background preloader

Edgar Degas Dans un café

Edgar Degas Dans un café
Related:  Exposé: buveuse d'absinthe DegasExposé français

La buveuse d'absinthe L'Absinthe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir absinthe. Autre titre : L’Absinthe Dans un café[1] — dite aussi L’Absinthe — est une célèbre peinture d'Edgar Degas composée entre 1875 et 1876 à Paris et conservée au musée d'Orsay. Description[modifier | modifier le code] Dans un café (ou L'Absinthe) est une huile sur toile de dimension 92 × 68,5 cm. Les deux personnages représentés, une femme et un homme, sont l'actrice Ellen Andrée et le peintre et graveur Marcellin Desboutin. La scène se passe au café de la Nouvelle Athènes, place Pigalle, alors lieu de réunion des Impressionnistes. Le titre originel de ce tableau est Dans un café : il fut présenté à la Deuxième exposition des impressionnistes en 1876. Il est conservé au musée d'Orsay, après être rentré dans les collections publiques par un legs du comte Isaac de Camondo en 1911. Reconnaissance de ses pairs[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code]

Edgar Degas - Biographie de Edgar Degas Peintre, sculpteur et graveur français, né et mort à Paris. Il était originaire d'une famille de haute bourgeoisie - son père était un banquier originaire de Naples - qui avait émigré à la Nouvelle-Orléans pendant la Révolution ; jusqu'en 1870, le peintre signera ses oeuvres : Edgard de Gas. Le jeune homme fit de solides études au lycée Louis-le-Grand, à Paris, puis à la faculté de droit; bientôt, avec l'assentiment de sa famille, il se consacra à sa véritable vocation : la peinture. Il devint l'élève de Lamothe, ancien disciple d'Ingres, qui l'engagea à suivre l'enseignement de ce maître. "Faites des lignes, jeune homme, disait l'auteur de la Grande Baigneuse, beaucoup de lignes, de souvenir ou d'après nature, c'est ainsi que vous deviendrez un bon artiste." Degas exécuta de nombreuses copies des grands classiques du Musée du Louvre; devant les maîtres, il se lie avec Manet.

vidéo 1194 : "L'absinthe" (1876), une oeuvre expliquée d'Edgar Degas (1834-1917), (4 points de vue sur ce chef d'oeuvre et le point de vue de lapalettedecouleurs).. Pour analyser ces forces contradictoires qui travaillent l’oeuvre de l’intérieur, nous allons demander leur opinion à quatre spécialistes : un témoin de l’époque, un prof, un psy et un philosophe. Témoignage d’un Montmartois hypothétique,qui se souvient bien d’Edgar et des habitués du café. La Nouvelle Athènes 1876 ? Ellen Andrée La fille ? Par exemple, deux ans plus tard, en 1878, Manet l’a peindra en train de siroter un petit verre de prune. Marcellin Desboutin Un grand copain d’Edgar, un foutraque superbe, qui a tout connu, de la fortune à la misère: dramaturge, peintre, richissime propriétaire terrien en Toscane. Conclusion du copain de la Butte : Ca l’aurait bien fait rigoler, Edgar, tout ce qu’on a pu écrire sur son tableau, le scandale, le modernisme, les grandes intentions ! Notes d’un professeur de littérature,qui explique L‘Absinthe dans son cours sur l’esthétique fin de siècle. Conformisme des sexes Inversion des boissons Le verre brun : grande bataille chez les commentateurs !

la buveuse d'absinthe Dans un café, Degas

Related: