background preloader

Pearltrees lance son « Offre Éducation » – Ludovia Magazine

Pearltrees lance son « Offre Éducation » – Ludovia Magazine
1 Share Share Tweet Email A l’occasion du salon Educatec-Educatice 2016, Ludomag a reçu sur son stand Patrice Lamothe, PDG de Pearltrees, qui présente la nouvelle version spécialement conçue pour l’éducation. Avec Pearltrees Education, les établissements scolaires se dotent d’un espace privé et sécurisé qui met toute la richesse d’Internet à la portée des enseignants et des élèves. « Pearltrees Éducation » propose aux établissements scolaires d’avoir leur espace Pearltrees privé et sécurisé. Ainsi, les établissements scolaires peuvent profiter pleinement de toutes les richesses documentaires d’Internet et des capacités sociales du Web. “Depuis l’origine, la communauté Pearltrees comprend une large part d’enseignants et d’élèves. Pearltrees Education propose 5 grandes fonctionnalités : Un espace pédagogique privé et sécurisé. Plus d’infos :Pearltrees Éducation est disponible sur le Web et les apps iOS et Android de Pearltrees. lu : 2412 fois Related:  Échanger, partager et collaborerPédagogieirthovi

OAS - Accueil Cycle de Marche en Animation 2D et 3D (Walk Cycle) par carlito Le cycle de marche est la base de l’animation. Il se compose de 8 poses primordiales (dessins base) qui seront animées par la suite à l’aide de l’outil informatique PencilCheck, à disposition dans les classes-studios. À la fin de cette leçon, les étudiants devront être en mesure de dessiner correctement les 8 poses primordiales d’un cycle de marche. 0 document(s) lié(s) 574.B0 Techniques d'animation 3D et de synthèse d'images, ECUAD Emily Carr University Art, 574-A62-05 - Animation et contraintes techniques, CYCLE DE MARCHE, Cycle de marche, Animation 2D, Animation 3D, walk cycle, régles animation, dessin, tablette

Musescore Eh oui, dans la musique aussi on peut avoir des difficultés de lecture. La lecture de notes pose problème pour certains enfants (et adultes aussi !!!).Impossible de voir la différence entre 2 positions de notes successives sur une portée: Alors ligne ou interligne? Voyons la mise en place: Tout d'abord, sélectionnez une note puis cliquez sur le rectangle noir afin de choisir une couleur. Ensuite, choisir dans le palette de couleurs sa propre référence. Recommencez la manipulation pour toutes les autres notes de la partition. Et voilà, il n'y a plus qu'à !! Voyons maintenant comment faire pour étirer une mesure afin d'espacer au mieux les notes pour rendre la lecture plus confortable: Sélectionnez votre mesure, la sélection est matérialisée en bleu. Choisissez, dans la barre de menu "mise en page", l'onglet "Etirer". Gérez l'espacement de la mesure afin de l'adapter à votre convenance. Et voilà !! En espérant réconcilier un bon nombre de personnes avec la lecture de note. Partager ce post

Educatice : Et si les profs collaboraient aussi ? La table ronde organisée par le Café Pédagogique et animée par François Jarraud le mercredi 16 novembre a fait salle comble. Il faut dire qu'au-delà de l'effet de mode autour du mot "collaboration", le sujet est sensible. Autour des quatre enseignants, EPS, Géographie, Lettres et Math, le responsable de Viaéduc, François Catala et Bruno Devauchelle ont montré que la collaboration, bien que pas si nouvelle que ça dans l'enseignement, voyait surgir un renouvellement avec le numérique. Pepsteam Florian Colombat a présenté Pepsteam, un site destiné aux enseignants d'EPS et qui compte comme abonnés près des deux tiers de la profession. Un succès rare dans les sites disciplinaires mais qui s'explique de plusieurs manières. Du concours à la collaboration Sophie Gaujal a mis en évidence l'importance d'un concours comme levier pour engager des collaborations entre enseignants disciplinaires et pluridisciplinaires avec l'exemple de "Cartographie ton quartier". De l'EPI à l'Escape Game Viaéduc

La vidéo, une alternative et un complément à la trace écrite - LeWebPédagogique Avec le coup de projecteur sur la classe inversée, de plus en plus de professeurs tentent l »expérience et mettent leurs contenus directement en ligne. Les supports prennent souvent la forme de vidéos diffusées sur le net pour faire travailler leurs élèves en amont du cours. Des collègues du supérieur expérimentent actuellement la classe renversée où leurs étudiants construisent eux-mêmes le contenu de la leçon afin d »être en mesure de l’expliquer à leur professeur. Sans parler d »aller aussi loin dans le secondaire, il est possible de mettre facilement les élèves en position de créer du contenu vidéo notamment grâce aux tablettes. Une fois réalisées, ces vidéos sont diffusées en classe et sur le web. Utiliser le support vidéo est une alternative et aussi un complément à la trace écrite traditionnelle. Dans un article intitulé « Réaliser et publier de courtes animations avec Tellagami », François Jourde montre l »intérêt des outils numériques pour varier les séquences pédagogiques.

La folle et jeune histoire des « Labs » pédagogiques La famille des Labs est riche de Living Labs, de Fab-labs et désormais de Labs pédagogiques. Le premier learning lab serait celui de Stanford imaginé en 1997 pour repenser les approches pédagogiques en utilisant le potentiel du numérique. Une définition des laboratoires d’apprentissage a été donnée dans un article de Thot Cursus, voir aussi la définition du ministère de l’enseignement supérieur Français. Les projets de labs pédagogiques explosent depuis 2015 et s’inscrivent dans une politique de développement d’une nouvelle culture pédagogique qui se met en place à l’instigation de grands établissements éducatifs sous l’angle : Les laboratoires pédagogiques se développent à partir d’expériences menées en collaboration étroite avec des universités, des acteurs publics ou des territoires. Les expériences réalisées permettent d’interroger les pratiques en vigueur et de spécifier les espaces nécessaires pour les mettre en œuvre. Les projets de lab pédagogiques contribuent à: Autres ressources :

Évaluer autrement grâce à LSUN - supermaitre Bon, après y avoir tous jeté un oeil plus ou moins sérieux, il faut bien se mettre à la rédaction de nos nouveaux bulletins via LSUN. Dès lors quel que soit l'outil que l'on utilise pour réaliser ces bulletins (selon la période qui vous convient), LSUN institue quelques nouvelles règles qui imposent un regard nouveau sur nos pratiques d'évaluation et surtout sur les appréciations. Ainsi, on apprécie (ou pas) la simplicité de lecture de chaque discipline qui n'affiche qu'une croix quel que soit le nombre de notions travaillées ou de compétences évaluées; on sait (ou pas) choisir parmi les 4 critères ("non atteint, partiellement atteints, atteints ou dépassés) d'évaluation de maitrise dans chaque discipline. Mais ce qui pour moi est réellement nouveau et me semble très intéressant dans ma pratique d'évaluation, c'est la fameuse colonne 3 (acquisitions, progrès ou difficultés). Ainsi, la présentation du LSUN a à mon sens le double avantage face aux anciens bulletins de :

Travailler à plusieurs autour d'un projet Framasoft, réseau qui promeut les logiciels libres, s'est lancé depuis 2011 dans une vaste campagne pour "Dégoogliser" Internet. En installant des logiciels libres sur des serveurs, Framasoft propose ainsi de tester des applications intéressantes et utiles. Parmi les derniers projets, Framateam et Framavox viennent compléter Framaboard : chacun a ses propres fonctionnalités autour de la collaboration ou la coopération. Le travail collaboratif se distingue du coopératif dans la répartition des activités : on collabore en visant un but commun et en partageant les mêmes actions en parallèle ; alors qu'on coopère en répartissant les différentes tâches entre tous les acteurs d'un projet. Collaboration Pour illustrer un outil collaboratif, deux applications sont à essayer : Framateam et Framavox Framateam se présente, modestement, comme une application permettant de se débarrasser de Facebook. Coopération et gestion de projet Sources : Framateam : Niveau : Professionnel

Quidoo, apprendre l'anglais, l'espagnol ou l'allemand au collège en s'amusant Université d’été de la DAN : des ressources pour les enseignants | D A N – Grenoble Les 29 et 30 août 2016 les formateurs de la DAN ont participé à une université d’été à Yenne. Pour préparer l’année, nos formateurs se sont réunis selon le concept du BarCamp, événement fondé sur l’intelligence collective qui prend la forme d’ateliers participatifs où le contenu est fourni par les participants eux-mêmes. L’objectif était la création de ressources à destination des enseignants sur le thème de l’Éducation aux médias et à l’information. Voici les premières ressources mises en ligne :

Livrets d'apprentissage de la lecture au CP Mes élèves ont chacun un support, que j’ai créé avec la méthode Borel-Maisonny, en m’inspirant du livre Bien lire et Aimer lire. Ma progression n’est cependant pas tout à fait la même, mes livrets ne sont donc pas une reprise telle quelle du livre « Bien lire et Aimer Lire ». L’idée que j’ai respectée est celle de lire à chaque nouvelle page, du texte avec un seul nouveau son, en réutilisant uniquement les sons précédemment étudiés (mis à part quelques mots « outils », peu nombreux). Mon support est constitué de 2 livrets, imprimés en couleur, plastifiés et reliés, qui servent un peu en classe, mais surtout à la maison pour la lecture du soir (2 fois par semaine). Les livrets sont à imprimer en 2 pages par feuille pour obtenir un format A5. Quelques aperçus : Le livret n°1 : Sommaire : Les fichiers à télécharger : Cliquez sur l’image pour télécharger la version PDF qui vous convient le mieux : Ancienne version : Livret1.pdf Le livret n°2 : Livret2.pdf Lien Amazon :

Un site participatif pour diffuser l'innovation pédagogique L'intitulé du site est on ne peut plus clair : innovation-pedagogique.fr. Le principe, quant à lui, est un peu plus atypique dans le monde de l'enseignement supérieur, puisqu'il s'agit d'inciter les enseignants et conseillers pédagogiques à décrire concrètement la manière d'organiser une classe inversée, de mettre en place l'évaluation d'un enseignement par les élèves ou encore de développer des approches agiles. Et ce, dans une démarche résolument coopérative. Car Michel Briand, le fondateur du site, en est convaincu : "Le XXIe siècle est celui de l'open innovation." une culture collaborative Le projet démarre en 2011. "Quand on voit qu'un article sur Python a rassemblé près de 12.000 lecteurs, on se dit qu'il y a du potentiel !" Petit à petit, le projet se développe néanmoins. Pour cela, Michel Briand et Gilles Jacovetti, l'ingénieur pédagogique de l'école, s'attachent depuis le mois de janvier à "donner un coup d'accélérateur".

Related: