background preloader

Collège 2016 - l'évaluation

Collège 2016 - l'évaluation
L'évaluation, quelles finalités ? La refondation de l’école demande de « faire évoluer et diversifier les modalités de notation et d'évaluation des élèves de l'école primaire et du collège pour éviter une « notation-sanction » à faible valeur pédagogique et privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles. » Les programmes sont conçus par cycles de trois ans favorisant ainsi la construction d'une évaluation qui doit "permettre de mesurer le degré d'acquisition des connaissances et des compétences ainsi que la progression de l'élève". Deux finalités à l’évaluation : une évaluation tournée vers les besoins des élèves au service de la construction des compétences. Une évaluation pour les apprentissages. Pour le dire autrement, deux fonctions à l'évaluation : Télécharger le document académique : évaluer pour faire réussir les élèves. Quels contenus d'apprentissage évaluer ? Quel suivi ? Quels repères ?

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/college-2016/l-evaluation-948076.kjsp

Related:  évaluationEvaluations

WebLettres - Ressources collège et lycée en français Ecriture d'invention Document envoyé le 12-11-2016 par Amandine ChaumetÉléments de réflexion pour une progression sur le cycle 4. Lire-dire-écrire Document envoyé le 12-11-2016 par Amandine ChaumetMise en relation des compétences et attendus de fin de cycle. S'exprimer à l'écrit Document envoyé le 12-11-2016 par Amandine ChaumetTableau pour les élèves, présentant des degrés de maitrise de la langue (syntaxe et vocabulaire) et des conseils pour progresser Formuler par écrit sa réception d'une oeuvre littéraire ou artistique Document envoyé le 12-11-2016 par Amandine ChaumetTableau présentant des degrés de maitrise pour permettre aux élèves de situer leur travail et de progresser vers les attentes. Distribué en lien avec l'activité de compte rendu/commentaire personnel dans le cahier de lecteur.

La valeur de l’erreur Il est interdit de se tromper Même si cette règle n’est pas explicite, nous l’avons tous intégrée. Nous savons qu’il est préférable d’éviter le mot « faute » qui est chargé de culpabilité alors que l’erreur se corrige et permet l’apprentissage, mais malgré cette prise de conscience, nous n’avons toujours pas le droit à l’erreur.

arts plastiques - InSitu - une évaluation explicite "Les informations à transmettre aux familles, à travers par exemple le LSU, doivent être claires et donc simples ! Ce seraient par exemple la grande question travaillée en classe au cours de la période et la progression de leur enfant par compétence..." "Dire que l’on n'en a jamais autant parlé entre nous que ces derniers temps, qu’on est en train de la repenser à l’échelle du collège pour mieux permettre aux enfants de réussir. On agit de manière collégiale sur ce sujet et cela va prendre un peu de temps. Comment l'élève se situe sur les compétences qui mobilisent la pratique réflexive, le savoir-être, l'expression et l'analyse ainsi que vis-à-vis des connaissances et de la culture ?" "J'ai communiqué sur cela lors de la réunion de rentrée avec les parents, plusieurs informations sont données à ce moment-là, pour les parents présents.

MENE1609352N Textes de référence : - articles L. 332-6, D. 122-3, D. 332-16 à D. 332-22, D. 341-42 à D. 341-45, D. 351-27 à D. 351-31 du code de l'éducation ; - arrêté du 31 décembre 2015 modifié relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet (DNB) ; - arrêté du 31 décembre 2015 fixant le contenu du livret scolaire de l'école élémentaire et du collège. La présente note de service a pour objet d'apporter les précisions sur les modalités d'attribution du diplôme national du brevet (DNB) définies par l'arrêté du 31 décembre 2015 modifié relatif aux modalités d'attribution du diplôme national du brevet. Elle entre en vigueur à compter de la session 2017 du DNB.

 Portail académique : Évaluation positive au lycée A la demande de Mme le Recteur et en liaison avec la Refondation de l’Ecole, un groupe de formateurs « évaluation lycée » a été créé à la rentrée 2013. Il vise à aider les enseignants à mettre en place une évaluation positive en interrogeant les approches et les rapports à l’évaluation afin de : mieux prendre en compte les préconisations de l’Institution (Réforme du Lycée, circulaires de rentrée, priorités académiques, nouveau référentiel de compétences des enseignants…) ;poursuivre l’intégration des compétences initiée par le Socle et le LPC au collège dans une dynamique Bac – 3 / Bac + 3 ;diversifier les pratiques d’évaluation pour en faire un levier des apprentissages et renforcer la différentiation pédagogique ;assurer une liaison avec les travaux du « groupe AP lycée » engagés dès 2011-2012 et permettre ainsi une articulation entre l’évaluation et la remédiation. De nombreuses ressources à destination des formateurs et des enseignants ont été produites par le groupe. Vers le haut

Échelle descriptive Dans le cadre de la réforme du Collège j’ai travaillé l’année passée sur la construction d’échelles descriptives pour l’évaluation des compétences info-documentaires. J’avais proposé la démarche suivante aux collègues professeurs documentalistes pour construire leurs échelles descriptives : Construire une échelle descriptive

Arts plastiques - Ressources d'accompagnement arts plastiques C4 : l'évaluation en arts plastiques Rappel des textes et dispositions réglementaires ; conceptions et principes de l'évaluation en arts plastiques Cette fiche présente les dispositions réglementaires dans lesquelles s'exerce l'évaluation en arts plastiques : la mise en œuvre de bilans périodiques, l'introduction et la généralisation du principe du positionnement des élèves par niveaux de maîtrise des acquis, la correspondance entre niveaux de maîtrise des acquis par domaine du socle et points attribués dans le cadre du diplôme national du brevet (DNB), l'instauration d'un livret scolaire unique pour l'ensemble de la scolarité obligatoire (LSU), le suivi et de l'accompagnement des difficultés comme des réussites de l'élève. Elle rappelle les conceptions et principes de l'évaluation en arts plastiques. Terminologie, étapes, processus, finalités de l'évaluation dans ses conceptions générales en éducation Dynamiques de l'évaluation diagnostique, formative et sommative (évaluation-bilan) en arts plastiques

Le dispositif de ceintures de compétences version 100% numérique Bon alors je vais essayer d’être le plus clair possible là parce que pour la mise en place, je me suis retourné le cerveau un bon moment. J’ai finalement trouvé un moyen de rendre les ceintures de compétences 100% numériques. Il est possible de tout gérer sur tablette (et ordi pour le prof dans la conception). Encore une fois, je prends les précautions d’usage, cet article n’a rien d’injonctif. D’une culture de l’évaluation à une culture de l’apprentissage Apprendre, c’est faire des liens, se pratiquer, faire des erreurs, recommencer, devenir meilleur… Évaluer, c’est diagnostiquer, rétroagir, guider, commenter, porter un jugement, communiquer… Comment faire pour que l’évaluation soit au service de l’apprentissage et non l’inverse?

L’évaluation : ressources produites par le groupe thématique de l’académie de Versailles - Réforme de la scolarité obligatoire Diaporama Le diaporama ci-dessous vise à présenter l’évolution de l’évaluation dans le cadre de la réforme. Déjà présent dans la loi d’orientation, le principe de l’évaluation positive est réaffirmé dans le décret du 31.12.2015 relatif à « l’évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire ». arts plastiques - InSitu - l'évaluation : un dispositif pédagogique Si l'on retient le sens premier du mot évaluer, donner de la valeur, on met en évidence l'intérêt positif de cette action, dans toute démarche d'apprentissage et tout acte d'enseignement. Dans l'annexe de la loi du 8 juillet 2013, loi de refondation de l'école de la république, il est rappelé que pour « éviter une notation-sanction, à faible valeur pédagogique », il convient de « privilégier une évaluation positive, simple et lisible, valorisant les progrès, encourageant les initiatives et compréhensible par les familles ». Répondre à la question « qu'évalue-t-on ? », c'est s'engager dans une réflexion sur ce que l'on enseigne, sur notre façon de l'enseigner, sur ce que les élèves apprennent en arts plastiques. La spécificité de notre enseignement fondé sur la pratique et la réflexivité sur celle-ci ne néglige aucune démarche et affirme les singularités qui permettent aux productions des élèves d’être riches et variées.

Related: