background preloader

Vingt ans d’archivage du Web : les coulisses d’un projet titanesque

Vingt ans d’archivage du Web : les coulisses d’un projet titanesque
Depuis deux décennies, la fondation Internet Archive, avec d’autres institutions comme la BNF, consigne soigneusement la mémoire du Web pour les générations futures. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Morgane Tual Il faut s’engouffrer dans les sous-sols de la Bibliothèque nationale François-Mitterrand pour y accéder. Sillonner de longs couloirs et déverrouiller quelques portes à l’aide d’un badge spécial. Une fois la dernière poussée, le bourdonnement est assourdissant, l’air perd quelques degrés et de massives armoires noires parsemées de diodes vertes clignotent. C’est ici que repose l’histoire du Web français. Comme les livres ou les journaux, le Web fait lui aussi l’objet d’un archivage minutieux. Il faut dire que son parcours est hors du commun : inscrit à l’« Internet Hall of Fame », qui récompense les personnes ayant notablement contribué au développement du Web, il devient multimillionnaire après avoir fondé puis vendu deux entreprises dans les années 1990. « Collectes d’urgence »

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/10/26/vingt-ans-d-archivage-du-web-un-projet-titanesque_5020433_4408996.html

Related:  elastellaUn autre monde numérique est possibleVeille technologiqueÀ classer 27culture

L'histoire du développeur qui aurait dû lire Kant A l’origine, la confession d’un développeur américain du nom de Paul Sourour publiée sur le site Medium. Dans cet article intitulé “Le code dont j’ai encore honte”, Paul Sourour raconte que dans les années 2000, alors qu’il était jeune programmateur, il a été engagé par une entreprise de marketing canadienne, dont les principaux clients étaient des laboratoires pharmaceutiques. La loi canadienne étant assez stricte sur la publicité pour les médicaments, et interdisant la promotion directe d’un traitement, le site se présentait comme une plateforme d’information et fabriquait des quizz qui, quand les internautes y répondaient, les orientaient vers tel ou tel traitement en fonction des réponses. Paul Sourour se voit confié la fabrication d’un quizz à destination des jeunes filles. Toutes les spécifications lui sont données par son entreprise, il n’a qu’à écrire le programme. Ceci fait, il s’aperçoit que, quelles que soient les réponses, on ne tombe que sur un seul médicament.

Des réfugiés, nouveaux diplômés d'informatique C'est la contraction de "réfugiés" et de "geek" (passionné de nouvelles technologies et d'informatique) : le terme "refugeek" a été inventé pour ces étudiants. Ils sont originaires de Syrie, de Libye, du Soudan, du Pakistan ou d'Ethiopie. Ce jeudi ils ont reçu leur diplôme de développeur web / codeur, à la Bibliothèque Nationale de France, à Paris. "Regardez ce certificat, j'en suis très fier !" raconte Mohamed, l'un des Syriens de la promotion. "Le meilleur reste à venir.

32 millions d’utilisateurs affectés par les faux « cookies » utilisés contre Yahoo! L’entreprise a donné plus de détails sur l’un des derniers piratages dont elle a été victime. Le mois dernier, Yahoo! annonçait que des pirates informatiques avaient utilisé de faux « cookies » pour accéder sans mot de passe aux comptes des utilisateurs, sans pour autant dire combien avaient été affectés. F. Moretti (dir.), La littérature au laboratoire La littérature au laboratoireFranco Moretti (dir.)Avec les contributions de : Mark Algee-Hewitt, Sarah Allison, Marissa Gemma, Ryan Heuser, Matthew Jockers, Holst Katsma, Dominique Pestre, Amir Tevel, Hanna Walser, Michael Witmore, Irena Yamboliev. Traduit de l'anglais (EUA) par Valentine Leÿs, avec la collaboration de Alexandre Gefen, Philippe Roger et Jérôme David. Ouvrage traduit avec le concours de l'université de Stanford, de l'université de Genève et de l'École polytechnique fédérale de Lausanne. Collection dirigée par J. David

OAIPMH Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Open Archives Initiative Protocol for Metadata Harvesting (OAI-PMH) est un protocole informatique développé par l'Open Archives Initiative afin d'échanger des métadonnées. Il permet de constituer et de mettre à jour automatiquement des entrepôts centralisés où les métadonnées de sources diverses peuvent être interrogées simultanément. Utilisé notamment par les Archives Ouvertes et les entrepôts institutionnels, il s'est aujourd'hui largement répandu dans les institutions patrimoniales et notamment les bibliothèques. Histoire[modifier | modifier le code]

Femmes en mouvement Recensé : Lauren Elkin, Flâneuse. Women Walk the City in Paris, New York, Tokyo, Venice and London, Londres, Chatto & Windus, 2016, 317 p. Hanter boulevards et avenues et se laisser captiver, capturer par leurs sinueux tours et détours ; s’ancrer, par le pas, dans la ville et lui appartenir ; s’inscrire, par l’écrit, dans le lieu que l’on habite en marchant : telles sont les flâneries des flâneuses dont est Lauren Elkin.

Usbek & Rica En 1996, Jacques Chirac appelait « mulot » une souris d’ordinateur. Vingt ans plus tard, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian disserte sur les performances des « algorismes »… Des termes qui pourraient prêter à sourire s’ils ne révélaient pas l’absence de culture numérique d’une grande partie de la classe politique française. À l’heure où le gouvernement s’apprête à dévoiler les contours de sa loi sur le numérique, Usbek & Rica a cherché à comprendre pourquoi les politiques ont tant de mal à cerner tout ce qui touche à Internet et aux nouvelles technologies. Et pourquoi cette méconnaissance de la chose numérique pourrait finir par être un vrai handicap pour la France. « Nous passons à côté de la révolution numérique. » C’est depuis la terrasse de l’Assemblée nationale qu’Isabelle Attard délivre sa sentence.

La patronne de Yahoo! renonce à son bonus à la suite de failles de sécurité La cyberattaque, survenue en 2014, coûte également son poste au directeur juridique du groupe, Ronald Bell. Les graves défaillances de sécurité qui ont touché Yahoo! ont eu raison du bonus annuel de sa présidente. Un concours mondial d’écriture créative collective - Lettres - Éduscol La deuxième édition du concours mondial d’écriture créative collective est lancée. Il est proposé par le Florilège international des écrivains en herbe de langue française (académie de Montpellier) et la Fédération internationale des professeurs de français. Après « Feu ! » en 2016, le thème choisi pour 2017 est : « Eldorado… ».

Interopérabilité Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d’autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d’accès ou de mise en œuvre[1]. Il convient de distinguer « interopérabilité » et « compatibilité ». Pour être simple, on peut dire que la compatibilité est une notion verticale qui fait qu'un outil peut fonctionner dans un environnement donné en respectant toutes les caractéristiques et l'interopérabilité est une notion transversale qui permet à divers outils de pouvoir communiquer - quand on sait pourquoi, et comment, ils peuvent fonctionner ensemble. Autrement dit, on ne peut parler d'interopérabilité d'un produit ou d'un système que si on connaît intégralement toutes ses interfaces. Le téléphone est un exemple de système interopérable.

Les communs ou la renaissance des corps intermédiaires 2/2 - Dans l’article précédent, j’ai expliqué pourquoi il me semblait problématique que la technique et le numérique soient évacués des discours alternatifs, tels qu’exprimés dans le film Demain. Une autre absence me semble significative. A aucun moment du film le mot communs n’est exprimé. Le documentaire s’attarde sur des alternatives qui peuvent pourtant toutes être considérées comme des communs parce qu’elle associent ressources, communauté et gouvernance ouverte. Que ce soit pour se réapproprier la monnaie, repenser l’impact social des services publics ou encore pour co-financer des éoliennes, à chaque fois les communs sont présents et pourtant jamais évoqués. Gallicalol, générateur de mèmes à tendances patrimoniales ENTRETIEN – Le Hackathon de la Bibliothèque nationale de France, organisé la semaine dernière, a débouché sur l'élection et le développement par l'établissement d'un projet apporté, développé et présenté par des participants, Gallicarte. Mais une autre idée n'est pas passée inaperçue : un générateur de mèmes, ces traits d'humour créés par et pour Internet, à partir des images et et de la numérisation de Gallica... Retour sur Gallicalol. Descartes revu par Blouzouga Memphis via Gallicalol

Premier bilan en demi-teinte pour le casque de réalité virtuelle de Sony, le PS VR Le constructeur japonais annonce être proche du million d’exemplaires vendus, soit les objectifs modestes que s’était fixés la firme de Tokyo. 915 000 casques de réalité virtuelle PS VR ont trouvé acquéreur depuis son lancement en octobre, a révélé Sony le 27 février, à l’occasion d’un entretien de son président, Andrew House, avec le New York Times. Le constructeur de la PlayStation 4 est plutôt en avance sur son objectif, modeste, d’un million d’exemplaires vendus en six mois. Selon les estimations de la firme SuperData, ses deux principaux concurrents, l’Oculus Rift et le HTC Vive, tous les deux bien plus chers, s’étaient écoulés à respectivement 243 000 et 420 000 pièces en 2016. Sony a par ailleurs été confronté à des problèmes d’approvisionnement en stocks, et nombre de commandes n’ont pu être honorées à temps. La production devrait se fluidifier à partir d’avril, a promis Andrew House.

Related: