background preloader

La Méthode scientifique : podcast et réécoute sur France Culture

Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois.

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique

Related:  Culture & sciences - sourcesMaths/SciencesSciencesFrance CultureSciences

Quand l'écrivain de science-fiction Isaac Asimov prédisait le futur Un prophète Asimov ? Un devin ? Peu d’auteurs de science-fiction ont dépeint avec autant de précision le futur. Né il y a un siècle aujourd’hui, Isaac Asimov (1920-1992) est encore considéré comme l'un des plus grands auteurs de science-fiction, à la fois en raison de ses romans et nouvelles consacrés aux robots, qui mettaient en scène, bien avant leur existence concrète, les problématiques que poserait l’intelligence artificielle, mais également en raison de son grand cycle de roman Fondation, ayant remporté en 1966 l’unique prix Hugo de science-fiction de “Meilleure série de tous les temps”. Dans ses récits, l'écrivain russo-américain se plaisait à imaginer un futur lointain, où l'humanité avait d'ores et déjà conquis les étoiles.

L’Hydrogène, énergie du futur ? Dans la Tribune de Genève du 4 septembre, Anne-Muriel Brouet expose un point de vue courant selon lequel "l'hydrogène est une, si ce n'est l'énergie de l'avenir". Et, bien que le mot "source" n'apparaisse nulle part dans son article, le chapeau énonce clairement que l'hydrogène serait "un espoir de ressource propre". Malheureusement, l'hydrogène n'est pas une "ressource", encore moins une source d'énergie. C'est un "vecteur énergétique", un moyen de stocker et de transporter de l'énergie d'un point à un autre, par exemple dans le réservoir d'un véhicule, mais l'énergie produite dans la pile à combustible ou tout autre dispositif brulant de l'hydrogène provient d'une autre source d'énergie : celle qui a permis de produire l'hydrogène. En effet, s'il n'y a plus d'hydrogène libre sur Terre, c'est qu'il a déjà brulé. Mais on peut "dé-bruler" l'eau en l'électrolysant : avec un courant électrique, on dissocie les molécules H2O de l'eau en Oxygène et en 2 Hydrogène.

Confine ta science Jusqu’à cet été l’ESPGG ne peut plus accueillir de public. Mais nous avons décidé de ne pas mettre la médiation en pause et de vous proposer gratuitement des activités régulières de culture scientifique… en numérique, pour que vous puissiez y participer de chez vous ! Confine ta science c’est : Chaque semaine une nouvelle thématique à découvrir, Tous les mercredi après-midi, à 16h30, une activité en live sur twitch ( Tous les vendredis entre 17h30 et 18h30 des rencontres en vidéoconférence sur ZOOM avec des professionnels de la recherche avec qui vous pourrez discuter et poser vos propres questions, Pour chaque thématique, un lien vers un document qui rassemble plein de ressources faciles d’accès pour celles et ceux qui veulent aller plus loin à la maison, Toute la famille à partir de 8 ans ! Retrouvez les animations passées en vidéo sur cette page.

La Grande table idées À l’heure du déjeuner, les convives – artistes, personnalités du monde de la culture et des idées – prennent place à table. La Grande table, c’est le magazine culturel de la mi-journée sur France Culture. Tous les jours, dans la première partie de La Grande Table de 12h à 12h30, nos invités – artistes, cinéastes, plasticiens, écrivains, nous parlent de leurs pratiques artistiques, de leurs passions créatrices, le tout avec un regard subjectif sur le monde qui les entoure. Après le Journal de Thomas Cluzel de 12h30, dans la deuxième partie de la Grande Table : plain-pied dans le champ des idées ou comment avoir l’esprit libre, en lui apportant de la connaissance, et l’esprit critique, en le nourrissant de points de vue et d’analyses.

300 milliards d'étoiles L’élément principal qui compose l’univers, c’est le vide. La matière elle-même est faite de vide : dans un atome, le noyau ne compte que pour un million de milliardième du volume total. Le reste est essentiellement vide. Prêt à jeter, l'histoire méconnue de l'obsolescence programmée L’obsolescence programmée (aussi appelée « désuétude planifiée ») regroupe l’ensemble des techniques visant à réduire la durée de vie ou d’utilisation d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. Un produit usé = un produit vendu ! Dans les années 1920, des industriels américains ont trouvé la formule magique pour soutenir la consommation : l’obsolescence programmée. Le Vide Rating: 4.5/5 (17 votes cast) Wikipedia nous dit que le vide est défini comme l’absence de matière dans une zone spatiale. Alors faisons l’exercice d’imaginer une région de l’espace où règnerait un monde sans vie, sans planète, sans étoile, sans atomes susceptibles de s’organiser un jour en quelque chose…un monde sans matière, rempli de vide, imaginons un monde dans un état où il n’y a strictement rien…on se rend vite compte qu’il est difficile de penser le rien. D’ailleurs “Penser le rien, ce n’est jamais penser à rien” (Etienne Klein).

Coronavirus : ce que sait la science ! Chez certains patients, la Covid-19 présente des formes particulièrement sévères. On assiste, chez eux, à un affolement de la réponse immunitaire, cette réaction pourtant chargée de lutter contre les infections. Lors d’une infection, des globules blancs aptes à détruire les virus et les cellules infectées migrent vers la zone malade. Cet afflux est régulé grâce à des protéines appelées cytokines. Avec le SARS-CoV-2 on constate une surproduction de cytokines. L'Art est la matière Archéologues, écrivains, poètes, ils ont marqué l’histoire des derniers siècles en découvrant ou commentant des chefs-d’œuvre de toutes les époques qui depuis appartiennent à l’histoire de l’humanité. Ils s’appellent André Breton, Guillaume Apollinaire, Alfred Barr, Pierre Restany, André Malraux, Yves Bonnefoy… ce sont les regardeurs. Jean de Loisy célèbre leur vision en s’attachant à chaque émission à l’une des œuvres qu’ils nous ont rendues indispensables. Des commentaires de spécialistes révèlent les secrets de ces objets insignes, alors qu’en invité principal, un grand artiste d’aujourd’hui nous dit en quoi ces œuvres du passé nous sont définitivement présentes. Générique début : 1) Extrait de "Pêche de nuit" (1957) d’ Henri Chopin

Related:  volovlunuophbatt