background preloader

Compost et mulch de brousailles pour un jardin provencal

Compost et mulch de brousailles pour un jardin provencal
Related:  Jean et Ida PainTechniques de compostage et fertilisation.

deux vidéos en anglais et allemand ! Biochar Le mot Biochar est un néologisme composé du préfixe « bio » et du mot anglais « charcoal », qui signifie « charbon de bois ». Le mot anglais Biochar est parfois traduit par le mot « Biocharbon » par les francophones (bien qu'en réalité tous les charbons, y compris d'origine fossile ont une origine biologique). Le biochar est un charbon de bois écrasé en petites particules Le Biochar est un charbon de bois produit (artisanalement ou industriellement) à partir de la biomasse. Il est parfois nommé Agrichar quand il est destiné à enrichir les sols agricoles Sommaire: 1. 1. * source d'énergie alternative au bois de feu ou au charbon de bois (barbecue, grillades, chauffage, fer à repasser en Afrique...) * alternative au charbon de bois (quand il est produit avec des déchets agricoles) : Certains espèrent que son usage puisse ainsi réduire la pression sur les dernières forêts anciennes . 2. * La hausse de rendements entraine une exportation accrue d'éléments nutritifs. 3. - Détoxication :

Les Micro-organismes Efficaces : EM - purin d'ortie et cie Aujourd'hui, environ 60% des terres cultivées sont stériles, dépouillées de toute vie microbienne tuée par des méthodes de cultures (intrants chimiques, sols laissés à nu, labour...) non respectueuses de ces formes de vie indispensables. En effet la terre a été longtemps considérée comme un simple support inerte. En réalité, c'est un écosystème en lui-même, un des plus importants puisqu'il est à la base de la chaîne alimentaire : c'est l'estomac des plantes. L'action des micro-organismes est essentielle à son fonctionnement. Un sol en bon état en contient un milliard par gramme. "Dans une poignée de bonne terre, il y a plus de petits êtres vivants que d'humains sur la Terre entière." C'est leur action qui a rendu la planète vivable pour nous, et ils ont participé de façon significative à l'ensemble de l'évolution. Dans la terre, véritables petites usines biochimiques, ils transforment les éléments (minéraux, matières organiques...) en nutriments assimilables par les plantes.

Toilette sèche : réaliser un bon compostage des déjections Le compostage correct est la technique incontournable pour le maintien durable de la production agricole. Vu l’augmentation de la population mondiale, la généralisation ou la marginalisation de cette technique conditionnera notre survie sur cette planète. La valorisation agricole des déjections humaines fera partie des techniques de l’avenir. Au vu de la dégradation des terres agricoles, nos enfants nous accuseront d’insouciance coupable d’avoir tardé à reconnaître le caractère insoutenable de l’épuration des eaux vannes. Il n’est pas exagéré d’affirmer que le W-C à chasse et sa généralisation était l’invention humaine la plus désastreuse après la bombe thermonucléaire. Ceux qui ont adopté la toilette à litière biomaîtrisée (TLB) sont à la pointe du progrès vers un monde durable. Les règles élémentaires d’un bon compostage Le but du compostage est d’introduire la biomasse végétale et animale dans le processus de formation de l’humus. Le temps de compostage a aussi toute son importance.

Jean Pain : récit La nuit était presque tombée lorsque j'arrivai au domaine des Templiers, un espace forestier de 240 hectares adossé aux Alpes de haute Provence. Au détour d'une piste de terre cahoteuse qui serpente à travers une maigre garrigue près de Villecroze, dans le Var, je découvris la grande maison blanche de Jean Pain. Il y a dix ans, alors âgé de quarante et un ans, ce petit industriel de Grenoble décidait de tout lâcher pour devenir garde forestier sans salaire, quitte à nourrir difficilement sa femme et son fils sur 3 hectares de terres médiocres. Aujourd'hui, il est salué comme «le pape de l'or vert». De tous les continents, des spécialistes de l'énergie ont accouru au domaine des Templiers pour étudier le miracle qu'il a accompli: une méthode simple et économique permettant de produire de l'énergie et de l'engrais à partir de la broussaille. Expert international en matière d'énergie, M. Quinze ans d'efforts. Forêt providence. En Belgique et ailleurs.

Biochar with two-barrel nested retort Compostage (biologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le compostage est une opération qui consiste à dégrader, dans des conditions contrôlées, des déchets organiques en présence de l'oxygène de l'air. Tous types de déchets organiques peuvent être compostés (plus ou moins bien) : déchets de cuisine, déchets de jardin, déchets de maison[2], mais aussi certains déchets de l'industrie, les boues d'épuration, des effluents d'élevage, des digestats de méthanisation. Plusieurs phases se succèdent dans un processus de compostage. Selon que les quantités de matière impliquées sont importantes ou non, l'évolution de la température du tas peut permettre de suivre l'évolution du compostage. Pendant la phase de dégradation, les composés les plus dégradables tels les sucres, les acides aminés libres et l'amidon sont d'abord consommés[3]. À la suite de la phase dégradative, la quantité de matière facilement utilisable par la microflore se raréfie. Pavillon de compostage collectifPlateforme de compostage.

Jean & Ida Pain Gérard Bonnet Photographe Le couple Jean & Ida Pain s’est établi en 1969 à Villecroze (en Haute Provence) comme gardien forestier d’un domaine de garrigue de 270 ha. Jean, dès son installation a voulu protéger le domaine contre les incendies de forêt qui détruisent chaque année des milliers d’ ha. Dans cette région semi-aride les températures dépassent les 40°C et où le plus souvent il ne pleut pas pendant deux mois d’affilée, la moindre étincelle est attisée par le mistral. Dans la garrigue, c’est la broussaille qui est le principal vecteur du feu. Jean Pain a donc taillé la broussaille au ras du sol en préservant toutefois des îlots non taillés pour ne pas trop perturber la vie des animaux vivant dans la garrigue. Pour Jean Pain, la production d’un humus de qualité permettant d’amender le sol n’était qu’une facette de sa méthode. Le système Jean Pain († en 1981) a entretemps fait des émules. « Méthodes Jean Pain ».

Simple method of charcoal production This is the pictorial part of the desciption of an easy charring method. For a more descriptive explanation, go to the other side. Click on the picture. The equipment: Two metal barrels, the larger about 20 cm (8 in) wider and 10 cm (4in) higher than the smaller vessel. In the larger one you make air intakes some centimetres (about1 in) from the bottom that allow an ample amount of air intake. The smaller vessel, you do nothing with. Fill the smaller vessel with biomass, preferrably dry to make the charring procedure more efficient. Put the material in as tight as possible. Fill the vessel level with the top. Put the filled vessel on a pair of bricks to make the next step easier. Put the larger drum upside down on top of the smaller vessel, so the bottom of the drum fits close to the top of the biomass filled vessel. Hold the inner vessel tight to the bottom of the larger when turning it back so the content doesn't spill out. Replenish the firewood, so it burns at least 30 - 40 minutes.

Fiche de savoir 11 : « Le compost : toutes les informations utiles » Le contexte Quel est la chose la plus importante dans votre jardin, dans la forêt, la nature en général aussi bien que sur toute la planète ? Le sol ! La terre est l’élément clé de toute la vie, la nôtre, celle des animaux et bien sûr des plantes.C’est un cycle ! Une fois ces belles paroles posées, passons à l’action. Le compost, c’est le résultat de la décomposition des corps biodégradables. Nourrir le sol C’est une notion qui peut paraitre un peu dérangée… Et pourtant ! Nourrir le sol encourage l’activité et parfois même la réapparition d’une multitude de micro-organismes, en particulier les vers de terre. Durant notre voyage, nous avons entendu le récit de personnes vivant sur des terres arides et complètement stériles . Vous voici convaincus ? Quel sol avez-vous ? Prenez 5 minutes dans votre jardin pour déterminer la nature de votre sol. Certains d’entre vous ont peut-être un sol à base de sable ? D’autres ont peut-être un sol argileux ? Un bon sol, c’est donc un mix des deux !

L’homme qui tire de l’énergie des broussailles La nuit était presque tombée lorsque j'arrivai au domaine des Templiers, un espace forestier de 240 hectares adossé aux Alpes de haute Provence. Au détour d'une piste de terre cahoteuse qui serpente à travers une maigre garrigue près de Villecroze, dans le Var, je découvris la grande maison blanche de Jean Pain. Il y a dix ans, alors âgé de quarante et un ans, ce petit industriel de Grenoble décidait de tout lâcher pour devenir garde forestier sans salaire, quitte à nourrir difficilement sa femme et son fils sur 3 hectares de terres médiocres. Expert international en matière d'énergie, M. Ce cocktail végétal, m'explique Jean Pain, est un compost constitué uniquement de matières ligneuses (branches vertes en feuilles ou en bourgeons) et de broussailles broyées, comparable aux tas de matières organiques en décomposition (feuilles et résidus alimentaires) que beaucoup de gens entretiennent dans leur jardin. Quinze ans d'efforts. Forêt providence. En Belgique et ailleurs.

Les THES MICROBIENS (Compost tea) Les THES MICROBIENS (Compost tea) ou AMENDEMENTS MICROBIENS comme je préfère les appeller sont des concentrés de microorganismes apportés sous forme liquide et fabriqués à partir de compost dans des bioréacteurs ou fermenteurs. Issus de l'étude par les scientifiques des lisiers de ferme, des terreaux fermentés, des jus d'ordures, etc... le principe de réaliser une fermentation dirigée en mettant à fermenter un mélange de compost et d'additifs divers est né. Ces fermentations naturelles contiennent beaucoup d'éléments nutritifs mais surtout la même population de microbes que celle présente dans les substances servant à fabriquer ces fermentations. Ces apports de microorganismes « aléatoires » font partie de la panoplie des amendements organiques liquides qui peuvent être apportés au sol ou sur les plantes. Les lisiers de fermes, développés sans oxygénation, sont de fait répandus par gicleurs pour les mélanger à l'air et sur le sol pour être oxygénés. Préparation de la macération oxygénée

Related: