background preloader

L'attention, comment ça marche

L'attention, comment ça marche
L'attention est l'objet de tous les enjeux. Elle est pour de nombreux auteurs la nouvelle ressource économique rare. Mais qu'est-ce que cette attention, comment fonctionne-t-elle, quels sont les éléments qui la favorisent ou qui la distraient ? Jean-Philippe Lachaux est un spécialiste du cerveau, et il a particulièrement orienté ses recherches vers l'attention. Dans Le cerveau attentif, il fait régulièrement le lien entre les mécanismes de l'attention tels que nous les vivons, et la biologie du cerveau. La vidéo de son intervention pour la FFFOD et Communotic constitue une introduction à son travail très intéressante et adaptée au monde de la formation et de l'enseignement. Attention sélective / attention exécutive L'attention sélective permet de repérer un visage dans une foule, des mots dans un texte, de sélectionner des objets... Diriger notre attention Nous sommes capable d'orienter notre attention sur certaines voix, des couleurs ou des objets. La carte de saillance Ressources :

http://cursus.edu/article/27931/attention-comment-marche/#.WBb-KNF-P0N

Related:  apprendreDiversMANAGEMENT DPCOGNITIF

Entrons dans l’écrit L’application Entrons dans l’écrit consiste à aider les élèves à mettre en place une représentation du fonctionnement du langage écrit afin que l’entrée dans la lecture soit possible. Entrons dans l'écrit s'adresse d'abord aux élèves de grande section de maternelle en leur proposant l'ensemble des pré-requis de l'apprentissage de la lecture: sens de l'écrit, identification de la lettre, du mot, de la syllabe, etc, puis accompagne les élèves de CP et de CE pour une meilleure maîtrise du système de l'écrit. Même si l’apprentissage de la lecture ne commence qu’au CP, bien avant l’enfant construit des connaissances qui vont l’amener peu à peu à comprendre le fonctionnement du code alphabétique.

Ressources didactiques » LA MOTIVATION DES ELEVES La motivation est définie en termes « d’état d’activation » pour répondre à un motif à satisfaire. Il existe diverses sortes de motivations mais nous nous intéressons ici aux motivations dites cognitives (la curiosité). Elle consiste à susciter chez l’apprenant l’envie, le désir d’apprendre, à capter son attention, à l’intéresser. Stratégies d’apprentissage, poser les bonnes questions inShare266 Un apprentissage efficace ne consiste pas juste dans l’accumulation de savoirs, il doit également permettre d’amener l’élève à réfléchir sur ces savoirs et aux meilleures stratégies d’apprentissage pour les acquérir. Pour mettre en place un enseignement efficace, tout enseignant doit apprendre aux élèves à apprendre.

Des sciences cognitives à la classe : Entretien avec Olivier Houdé Les sciences cognitives frappent à la porte de la classe. Mais les concepts et outils développés dans les laboratoires ont-ils une pertinence dans les classes ? Les enseignants s’interrogent sur les apports de la psychologie expérimentale et des neurosciences et sur la possible articulation entre les résultats scientifiques et les pratiques de classe. Initiation à la pédagogie différenciée inShare0 En classe, un enseignant se retrouve généralement face à des élèves ou des étudiants ayant des capacités et des modes d’apprentissage différents. Ainsi, il existe entre les élèves des écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension…Dans ce cadre, comment peut faire un enseignant pour ne plus être « indifférent aux différences » ?

Métacognition - Les gestes professionnels à l'École primaire En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts. Pour en savoir plus cliquez ici. Les gestes professionnels à l'École primaire Sur mon autre blog : Un facteur à l'Éducation nationale Contact Un des fondamentaux de l’école : apprendre à vivre ensemble Le « vivre-ensemble » est déjà l’une des pierres angulaires d’autres discours politiques. IL est cité dans le dernier Socle commun de connaissances, de compétences et de culture promu par le Ministère : « L'École est le lieu où les élèves acquièrent les compétences qui leur seront indispensables tout au long de la vie, au delà de leur scolarité, pour poursuivre leur formation, construire leur avenir personnel et professionnel, réussir leur vie en société et exercer librement leur citoyenneté : autonomie, responsabilité, ouverture aux autres, respect de soi et d'autrui, exercice de l'esprit critique. Ils y apprennent à vivre ensemble dans une société démocratique et républicaine. »

Neuromythes et enseignement De récentes études ont montré que les enseignants croient souvent à des neuromythes, c’est-à-dire à de fausses conceptions sur le fonctionnement du cerveau,. Ces neuromythes peuvent s’avérer problématiques pour la réussite des élèves, parce qu’ils peuvent orienter les pédagogues vers des pratiques d’enseignement qui ne sont pas entièrement compatibles avec le fonctionnement du cerveau de leurs élèves. Pour cette raison, dans cet article, les trois neuromythes les plus fréquents en éducation sont présentés et discutés. Le premier concerne les styles d’apprentissage, le deuxième est lié à la notion de« cerveau gauche et cerveau droit » et le troisième touche aux exercices de coordination visant l’optimisation du fonctionnement cérébral. Neuromythe 1 : Les élèves apprennent mieux lorsqu’ils reçoivent l’information dans leur style d’apprentissage préféré (ex. auditif, visuel ou kinesthésique).

Pourquoi mémoriser quand tout est dans un nuage L’interdépendance du cerveau et des outils Les outils augmentent notre force (levier), d’autres amplifient notre sensibilité (microscope), d’autres technologies nous donnent l’illusion de modeler le monde (génétique), et d’autres augmentent notre mémoire (clé USB, nuage). Les outils accroissent nos possibilités physiques et nos façons de sentir. Selon Mumford (1976) les technologies influencent nos rapports au temps et à l’espace.

Quelques éléments de psychologie cognitive pour aider les professionnels à concevoir des situations d'apprentissages Cette captation vidéo a été réalisée le 3 juin 2015 lors d'une journée de formation intitulée : Les dispositifs, la classe, l’établissement ; quels soutiens à l’engagement des élèves ? Cette journée a été l’occasion de réfléchir aux enjeux d’une aide apportée de manière cohérente et ajustée aux besoins des élèves, dans un contexte marqué par la controverse autour de l’insuffisante efficacité des dispositifs d’accompagnement des élèves. Quels pas de côté ces dispositifs font-ils faire aux enseignants, aux praticiens, afin de mieux comprendre la nature des difficultés des élèves ? La réflexion s'est appuyée notamment sur le travail d’une équipe de recherche qui a étudié durant deux années les formes de soutien proposées aux élèves en difficulté dans des configurations locales très différentes.

Comment entretenir le désir d’apprendre chez les enfants Les enfants sont des chercheurs nés, passionnément désireux de comprendre le monde qui les entoure. Et si notre principal défi était d’entretenir cet aiguillon du désir ? Podcast enregistré le 18 mai 2016 à l’Institut Goethe de Lyon, lors d’une conférence en lien avec le hors-série 7 de Kaizen. Une soirée avec Philippe Meirieu, auteur, enseignant, professeur en sciences de l’éducation ; Dr Adrian Serban, pédiatre ; Hélène Lacoste, médiatrice en CNV, ancienne institutrice, mère de Lucie et Océane, scolarisées en Allemagne puis en France. En partenariat avec le Goethe-Institut, une structure qui organise et soutient un grand nombre de manifestations culturelles autour de la culture allemande. Lire aussi : Comment être parent aujourd’hui ?

VIDEO - "Comment apprend l'élève ?" Conférence de Daniel FAVRE - Formation des personnels de l'académie de Dijon - DAFOP Conférence de Daniel FAVRE faite lors du séminaire Réussite Educative, le vendredi 18 avril 2014 à l’amphithéâtre Bouchard de Canopé Dijon Daniel FAVRE est Docteur en neurosciences et Professeur en sciences de l’éducation à l’université de Montpellier 2. Depuis 1994, il mène des recherches sur les liens existants entre la violence scolaire et l’échec scolaire. Comment apprend l'élève ? Meirieu : Le plaisir d'apprendre Avec "Le plaisir d'apprendre", Philippe Meirieu nous donne un beau livre. Contre l'utilitarisme scolaire, il rappelle les exigences culturelles du métier et invite l'Ecole à chercher dans la culture les remèdes à l'ennui. Douze personnalités (F.

Related: