background preloader

Antoine Carlier : "La politique de rémunération dans l'entreprise"

Antoine Carlier : "La politique de rémunération dans l'entreprise"
Gestion d’entreprise Gestion d’entreprise | Coralie Soustre | 21/03/2016 Antoine Carlier : "La politique de rémunération dans l'entreprise" Le package de rémunération, qui comprend le salaire de base, mais également les autres rémunérations directes et indirectes et les différents avantages sociaux proposés aux salariés notamment au travers des actions du comité d'entreprise, est un élément essentiel de l’attractivité des entreprises en termes de ressources humaines. Antoine Carlier, Animateur Commission Compensation & Benefits au sein de l'ANDRH, nous explique l'importance de la valorisation de ce package. Gestion d’entreprise | Coralie Soustre | 13/10/2016 à 12:10 Sophie Lemaître : "La durée du travail" Gestion d’entreprise | Stéphanie Morin | 06/10/2016 à 12:10 Vincent Berger : "La location meublée professionnelle" + de vidéos Les plus récentes Tests Tech | Etienne Combier, Olivier Harmant | 14/10/2016 Test Tech Sony Xperia XA et XZ Faut-il avoir peur des taux négatifs ? + de vidéos + de vidéos

http://videos.lesechos.fr/formation/gestion-entreprise/antoine-carlier-la-politique-de-remuneration-dans-lentreprise/lr8qkq

Related:  M51 ECONOMIE D'ENTREPRISESciences de gestion STMGManagement terminalemobilisation/MOTIVATIONActivité humaine : charge ou ress

A Besançon, Atelier Virgül fait du papier peint haut de gamme sur le mode artisanal Publié par Monique Clémens, le 17 octobre 2016 DÉCORATION/DOUBS. Administrateur de sites Internet, Virgile Lanz a tout plaqué pour se lancer dans l’édition et la fabrication de papiers peints haut de gamme, qu’il conçoit et imprime dans son petit atelier installé à son domicile de Besançon.Entouré d’artistes illustrateurs qui remplissent son catalogue de poissons volants, raies, tortues, cigales et autres flamands roses, il a reçu un accueil enthousiaste en septembre, au salon Maison & Objets, à Paris.Reste maintenant à la TPE à transformer l’essai…

Parler en public : 10 mauvaises habitudes à bannir Vous devez faire une présentation et cela vous angoisse ? Voici quelques conseils pour mieux appréhender ce moment difficile. Une habitude, c'est une façon routinière de penser, de ressentir les choses ou de se comporter qui a tendance à survenir de manière inconsciente, explique Darlene Price, présidente de Well Said, Inc. et auteur de "Well Said! Presentations and Conversations That Get Results". Salaires : les avantages en nature de plus en plus fréquents Voiture de fonction, ordinateur ou téléphone d'entreprise, les avantages en nature augmentent le pouvoir d'achat des salariés. Les patrons les aident même parfois à se loger. Un cabinet de conseils propose par exemple sept studios à prix cassés et entièrement rénovés aux portes de Paris à ses jeunes salariés.

L’entreprise face au défi de la génération Y - ZDNet Il faut se faire une raison. La génération Y a passé le cap des 30 ans et poussé les portes des entreprises. Ceux qu’on nomme également les « digital natives » représentent désormais une part importante de la force vive des organisations et font bouger les lignes en termes de modes de travail. Pour eux, la technologie n’est pas une option mais un outil de base pour accomplir leurs tâches dans les meilleures conditions. La machine Accor : un nouvel hôtel chaque jour Roberto Okura-Martinez ouvre la marche d'un pas conquérant. «Ne restez pas là avec votre chariot, on a de la visite !», souffle le gérant de ce nouvel Ibis Styles parisien à un employé. Sopral (groupe Avril) investit 14 M€ dans... - Animalerie, Petfood Sopral, spécialiste de la nutrition du chien, du chat (sous marque Pro-Nutrition) et du cheval (sous marques Dynavena et Sanders), filiale du groupe Avril, a dévoilé, lundi 27 mars 2017, un projet de modernisation et de développement des activités industrielles de son usine de Pléchâtel (Ille-et-Vilaine). 14 millions d’euros sur trois ans Dans le cadre de ce projet, le site qui emploie 30 personnes, dont 18 en production, va bénéficier d’un investissement de près de 14 millions d’euros sur 3 ans pour son unité de fabrication d’aliments secs (croquettes) pour chiens et chats. Il prévoit de doubler – à 40 000 tonnes – sa capacité de fabrication d’aliments nutritionnels premium et hyper premium pour chiens et chats, orientés naturalité, bien-être et équilibre nutritionnel, à destination des professionnels et circuits spécialisés. Une présence dans plus de 50 pays

Les 10 piliers de l'engagement des collaborateurs L’impact positif de l’engagement des équipes sur la performance de l’entreprise est-il encore à démontrer ? Pourtant, quand on découvre que 87% des salariés (dans le monde) ne sont pas pleinement engagés dans leur travail, il est légitime de penser que les actions ne rejoignent pas toujours les prises de position dans ce domaine. À travers cette infographie, officevibe propose d’étudier les 10 piliers de l’engagement des collaborateurs : autant de pistes d’amélioration concrètes pour rendre vos salariés plus motivés !

Santé : la mutuelle d'entreprise devient obligatoire le 1er janvier Comment gérer le passage à la mutuelle obligatoire dès le 1er janvier 2016 ? France 2 s'est rendue dans une société d'une trentaine de salariés. Le patron vient de signer un nouveau contrat de complémentaire santé qu'il propose à ses salariés. "Ça fait partie des avantages sociaux et financièrement, ça donne un petit coup de pouce pour avoir un tarif un peu plus intéressant qu'un tarif individuel pour une mutuelle", estime l'une des salariés. Dès le 1er janvier, les employeurs devront financer à hauteur de 50% les mutuelles de leurs salariés. Rémunération variable : quel regard portent les directeurs commerciaux ? Les entreprises l'ont bien compris, la rémunération variable est l'un des principaux leviers de motivation. L'enquête Primeum/Meteojob* révèle que pour 87% des dirigeants ce type de rémunération est utile à l'entreprise dans la mesure où les collaborateurs ont besoin d'être motivés pour être performants. Mais si l'enquête révèle que pour 93% des directeurs commerciaux, ce type de rémunération est utile à l'entreprise, ils sont plus de la moitié (56%) à estimer que ce dispositif n'est pas susceptible de retenir leurs meilleurs talents (contre 46% pour les dg). Néanmoins dans cette période de pénurie de candidats, ils reconnaissent le pouvoir attractif du variable sur le recrutement des candidats. Ce dispositif de prime apparait en effet comme un facteur attractif pour 78% des directions commerciales (contre 63% pour les dg).

Dans l'entreprise, fini l'autoritarisme, bonjour l'intelligence collective ! Pied de nez à la traditionnelle SARL (société à responsabilité limitée), Probionov, implantée à Aurillac, dans le Cantal, depuis soixante ans, se définit désormais comme une Sara, une société à responsabilité augmentée. Comprenez : une entreprise dont les quelque 100 salariés sont pleinement impliqués dans leurs tâches. Il y a dix-huit mois, Stanislas Desjonquères, qui dirige cette PME spécialisée dans la recherche et la fabrication de probiotiques pour l'industrie pharmaceutique (15 millions d'euros de chiffre d'affaires), a entrepris de révolutionner le mode de management. Misant sur l'intelligence collective, ce patron a gommé un à un tous les signes d'injustice ou de défiance (comme les fournitures de bureau sous clé) et a proscrit les tâches absurdes et improductives, identifiées en interne sous la dénomination 5C : «C'est con mais c'est comme ça.» Probionov commence à récolter les fruits de cette démarche, avec notamment un regain d'initiatives à tous les niveaux.

Related: