background preloader

LeCollagiste VJ

LeCollagiste VJ
8 avril 2014 2 08 /04 /avril /2014 08:29 Gifs 021 "PolygoFace Larsen" du WIP 2014 @LeCollagiste Published by LeCollagiste - dans DEMO VJ 7 avril 2014 1 07 /04 /avril /2014 08:00 Gifs 020 "PolygoFace Larsen" du WIP 2014 @LeCollagiste 6 avril 2014 7 06 /04 /avril /2014 08:00

http://blog.lecollagiste.com/

Liens Max, MSP, Jitter et pure data Publié le . Voici une série de liens à propos de Max, MSP, Jitter et Pure Data. Ils sont issus d'années de navigation sur le web. Tous ont été vérifiés. Mise à jour : 25 26 octobre 2012. Camouflage motif banlieue 1942, Usine Lockheed, Bob Hope Airport, Burbank, Californie, États-Unis, 34°11’44.91”N, 118°20’57.10”O, Usine Boieng, Seattle, Washington, États-Unis, 47°31’48.01”N, 122°18’34.71”O Lors de la seconde guerre mondiale, redoutant une attaque aérienne de la côte Ouest des États-Unis par les forces japonaises, des usines stratégiques de la côte Pacifique furent camouflées. Parmi celles-ci, l’usine Lockheed de Burbank et l’usine Boeing de Seattle furent recouvertes de filets évoquant un paysage de banlieue. Europe des Cultures Josef Svoboda (1920-2002), scénographe tchèque, est un précurseur de l'utilisation scénique des techniques de pointe en éclairage, électronique, projection d'image et mécanique de scène, mais toujours et d'abord au service de l'expression artistique. Il considère la lumière comme élément fondamental de la scénographie et a inventé un système de rampes à basse tension pour la scène, appelé "svoboda". Formé à la menuiserie et à l'architecture d'intérieur, il réalise sa première scénographie en 1943 et en 1945 il est engagé à l'Opéra du 5 mai de Prague.

Max/MSP/Jitter interactivité Max/MSP/Jitter Cet article est largement inspiré de l’article Max/MSP sur multimedialab Max/MSP est un environnement visuel pour la programmation d’applications sonores interactives. Il s’agit en réalité l’association de deux logiciels : Des « Radio Alice 2.0 » ~ Entretien avec François Huguet à propos des réseaux MESH à Détroit Le développement actuel des « réseaux communautaires sans fil », ou réseaux « MESH », ne peut pas manquer de faire penser aux radios amateurs et aux ondes courtes, à l’histoire des Radios Libres ou de la Mini-FM. Sans négliger cette parenté historique, François Huguet, qui en a fait son objet de recherche, nous invite à aller plus loin et à explorer les possibilités ouvertes par les nouvelles capacités d’émetteur et de récepteur de nos ordinateurs et de nos téléphones portables. Cas d’étude précieux pour repenser la transmission et la communication à l’âge numérique, la technologie MESH nous engage à interroger les enjeux sociaux et politiques, les modèles idéologiques ou économiques qui prévalent au développement de l’Internet et à sa gouvernance. Une petite révolution technologique s’annonce qui touchera autant les grandes infrastructures de télécommunication que les individus eux-mêmes. Reste à savoir de qui et de quoi nous deviendrons les antennes.

Tutoriel Max-MSP : Test Cycling'74 Max/MSP Conçu par l'IRCAM et Cycling'74 pour les musiciens, les designers sonores et les enseignants, Max/MSP est un environnement de programmation visuel qui fait figure de référence pour la création d'installations sonores interactives. En partenariat avec www.idecibel.com, AudioFanzine vous propose de vous initier en douceur à son fonctionnement via le didacticiel que voici. Principe de Max-MSP Avant de commencer à créer quelque chose, il est préférable de comprendre un peu le fonctionnement du programme. Contrat de coréalisation et de coproduction Le contrat de coréalisation C’est un contrat conclu entre un producteur et un organisateur (diffuseur) de spectacles vivants aux termes duquel les parties s’associent pour parvenir à la réalisation de représentations et se partagent la recette générée par le spectacle. Le « producteur » est la personne qui assure la représentation et « L’organisateur » celui qui accueille le spectacle. Ils se partagent les obligations et les responsabilités de la façon suivante :

esse arts + opinions Re pour « Réplique » SYLVETTE BABIN Le leurre de la reconstitution et l'inauthenticité de l'événement Le présent article explore l’obsession dont la reconstitution a récemment fait l’objet en montrant les limites des prétentions d’« authenticité » qui l’accompagnent souvent. La question centrale est la suivante : la reconstitution (par la réitération de l’expérience en direct) échappe-t-elle d’une quelconque manière à la marchandisation qui assaille les pratiques artistiques plus ou moins statiques présentées dans les établissements du milieu artistique ? On pourrait vouloir répondre tout naturellement « non, pas du tout ». L’article suggère néanmoins que la reconstitution (précisément parce qu’elle « remet en scène » un phénomène autrement éphémère qui n’existe pas sous forme statique, gardant la temporalité et la durée en jeu) remet en question la façon dont les systèmes de production de la valeur artistique tendent à s’en remettre à l’inertie.

Présentation détaillée du projet La Grande Image est un collectif réunissant, infographistes 3D et réalisateurs vidéo ayant pour but de réaliser des projections vidéo monumentales sur des bâtiments. Nous réalisons une double projection monumentale sur le musée Champollion et la maison des templiers à Figeac le 21 mai 2016 lors de la nuit européenne des musées. Ce spectacle de 10 minutes, qui retrace l'histoire de l'écriture, sera joué plusieurs fois dans la soirée pendant la nuit européenne des musée le 21 mai 2016. Actualités - Premiers pas avec Max/Msp Parti dans l'idée de créer un sampler logiciel très basique dédié à être séquencé depuis une MachineDrum je me suis lancé dans l'apprentissage de Max/msp. MAX vous permet de créer vos applications de façon visuelle et MSP vous fourni les outils (objets) pour l'audio et le traitement de signaux en tout genres ( voir Reactable)... Donc avec Max/Msp on crée des instruments, des effets, interfaces personnalisées. Chic, chic, chic! Il faut bien commencer par quelque chose. On crée un nouveau "patch", un nouvel espace de travail en quelque sorte, s'ouvre alors devant vous une page vierge.

Related: