background preloader

Plante médicinale : framboisier (Rubus idaeus)

Herboristerie/Écoles d'herboristerie Un article de Ékopédia, l'encyclopédie pratique. Au plus grand bonheur des pharmaciens et de l'industrie pharmaceutique, depuis Pétain, l'herboristerie n'est plus enseignée en France !!! Pour ouvrir une herboristerie, il faut être pharmacien. Toutefois, si vous souhaitez apprendre l'herboristerie, il existe des solutions alternatives. Cours par Correspondance Ecole Européenne d'Herboristerie L'Ecole Européenne d'Herboristerie organise des formations professionnelles en herboristerie. Inscription en tout temps (pas de septembre à juin !). Bd Auguste Reyers, 41 bte 5 1030 Bruxelles - Belgique Tél : 32 (2) 732 67 01 Fax : 32 (2) 763 15 35 Formation en 2 ans Association pour le renouveau de l'herboristerie L'Association pour le Renouveau de l'Herboristerie œuvre depuis 1982 auprès des pouvoirs publics pour la reconnaissance de la profession d'herboriste en France, et la création d'un diplôme européen de phytologue-herboriste. a.r.h.

Pins sylvestres, écorces, bourgeons,propriétés... - Vosges-passion 9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 14:57 Le pin sylvestre (pinus sylvestris) est un très bel arbre, qui peut atteindre 25 à 45 m de haut. Il peut atteindre l’âge de 600 ans. Son tronc est droit , élancé. L’écorce, crevassée, écailleuse, est de couleur rougeâtre. Les randonnées dans les Vosges du nord ou le Palatinat, permettent d'observer aisément ces beaux arbre. Mais le plus souvent, ce sont de robustes géants. J'aime leur façon de fréquenter leurs voisins les rochers ! Pin sylvestre et rocher, Saint Jean-Saverne Pin sylvestre et barre rocheuse, Saint Jean-Saverne Mon ami le pin sylvestre Col de Saverne, pin sylvestre au tronc enroulé Pin sylvestre, écorces Pin double, près des Trois Bacs, Saint-Louis J'ai appris tout récemment que l'on pouvait récolter des bourgeons de cet arbre. Récolte de bourgeons de pin sylvestre, MAI 2012 Prenez un bain de forêt Partager cet article

Gelée de bourgeons de pins Lundi 18 mai 2009 1 18 /05 /Mai /2009 22:00 Une petite gelée à tartiner le matin sur du pain grillé au petit déjeuner, une gelée à la saveur subtile des pins des collines Provençales. Lors de ma cueillette de bourgeons de pins pour la liqueur, j'en ai gardé un peu pour cette gourmandise légère. Il faut cueillir les bourgeons au moment où ils sont bien gorgés de sève, et cette récolte va nous rendre les mains bien pégueuses, et pas facile de se nettoyer car ça ne part pas facilement avec de l'eau. Je répète les consignes, comme pour la liqueur , les bourgeons doivent être cueillis sur des pins bien sains, sans cocons de chenilles processionnaires , loin de toute pollution. Laver rapidement les bourgeons sous l'eau pour les débarrasser de la poussière et autres impuretés. Faire cuire jusqu'à ébullition laisser encore 3 minutes puis éteindre le feu, couvrir et laisser infuser longuement. mais il est possible d'en mettre plus. verser dans l'infusion sucrée et remettre à bouillir.

Antidépresseurs : la France championne du monde toutes catégories Actualité Santé Antidépresseurs : la France championne du monde toutes catégories «Ma fille avait 15 ans lorsque, à mon insu, on lui a prescrit un antidépresseur et un antipsychotique suite à une opération au genou....» Les Français sont les premiers consommateurs d'antidépresseurs au monde. Plus de 5 millions de personnes consomment des antidépresseurs et psychotropes en France, dont plus de 120 000 enfants et adolescents. La consommation de tranquillisants et d'antidépresseurs en France est trois fois plus élevée que celle des autres pays de l'Union Européenne. Les Français consomment 8O millions de boîtes de tranquillisants consommées chaque année. On l’a même tellement entendue, cette triste affirmation, que l’on finit par ne plus y prêter attention, par vivre avec, car on s’habitue à tout. Car le doute n’est désormais plus permis. Bien sûr, on pourrait penser que les Français sont, traditionnellement, un peuple de … drogués à l’alcool. Les dangers ?

Sélénium Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Selenium. Le sélénium est un élément chimique, de la famille des chalcogènes, de symbole Se et de numéro atomique 34. C'est un oligoélément, mais à très faible dose. Il est toxique (voire très toxique sous certaines formes) à des concentrations à peine plus élevées que celles qui en font un oligoélément indispensable. Histoire[modifier | modifier le code] Le sélénium a été découvert par les chimistes Jöns Jacob Berzélius (1779-1848) et Johan Gottlieb Gahn en 1817 dans la matière subsistant lors de la préparation d'acide sulfurique. Le tellure a reçu le premier son nom par référence à la Terre (latin : tellus). Isotopes[modifier | modifier le code] Le sélénium possède 29 isotopes connus, de nombre de masse variant de 65 à 94, ainsi que 9 isomères nucléaires. Propriétés[modifier | modifier le code] Propriétés physiques[modifier | modifier le code] Sélénium noir, gris et rouge Gisements[modifier | modifier le code]

Related: