background preloader

L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux

L’Instant Detox de franceinfo : l’émission de fact-checking 100% réseaux sociaux
Julien Pain, rédacteur en chef des modules @franceinfo, a accepté de m’emmener sur un des tournages de l’émission L’instant Detox diffusée sur la nouvelle chaîne d’info du service public, mais pas que. Ce nouveau module de fact-checking en direct contient dans son fond et dans sa forme tellement de révolutions qu’on ne pouvait pas ne pas vous en parler. L'interview est à écouter ci-dessous, dans son intégralité : Interactivité, Mojo, multi-support et multi-diffusion L’instant Detox c’est une émission interactive dans laquelle le présentateur parle à la fois aux internautes et aux téléspectateurs. Chaque semaine, Julien Pain et son équipe invitent des passants à réagir à une fausse information qui circule sur les réseaux, sans leur dire qu’il s’agit d’une intox. Le but, c'est de les sensibiliser à la propagation des rumeurs sur Internet en leur montrant des infos qu'ils auraient peut-être été tentés de partager ou de liker sans chercher à vérifier leur origine. « (...)

http://atelier.rfi.fr/profiles/blogs/l-instant-detox-de-franceinfo

Related:  FiabilitéRetour aux sources! Le fact checking

Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet Tout le monde, y compris de grands médias et des grands reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux. Surtout pour les journalistes qui cherchent des nouvelles croustillantes, à même de "faire le buzz" et d'attirer le lecteur. Fact-checking : notre kit de survie en 5 gestes qui sauvent (partenariat avec le CFJ) A jours trois du premier tour de l’élection présidentielle, Méta-Media et France Télévisions lance une batterie d’initiatives pour lutter contre la désinformation. Il n’aura fallu que quelques mois au petit monde de l’info pour adopter une novlangue désormais incontournable : pas un jour ne passe sans que l’on ne parle de fake news, de post-vérité, de hoax, de bulles de filtre, ou même de debunking… Si cette taxinomie a l’inconvénient de composer avec des contours flous, elle n’en reste pas moins révélatrice des dangers auxquels s’exposent aujourd’hui nos démocraties en ligne. En pleine année électorale, la France et l’Allemagne sont sans surprise les nouvelles cibles des propagateurs de fake news. D’autant que chez nous, l’élection présidentielle sera suivie de près par les échéances législatives... Comme c’est le cas tout au long de l’année, le service public réaffirme sa mission clé : fournir une information vérifiée.

Formations d’Alexandre Serres (Urfist de Rennes) à Nice Cette semaine ont eu lieu trois formations d’Alexandre Serres à l’Urfist de Nice (avec quelques liens de rattrapage): - le 14/09 - Evaluation de l’information sur internet : enjeux, défis, questions et méthodologies (6 heures) > supports sur le site de l’Urfist de Rennes – diffusion sur Periscope (durée limitée)* - le 15/09 – Utiliser les cartes heuristiques pour l’enseignement et la recherche (6 heures) > supports sur le site de l’Urfist de Rennes - le 16.09 – Découvrir Docear, une suite de littérature académique pour les chercheurs (3 heures) > supports sur le site de l’Urfist de Rennes – diffusion sur Facebook (durée limitée, présentation seulement) (* Sur Periscope 5 segments en ordre chronologique inverse.) Idées reçues et questions sur l'Europe Les "fausses nouvelles" sont des informations dont on peut démontrer qu’elles sont fausses ou trompeuses, présentées et diffusées dans l’intention délibérée de tromper le public. Les conséquences de la désinformation sur nos sociétés sont potentiellement très graves, en ce qu'elle érode la confiance du public dans les institutions, les médias traditionnels et numériques, et nuit à nos démocraties en empêchant une prise de décision réfléchie et éclairée. La désinformation peut nous diviser, polariser les débats, créer ou approfondir des tensions dans la société, et saper les systèmes électoraux. Sur cette page, vous en apprendrez plus sur les actions françaises et européennes pour lutter contre les fake news; sur notre initiative des Décodeurs de l'Europe; et sur de nombreuses réussites marquantes de la construction européenne. Notre initiative de "fact-checking" : les Décodeurs de l'Europe

Internet. Comment démasquer les fausses photos Attentats, catastrophes naturelles… Après des événements extraordinaires, il suffit de quelques minutes pour que les premières images apparaissent sur la Toile. Mais elles ne sont pas toutes authentiques. En Allemagne, au soir du 22 juillet, à la suite de la tuerie perpétrée par un forcené dans un centre commercial à Munich, des photos chocs ont fait leur apparition sur les réseaux sociaux. On y voyait l’escalator du centre avec des taches de sang sur le sol montraient en vérité un centre commercial sud-africain en 2014. Le lendemain, Spiegel Online publiait un petit guide pour identifier les fausses images sur le web :

Six conseils simples pour démasquer les fausses infos sur internet A l'heure des réseaux sociaux, mieux vaut se méfier des fausses infos. - © JUSTIN SULLIVAN - AFP Tout le monde, y compris de grands médias et des reporters aguerris, s'est déjà fait avoir un jour par une fausse information. L'objectif est bien sûr que cela n'arrive jamais. Mais à l'heure des réseaux sociaux et des rumeurs qui se propagent à toute vitesse, il n'est pas toujours facile de trier instantanément le vrai du faux. Reuters a développé un algorithme pour analyser la pertinence des tweets - Politique Quand il s'agit de faire remonter une information -- ou de démentir une fausse information --, Reuters ne peut pas concurrencer la vitesse des réseaux sociaux. L'agence de presse s'aide donc d'un algorithme pour transformer Twitter en un allié de choix. « Le monde a de plus en plus de témoins aujourd’hui et nous ne pouvons plus être partout » : c’est ainsi que, avec humilité, l’agence Reuters reconnaît que son travail a été dépassé par ce qu’on pourrait appeler de l’information citoyenne.

Laurent Bigot : « Le fact-checking a une longue histoire » Laurent Bigot est journaliste et maître de conférences associé à l’École publique de journalisme de Tours (EPJT). Il est assesseur auprès de l’International Fact-Checking Network (IFCN) et achève une thèse sur le fact checking comme genre journalistique. Que vous inspirent, en tant que chercheur spécialiste de l’information, les termes de « fake news », « post vérité » ou « alternative facts » ? Laurent Bigot : La définition des termes est très importante. Car on se trompe assez largement, par exemple, lorsqu’on emploie le terme de fake news. En effet, une fake news est une imitation. Verification Handbook: homepage "Dans l'environnement numérique d'aujourd'hui, où les rumeurs et les faux contenus circulent, les journalistes doivent être en mesure de trier activement les vrais matériaux des contrefaçons. Ce manuel révolutionnaire est une lecture incontournable pour les journalistes traitant tous les types de contenus générés par les utilisateurs." - Wilfried Ruetten, Directeur, Centre Européen de Journalisme (EJC) « Les informations précises peuvent être une ressource cruciale lors d'une crise humanitaire, mais les circonstances qui se dégagent de ces crises sont généralement les plus difficiles pour recueillir des informations fiables. Ce livre aidera non seulement les journalistes mais tous ceux qui travaillent dans des situations humanitaires pour vérifier les faits sur le terrain." - William Spindler, Porte-parole, Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) “À notre époque, savoir ce qui est réel et savoir comment vérifier les informations est essentiel.

Centre de Liaison de l'Enseignement et des Médias d'Information [CLEMI] - Lorraine Cinq chroniques de France Info "Le Vrai du Faux" accompagnées de QCM auto-correctifs pour travailler sur le thème de la rumeur et de la désinformation. Mise à jour 2013 : ,deux pages de bilan, suppression de la chronique " Fin du monde à Bugarrach" , trois chroniques et de nouvelles pistes pour prolonger l’activité . Thèmes : facebook, serpents, premier pas sur la Lune, football, nutella, chaînes de courrier électronique, mythomanes... Disponible en CD-Rom, contre frais de port .

Comment reconnaître du faux contenu en ligne - Les cinq nouvelles questions de base Pour prévenir la propagation des canulars et des fausses informations (aussi connues sous « fausses nouvelles »), nous – c’est-à-dire les plateformes en ligne, les organisations d’information, les individus et la société civile – avons tous un rôle important à jouer en vérifiant qu’une information est fiable avant de la partager. La présente fiche-conseils porte principalement sur ce que les individus peuvent faire pour reconnaître le faux contenu en ligne. Alors, quand devrions-nous vérifier du contenu en ligne avant de le partager? Verification Handbook: homepage "Dans l'environnement numérique d'aujourd'hui, où les rumeurs et les faux contenus circulent, les journalistes doivent être en mesure de trier activement les vrais matériaux des contrefaçons. Ce manuel révolutionnaire est une lecture incontournable pour les journalistes traitant tous les types de contenus générés par les utilisateurs." - Wilfried Ruetten, Directeur, Centre Européen de Journalisme (EJC) « Les informations précises peuvent être une ressource cruciale lors d'une crise humanitaire, mais les circonstances qui se dégagent de ces crises sont généralement les plus difficiles pour recueillir des informations fiables. Ce livre aidera non seulement les journalistes mais tous ceux qui travaillent dans des situations humanitaires pour vérifier les faits sur le terrain." - William Spindler, Porte-parole, Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) “À notre époque, savoir ce qui est réel et savoir comment vérifier les informations est essentiel.

Related: