background preloader

L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux

L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux
Julien Pain, rédacteur en chef des modules @franceinfo, a accepté de m’emmener sur un des tournages de l’émission L’instant Detox diffusée sur la nouvelle chaîne d’info du service public, mais pas que. Ce nouveau module de fact-checking en direct contient dans son fond et dans sa forme tellement de révolutions qu’on ne pouvait pas ne pas vous en parler. L'interview est à écouter ci-dessous, dans son intégralité : Interactivité, Mojo, multi-support et multi-diffusion L’instant Detox c’est une émission interactive dans laquelle le présentateur parle à la fois aux internautes et aux téléspectateurs. Chaque semaine, Julien Pain et son équipe invitent des passants à réagir à une fausse information qui circule sur les réseaux, sans leur dire qu’il s’agit d’une intox. Le but, c'est de les sensibiliser à la propagation des rumeurs sur Internet en leur montrant des infos qu'ils auraient peut-être été tentés de partager ou de liker sans chercher à vérifier leur origine. « (...)

http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/l-instant-detox-de-franceinfo

Related:  Esprit critiqueSPME2017Retour aux sources! Le fact checkingFiabilitéGFA CLEMI "désinformation"

Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux. Surtout pour les journalistes qui cherchent des nouvelles croustillantes, à même de "faire le buzz" et d'attirer le lecteur. Fact-checking : notre kit de survie en 5 gestes qui sauvent (partenariat avec le CFJ) A jours trois du premier tour de l’élection présidentielle, Méta-Media et France Télévisions lance une batterie d’initiatives pour lutter contre la désinformation. Il n’aura fallu que quelques mois au petit monde de l’info pour adopter une novlangue désormais incontournable : pas un jour ne passe sans que l’on ne parle de fake news, de post-vérité, de hoax, de bulles de filtre, ou même de debunking… Si cette taxinomie a l’inconvénient de composer avec des contours flous, elle n’en reste pas moins révélatrice des dangers auxquels s’exposent aujourd’hui nos démocraties en ligne. En pleine année électorale, la France et l’Allemagne sont sans surprise les nouvelles cibles des propagateurs de fake news. D’autant que chez nous, l’élection présidentielle sera suivie de près par les échéances législatives... Comme c’est le cas tout au long de l’année, le service public réaffirme sa mission clé : fournir une information vérifiée.

Comment enseigner le doute sans tomber dans le relativisme ? Depuis une dizaine de jours, la plupart des élèves et des enseignants français peuvent lire la presse quotidienne nationale sans rien avoir à débourser. La plateforme LireLactu met à leur disposition, en ligne, les principaux titres : de Libération au Figaro en passant par les Echos et Le Monde. La ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem, en avait eu l’idée après les attentats de janvier 2015, pour lutter contre la désinformation et les théories du complot. Ce nouvel outil doit aider l’école à remplir une des ses missions essentielles : à savoir développer l’esprit critique chez les élèves. C’est dans ce sens qu’a été conçue l’Education morale et civique, mise en place à la rentrée 2015 : un espace de débats, de confrontations sur des sujets de société notamment, pour favoriser l’autonomie des enfants, leur permettre de démêler le vrai du faux.

Les candidats se lancent dans le fact-checking pour lutter contre les intox et les rumeurs Le fact-checking est plutôt l'affaire des médias, pour repérer et démonter les rumeurs et fausses informations. Mais à quelques mois de l'élection présidentielle française, certains politiques décident de s'y mettre également. Moins pour vérifier les faits que pour contrer les intox sur leurs programmes. C'est le cas de François Fillon, qui y consacre une rubrique entière sur son site de campagne. Avec "#Stopintox - Les faits pour rétablir la vérité”, les équipes du candidat du parti Les Républicains traquent les intox qui circuleraient sur son programme. Internet. Comment démasquer les fausses photos Attentats, catastrophes naturelles… Après des événements extraordinaires, il suffit de quelques minutes pour que les premières images apparaissent sur la Toile. Mais elles ne sont pas toutes authentiques. En Allemagne, au soir du 22 juillet, à la suite de la tuerie perpétrée par un forcené dans un centre commercial à Munich, des photos chocs ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux. On y voyait l’escalator du centre avec des taches de sang sur le sol montraient en vérité un centre commercial sud-africain en 2014. Le lendemain, Spiegel Online publiait un petit guide pour identifier les fausses images sur le web :

Idées reçues et questions sur l'Europe Contexte L'Europe est aujourd'hui au cœur du débat. C'est légitime, le débat démocratique est un enjeu central du projet européen. Encore faut-il qu'il se construise sur des réalités. La construction européenne donne lieu à toute sorte d'idées fausses qui alimentent rumeurs ou fantasmes... Controverse Décodex : et si on pensait la qualité de l’information comme un C... Décodex est une boîte à outils proposée en accès gratuit depuis le 1er février 2017 par Les Décodeurs, rubrique du site lemonde.fr. Elle vise à permettre aux internautes de distinguer les sites d’information fiables de ceux qui ne le sont pas, à l’aide d’une classification selon plusieurs critères (voir plus bas). Sont concernés les sites, blogs, sites de presses mais aussi les comptes Youtube ou Twitter. Les internautes sont mis à contribution pour répertorier les sites avec la possibilité d’envoyer une requête aux Décodeurs, ce qui place le projet dans une « démarche citoyenne » mais aussi d’éducation aux médias pour tous et dans les écoles. A noter que ce projet est financé par le Fonds pour l’innovation numérique de la presse (« Fonds Google »).

Fact-checking, bots et « push revival » : les stratégies des médias d’info pour 2017 Par Gautier Roos, France Télévisions, Direction de la Prospective Comme chaque année, l'Institut Reuters a sondé 150 cadres officiant dans des médias d'information pour publier son rapport sur les tendances médiatiques à venir. A travers 24 pays, l’étude offre un panorama détaillé des éditeurs du monde entier, des enjeux auxquels ils font face, et donne des clés sur leur façon d’envisager l’avenir. Modèle économique, nouveaux usages, opportunités éditoriales : voici donc un condensé des grandes tendances de l’information pour 2017. 2016 aura marqué une révolution copernicienne pour les médias d'infos internationaux. Fragilisés économiquement, ils doivent aussi composer avec une méfiance toujours plus accrue chez les jeunes.

Le monde déclenche son offensive contre les "fake news" Le Monde mettra en ligne le 1er février une boîte à outils de lutte contre les sites de fausses informations baptisée, "Decodex", qui s'appuie sur une base de 600 sites classés par degré de fiabilité, a indiqué Samuel Laurent, patron des "Décodeurs" du Monde."Nous avons recensés 600 sites, majoritairement français mais aussi anglais et américains et quelques allemands, avec 5 niveaux de fiabilité, repérés par cinq couleurs", a-t-il expliqué." Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux. Surtout pour les journalistes qui cherchent des nouvelles croustillantes, à même de "faire le buzz" et d'attirer le lecteur.

Quels moyens pour s’informer sans être désinformé? – DocTICE Vérifier l’information, déjouer les fakes, repérer les théories du complot… S’informer devient un véritable travail d’enquêteur chevronné. Cette séquence réalisée à plusieurs mains dans le cadre du MOOCmédiaS vise à proposer aux élèves d’acquérir les compétences informationnelles leur permettant de décrypter le flux d’information auquel ils sont confrontés. Descripteurs : Désinformation / Éducation à l’information / MédiaDate de la création de la ressource :07/03/2016Date de péremption de la ressource : 07/03/2020Nom des professeurs-documentalistes : Elina Coutenot, Marjorie Decriem, Céline Montet et Marie-Pierre Muneret.E-mail : elina.coutenot@ac-besancon.fr*protected email* / cel.montet@gmail.com*protected email* / marjalax@gmail.com*protected email* / marie-pierre.muneret@ac-besancon.fr*protected email* Cadre Nom de l’établissement : lycée Victor Bérard/Collège Paul-Elie Dubois /collège A. Descriptif

2016 dans les médias : post-vérité, fake news et crise du fact checking A lire et à écouter sur le sujet : Un post de blog de Frédéric Lordon : "Politique post-vérité ou journalisme post-politique" La deuxième partie de l'émission La grande table du 28 décembre 2016 avec le sociologue Dominique Cardon Un article du Guardian (en anglais), cité partout, sur l'avénement de la post-vérité dans le champ des médias

Related: