background preloader

La comptabilisation des frais de création d'une société

La comptabilisation des frais de création d'une société
La création d’une société nécessite d’effectuer plusieurs dépenses avant que celle-ci ne soit immatriculée. Nous allons dans cet article vous indiquer comment procéder à la comptabilisation des principaux frais que vous engagerez probablement dans le cadre de la création de votre société, et faire un petit point sur la marche à suivre pour que ces frais puissent être valablement repris par la société une fois créée. Comptabilisation des frais de création d’entreprise Les principaux frais à engager pour la création d’une société sont les suivants : les honoraires de l’expert-comptable, du commissaire aux apports et/ou de l’avocat, les frais d’annonces légales, les frais postaux pour l’envoi des documents, les frais de greffe pour créer l’entreprise et les frais de stage d’initiation à la gestion ou de tout autre formation utile. Comptabilisation des honoraires relatifs à la création : Remarque : n’oubliez pas de déclarer vos règlements d’honoraires sur la déclaration DAS 2.

http://www.compta-facile.com/comptabilisation-des-frais-de-creation-de-societe/

Related:  Chapitre 2 La création de l'entrepriseSARL GOBERTAP - GOBERTContrôle et production de l'information financière -P2

La comptabilisation des frais d'établissement, mode d'emploi Lorsque des entreprises se constituent, se développent ou effectuent des opérations liées à leur capital (fusion, scission, apport partiel d’actifs, transformation), elles subissent des frais exceptionnels couramment appelés « frais d’établissement ». D’un point de vue comptable, ces frais constituent, en principe, des charges déductibles intégralement dans l’exercice au titre duquel ils ont été engagés. Une dérogation a toutefois été accordée : ces frais peuvent, sur option, être comptabilisés en immobilisations et être amortis. Compta-Facile aborde en détail le traitement comptable des frais d’établissement. 1. Définition des frais d’établissement

Les méthodes de consolidation Après avoir déterminé le périmètre de consolidation et, une fois que les comptes annuels des différentes sociétés du groupe ont été arrêtés, il convient d’effectuer la consolidation. Il existe trois méthodes de consolidation qui dépendent de la nature du contrôle exercé par la société consolidante sur ses sociétés consolidées : l’intégration globale, l’intégration proportionnelle ou la mise en équivalence. Voici en quoi elles consistent. 1.

La reprise d'une entreprise étapes par étapes Pour sécuriser et réussir une reprise d’entreprise, il convient de s’y prendre correctement. Le coin des entrepreneurs vous présente dans cette fiche d’information les étapes incontournables d’une opération de reprise d’entreprise. 1. Définir le profil type de l’entreprise à reprendre A partir du moment où l’intention de reprendre une entreprise est certaine, il convient de définir le profil type de l’entreprise à reprendre.

L'affectation du résultat : bénéfices en dividendes ou réserve ? L'affectation du résultat comptable Qui décide de l'affectation du résultat ? Les apporteurs de capitaux attendent de l'entreprise qu'elle dégage des bénéfices afin d'obtenir une rémunération sous forme de dividendes ou de plus-value. Et très logiquement, ce sont eux qui décident de l'affectation du résultat réalisée au cours de l'exercice comptable (bénéfice ou perte) lors d'une assemblée générale qui se réunie dans les six mois de la clôture des comptes. Comment comptabiliser une acquisition d'immobilisation ? Les acquisitions d’immobilisations donnent lieu à des traitements comptables particuliers et notamment à une comptabilisation spécifique. Compta-Facile y consacre une fiche qui répond à la question : comment comptabiliser l’achat d’une immobilisation ? Qu’est-ce qu’une immobilisation ? Une immobilisation est un actif qui sera utilisé par une entreprise pour une durée supérieure à l’exercice comptable en cours et destiné à être utilisé pour produire des biens ou fournir des services, pour être loué à des tiers ou être utilisé en interne.

La comptabilisation des créances douteuses et irrécouvrables Les entreprises peuvent éprouver des difficultés à recouvrer des créances qu’elles détiennent auprès de leurs clients. Ces créances peuvent revêtir un caractère « douteux » voir « irrécouvrable » pour diverses raisons (procédure collective ouverte à l’encontre du débiteur, difficultés financières etc.). Ces difficultés ont des incidences comptables. C’est pourquoi Compta-Facile vous propose, à travers cet article, de faire un point complet sur les enregistrements comptables des créances douteuses et des créances irrécouvrables. 1. Les créances douteuses et les créances irrécouvrables

Les travaux comptables courants Les travaux comptables font appel à une organisation particulière. Les pièces comptables sont des pièces justificatives qu’il faut conserver. Celles-ci doivent être enregistrée chronologiquement dans le logiciel de comptabilité et serviront à l’établissement des documents de synthèse. L'état de rapprochement bancaire, modèle et conseils pour l'établir L’état de rapprochement bancaire permet de rapprocher, à une même date, le solde du relevé bancaire avec le solde du compte banque en comptabilité. Il n’est pas obligatoire d’établir un état de rapprochement bancaire mais ce dernier est un outil de contrôle efficace pour les comptes 512, un outil qui permet de connaître la situation réelle de la trésorerie et un outil d’information très utile pour la comptabilité. 1. Pourquoi faut-il établir un rapprochement bancaire ?

Enregistrement d'un achat Lorsque la société effectue un achat de marchandises, de matières premières, de fournitures ou même de service, elle doit enregistrer au débit une charge en utilisant un compte de la classe 6. Cette enregistrement se fait lors de la réception de la facture du fournisseur (à la date inscrite sur la facture). Les achats de marchandises, destinées à être revendues en état, sont à enregistrer en 607. Achats de marchandisesLes achats de matières premières, destinées à être transformés, sont à enregistrer en 601. La comptabilisation des cessions d'immobilisations Les immobilisations sont des biens durables inscrits à l’actif du patrimoine d’une entreprise qui génèrent des avantages économiques futurs pour cette dernière. Il peut arriver que l’entreprise utilisatrice soit amenée à les céder pour diverses motivations (économiques ou financières notamment). Compta-Facile dévoile, à travers cet article, les écritures comptables relatives aux cessions d’immobilisations (corporelles ou incorporelles). 1. Date de comptabilisation d’une cession d’immobilisation La cession doit être comptabilisée à la date de transfert du contrôle du bien (date qui coïncide, la plupart du temps, avec le transfert de propriété).

Related: