background preloader

La Ferme du Bec Hellouin

La Ferme du Bec Hellouin

Cultures en lasagnes ("lasagna bed") Jeudi 4 novembre 2010 4 04 /11 /Nov /2010 23:21 La technique du jardin en lasagnes Tout le monde connait les lasagnes, ce plat italien constitué de plaques de pâtes en alternance avec des couches de sauce bolognaise et béchamel, sans oublier le fromage. On retrouve cette idée de couches alternées dans le mode de préparation du sol alternant des couches végétales variées favorables à la pousse des plantes potagères ou ornementales. Elle essaya de reproduire la nature dans son jardin. 1 : commencer par faucher les herbes folles en prenant soin de les disperser sur toute la surface. 2 : couvrir le sol destiné à la préparation en lasagne de cartons. 3 : étaler sur 20 cm d’épaisseur des déchets verts. « Mauvaises herbes » (pas si mauvaises), déchets de légumes (sauf les légumes soufrés, tels que les oignons) , taille de haies, foin, paille, tontes de gazon et, c’est le moment, fleurs et feuilles mortes. Suivons en images Madame Marylin Johnson, avec ses commentaires. RETOUR à L'ACCUEIL

L'Ecolieu Au Petit Colibri 6 mai 2019 Pour petits et grands, sur l'écolieu AU PETIT COLIBRI de Marsac Manon vous propose de vous initier à l'art de vous amuser avec la nature ! Et c'est gratuit :-) Belle journée à chacunRichard Wallner 24 avril 2019Un peu de nouvelles ! Un verger diversifié planté cet hiver La ferme AU PETIT COLIBRI (Richard et surtout son salarié Rémy) a planté près de 350 arbres fruitiers de janvier à mars 2019 : pommiers, pêchers, cerisiers, poiriers, plaqueminiers(kaki), pruniers, noyers, noisetiers, figuiers, ... Puis ils ont été paillés avec la méthode déjà en oeuvre depuis des années sur la ferme : fagots de bois (compostage sur place du bois) recouvert de 20 cm de foin, paille ou broussaille (pour permettre le processus de compostage du bois par les champignons, dans l'humidité et à l'abri de la lumière). TRICO : répulsif de chevreuils, produit naturel dégageant une odeur désagréable aux chevreuils), à moyen terme (aller leur parler, hum... leur faire peur quoi !) Résumé Bonne lecture ! Richard

Liste de liens utiles dans le cadre de la survie à long terme et de l'autarcie ***Vivre en autonomie, produire son électricité..son chauffage et gérer l'eau: une réalité.*** L'autonomie a toujours été relative à nos besoins et ce n'est pas H.D Thoreau pionnier de la décroissance dans son livre Walden qui dirait le contraire. Cependant, ces dernières années, le développement de certaines technologies, l'accès à l'information ultra rapide, et les volontés de mettre en place des modes de fonctionnements écologiques, tous ces facteurs ont permis la démocratisation des moyens pour vivre en autonomie . En dehors des cités, nous avons la possibilité de nous "désabonner" des certains services par un équipement en matériels alliant les nouvelles technologies: panneaux solaires, batteries, téléphonies mobile... et des moyens plus traditionnels comme le chauffage au bois et les toilettes sèches. Chauffage 1) Poêle à bois: Nous sommes en présence du sujet le plus facile à traiter. Néanmoins des différences existent et il s'agit d'une affaire de compromis. 2) Eau chaude: Confort .

Agriculture et chimie naturelle : le "bois raméal fragmenté" Bonjour, actuellement en formation BPREA Maraichage Bio, je suis assez déçu de cette vidéo. J’ai comme beaucoup apprécié les vidéos et conférences de Claude et Lydia Bourguignon sur le BRF et l’étude de la microbiologie des sols, ceci étant le personnage somme toute sympathique de la vidéo ne m’a pas l’air de bien maîtriser son sujet. Ce qui choquera tout maraîcher ou futur maraîch’ c’est qu’il n’y a rien sur ses buttes, il vient juste de planter trois plants de féverole pour la vidéo c’est limite.Ensuite le BRF est un sujet délicat dans le monde agricole, dans le domaine de l’agriculture biologique et surtout biodynamique. Les canadiens et québécois (toujours en avance ceux là) ont interdit l’utilisation du BRF, effets bloquants et stérilisant des sols. Le sujet est très controversé je vous laisse chercher sur le net tous les bémols au sujet du BRF, ce n’est pas la panacée. Sinon bah allez voir vos maraichers bio du coin, plantez des choux, permaculturez-vous et bon app’ ! Quentin

L'art de composer et décorer les jardins - jardins - lesmandalas Extrait du livre de Pierre Boitard (1789-1859). L'art de composer et décorer les jardins. 1846. Gallica " Le labyrinthe Cette composition était tellement à la mode autrefois qu'on ne trouvait pas un jardin un peu important sans qu'il y eut le labyrinthe obligé. Son mérite consiste à offrir une promenade dont les allées sont tellement disposées, que le promeneur s'y égare facilement et de manière à ne pas pouvoir se retrouver pour en sortir. Les anciens, qui ne voyaient partout que la symétrie, avaient trouvé le moyen d'y soumettre jusqu'au labyrinthe, comme on peut le voir par le plan de celui des jardins de Versailles, pl.17. Le labyrinthe offrait à chaque embranchement de route une fontaine d'une architecture plus ou moins élégante, ce qui ne laissait pas que d'augmenter la monotonie de la composition, et , ce qui était mieux, un numéro d'ordre de chacune. Les modernes ont aussi fait des labyrinthes, et la plupart ont imité celui du jardin des Plantes (pl.4.a), en colimaçon.

Ferme du Bec Hellouin - Eco-cente du Bec Hellouin Les bienfaits de l’ail Antiseptique, anti-inflammatoire, anticholestérol, antioxydant, antiallergique et même… aphrodisiaque (mais là, gare à ses effets « tue-l’amour » sur l’haleine) l’ail serait-il un remède miracle ? Utilisé voici plus de 5.000 ans dans les steppes d’Asie centrale, il servait d’antipoison dans la Rome antique. Depuis, son succès ne s’est jamais démenti. Les multiples bienfaits de l'ail Grâce à ses acides phénoliques, l’ail agit comme un antiseptique puissant du système digestif et de l’appareil respiratoire. Point trop n’en faut, sinon l’ail, ça fait mal Attention néanmoins aux excès. L'ail a de multiples propriétés, mais attention à ne pas le consommer en excès. © Trgobal, pixabay.com, DP Les bienfaits de l’ail - 1 Photo À voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Pourquoi je suis redevenue paysanne Mouais, pardonnez mon scepticisme, mais : elle ne vit 1 pas de sa production elle ne communique pas ses chiffres (son bilan et son compte de résultat) (donc sans cela ses belles paroles ne sont pour le moment que du gloubi-boulga pour bobo) elle nous raconte de belle histoire sommes toute très personnelle (en nous exprimant son interprétation) sans rentrer dans le pratique vis-à-vis de la permaculture et de la paysannerie, la liste serais longue : organisation de rotation, plan de fertilisation, amendement, charge hectare, temps de travail, investissement, difficultés d’installation, concurrence, formation (accès à la terre : condition), bon j’arrête la liste ici mais cela a été dit plus haut par d’autre elle ne parle pas des 2 fondamentaux à savoir : le financier et la technique avec comparatif a l’appuie. Je tenais à ajouter ce commentaire car en l’écoutant je trouvais le discours très (trop) idéalisé, mielleux et consensuel. Autre remarque ... suite

Related: