background preloader

The Ocean Explorer

The Ocean Explorer
Related:  sous marine

Ovni et vie extraterrestre les mystères des ovnis ruines dans le pacifique Sa datation a révélé que l'édifice remontait à au moins 8000 ans av. jc Le mur de l'Ancienne ville sous marine de Hujing La maison en pierre de Taga Des mégalithes faits de blocs basaltiques bleu-noir en forme de prismes hexagonaux et disposés en croix. Les vestiges de la cité d' Insaru Des terrasses et des collines pyramidales 400 larges tumulis vieux de 3000 ans Le trilithon de Ha’amonga et les ruines d'un port Des temples en forme de pyramide et des routes Une route antique fait le tour de l'île Les Marae Mahaiatea Des collines découpées en terrasses

UFO files | Newly released files from The National Archives Skip to Main Content Home > UFOs UFOs Newly released UFO files from the UK government Files released in June 2013 The final tranche of UFO files released by The National Archives contain a wide range of UFO-related documents, drawings, letters, and photos and parliamentary questions covering the final two years of the Ministry of Defence's UFO Desk (from late 2007 until November 2009). Discover the reasons behind the closure of the UFO desk, the handling of the largest number of UFO sighting reports received in 30 years and the disclosure campaign for ‘the truth’, which was sparked by the closure of the UFO Desk. Start by reading our highlights guide (PDF, 363kb) to help navigate your way through the files. Previous file releases The National Archives holds other UFO files that have already been released by the Ministry of Defence. Videocast Could not load plugins: File not found Dr David Clarke, an expert in UFO history, guides us through the highlights of the newly released UFO files. Bookshop

Cuba : découverte d'étonnantes pyramides sous-marines... En 2000, un groupe de chercheurs tombe sur un site bien étrange, dans les profondeurs au large du cap Saint-Antoine, au nord-ouest de Cuba : une ville enfouie, comme la mythique Atlantide. L'année suivante, un autre groupe de chercheurs se lance dans la même expérience, pour vérifier. Et leur constat a été identique. Ces ruines ont pu être découvertes grâce à des sonars puissants, pouvant reconnaître des structures de pierre jusqu'à presque 200 mètres de profondeur. Récemment, c'est par hasard qu'un couple de chercheurs d'épaves est tombé sur la cité enfouie. Plus anciennes que les pyramides d'EgypteLes recherches ont également démontré que ces structures rocheuses se trouvaient autrefois hors de l'eau, et qu'elles avaient pu être modifiées par l'humain, il y a 6 000 ans de cela, soit 1 500 ans avant l'édification des pyramides d'Egypte.

Màj du 27/06/2012 = Révélations sur l'OVNI de la mer Baltique L'« ovni » de la Baltique : un simple amas rocheux ? © Inconnu Interrogé récemment par LiveScience, un géologue suédois suggère que la mystérieuse et gigantesque structure découverte en 2011 au fond de la Baltique par des plongeurs, et dont il a analysé des échantillons, pourrait être une simple formation géologique issue du passé glaciaire de cette mer. Reposant par 3 mètres de profondeur sur le fond de la Baltique, cet objet étonnant d'environ 60 mètres sur 7,50 mètres a suscité plusieurs hypothèses depuis sa découverte en 2011. Ce spécialiste a en effet pu analyser des échantillons de l'objet que lui ont confiés les plongeurs d'Océan-X, l'entreprise de plongées d'exploration à l'origine de la découverte. Parmi les échantillons étudiés, figurait également un morceau de roche basaltique, un type de roche qui se forme à partir de lave durcie, un phénomène rare à cet endroit, mais pas exceptionnel, selon Brüchert. ‘It would be of enormous weight in steel and concrete. More... Le trou

Structure sous-marine de Yonaguni Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Yonaguni. Un plongeur visitant le monument immergé La structure est constituée d’immenses plate-formes interrompues par des failles formant de grandes marches angulaires séparées par des parois à l’apparence lisse (les failles sont géologiquement récentes). La structure mesure plus ou moins 75 mètres de long et 25 mètres de haut. En raison de son apparence lisse, peu érodée et peu colonisée par la vie marine, certains auteurs estiment qu’elle pourrait être artificielle et très ancienne, tandis que les archéologues estiment que si elle l’était, son état serait bien plus dégradé[1]. Histoire[modifier | modifier le code] Autrefois[modifier | modifier le code] Selon le point de vue qu’il pourrait s’agir d’un monument préhistorique, le site de Yonaguni de 28 km2 aurait été délibérément construit ou modifié au cours de la dernière glaciation, lorsque le niveau de la mer était beaucoup plus bas qu’aujourd’hui.

Un mystérieux fragment d’OVNI en titane tombe en Sibérie L’agence spatiale fédérale russe et la NASA ont déclaré que la mystérieuse structure en titane qui est tombé en Sibérie le 18 mars 2012 n’appartenait ni à un de leur satellite, ni à une fusée, ni à un vaisseau. L’agence russe a saisi l’objet et tente actuellement de déterminer son origine. Selon les villageois d’Otradnesnky en Sibérie, en Russie, l’objet en titane de 200 kg avec un dôme strié est tombé dans une forêt le 18 mars. Tandis que les journalistes locaux affirment qu’il pourrait s’agir d’un satellite méridien ou d’un missile balistique, l’agence spatiale fédérale russe dit le contraire : L’objet n’appartient ni à une fusée, ni a un vaisseau. Mais les conclusions ne pourront être connues qu’après examen. Il n’y avait aucun radiation près ou dans l’objet. La NASA est d’accord avec ses homologues russes. Ce n’est pas le premier objet étrange que ces villageois ont trouvé. Peut-être qu’il s’agit d’une expérience militaire ayant échouée, même si elle n’a rien à voir avec l’espace.

New Underwater Finds Raise Questions About Flood Myths Brian Handwerkfor National Geographic News May 28, 2002 Ancient stories of massive floods pass from generation to generation and in many places in the world are integral to a people's spoken history. The tales differ by locale, but commonly feature torrential rains or a hugely destructive wall of water bursting into a valley, destroying everything in its path. In many cases, the flooding is an act of retribution by displeased gods. Many scientists, historians and archaeologists view these enduring tales as short, dramatised versions of the memory of rising seas at the end of the Ice Age. While images of catastrophic floods are popular, many scholars argue that the real rising sea level slowly invaded the Stone Age hunting territories for thousands of years, and the stories compress this event into overnight floods, storms, and destruction. Recent undersea findings may yield new clues to the study of human habitations that now lie beneath the waves. Cuba's Sunken City

OVNI - Les dossiers secrets de l'armée britannique dévoilés ! Plus d'un an après l'agence spatiale française (lire : Le Cnes révèle d'intrigantes archives), le ministère britannique de la Défense a levé lundi le secret sur de nouveaux documents de son dossier "Ovni" basé sur une multitude de témoignages. Certains d'entre eux confinent à l'absurde, parfois au comique. D'autres bien plus intrigants laissent planer le doute sur ces visions de soucoupes volantes. "Une femme d'Amazone la planète des guerrières" Parmi les 19 cas de 1986 à 1992 recensés dans le dossier de la Défense, une femme affirmait dans une lettre datée de mars 1990 venir d'un vaisseau spatial qui se serait écrasé au Royaume-Uni lors de la Seconde Guerre mondiale. Mais un autre cas a lui attiré toute l'attention de la Défense. "Un porte-avions volant" Autre témoignage toujours aussi sérieux. Le dossier n'avance aucune explication sur la nature de cet incident. Les dossiers rendus publics sont consultables sur le site internet www.nationalarchives/ufos

Le plus ancien bateau cousu de Méditerranée L'épave de Zambratija en Croatie − Ph. Groscaux, CNRS, CCJ Giulia Boetto, archéologue naval, est chargée de recherches au CNRS, dans le Centre Camille Jullian à Aix-en-Provence. Vous venez de participer à la découverte d'une épave très rare. Il s'agit des restes d'un bateau d'une douzaine de mètres de long, dont un peu plus de la moitié de la coque est conservée. En quoi cette découverte est-elle importante ? Trouver un bateau de l'âge du bronze est exceptionnel. Le bateau croate était cousu. Giulia Boetto (photo Ranko Frka) C'est l'une de deux manières d'assembler la coque d'un bateau. D'où pouvait venir cette épave ? Il s'agit presque certainement d'un bateau construit localement. En outre, les archéologues croates ont fait une découverte très intéressante. Quelle va être la suite des recherches ? Nous avons prélevé deux échantillons de la coque, que nous avons transmis à des collègues spécialistes de la datation par les cernes du bois. Propos recueillis par Nicolas Constans.

Area51 Archéologie sous-marine: l'âge d'or du DRASSM Malgré des financements publics aujourd’hui nécessairement limités, l'archéologie sous-marine semble connaître un âge d'or. Conquête de territoires, développement de partenariats, engouement des publics, initiatives de valorisation et de protection, défis scientifiques… Le patrimoine sous-marin reçoit une attention particulière, y compris de la part des militaires et des industriels. En France, l'acteur-clé du domaine est plus que jamais le DRASSM dirigé par Michel L'Hour, et son projet "Corsaire Concept". 2014 s'est révélée une année riche en découvertes et actualités archéologiques sous-marines. La cloche de l'Erebus, un navire de l'expédition arctique de Franklin de 1846, a été remontée des eaux du détroit de Victoria, dans le Nunavut canadien, avant que la glace ne rende l'opération trop difficile. On pourrait multiplier les exemples d'épaves de différentes époques découvertes et fouillées aux quatre coins des mers. Mais l'implantation des éoliennes ne s'arrête pas là.

operation-suricate Archéologie sous les eaux - Archéologie Le Département des recherches archéologiques subaquatiques et sous-marines (DRASSM) est un service à compétence nationale établi à Marseille. Les missions : inventaire, expertise, recherche et étude Dans le cadre de l'application du code du Patrimoine, le DRASSM est chargé de mettre en œuvre, en métropole comme en outre-mer, la législation relative aux bien culturels maritimes (BCM) en liaison avec les administrations participant à l'action de l'État en mer (Préfectures maritimes, Direction des affaires maritimes, Douanes...). À ce titre, il inventorie, étudie, protège, conserve et met en valeur le patrimoine archéologique immergé de l'ensemble des eaux marines sous juridiction française. Il assure une mission de conseil et de contrôle scientifique et technique sur les chantiers archéologiques sous-marins. Voici une brochure de présentation des missions du DRASSM et des enjeux de l'archéologie sous-marine et subaquatique tant sur le plan patrimonial qu'environnemental.

Related: