background preloader

Avis dexperts

Avis dexperts
Related:  SCIENCES DE GESTION 2017 2018

La longue marche vers l'égalité des genres Publié le 07.03.2015 Le 8 mars 2015, c'est la journée de la femme. Les préjugés sont enracinés dans la conscience des individus. Les hommes savent-ils que renoncer à un rôle et une fonction, c'est se libérer du carcan des représentations sociales dans lesquels ils sont enfermés ? Des progrès ont été faits, mais, pourtant, des inégalités entre les genres demeurent. Quelques chiffres permettent de s'en rendre compte. Une réalité Selon une étude d'Eurostat, en 2013, en Europe : Les femmes se voyaient attribuer un salaire 16 % inférieur à celui des hommes pour un travail égal, Le taux d'emploi des femmes étaient de 62,6 % pendant que celui des hommes étaient de 74,2 %, Une femme sur trois était à temps partiel quand un homme sur dix l'était, Alors que 24,8 % des femmes avaient un niveau d'études supérieur (22,4 % pour les hommes). Des portraits "Europe En Images" vous propose des portraits de femmes, des réussites, mais aussi des difficultés et une vie entière consacrée à la médecine militaire.

Du patron des années 70 au leader de 2017 : comment le monde de l'entreprise a t-il évolué depuis 50 ans ? Le monde de l’entreprise a-t-il tant évolué depuis 50 ans ? En 1967, certaines entreprises se préoccupaient déjà du bien-être au travail. Pour analyser ce décalage, nous avons décidé de confronter la vision de Patrick Nottin, co-fondateur de Nouvelles Frontières en 1967 avec celle de Thibault Taupin, jeune entrepreneur, co-fondateur de Tracktl. Il y a 50 ans pour devenir patron d’une entreprise, il fallait souvent gravir les échelons internes pour accéder aux postes à haute responsabilité. Très peu se lançaient avec juste l’idée d’entreprendre. C’est pourtant ce qu’a fait Patrick Nottin, co-fondateur de Nouvelles Frontières, le premier tour opérateur français créé en 1967. « Si tu as une idée, le principe pour monter ton entreprise c’est d’abord d’être capable de gagner de l’argent. Diriger une entreprise : la même aventure qu’il y’a 50 ans Que l’on soit en 1967 ou en 2017, après avoir validé le business model et la proposition de valeur, il faut rapidement embaucher. Constance Wybo

59% des salariés ne se sentent pas écoutés par leur entreprise Coaching organisation avec Bernadette Lecerf-Thomas - Papiers du mois L’émotion crée le mouvement Les émotions, souvent considérées comme malvenues dans les entreprises, font pourtant intrinsèquement partie de la nature humaine. Elles sont utiles car elles ont un rôle important pour la compréhension et l’appréhension de nos environnements. Je vous propose d’évoquer leurs rôles pour le management à partir de quatre émotions de base telles que Jaak Panksepp les a définies dans les années 80. Le désir : fait aller de l’avant. La colère : a le pouvoir de déclencher des gestes d’agression et de défense. La peur : conduit à la fuite et à l’évitement. La détresse : déclenche le repli sur soi exprimant ainsi le besoin de réconfort. Les émotions sont présentes dans les projets, au sein des équipes, en particulier quand il s’agit de faire évoluer les modes de collaboration. Lors des transformations des organisations, il faudra construire un mouvement, entraîner les acteurs dans une direction pour éviter la dispersion des énergies. Bernadette LECERF-THOMAS Retour

Le portail de l'Éducation numérique - Tice, TBI, codage, supports de cours, B2i, Quizz C2i, tablettes, smartphones Consumer Classroom vise à promouvoir l'éducation à la consommation et à encourager son enseignement dans les établissements secondaires européens. Consumer Classroom propose un kit d'apprentissage sur le thème des choix de consommation. Les élèves doivent faire de nombreux choix dans le cadre de leur vie scolaire, qui peuvent devenir par la suite leurs habitudes de consommation. C'est pourquoi il est essentiel de sensibiliser vos élèves à leurs choix en tant que consommateurs. Pour rappel Consumer Classroom est un site multilingue, financé par la Commission européenne qui propose une vaste bibliothèque de ressources pédagogiques sur l'éducation à la consommation. Contenu du kit d'apprentissage : 1 cours sur des sujets spécifiques de choix de consommation avec 2 activités en classe ;1 cours sur les habitudes d'achat avec 3 activités en classe ;Exercices d'évaluation pour vos élèves ;Ressources connexes de Consumer Classroom pour chaque pays

Notre façon de voir le travail est brisée Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Notre façon de voir le travail est brisée Quelles sont les valeurs importantes dans le travail ? Qu'est-ce qui rend le travail satisfaisant ? En dehors d'un salaire, il existe des valeurs tangibles qui, selon Barry Schwartz, ne sont tout simplement pas valorisées, ou même ignorées par le monde du travail. Il est temps d'arrêter de penser aux travailleurs comme les roues d'une machine. Durée : 8min02 Crédit photo : Pixabay Niveau : Populaire Sujets : Famille - Femmes - Hommes - Enfants Emploi - Travail - Chômage Mots-clés : Conversation TED , TED , Valeurs , Travail , bien-être , Emploi

Les Français et le Travail - cFactuel Les Français et le Travail Attention scoop ! C’est la rentrée ! Ben quoi ? C’est important quand même. Lundi, même les plus jeunes reprennent le chemin du labeur. On reproche souvent aux Français de ne pas assez travailler, de ne pas aimer leur job… Un jour, ils pourraient décider de rester en vacances ! Mais… vacances permanentes ou revenu universel, nous en sommes encore loin. Pourquoi ? En clair, si les Français travaillent pour gagner leur croûte et subissent la précarité et les pressions, ils se sentent bien au boulot et estiment que c’est aussi par leur activité professionnelle qu’ils existent. A ce titre, les Français sont bien les héritiers des Lumières, qui ont mis en avant la nécessité pour chacun de prendre son destin en main et de se réaliser… de travailler au final. Et la société des loisirs me direz-vous ? Eh bien, je vous répondrai que les deux ne sont pas incompatibles. Pour autant, ils sont les travailleurs parmi les plus productifs du monde. Eurostat, productivité horaire

Bien-être au travail et rentabilité sont-ils des objectifs compatibles Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Bien-être au travail et rentabilité sont-ils des objectifs […] Aujourd’hui les conditions de travail et le type de management qui favorise la bonne santé physique et psychique des employés sont connus. Certaines sociétés prennent conscience de leur rôle social et deviennent des entreprises citoyennes. Serions-nous dans une phase de transition? Dans l'émission de radio À vue d'esprit, le chercheur Michel Guillemin du Département de Biologie et de médecine de l'UNIL, participe à la conversation sur la santé au travail, dans laquelle il est particulièrement impliqué. Durée : 29min24 Crédit photo : Pixabay Niveau : Populaire Sujets : Famille - Femmes - Hommes - Enfants Emploi - Travail - Chômage Psyché Sciences sociales Culture - Nation Mots-clés : bien-être au travail , Travail , Bonheur , UNIL , Société

Génération Z : pas encore dans l'entreprise, elle inquiète déjà - Mobilité interne - Fidelisation des salariés - Focus RH Elodie Gentina, professeure à Skema Business School, enquête depuis dix ans sur cette génération Z qu'elle a vue grandir. Elle livre ses observations dans "Marketing et génération Z, nouveaux modes de consommation et stratégies de marque"*. Ils ne sont pas encore dans l'entreprise, mais inquiètent déjà les managers. Pour la comprendre, il faut se repérer par rapport à la génération Y, qualifiée de « digital migrant ». Cette génération est-elle fondamentalement différente de la précédente ? Si la génération Y comptait ses amis par quantité sur les réseaux sociaux - bien souvent au détriment de la qualité - et partageait beaucoup de vidéos, la Z est plus sélective : elle recherche de l’intimité dans la relation aux autres, délaisse Facebook, trop « voyeur », au profit de SnapChat, où les photos s’effacent une fois vues. Comment va se développer la relation de ces jeunes à l’entreprise ? Et, au delà de l'entreprise, quel sera le rapport de cette génération Z au travail ?

Michel et Augustin au-delà du « fun » Les « trublions du goût » ont encore défrayé la chronique en mettant en scène leur négociation commerciale avec le PDG de Starbucks. Benjamin Taupin, qui enseigne la théorie des organisations, décrypte le management réel derrière le « fun » d’une entreprise décalée. Le Monde.fr | | Par Benjamin Taupin (Maître de conférences au Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) L’essor de la marque française de produits alimentaires Michel et Augustin tranche avec la morosité actuelle de la conjoncture économique de son secteur, comme le montre à nouveau le « succès » de l’entreprise, qui a spectaculairement décroché le statut de fournisseur de la chaîne Starbucks. Quel est ce modèle ? Sous les atours séduisants de pratiques transgressives et décalées se dévoile une nouvelle mode managériale qui promeut l’intensification du travail des salariés.

Toujours plus de stars qui font de la publicité Les professionnels du marketing font souvent appel aux célébrités pour incarner les valeurs d'une marque. Toutefois ces partenariats juteux peuvent s'avérer à double tranchant. Qui n'associe pas le «What else?» de George Clooney à Nespresso? Décidément, la technique marketing appelée «celebrity marketing» - ou endossement en bon français - fonctionne. Utilisée depuis environ 25 ans, elle consiste pour une entreprise à nouer un partenariat avec une personne célèbre, que ce soit de façon formelle (par contrat) ou informelle (par un prêt), dans l'objectif de développer l'image de marque. Prenons l'exemple d'Airness. Incarner des valeurs L'usage du «celebrity marketing» recouvre donc bien des avantages pour l'enseigne. Parfois, la marque joue sur la symbolique liée à la star: «Pour une édition limitée de la DS3, baptisée black mat, nous avons choisi Hitchcock, dont les films sont connus pour être noirs», raconte-t-il. Les risques de l'endossement Rester dans l'esprit du public

Related: