background preloader

L'oeil d'Horus 2 - une vidéo Expression Libre

L'oeil d'Horus 2 - une vidéo Expression Libre

Histoire des nombres L'histoire des mathématiques est précédée d'une longue préhistoire dont nous avons des traces remontant à 4000 ans. Les animaux supérieurs, les jeunes enfants perçoivent dans notre monde deux entités abstraites fondamentales : le nombre et la forme. L'arithmétique et la géométrie furent ainsi, longtemps distinctes, les deux sciences fondamentales. Notations au cours des âges : Les plus anciennes civilisations observaient la ronde des astres dans le ciel. Les Babyloniens (-2000) se distinguent en inventant le système sexagésimal : les symboles de base valent 1, 10, 60, puis 600, 3600, 36000 et ainsi de suite. Une tablette d'argile babylonienne ayant 3700 ans a été identifiée comme la table trigonométrique la plus ancienne et la plus précise au monde. Plusieurs civilisations ont de plus, l'idée d'utiliser les lettres de leur alphabet pour représenter les nombres. Il ne peut y avoir de nombres négatifs sans zéro. Les quatre opérations sont déjà connues des Egyptiens.

Momification en Égypte antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La momification dans l'Égypte antique s'inscrivait dans un rituel funéraire. En Égypte antique, la conservation du corps était un symbole très important. La destruction de celui-ci représentait un risque très grave. C'est pourquoi, dès que le décès avait lieu, le corps était remis aux embaumeurs au milieu des pleureuses professionnelles, puis était transporté à l'ouest de la ville, dans un endroit élevé, pour que les crues du Nil ne puissent pas l'atteindre. L'origine de la momification[modifier | modifier le code] La momification s'est pratiquée dans plus d'un pays, mais le berceau de celle-ci se trouve en Égypte où la momification atteint son apogée, tant au niveau de la perfection des techniques que dans son art. C'est lors de la IIIe dynastie que la momification commence à connaître un certain intérêt. « Osiris, connu aussi sous le nom de Ounophris, « l'être bon », était un souverain très éclairé. — Hérodote, Histoires, II, 86 Anubis

Des chiffres aux nombres Diddl - Goletz 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9 … comment en est-on arrivé là ? Pas si simple ! … et pour répondre à cette question, nous allons devoir voyager de la Mésopotamie (actuelle Irak) à l’Afrique du Nord en passant par l’Egypte, l’Inde et la Grèce. Une petite légende autour du mot "calcul" (qui vient de « calculus », en latin, caillou), nous raconte que le berger déposait dans un panier autant de cailloux que de moutons quittaient la bergerie. En rentrant des prés, le berger sortait les cailloux du panier afin de vérifier le compte de moutons. L’évolution de nos chiffres s'étale sur plusieurs millénaires. Compter par paquets : la base du système On a tous eu un jour l’occasion de compter une quantité importante de petits objets : des pièces de monnaie, des billes, des cartes, … Notre compte fini, on en effectue un deuxième afin d’être certain de ne pas s’être trompé. L'écriture décimale demande 10 symboles (0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9). Classification des numérations En Mésopotamie

Religion de l'Égypte antique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La religion de l'Égypte antique, une des religions polythéistes de l'espace méditerranéen antique, date d'au moins du IVe millénaire avant notre ère et ne disparait qu'avec son interdiction par les empereurs romains chrétiens au IVe siècle. Durant les cinq mille ans de l'histoire de l'Égypte pharaonique, la religion, très présente dans la vie des Égyptiens, n'a que peu évolué. Cependant, selon les périodes, certains dieux sont devenus prédominants alors que d'autres passaient au second plan. De plus, chaque culte étant originaire d'une région différente, la place de chaque dieu variait aussi selon la région. C'est une religion thérianthropique qui instaure le pharaon comme un dieu. Les concepts égyptiens[modifier | modifier le code] Les officiants[modifier | modifier le code] Dans la pensée égyptienne, les dieux façonnèrent la Terre et établirent un ordre harmonieux (Maât) permettant au miracle de la vie de s'accomplir jour après jour.

Méthode Maths : cours et exercices de Maths en vidéo Sommaire Importance du cercle trigoFormules de baseFormules d'additionFormules du duplicationFormule fondamentaleAngles associésConclusion Pourquoi le cercle trigo est-il si important ? Le cercle trigonométrique est un outil fondamental à maîtriser parfaitement ! Tout simplement parce qu'on l'utilise souvent, surtout dans les complexes mais aussi en géométrie, dans les fonctions... Le connaître par coeur est donc très important, surtout si tu fais des études mathématiques plus tard, ça te servira forcément un jour ! Nous avons réalisé une animation pour te le présenter afin que tu comprennenes sa construction et non que tu l'apprennes bêtement par coeur, tu le retiendras mieux ainsi. Clique ici visualiser l'animation ! Attention : Il faut lancer le powerpoint en cliquant sur F12 après avoir ouvert le fichier !!! Quand l'animation s'arrête, clique sur la souris pour avancer l'animation. Nous t'avons fait un petit cercle récapitulatif. Formules de base Dans un triangle RECTANGLE : Haut de page

Découvez la momification en Egypte Antique Accueil >> Egypte Antique >> Religion Egyptienne Les Momies en Egypte Antique Une momie est un cadavre qui a été préservé de la destruction et de la putréfaction pour des raisons naturelles ou par des techniques humaines. Les momies ne sont pas spécifiques à la culture égyptienne (on a en effet trouvé des momies en Chine, par exemple) mais nous nous limiterons à l'étude des momies égyptiennes. Les Egyptiens Antique n'avaient pas peur de la mort: en effet ils voyaient en celle-ci le passage vers une nouvelle vie. La religion égyptienne de l'époque est donc très importante en ce qui concerne la mort. Momie Origine des Momies Il faut savoir que bien avant les pharaons et l'Égypte antique telle qu'on la conçoit, les Egyptiens de la préhistoire espéraient une vie après la mort et garnissaient leurs tombes d'objets utiles et décoratifs, vaisselle, outils, peignes, pots et bijoux. Origine mythologique des Momies dans l'Égypte des Pharaons La momification Egyptienne Vases Canopes Article: Martin KURT

PRISM quand le cauchemar devient réalité Ce weekend marque un tournant dans l'histoire d'Internet et de la vie privée, ou plutôt de sa perte. Ce marasme est dû au projet PRISM, une vaste collaboration secrète entre la NSA, le FBI, et presque toutes les entreprises de haute-technologie que vous côtoyez quotidiennement. Le PRISM a octroyé au gouvernement américain un accès sans précédent aux renseignements personnels au moins durant les six dernières années. PRISM est un programme gouvernemental secret … PRISM est le nom de code d’un véritable programme du gouvernement américain, ce n’est pas du tout un projet du Shield. … Qui donne la NSA un accès sans précédent aux serveurs des grandes entreprises de haute technologie … Microsoft. Le processus fonctionne comme suit : les sociétés mentionnées ci-dessus (et qui sait combien d’autres) reçoivent une directive du procureur général et du directeur des renseignements nationaux. Et c’est là que les choses deviennent intéressantes. … En pompant un nombre terrifiant de données…

L'Egypte antique Nous avons expliqué dans la partie sur la mort les raisons de la momification : personne ne peut accéder à la vie éternelle si son corps n'est pas conservé. Il s'agit maintenant d'exposer les techniques utilisées pour conserver le corps après la mort, le "momifier". Le mot "momie" n'est pas le mot employé par les Egyptiens eux-mêmes, il dérive de l'arabe "mumya" qui signifie "bitume". Dès le XIème siècle, les médecins arabes récupèrent la résine des momies égyptiennes, qu'ils confondent avec le bitume, pour en faire des médicaments très prisés en occident. En fait, c'est une erreur, les Egyptiens n'ont utilisé le bitume sur les momies qu'à l'époque gréco-romaine, mais le mot "momie" restera. "Tout d'abord à l'aide d'un crochet de fer, ils retirent le cerveau par les narines ; ils en extraient une partie par ce moyen, et le reste en injectant certaines drogues dans le crâne. Le décor du sarcophage de Djedbastétiouefankh évoque aussi certaine opérations de l'embaumement : voir ici. 2. 3.

Sciences, phénomènes inexpliqués, histoire, société, culture..., documentaires et reportages vidéos complets. Nécropole Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nécropole mérovingienne de Civaux (France) Une nécropole (du grec nécros, mort et polis, cité, « cité des morts ») est un groupement de sépultures monumentales ou de tombes séparées des lieux de culte. Ce terme provient à l'origine d'une zone de l'antique Alexandrie appelée Nécropolis où l'on enterrait les morts et que l'on devrait qualifier de nécrochore, une accumulation de sépultures formant une agglomération (chora) et située en dehors des espaces d'habitations formant la ville proprement dite. Par extension, le terme peut prendre plusieurs sens : un groupement de nombreuses tombes, dans le sens employé en archéologie ;un ensemble de sépultures monumentales agglomérées ;et par abus de langage, une nécropole princière (un monastère ou une abbaye) où les princes d’une dynastie ou d’un État ont coutume de se faire inhumer. Le terme de nécropole ne s'applique pas qu'à des sépultures humaines : il existe aussi des nécropoles d'animaux.

HAARP : une menace pour l’environnement vibratoire de la planète (Source : AMESSI) Une menace pour le climat et l’environnement vibratoire de la planète HAARP, une arme de destruction massive qui fait partie du programme militaire américain « Joint Vision 2020 » constitue une menace pour les interactions subtiles entre les écosystèmes de la Terre et l’ionosphère. Résonance de Schumann (Fréquences RS) et biocommunications La résonance de Schumann (RS) constitue peut-être le support d’un processus de perception extrasensorielle (PES) de type radar pour tous les êtres vivants. Le programme américain HAARP Décodées par le cerveau, elles reviennent presque instantanément sur le « dos » de la résonance de Schumann et sont alors traduites par le cerveau en données conscientes. A Sedona, en Arizona, Ben Lonetree ( un ingénieur électricien, observe de manière intensive les fréquences RS, qu’il nomme la « Voix de la Planète », ainsi que le champ magnétique terrestre. Rythme et chaos dans l’ionosphère

Related: