background preloader

Trump révèle la "Machine" Clinton : c'est du lourd !

Trump révèle la "Machine" Clinton : c'est du lourd !
Related:  Donald est-il un clown ?!Politiciens-

Trump : la défaite de l’Empire des Mensonges Par Ugo Bardi – Le 12 novembre 2016 – Source Cassandra Legacy En 2003, les médias occidentaux ont pu convaincre presque tout le monde que le mauvais dictateur Saddam Hussein stockait des armes de destruction massive en Irak. Le succès de cette opération de propagande a été si spectaculaire qu’il a mené l’un des aides de George W. Bush à déclarer que «maintenant nous créons notre propre réalité» [Voir aussi l’analyse de dedefensa, NdT]. C’était la véritable déclaration fondatrice de l’Empire des Mensonges. Alors, allons-nous jamais apprendre à trouver notre chemin dans l’univers des mensonges dans lequel nous vivons ? Ugo Bardi L’Empire des Mensonges Par Ugo Bardi – le 8 février 2016 – Source CassandraLegacy À l’époque d’Augustin, l’Empire romain était devenu un Empire du Mensonge. Note du Saker Francophone Prenez d'abord le temps de relire l'article L'empire des mensonges.

Primaire à droite : Dati demande à la haute autorité de disqualifier NKM - le Parisien Froide indifférence ? Invectives ? L'ambiance sera extrêmement tendue ce lundi matin à l'ouverture du conseil de Paris. Cette fois, point de voies sur berge ni de heurts entre Anne Hidalgo et l'opposition de droite. C'est le dossier NKM-Dati qui va plomber l'atmosphère, déjà marquée par une inimitié profonde entre les deux femmes. Dimanche, dans l'émission «BFM Politique», en partenariat avec Le Parisien, la maire du VIIe arrondissement Rachida Dati a demandé de mettre « hors jeu » Nathalie Kosciusko-Morizet, candidate à la primaire de la droite, après la révélation d'échanges très virulents à son égard avec l'ancien chef du renseignement, Bernard Squarcini. A l'automne suivant, les deux femmes s'afficheront très «amies» pour la campagne, sans duper grand monde.

L'élection de Trump est un avertissement, mais pas pour les raisons qu'on pense -- Les Maîtres du Monde -- Sott.net L'Empire, c'est bon pour les 1% Ce qui nous intéresse, ce n'est pas le fait que Donald Trump a été élu président des États-Unis, mais les conditions qui lui ont permis d'accéder à la présidence. Alors, qu'est-ce qui a poussé les Américains à voter pour Trump ou pour Hillary à cette élection ? Si vous demandez aux médias mainstream, ou à n'importe quel partisan d'Hillary, ils vous parleront probablement de valeurs libérales ou de justice sociale. Il faut noter ici la nette distinction entre les « ploucs » de la classe ouvrière américaine et les catégories dont la position financière avantageuse leur permet de gravir l'échelle sociale. C'est précisément cette marginalisation des couches les plus vulnérables de la société qui a catalysé les votes en faveur du Brexit en Grande-Bretagne, il y a quelques mois. « Votez pour sortir » Lorsqu'on leur a proposé Trump comme unique alternative à Hillary, ces gens marginalisés et fatigués ont accepté l'offre sans y réfléchir à deux fois.

Soros débloquera 10 millions de dollars pour soutenir les anti-Trump Ce qui est embêtant c’est que même là il y a mensonge et écran de fumée : Soros n’est qu un épouvantail.C est en réalité le clan rotschild, et une bonne partie du lobby qui n existe pas, qui est derrière ce prête nom. Ils ont besoin d une personnalité visible pour jouer le rôle d’emmanuel goldstein et c’est george Soros qui s’y prête. Ce n est pas son argent personnel. D’ailleurs toute sa fortune initiale (comme celle de Drahi, Zuckerberg, et autres oligarques russes) provient de la cagnotte du lobby, qui contrôle les banques centrales et peut créer de nouveaux soldats du supremacisme juif à volonté. En retour il faut être un pion du sionisme et financer les oeuvres du moments comme l’open society, et "réprêter" à son tour à la prochaine génération de requins communautaires... Répondre à ce message

Les 15 mesures phares de François Fillon - François Fillon 2017 Si François Fillon est élu à la tête de l’Etat, ses actions auront 3 PRIORITES : 1ère priorité : LA LIBERATION DE L’ECONOMIE 2ème priorité : RESTAURER L’AUTORITE DE L’ETAT pour protéger les Français 3ème priorité : AFFIRMER NOS VALEURS Il s’engage sur 15 MESURES PHARES :

Wall Street et le Pentagone : éjaculations politiques et militaires précoces Par James Petras – Le 3 novembre 2016 – Source Global ResearchWall Street et le Pentagone ont salué le début de l’année 2016 comme une «année étendard», un tournant glorieux dans la quête de régimes malléables prêts à vendre leurs ressources économiques les plus lucratives, à signer de nouvelles dettes onéreuses avec Wall Street et à accorder l’usage de leurs bases militaires stratégiques au Pentagone. Le Brésil et l’Argentine, les pays les plus puissants et les plus riches d’Amérique du Sud, ainsi que les Philippines, la plate-forme militaire la plus stratégique de Washington en Asie du Sud-Est, ont fait l’objet d’intenses opérations politiques de la part des États-Unis dans la période précédant 2016. Dans chaque cas, Wall Street et le Pentagone ont remporté des succès éclatants conduisant à des éjaculations précoces, durant cette «nouvelle ère dorée» de pillage financier et d’aventures militaires sans entraves. Brésil : lune de miel de Wall Street, un tourbillon de trois mois Conclusion

Trump et la politique : explication pour les nuls Par Pepe Escobar – Le 18 novembre 2016 – Source CounterPunch Bienvenue dans le meilleur des mondes politico-économiques de Trump. Cela ne signifie pas la cessation du racket des changements de régime de Soros, ni celle du déploiement de ses multiples tentacules, parallèlement à la domination du Parti Démocrate par Clinton via le DNC. Les pleurnicheries incessantes des bisounours immaculés – nous avons perdu l’élection présidentielle à cause des vilains FBI, WikiLeaks, Russes, etc. – était prévisible. Paris est sans doute la capitale mondiale de la pensée critique. Le diagnostic facile – style café chic – veut que la victoire de Trump soit le symptôme de la distorsion de la réalité par le langage, en manipulant les émotions. D’où l’amalgame entre Trump et le Front National (FN) en France, dirigé par Marine Le Pen, elle aussi communicante magistrale, capable de transformer les émotions primaires en réalités politiques. Paroles, paroles, paroles… Trump a lancé une OPA sur la Maison Blanche.

Clinton vs Trump: Whose crimes are worse? Donald J. Trump (R) 1. Said he would force the military to commit war crimes 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14. 15. 16. 17. 18. 19. 20. 21. 22. 23. 24. 25. 26. 27. 28. 29. 30. 31. 32. 33. 34. 35. 36. 37. 38. 39. 40. 41. 42. 43. 44. 45. 46. 47. 48. 49. 50. 51. 52. 53. 54. 55. 56. 57. 58. 59. 60. 61. 62. 63. 64. 65. 66. 67. 68. 69. 70. 71. 72. 73. 74. 75. 76. 77. 78. 79. 80. 81. 82. 83. 84. 85. 86. 87. 88. 89. 90. 91. 92. 93. 94. 95. 96. 97. 98. 99. 100. 101. 102. 103. 104. 105. 106. 107. 108. 109. 110. 111. 112. 113. 114. 115. 116. 117. 118. 119. 120. 121. 122. 123. 124. 125. 126. 127. 128. 129. 130. 131. 132. 133. 134. 135. 136. 137. 138. 139. 140. 141. 142. 143. 144. 145. 146. 147. 148. 149. 150. 151. 152. 153. 154. 155. 156. 157. 158. 159. 160. 161. 162. 163. 164. 165. 166. 167. 168. 169. 170. 171. 172. 173. 174. 175. 176. 177. 178. 179. 180. 181. 182. 183. 184. 185. 186. 187. 188. 189. 190. 191. 192. 193. 194. 195. 196. 197. 198. 199. 200. 201. 202. 203. 204. 205. 206. 207.

Tombent les dominos... Le maître de l'empire se voit aujourd'hui obligé de déclarer qu'il "respecte le vote britannique" (manquerait plus que ça !) mais les stratèges US l'ont mauvaise. "Le Royaume-Uni et l'Union européenne resteront des partenaires indispensables" a-t-il ajouté. Soyons honnête, la Russie bénéficie évidemment du Brexit. A Moscou, on préfère la jouer modeste, Medvedev versant même une larme de crocodile sur les possibles conséquences économiques négatives du Brexit. Ce n'était pourtant rien en comparaison de ce qui allait se passer trois mois plus tard, au coeur même de l'empire, la deuxième étape du "scénario de l'horreur". A Bruxelles, c'est la panique. Devant la perspective d'une déculottée, la grosse Bertha Merkel singe d'ailleurs l'hilarante et dit craindre une possible "ingérence russe" (ne riez pas !) Autre conséquence de l'élection du Donald, le Premier ministre tchèque vient de clairement rejeter l'installation du bouclier antimissile US dans son pays : Nous y voilà !

Les manifestants anti-Trump sont payés par Soros pour occuper la rue ! Les médias du système insistent avec complaisance sur les manifestations qui apparaissent dans différentes villes pour contester l’élection de Donald Trump. Or, cette contestation n’est pas si spontanée qu’il y paraît. Sur Craigslist, un site de petites annonces très populaire aux Etats-Unis pour ses annonces de recherche d’emploi, vente et location de logements, etc., on peut facilement trouver des annonces qui proposent un job d’un genre particulier : manifester contre Donald Trump. La prestation est payée à l’heure. D’une ville à l’autre, manifester contre Donald Trump rapporte entre 10 et 35 dollars de l’heure. C’était déjà le cas durant la campagne électorale mais aucun média du système ne vous en a parlé. «Combattons l’Agenda Trump! L’annonce suspecte a été publié par Washington CAN! La vice-présidente est Heather Booth, figure historique du féminisme américain. Cet article vous a plu ? WordPress: J'aime chargement… Etats-Unis - Donald Trump fait campagne contre l'immigration

Related: