background preloader

L'intelligence artificielle soulève déjà de nombreuses questions juridiques et éthiques

L'intelligence artificielle soulève déjà de nombreuses questions juridiques et éthiques
J'ai évoqué hier le « Rapport d’étape sur l’intelligence artificielle et la vie ». De quoi s’agit-il et que peut-on y apprendre ? Il s’agit d’un projet coordonné par Stanford, mais dans lequel se sont investis plusieurs des géants de la high tec et de l’Internet. Leur idée est de présenter un rapport tous les 5 ans et durant tout le XXI° siècle sur l’avancée des technologies regroupées sous le label « Intelligence artificielle ». D’autre part, il s’agit aussi de réfléchir en commun aux retombées sociales et aux implications éthiques des recherches menées de manière éparse. Le plus étonnant, c’est que les géants industriels, qui sont en situation de concurrence, se soient entendus pour collaborer. Les auteurs du Rapport constatent que les applications de l’intelligence artificielle inquiètent le public, comme les pouvoirs publics. Quelles sont donc ces « questions éthiques » que poseraient des technologies qui n’en sont encore qu’au balbutiement ?

Biased Algorithms Are Everywhere, and No One Seems to Care Opaque and potentially biased mathematical models are remaking our lives—and neither the companies responsible for developing them nor the government is interested in addressing the problem. This week a group of researchers, together with the American Civil Liberties Union, launched an effort to identify and highlight algorithmic bias. The AI Now initiative was announced at an event held at MIT to discuss what many experts see as a growing challenge. Algorithmic bias is shaping up to be a major societal issue at a critical moment in the evolution of machine learning and AI. Algorithms that may conceal hidden biases are already routinely used to make vital financial and legal decisions. The founders of the new AI Now Initiative, Kate Crawford, a researcher at Microsoft, and Meredith Whittaker, a researcher at Google, say bias may exist in all sorts of services and products. “It’s still early days for understanding algorithmic bias,” Crawford and Whittaker said in an e-mail.

Intelligence artificielle L'intelligence artificielle (IA) est « l'ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l'intelligence »[1]. Elle correspond donc à un ensemble de concepts et de technologies plus qu'à une discipline autonome constituée. Ses finalités et son développement suscitent, depuis toujours, de nombreuses interprétations, fantasmes ou inquiétudes s'exprimant tant dans les récits ou films de science-fiction que dans les essais philosophiques. Définition[modifier | modifier le code] Le terme « intelligence artificielle », créé par John McCarthy, est souvent abrégé par le sigle « IA » (ou « AI » en anglais, pour Artificial Intelligence). Même si elles respectent globalement la définition de Minsky, il existe un certain nombre de définitions différentes de l'IA qui varient sur deux points fondamentaux[5] : Historique[modifier | modifier le code] Toutefois le sujet de l'intelligence artificielle est un sujet dont les bornes peuvent varier.

Les risques liés à l'intelligence artificielle enfin pris au sérieux Les craintes que peut inspirer l’intelligence artificielle atteignent désormais les scientifiques. En 2014, une lettre d’avertissement avait été diffusée à propos du potentiel risque de scénario similaire à ce qui est visible dans la saga Terminator. Suite à cela, des chercheurs ont longtemps réfléchi sur la question et ont récemment donné leur analyse constructive dans une parution. L’avènement de robots dotés d’une intelligence artificielle qui prendraient le pouvoir face aux humains est une perspective faisant très peur au physicien Stephen Hawking, mais pas seulement : le célèbre passionné Elon Musk avait déclaré avoir déboursé la somme de 10 millions de dollars afin de financer la recherche scientifique contre l’intelligence artificielle. « Je suis de ceux qui s’inquiètent de la super-intelligence. Cet élan de catastrophisme a au moins eu le mérite de déterminer des chercheurs à se pencher réellement sur la question. 1. 2. 3.

L'intelligence artificielle, un service comme les autres Cette tendance a pris le nom d’« apprentissage machine en tant que service », en référence à la vague du logiciel en tant que service, incarnée par des entreprises comme Salesforce ou Zendesk. Celle-ci permettait déjà aux entreprises de sous-traiter leurs besoins logiciels grâce au cloud. Il en va désormais de même pour leurs besoins en intelligence artificielle. En juillet dernier, Canalys, une entreprise d’analyse de marché, prévoyait que, sur le marché du cloud, la croissance future serait « nourrie par les clients utilisant les plateformes d’intelligence artificielle que les fournisseurs cloud construisent pour permettre le développement de nouvelles applications, de processus, de services et d’expériences utilisateur. » Entre les grandes entreprises du cloud, la concurrence se joue désormais au niveau des services d’intelligence artificielle incorporés dans leur offre.

Un rapport européen épingle les risques de l’intelligence artificielle L'intelligence artificielle va être un bouleversement important pour les travailleurs explique le Comité économique et social européen. Dans un rapport, il dévoile ses recommandations sur le sujet, avec un accent mis sur le côté social évidemment. Emplois, éthique, influence sur nos décisions et éducation sont autant de points abordés. Depuis plusieurs années, l'intelligence artificielle – au sens large du terme – connait des progressions fulgurantes dans de nombreux domaines. Dernier exemple en date, la victoire sans appel 3 à 0 d'Alpha Go (créé par DeepMind, une filiale de Google) sur Ke Jie, qui est considéré comme le numéro un mondial au jeu de Go. Mais l'intelligence artificielle soulève aussi de nombreuses questions, aussi bien éthiques, technologiques que sociétales. En 2017, les institutions françaises découvrent-elles l'Intelligence artificielle ? L'année 2017 semble être synonyme de réveil pour la France sur ces sujets, enfin diront certains. Quid de la sécurité ?

Le blog sur l'intelligence artificielle par In Principio Intelligence Artificielle vocale et SEO Cette étude de Cap Gemini de fin d’année 2017 résonne comme un coup de tonnerre dans le Landerneau du commerce. Et, fait marquant, c’est autant le retail de type « brick-and-mortar » qui en sera impacté que l’intouchable digital retail, plus habitué, lui, à asséner les coups qu’à les recevoir. Comment conduire un projet d’IA dans son entreprise Nous sommes parfois interrogés sur la meilleure façon de conduire un projet d’intelligence artificielle au sein de son entreprise. Education: quand l’IA contraint l’Homme à tout revoir Aussi paradoxal que cela puisse paraître, à l’aube de l’avènement de l’intelligence artificielle, jamais l’intelligence humaine n’aura été plus capitale car ramenée – de force – à ses propres fonts baptismaux. En effet, lorsque la machine progresse, elle pousse l’homme dans ses retranchements et l’oblige à se recentrer sur ce qui fait qu’il est Homme et non simplement minéral ou animal. Lire la suite Lire la suite

Trois bienfaits de l’intelligence artificielle pour la société L’intelligence artificielle permet aux agriculteurs, aux médecins et aux secouristes d’avoir un impact positif sur la société. L’intelligence artificielle (IA) est intégrée à de nombreux gadgets qui facilitent la vie quotidienne, comme les smartphones, les thermostats intelligents et les assistants virtuels activés par la voix. L’IA est aussi de plus en plus utilisée pour relever des défis sociaux majeurs. L’IA est une discipline de l’informatique qui permet aux machines de sentir, d’apprendre, de raisonner, d’agir et de s’adapter au monde réel, en amplifiant les capacités humaines et en automatisant les tâches dangereuses ou fastidieuses. Certains experts pensent que l’IA peut potentiellement déclencher une véritable révolution sociale. « Le risque de perte d’emplois fait débat. L’évolution et la course avec les machines font l’objet d’un débat depuis le milieu des années 1950, période à laquelle les recherches sur l’IA ont commencé. Le regretté Hubert L. Restructurer l’agriculture

L'intelligence artificielle expliquée aux ados (vidéos de la conférence Teen-code) Le 2 mai dernier, la startup d’éducation au numérique pour ados Teen-Code a organisé une conférence d’initiation à l’intelligence artificielle. Les médias n’arrêtent pas d’en parler. Google lors de sa dernier conférence I / O 2018 ne présentait que de nouveaux services en relation avec cette technologie. Mais qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? Voici les sujets abordés. Qu’est-ce que l’intelligence artificielle ? Le support visuel de la conférence Partie 1 : introduction et histoire de l’intelligence artificielle (Diapositives 1 à 14 du support visuel) Partie 2 : de quelle intelligence parle-t-on ? (Diapositives 14 à 28 du support visuel) Les parties suivantes sont à venir prochainement sur la chaîne YouTube de Teen-Code ! Bravo, vous vous êtes bien inscrit à notre lettre d'information

IA et SEO : comment l’Intelligence Artificielle bouscule le Content Marketing "Une année à travailler sur l'Intelligence Artificielle suffit à nous faire croire en Dieu" (Alan Perlis)"Avec l'Intelligence Artificielle, nous invoquons le Démon" (Elon Musk) L'Intelligence Artificielle, divine ou diabolique ? Comment l'appréhender d'un point de vue Content Marketing ? Pour certains, la capacité cognitive des machines est perçue comme un fantasme de science-fiction constituant à terme une menace mortelle pour l’humanité "à la Skynet" dans Terminator. Pour d’autres, l’Intelligence Artificielle (plus communément appelée IA) illustre simplement la capacité de faire vivre des personnages virtuels – parfois de manière subjuguante comme dans F.E.A.R. – c'est-à-dire un gadget amusant, mais guère plus. Longtemps, on a oscillé entre une vision exagérément cataclysmique et un certain dédain pour cette technologie. Mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, la percée de l'IA est déjà là, et ne donne aucun signe de ralentissement. Craindre ou s’adapter Une révolution déjà en marche

Watson : l’Intelligence artificielle en ses limites L’une des applications phares de Watson, le système d’intelligence artificielle d’IBM a longtemps été la fouille de données médicales et l’analyse des corpus d’articles de recherche sur le cancer. Force est pourtant de constater que les résultats annoncés ne sont pas au rendez-vous estime une remarquable enquête de Stat News (@statnews) menée par Casey Ross (@byCaseyRoss), leur spécialiste santé, et Ike Swetlitz (@ikeswetlitz), leur spécialiste des questions politiques. En fait, soulignent les journalistes, si Watson semble toujours prometteur, la plateforme d’intelligence artificielle d’IBM consacrée à la recherche médicale contre le cancer, 3 ans après son lancement, en est encore à tenter de distinguer les différentes formes de cancer. La cinquantaine d’hôpitaux à travers le monde qui ont acheté et adopté le système sont loin d’avoir permis à IBM de dominer le marché. Plusieurs médecins soulignent que le manque d’évaluation scientifique de l’efficacité de Watson pose problème.

Commentaire de la section Sitographie

Article intéressant pour contraster les résultats d'un rapport qui fait un état des lieux des avancées de l'Intelligence artificielle, mais qui ne rend pas vraiment compte des questionnements bioéthiques qui doivent accompagner son développement. by soulard_groupec Feb 10

Related: