background preloader

Marché sur l’Eau

Marché sur l’Eau
Marché sur l’eau est une association qui a pour objet de distribuer en circuit court des paniers de fruits et légumes produits localement et transportés par bateau jusqu’à Paris.Retrouvez-nous tous les mardis et les samedis à Sevran, Pantin et à Paris. L’abonnement permet de bénéficier de prix plus avantageux que l’achat en direct sur le stand. C’est également une façon de consommer différemment et de soutenir une agriculture locale, solidaire et créatrice d’emploi. Retrouvez tous les événements auxquels nous participons sur notre page Agenda

http://www.marchesurleau.com/

Related:  Alimentation - Soin - Santéelsaheagro

Faites vos produits vous même Vous pourriez réaliser que la plupart des produits sur le marché ne sont pas issus de l’agriculture biologique et qui contiennent naturellement de nombreux produits chimiques toxiques. Plus encore, une grande partie de ces produits peuvent être nocifs pour notre environnement de plusieurs façons. Faire les choses vous-même permet non seulement de vous faire économiser de l’argent et aide l’environnement, mais ça vous permet également de savoir d’où viennent vos produits et ce qu’il y a dedans. Vous pouvez vous servir des produits alimentaires pour faire des produit de soins personnels et des produits de nettoyage de façon très simple.

Startup Weekend Paris FoodTech, Drinks & Gastronomie Viens découvrir l'esprit start-up, la communauté des Startup Weekend et repars avec ta start-up en poche ! Bienvenue au Startup Weekend Paris ! Notre thème : Food, Drinks & Gastronomy ! La recette ? Magazine - Faire l'expérience de Satoyama L’aventure de « Cook it Raw » a débuté, en mai 2009 à Copenhague, en marge du sommet mondial sur le réchauffement de la planète. A l’invitation de René Redzepi, chef de file de la nouvelle cuisine scandinave, une petite dizaine de toques venues des quatre coins de la planète, s’était prêtés à un exercice peu commun : composer un dîner sans cuisson, utilisant le plus possible d’ingrédients « brut » et locaux pour un impact environnemental minimal. L’esprit « Cook it raw » est né ce jour là.

Caen plante un verger public en libre-service Partager Plan du verger - Cliquer pour agrandir Le 27 mars, le député-maire de Caen Philippe Duron, a participé à la plantation d’arbres fruitiers dans le cadre du lancement du verger en libre-service de la Folie Couvrechef. Au total, vingt arbres fruitiers (pommiers, poiriers, cerisiers, abricotiers, pruniers et pêchers) et de petits arbustes fruitiers (groseillers, framboisiers et cassissiers), seront plantés. Les essences, adaptées au climat local ont été choisies par les habitants, dans le cadre des conseils de quartiers. Ce verger collectif sera avant tout un espace de rencontre dans le quartier, mais l’innovation réside dans la possibilité, pour les riverains, de cueillir les fruits une fois que les premières récoltes seront possibles, d’ici trois ans.

L'empreinte alimentaire de Paris de 1786 à 2030 65 S’il n’y a plus de «ventre de Paris» - puisque les Halles ne sont plus cet immense marché alimentaire qu’il fut durant des siècles - Paris et son agglomération comptent néanmoins, et compteront en 2030 près de 10 millions de ventres à nourrir. Comment ? Et avec quelles conséquences ? C’est l’objet d'un rapport présenté par Gilles Billen lors d'une réunion sur les projets de recherches financés par la Ville de Paris. Gardez vos sachets de thé Après une pause thé, les sachets usagés finissent généralement à la poubelle. Sauf qu’il est possible de les utiliser au quotidien ! Il y a fort à parier que nombre de consommateurs de thé, gardent les précieux sachets, après avoir lu cet article. 1 – Une viande plus tendre En préparant une marinade avec du thé noir, la viande n’en sera que meilleure et surtout, plus tendre. Pour ce faire, remettre le sachet usagé au préalable conservé dans un tupperware au frigo, dans une tasse d’eau bouillante et verser le tout sur la viande.

Comment faire pousser du gingembre en pot Comment faire pousser du gingembre ? Le gingembre, Zingiber officinale, est une espèce de plante originaire d’Asie dont on utilise le rhizome en cuisine et en médecine traditionnelle. C’est une épice très employée dans un grand nombre de cuisines asiatiques, et en particulier dans la cuisine indienne.

Les « Toques éthiques » : un concours de cuisine écologique ! L’association Prioriterre, qui vise à aider chacun à réduire son empreinte écologique, organise un concours de cuisine original et orienté développement durable. Les participants ont pour mission de confectionner un menu (plat et dessert) ayant une empreinte écologique minimum, le tout en respectant un budget défini. Le concours se déroulera le 18 octobre, dans « L’atelier 180°C » de Cédric Mouthon, candidat de Masterchef 3, et les équipes auront 4 heures pour cuisiner. Pour cela, les 16 participants, cuisiniers amateurs, sont répartis en 4 équipes chapeautées par un professionnel.

Les arbres fruitiers de retour à Paris, dans le quartier de la Goutte d’Or La Goutte d’Or dans le 18e arrondissement a été le théâtre dimanche 10 mars d’un moment rare mais que l’on espère de plus en plus fréquent : les premières plantations d’arbres fruitiers au beau milieu du square Bashung, 16 de la rue de Jessaint. Munis de fourches, pioches, pelles, brouettes et autres outils, une dizaine de personnes, bientôt rejointes par les enfants du quartier ont mis en terre des poiriers, pommiers et autres groseilliers. Il faudra un peu de patience avant de cueillir les fruits de leur labeur même si les premières groseilles devraient être disponible dès cette année. Le retour de l’agriculture arboricole est un projet porté par l’association La Goutte Verte, un jardin partagé situé à quelques mètres de là, avec l’aide de Vergers Urbains, collectif né il y a quelques mois et qui se propose de partir à la reconquête de la ville par les arbres fruitiers. S’engager vers la ville comestible

Des fermes sur les toits à Paris Pourquoi ne pas développer, en ville, une agriculture urbaine? Et même créer une filière agricole, du producteur au consommateur, en plein Paris? C’est possible, et ce projet, a priori un peu fou, est en passe de se réaliser. C’est celui d’une jeune société parisienne, UrbAgri, fondée par Virginie Dulucq.

Related: