aussi préciser vous-même si vous souhaitez que la liste des plugins soit désactivée ou si vous acceptez ou pas d'utiliser les polices du système pour le rendu des pages web. Vous avez aimé cet article ?

Guide d’autodéfense numérique Guide d’autodéfense numérique C'est Kibombo, un fidèle lecteur de Korben.info qui m'a fait découvrir ce document PDF baptisé "Guide d'autodéfense numérique". 196 pages de bons conseils et d'explications pour mieux comprendre l'ordinateur et l'informatique, en vue de protéger sa vie privée, ou simplement conserver la confidentialité de certaines données. Ce tome 1 aborde exclusivement tout ce qui est "offline" (Internet, toussa toussa , c'est pour le tome 2) et vous permettra d'assimiler au mieux les notions de malware, de cryptographie, de politique de sécurité, de savoir quelles sont vos traces laissées sur le disque dur, la mémoire vive ou encore les logs. Vous apprendrez aussi à vous servir des bons outils pour vous prémunir de tous ces risques et à établir une évaluation des risques en terme de sécurité. Vraiment terrible ! C'est formidablement bien écrit... Bref, si vous avez 5 minutes, je vous en recommande la lecture : [Source] Vous avez aimé cet article ?

Pourquoi 123people est un non-service | Owni.fr Je ne sais pas si vous connaissez le site 123people, mais si ce n’est pas le cas je vous recommande de faire une petite recherche google avec “votre nom + votre prénom”. Voilà. Maintenant vous devriez voir de quoi il s’agit. [NDLR: Nicolas Voisin, 23h30 le 19 février. Je ne sais pas si vous connaissez le site 123people, mais si ce n’est pas le cas je vous recommande de faire une petite recherche google avec “votre nom + votre prénom”. J’aurais très bien pu ne jamais vous en reparler, oui mais voilà, les dirigeants de 123people ont décidé de s’offrir une petite branlette à l’occasion de leur anniversaire (2 ans déjà !) Vu que je ne lis pas régulièrement le blog du groupe média de mon pote BenJi Roro, c’est encore via twitter que la bonne nouvelle m’est parvenue. Commençons d’abord avec une petite mise en situation. Et 123people, alors, c’est un site annuaire ? That’s right. 8 publicités. Je sais pas vous, mais j’avais rarement lu un truc qui soit autant de mauvaise foi. Peace.

Comment effacer vos traces du web (ou essayer…) (modifié le 3 février 2010 à 0:02) Avec la prolifération de webservices en tous genres, utiles ou futiles, communiquant ou stockant, on s'inscrit facilement à plusieurs dizaines de services. Souvent pour les essayer, généralement on les oublie une heure après l'inscription. L'inscription est généralement très rapide et simpliste, afin d'attirer un maximum de monde. Pour se désinscrire, c'est pas la même histoire, ça ressemble plus aux newsletter... on ne trouve parfois pas la page permettant de supprimer son compte ainsi que les données personnelles rattachées. JonDoFox | Toonux VPN JonDoFox : un Firefox durci pour renforcer votre anonymat sur le Web Dans le cadre de ses offres Team Privacy et Toonux VPN, Toonux vous propose une liste de proxys privés à configurer manuellement. Si tous les navigateurs modernes proposent le paramétrage d’un serveur proxy, peu sont en mesure d’offrir un niveau de sécurité satisfaisant en laissant le moins de traces exploitables possibles. Un bon moyen de tester le niveau de confidentialité des traces laissées par votre navigateur est le site IPCheck. Nous allons ici voir comment configurer nos Proxys privés sur JonDoFox, un « mod » durci de Firefox, intégrant tout le nécessaire pour accroitre encore la sécurisation de votre contexte afin de surfer de manière anonyme, et sécurisée. Vous devez, si ce n’est pas le cas, avoir préalablement installé le navigateur Firefox, que vous trouverez ici. Dans la partie « Connexions », cliquez sur le bouton « Paramètres », vous devriez accéder à une interface qui ressemble à ceci :

Onfray : Les nouvelles technologies Conférence de Michel Serres © Inria / Photo J.-M. Ramès Publié le : 20/12/2007 Niveau facile Niveau 1 : Facile « Les nouvelles technologies nous ont condamnés à devenir intelligents ! Le 11 décembre 2007, à l’occasion des 40 ans de l’Inria, Michel Serres a donné une conférence sur la révolution culturelle et cognitive engendrée par les nouvelles technologies. Le philosophe donne rapidement le ton et invite son auditoire à prendre conscience de la révolution cognitive générée par la révolution de l’information. Voir la vidéo (1 h 04 min) : Alternative : écouter la conférence en MP3 : Newsletter Recevez chaque mois une sélection d'articles Aidez-nous à évaluer le niveau de lecture de ce document. Votre choix a été pris en compte. Michel Serres Philosophe et historien des sciences, académicien. Voir le profil

Related: