background preloader

Olivier Ertzscheid : « Aucune technologie sociale n’est neutre » – Le Comptoir

Olivier Ertzscheid : « Aucune technologie sociale n’est neutre » – Le Comptoir
Auteur de plusieurs travaux sur l’identité numérique et la publication en ligne, Olivier Ertzscheid est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’université de Nantes. Il contribue à populariser les débats contemporains autour du numérique et des nouvelles technologies en utilisant les réseaux sociaux ou par l’intermédiaire de son blog, Affordance. Défenseur du logiciel libre, observateur compulsif de l’évolution de notre société et très critique du rapport aux nouvelles technologies qu’entretiennent nos politiques, il a aimablement accordé un entretien au Comptoir autour de ces questions. Le Comptoir : Sur votre blog, vous avez récemment publié un billet dans lequel vous dénonciez l’argumentaire de la ministre de l’Éducation Nationale Najat Vallaud Belkacem, qui a conclu un partenariat avec Microsoft. Olivier Ertzscheid : Non. « Il faut que le politique mise tout sur la formation et l’éducation aux médias, et non pas sur le taux d’équipement. » Related:  Documentalistes et Pédagogues célèbresDocu - Numérique - MédiasArticles presses, blogs etc

60 millions de Français fichés dans une base de données commune des titres d’identité Un décret publié pendant le pont de la Toussaint officialise la création d’un gigantesque fichier national. Soixante millions de Français glissés, à l’occasion d’un week-end de pont de la Toussaint, dans une même base de données : un décret paru au Journal officiel dimanche 30 octobre, et repéré par le site NextInpact, officialise la création d’un « traitement de données à caractère personnel commun aux passeports et aux cartes nationales d’identité ». En clair, les données personnelles et biométriques de tous les détenteurs d’une carte d’identité ou d’un passeport seront désormais compilées dans un fichier unique, baptisé « Titres électroniques sécurisés » (TES). Cette base de données remplacera à terme le précédent TES (dédié aux passeports) et le Fichier national de gestion (dédié aux cartes d’identité), combinés dans ce nouveau fichier. Support individuel contre base de données Car de très nombreux services auront accès aux données du TES.

Les Trois Couronnes - Didactique de l'Information Documentation - Pascal Duplessis Quand la recherche « like » Facebook Une application pour Facebook, développée par des sociologues, sensibilise aux données recueillies par l'entreprise et aidera à mieux comprendre le rôle des outils numériques sur les interactions sociales. LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par David Larousserie Pour aider la recherche, le profane peut donner au Téléthon, participer à des activités de science participative ou... installer une application pour le réseau social Facebook. C'est l'ambition d'Algopol, financé par l’Agence nationale de la Recherche et réunissant des laboratoires de l’université Paris 7, de l’Ehess, du CNRS et des entreprises comme Orange ou Linkfluence. Une fois l’application installée, l’outil fournit au volontaire, sous forme de carte, une représentation originale de son réseau d’amis (au sens de Facebook), de son interaction avec eux (commentaires, messages publiés, et les fameux «like») et enfin de la dynamique de ce réseau au cours du temps. «Le consensus sur cette question n’est pas atteint.

[APDEN] étant défini par le même décret n° 2014-940 du 20 août 2014 que les autres professeurs certifiés du second degré, le problème de leur traitement en matière d’indemnité doit pouvoir être examiné. Cette définition statutaire commune implique de fait que les professeurs documentalistes soient rattachés, à ce sujet, aux termes du décret n°93-55 du 15 janvier 1993. Pour autant, nous n’avons pu en lire aucune confirmation explicite, pas plus que nous n’avons pu en constater l’application par les rectorats, qu’il s’agisse de la part fixe ou de la part modulable de l’ISOE. Le rapport ne pose, par ailleurs, aucune question sur l’inégalité de traitement subie par les professeurs documentalistes vis à vis des autres enseignants, concernant le droit de percevoir des heures supplémentaires.

Si vous êtes le produit, ce n'est pas gratuit Paris, 17 août 2016 — La Quadrature du Net publie ici une tribune de Laurent Chemla, membre du Conseil d'orientation stratégique de La Quadrature du Net. Le sempiternel « si c'est gratuit vous êtes le produit » est devenu si commun désormais que c'en est devenu un mantra. Une idée toute faite. Ce qui devrait toujours inciter à la méfiance. À raison dans ce cas, parce que c'est tout simplement faux. Même si la phrase est jolie et pratique pour convaincre sans débattre, comme tout slogan sorti de l'esprit d'un bon communicant, elle est fausse. Si c'est gratuit, c'est sans contrepartie. C'est la définition de la gratuité. Vous n'êtes pas le « produit » de l'amour de vos proches, de la gentillesse d'un inconnu ou, pour rester sur le terrain du numérique, vous n'êtes le « produit » ni de Wikipédia, ni du logiciel libre, ni des (à la louche) centaines de milliers de blogs publiés sur des sites sans publicité. Si vous êtes le produit, alors ce n'est pas gratuit. La guéguerre Facebook/AdBlock+ Bref.

Les réseaux sociaux et leurs promesses Alors que l’on nous parle continuellement des dangers d’internet et des réseaux sociaux, on m’a demandé d’intervenir sur « les promesses de relation et l’avenir enchanteur sur le web et les réseaux sociaux ». Cette approche cherchant à voir ce qui peut être riche et positif dans ces outils m’intéresse particulièrement. Voici les grandes lignes de ma réflexion à ce sujet. 1 – Au fait, c’est quoi un réseau social ? Pour répondre précisément, je préfère laisser la parole à D. Un réseau social est avant tout un ensemble de personnes qui sont en relation. Internet apporte des éléments nouveaux à ces réseaux sociaux ; éléments qui sont liés à une nouvelle relation au temps et à l’espace. 2 – Moi et ma bande … un peu comme l’araignée, au centre de sa toile Dans cette logique, la promesse est d’avoir toujours plus de relation, voire d’influence, sur une échelle qui n’a pas de limite. 3 – Un potentiel d’interaction, de fédération et de collaboration 4 – Conclusion J'aime : J'aime chargement…

Le belge qui a rêvé Internet La Bibliothèque Nationale de France archive le web (dans le cadre du dépôt légal), la BNF a avec Gallica une des plus formidables base de données d’oeuvres numérisées, et au-delà même de Gallica, ses ressources électroniques sont innombrables. Et ce que je dis de la BNF, on pourrait l’étendre à bien des bibliothèques du monde qui entretiennent avec le numérique un rapport très intime (jusqu’à la Bibliothèque du Congrès à Washington qui archive Twitter). Cela suffirait à contredire le lieu commun qui voudrait que le livre et les écrans soient ennemis. Pourquoi cette intimité entre les bibliothèques, l’informatique et, au-delà, Internet ? Cette intimité a bien des causes, mais pourrait presque tenir en une personne. Paul Otlet est un bibliographe belge né en 1868 et mort en 1944. Son objet, ce n’est pas simplement le livre comme support matériel, mais l’information et le savoir qu’il contient.

Ces enfants vivent sans écran ni tablette. Les belles photos de Niki Boon. Après avoir longtemps travaillé comme physiothérapeute en Ecosse, Niki Boon a fait le choix de revenir s’installer dans son pays natal, la Nouvelle-Zélande. Là, elle a pu fonder une famille, mais aussi renouer avec ses deux passions : la nature et la photo noir et blanc. Et quand Niki Boon mélange ses trois raisons de vivre, ça donne des images absolument magnifiques ! Avec ses quatre enfants, Niki Boon vit dans une propriété de 4ha vierges de toute technologie moderne. Car, quand les enfants n’ont rien d’autre à faire que de s’inventer des jeux, il n’y a rien qui peut les arrêter ni brider leur imagination : ils vivent leur liberté à fond… et avec énergie ! Voyez ce que ça donne avec ces images aux noirs profonds et aux blancs rayonnants : les scènes sont magiques, les sourires sont francs, et le bonheur transpire de partout. Niki Boon : « Photographier mes enfants autant que possible, dans leur quotidien comme dans leurs aventures, c’est ma passion. « Seule la réalité m’intéresse. »

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 6. Le rôle des documentalistes Le blog ( que votre rapporteur a ouvert dans le cadre de cette mission a très bien montré que les documentalistes étaient très désireux de pouvoir exercer des fonctions pédagogiques en matière d'éducation aux médias. D'aucuns semblent même atteints d'un certain spleen lié à la différence entre les compétences qui leur sont demandées au concours et celles qu'ils ont le sentiment de mettre en oeuvre. Comme l'a bien souligné M. Frédéric Bleuche, le volet « Information » des centres de documentation et d'information, est largement inexploité106(*). Par la circulaire de mission de 1986, l'éducation nationale a effectivement confié des fonctions gestionnaires et éducatives au professeur documentaliste. Le rôle des professeurs-documentalistes fait l'objet d'une longue analyse dans le rapport de M. - en premier lieu, en tant que premiers formateurs des élèves à la recherche documentaire. Ce constat est assez accablant.

De-googlisons internet-- Framasoft Un an après les attentats, l’éducation à l’information est plus cruciale que jamais Tandis que s’achève la semaine mondiale sur l’éducation aux médias et à l’information (EMI), organisée par l’Unesco, la commémoration du 13 novembre 2015 rappelle que les plus jeunes doivent être particulièrement sensibilisés aux informations et aux médias qui les véhiculent. Les attentats meurtriers du 7-9 janvier, suivis de ceux du 13 novembre, placent l’éducation aux médias et à l’information (EMI), ses compétences et ses valeurs, au cœur des enjeux de démocratie. Le traitement médiatique exceptionnel des attaques requiert un accompagnement pédagogique de même acabit, alors que ces événements ont remis à sa juste place la tentation d’une littératie numérique uniquement instrumentée par l’économie, coupée des enjeux de citoyenneté. Ils nous exhortent à mettre la gouvernance de l’Internet dans l’agenda de l’EMI, pour donner des moyens d’action à des citoyens en devenir qu’on ne saurait réduire à des usagers. Maîtriser les cultures de l’information Faiblesses historiques Leader en Europe

Marshall McLuhan (1911-1980) Marshall McLuhan Quelles dates clés 1911 : naissance au Canada1951 : La Fiancée mécanique. McLuhan montre que le machinisme a engendré une conception mécanique de la vie humaine, physique et spirituelle.1962 : La Galaxie Gutenberg. McLuhan naît le 21 juillet 1911 à Edmonton, au Canada (Alberta). C’est le choc qu’il ressent lorsqu’il est confronté à son premier poste d’enseignement d’anglais à l’Université du Wisconsin qui l’amène définitivement vers la question des médias : comment expliquer le fossé générationnel qu’il constate entre lui et ses étudiants, qui sont plus jeunes que lui de seulement cinq à huit ans ? McLuhan est membre de l'école de communication de Toronto, ainsi que Harold Innis, Eric Havelock et Edmund Carpenter, chercheurs convaincus de l'influence des technologies sur la communication. Progressivement il développe une théorie de l'histoire de l'évolution de l'humanité à travers les bouleversements culturels qu'engendre le déterminisme technologique des médias.

Séminaire Ecrilecture | Dicen IdF Programme mardi 10 mars 17h30-19h00, Cnam, Paris, Salle 35-1-53. Ouverture par Manuel Zacklad supports disponibles : Présentation du projet (Évelyne Broudoux, Gérald Kembellec), L’apport de la sémantique dans l’écriture scientifique augmentée, (Thomas Francart)mardi 31 mars 17h00-18h30, Paris X, Nanterre, Salle A304 au 3ème étage du bâtiment A. : Le projet Renom (Marie-Luce Demonet, Centre d’Etudes Supérieures de la Renaissance, CNRS/ Université François-Rabelais, Tours). Présentation Le web et les technologies associées au lien hypertexte sont à l’origine d’environnements d’écrilecture dont nous nous proposons d’établir une photographie sous l’angle de l’innovation logicielle et sous l’angle des usages actuels et à venir dans les communautés scientifiques concernées par la génétique et la compréhension des textes. Nous distinguons deux axes dans ce projet et la réalisation d’un dispositif : 1. Ce premier Axe sera coordonné par Evelyne Broudoux (Dicen Cnam) et Luc Grivel (Paris 1). 2.

Mobilité de l'information : le cas Snapchat, du ludique à l'informatif Snapchat, enfin Snap Inc. est sur les derniers mois au coeur de l’actualité, changement de design pour une mise en avant de certaines fonctionnalités (Discover), Géofiltres, Géostickers, Bitmoji … ce réseau social a réussi à faire plier Facebook enfin Instagram, en copiant sa fonctionnalité phare : les stories, Instagram montre sa difficulté à innover ! L’art est souvent imité, mais jamais égalé à sa juste valeur… Depuis quelques années notre rapport à l’information a changé, l’information est devenue mobile et dans cette mobilité de l’information, certains réseaux ont réellement dédié leurs contenus aux mobiles. Pour avoir une petite base de recherche sur la « mobilité de l’information l’information petite poucette » afin d’écrire cet article, j’ai tweeté, il y a quelques semaines, un sondage sur le canal utilisé pour accéder à l’information de type « média » : Sur 156 votants 76% accède à l’information via un mobile ! Anatomie du succès : les chiffres Snapchat Conclusion

Related: