background preloader

PHILOSOPHES DES LUMIERES.

PHILOSOPHES DES LUMIERES.

http://www.youtube.com/watch?v=SCL9x3jr9ck

Related:  L'INGENU - VOLTAIRE ESPRIT DES LUMIERES1. Les LumièresThème 1Aller plus loin

Lumières (philosophie) Image de couverture de l'interprétation par Voltaire de l'œuvre d'Isaac Newton, Éléments de la philosophie de Newton, mis à la portée de tout le monde (1738). Le manuscrit du philosophe assis, qui traduit l'œuvre de Newton, semble « éclairé » par une « lumière » quasi-divine venant de Newton lui-même, lumière réfléchie par le miroir tenu par une muse, en réalité la traductrice de l'œuvre de Newton, Émilie du Châtelet, maîtresse et collaboratrice de Voltaire. Les Lumières[1] sont un mouvement culturel, philosophique, littéraire et intellectuel qui émerge dans la seconde moitié du XVIIe siècle avec des philosophes comme Spinoza, Locke, Bayle et Newton, avant de se développer dans toute l'Europe, notamment en France, au XVIIIe siècle. Par extension, on a donné à cette période le nom de siècle des Lumières. Par leur engagement contre les oppressions religieuses et politiques, les membres de ce mouvement se voyaient comme une élite avancée œuvrant pour un progrès du monde.

Les Lumières, les plus grandes œuvres et auteurs La genèse L’esprit philosophique des Lumières est un nouvel humanisme : il fait preuve d’une confiance infaillible dans la raison humaine et d'une foi optimiste dans le progrès. Son expression la plus complète s’incarne dans l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, qui prétend regrouper tout le savoir technique dans tous les domaines acquis par l’homme depuis de nombreux siècles. Le double objectif est de diffuser les idées des « Lumières » et de combattre l’intolérance et le despotisme. Un panorama des révoltes d’esclaves sous le régime colonial Les formes extrêmes de la résistance à l’esclavage ont bien sûr été les révoltes et les insurrections, dont une cartographie laisse peu d’espaces vides : de plantation en plantation et d’île en île, il y eut bien peu de périodes calmes dans l’univers de l’esclavage colonial. L’historien et homme politique martiniquais Édouard Delépine a parfaitement résumé cet état de fait, trop longtemps minimisé ou négligé par les recherches historiques des années 1960 à 1990 : « Les planteurs antillais ont rarement dormi sur leurs deux oreilles. [...] L’histoire de l’esclavage avait été ponctuée d’actes de rébellion et de révoltes plus ou moins violentes, notamment depuis la révolution haïtienne. »

Voltaire et le modèle anglais - Vidéo Histoire Quand l'esprit le plus brillant des Lumières rencontre la Glorieuse Révolution et la monarchie parlementaire anglaises, cela donne naissance à une œuvre majeure parmi celles des philosophes français du XVIIIe siècle. Retour avec Manon Bril sur la genèse inattendue puis la parution en 1734 des Lettres philosophiques ou Lettres anglaises de Voltaire, ouvrage qui contient, une quinzaine d'années avant l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert, une critique féroce de la France de Louis XV. Quand François-Marie Arouet devient Voltaire

iPhilo » Claude Lévi-Strauss : l’ethnocentrisme, entre humanité et barbarie, ou le paradoxe du relativisme culturel Textes choisis et commentés par Daniel Guillon-Legeay. « Quelle est la part de contribution des races humaines à la civilisation humaine ? ». Telle est la question posée par l’Unesco, au lendemain de la seconde guerre mondiale, à l’ensemble de la communauté scientifique internationale. XVIIIe siècle : L’Europe des académies Au XVIIIe siècle il y a une dissémination sociale inédite de la science, notamment dans des espaces qui ne sont plus forcément des lieux scientifiques, comme les salons ou les théâtres de foire. Les sciences acquierent une dimension mondaine ; elles sont à la mode. Mais cela n'a été possible que grâce à l'essor, dans toute l'Europe, des grandes institutions comme les académies et les universités, nouvelles ou rénovées, comme celles d'Uppsala, Göttingen, Halle, Édimbourg, ou les universités anglaises... Le public a la possibilité de suivre des cours.

Le commerce mondial du chocolat Au cours de 2013, le monde a consommé pour la première fois plus de quatre millions de tonnes de cacao, 32% de plus qu’il y a 10 ans. L’une des explications est la hausse de la demande en Asie où la consommation de chocolat a plus que doublé depuis 1999. La demande est tirée par la classe moyenne chinoise, plus aisée, qui découvre et apprécie les saveurs du cacao. Un Chinois ne consomme cependant pour l’instant qu’environ 100 grammes de chocolat par an, contre 6,3 kilos pour les Français, 10 kilos pour les Britanniques ou 11 kilos pour les Allemands. C’est cette hausse de la demande qui a fait grimper le prix de plus de 9% (pour atteindre jusqu’à 2780 dollars la tonne sur le marché de New York) car les producteurs n’ont pas été en mesure de fournir toute la quantité. L’Organisation internationale du chocolat prévoit donc que la demande soit supérieure à la production sur les 5 prochaines années.

Voltaire et la religion Pour évoquer le polémiste Voltaire et sa pensée anticléricale, l'écrivain André Versaille, biographe du philosophe, est l'invité de Jean Lebrun dans cette émission de La Marche de l'Histoire. Au long de sa vie passablement agitée, « Monsieur le Multiforme » n'a évidemment pas toujours tenu le même discours en matière de religion, mais il s'est toujours inscrit entre deux bornes : ni fanatisme, ni athéisme. Voltaire écrit en 1771 :

Les Lumières en dialogues (4/4) : Les lettres persanes de Montesquieu "Oui, je t’ai trompé; j’ai séduit tes eunuques : je me suis jouée de ta jalousie; et j’ai su de ton affreux sérail faire un lieu de délices et de plaisirs" (Roxane à Usbek, dans une insoumission ultime). Alors que l'anarchie s'accroît au sérail, on se figure un couvent devenu "lieu de délices et de plaisirs". C'est bien par un subtil jeu de miroirs entre Orient et Occident que Montesquieu impose un regard décentré sur sa propre société, par l'entremise des voyageurs persans et de leur exploration apparemment candide. Avant les 'Lettres persanes', il existait deux traditions épistolaires, la tradition amoureuse, élégiaque représentée par les 'Lettres de la religieuse portugaise', et la tradition satirique des 'Provinciales' [de Pascal]. Le génie des Montesquieu c'est d'avoir réuni ces deux traditions.

[Quiz] Philosophes français des Lumières ! Lecture de la tragédie de Voltaire, l’Orphelin de la Chine, dans le salon de Mme Geoffrin en 1755. Anicet Charles Gabriel Lemonnier, 1812 | Wikimédia Commons La France du XXIe siècle tire encore une grande fierté de « son » siècle des Lumières ! Les Lumières, mouvement culturel du XVIIIè rassemblant sous une même bannière des penseurs qui s’opposaient, globalement, à l’obscurantisme, au fanatisme religieux, à la tyrannie politique, et qui privilégiaient une approche rationnelle des choses, trouvèrent dans le royaume de Louis XV (1715 – 1774) un terreau fertile. Qui incarne mieux que Voltaire le dit « esprit français » dans la mémoire collective ? N’oublions pas que son Traité sur la tolérance (1763) est toujours un best-seller, dans le contexte que l’on sait…

Les passagers du vent Une TâCo de Marie-Camille Fourcade Professeure Histoire-Géographie Collège Camille Claudel, Launaguet. @MC_Fourcade « Pour la prochaine édition de la série “Les Passagers du vent”, réalisée par François Bourgeonentre 1979 et 1984, vous devez créer une page qui doit aider le lecteur à suivre les aventures de l’héroïne sur une carte et à comprendre le contexte historique (la traite atlantique) à l’aide d’un lexique. Cette bande dessinée en 5 tomes a pour cadre la mer du XVIIIe siècle et raconte les péripéties d’une jeune fille prénommée Isa entre l’Angleterre, la France, le Golfe de Guinée et les Antilles. Dans une heure, vous devez remettre votre projet.

Catherine II, un despote éclairé face à la Révolution française Contexte historique Une autocrate, financière des Lumières puis de la contre-Révolution Depuis 1762, Catherine II règne en autocrate (unique détentrice d’un pouvoir dit de droit divin) sur une population essentiellement composée de serfs dans l’immense Empire russe. Admiratrice des Lumières françaises, surnommée la « Sémiramis du Nord » par Voltaire, elle finance l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert. Lectrice de L’Esprit des lois (où Montesquieu considère que son prédécesseur Pierre le Grand avait donné « les mœurs et les manières de l’Europe » à la nation russe), elle s’attelle à la promotion des valeurs d’ordre public, de progrès matériel et d’éducation pour définitivement ancrer le pays à l’Europe occidentale.

Les Lumières en dialogues (1/4) : La Correspondance de Voltaire Luttant contre le fanatisme religieux et pour une philosophie du plaisir, de la liberté et du bonheur, Alain Sager nous fait le plaisir de parcourir avec nous les différentes facettes d'un philosophe complexe et passionnant! Le texte du jour « Monseigneur, Quand j'ai reçu le nouveau bienfait dont votre altesse royale m'a honoré, j'ai songé aussitôt à lui payer quelques nouveaux tributs. Car quand le prince enrichit ses sujets, il faut bien que leurs taxes augmentent.

Related:  VidéosThème 3: Chapitre 2. Le modèle britannique et son influence