background preloader

2327 - Rapport sur le risque épidémique (tome 1) (Jean-Pierre DOOR)

2327 - Rapport sur le risque épidémique (tome 1) (Jean-Pierre DOOR)
sur le risque épidémique Tome I : Rapport Par M. Jean-Pierre DOOR, Député, et Mme Marie-Christine BLANDIN, Sénatrice Composition de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques Président M. Premier Vice-Président M. Vice-Présidents M. M. M. Saisine Sommaire 1) L'action volontaire : le bioterrorisme 1616 2) Les facteurs liés à la vie sociale 1717 3) Le cas particulier des infections nosocomiales 1818 a) Les soins aux malades 159159 b) Les stocks de médicaments 160160 c) Le dispositif de lutte contre les agents bactériens (charbon, peste....) 160160 Cet exemple illustre l'intérêt de la saisine de votre Office parlementaire par la commission des affaires culturelles, familiales et sociales de l'Assemblée nationale, qui a demandé la réalisation d'une étude sur le risque épidémique. Ce Comité était ainsi composé : · le Professeur Jean-Pierre Duprat, de l'Université de Bordeaux IV, · le Professeur Jacques Frottier, représentant l'Académie nationale de médecine, Related:  Tuberculose humaine en FranceLEGIONELLOSE EN FRANCEDocuments francophones et/ou Européens

Un observatoire du risque, du changement global et anthropique pour la Méditerranée Le nouvel « Observatoire des Sciences de l'Univers », OREME (Observatoire de Recherche Méditerranéen de l'Environnement) sera inauguré les 14 et 15 septembre 2009 à Montpellier. Décidé par l'INSU-CNRS en décembre 2007, et par le Conseil d'Administration de l'Université Montpellier 2 en janvier 2009, il associe également l'INEE-CNRS et l'IRD. Sa mission : collecter, archiver, diffuser les données nécessaires à la compréhension des mécanismes du changement global dans ses effets environnementaux. Pour Nicolas Arnaud, directeur de l'OREME, « le caractère inéluctable des changements planétaires est maintenant démontré, et leurs effets sont même parfois déjà ressentis par nos concitoyens. Le site de Montpellier a un rayonnement international reconnu dans les domaines de l'environnement. La communauté scientifique de Montpellier a par ailleurs une spécificité forte dans la coopération scientifique Nord-Sud (Milieux méditerrannéens et tropicaux) et l'aide au développement. Contact(s):

Emerging Infectious Diseases journal Vol. 12, No. 9, September 2006, Au sommaire: Mycobacterium bovis Infection, France, S. Mign Heartland virus (HRTV) is a recently described phlebovirus initially isolated in 2009 from 2 humans who had leukopenia and thrombocytopenia. Serologic assessment of domestic and wild animal populations near the residence of 1 of these persons showed high exposure rates to raccoons, white-tailed deer, and horses. To our knowledge, no laboratory-based assessments of viremic potential of animals infected with HRTV have been performed. We experimentally inoculated several vertebrates (raccoons, goats, chickens, rabbits, hamsters, C57BL/6 mice, and interferon-α/β/γ receptor–deficient [Ag129]) mice with this virus. All animals showed immune responses against HRTV after primary or secondary exposure. However, neutralizing antibody responses were limited.

Tome II - Audition publique et annexes sur le risque épidémique Tome II - Audition publique et annexes M. Sommaire I - Compte rendu de l'audition publique du 16 février 2005 Avant-propos 99 L'action gouvernementale contre le risque épidémique 1212 Introduction 1717 La légionellose 2121 Les facteurs favorisant les risques émergents en matière de maladies animales transmissibles à l'homme 2424 La grippe aviaire 2727 Le bioterrorisme 3030 La difficulté de réponse de l'industrie pharmaceutique 3434 Réponse aux questions des parlementaires 3838 La surveillance du risque épidémique 4949 La politique de prévention du risque épidémique 6363 La prévention en milieu scolaire 6969 La prévention du VIH 7171 Conclusion : le risque épidémique révélateur des peurs d'une société 7676 II - Annexes Annexe 1 : Lexique 8585 Annexe 2 : Les principales fièvres hémorragiques 8787 Annexe 3 : Circulaire du Ministère de la Santé et de la protection sociale relative à la prévention du risque sanitaire lié aux légionelles dû aux tours aéro-réfrigérantes humides 9393 M. M.

Plan Piratox Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le plan Piratox est un volet spécialisé du plan gouvernemental Vigipirate comprenant une partie prévention et vigilance face à une menace terroriste de nature chimique, une partie plan d'urgence mis en place en France en cas d'intoxication chimique massive ainsi qu'un volet judiciaire comprenant la recherche, l'identification et la neutralisation des auteurs de l'attentat ou de l'acte malveillant. Le scénario le plus probable est celui d'une action terroriste avec diffusion d'un agent chimique toxique, comme l'attentat au gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995, l'atteinte à un site industriel traitant des produits toxiques ou la contamination volontaire de réseau d'eau potable. Le premier plan Piratox a été élaboré à la fin des années 1970, et consistait essentiellement en des mesures de contrôle des matières chimiques et biologiques (fabrication, transport, destination) en période sensible. Notes et références[modifier | modifier le code]

Accueil · Assistance Publique - Hopitaux de Marseille  3791 - Rapport de M. Jean-Pierre Door et Mme Marie-Christine Blandin, établi au nom de cet office, sur la tuberculose constitue-t-elle un problème majeur de santé publique? (compte rendu de l'audition publique du 22 février 2007) La tuberculose constitue-t-elle un problème majeur de santé publique ? (compte rendu de l'audition publique du 22 février 2007) Organisée par M. Mme Marie-Christine Blandin, Sénatrice Composition de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques Président M. Premier Vice-Président M. Vice-Présidents M. M. M. Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques « La tuberculose constitue-t-elle un problème majeur de santé publique ? Compte rendu de l'audition publique du Jeudi 22 février 2007 Sénat Synthèse de l'audition organisée par M. La tuberculose, qui tue 1,6 million de personnes par an, préoccupe l'OMS. I - Un constat contrasté A. Jusque vers les années 90, le déclin de cette maladie était relativement constant, à tel point que la tuberculose a été oubliée des scientifiques vers la fin des années 80. La tuberculose à résistance multiple aux médicaments est présente dans 102 pays. En Europe, la tuberculose présente deux visages. B. A. B. A. B.

CDC EID AVRIL 2008 Au sommaire:Letters - Lorraine Strain of Legionella pneumophila Serogroup 1, France Skip directly to local search Skip directly to A to Z list Skip directly to navigation Skip directly to site content Skip directly to page options CDC Home CDC 24/7: Saving Lives. <div class="noscript"> Note: Javascript is disabled or is not supported by your browser. Emerging Infectious Disease ISSN: 1080-6059 Volume 14, Number 4—April 2008 Letter Lorraine Strain of Legionella pneumophila Serogroup 1, France Article Contents Suggested citation for this article To the Editor: Legionellosis is a pneumonia caused by inhalation of Legionella spp. in aerosol water particles. We identified a new endemic clone of L. pneumophila serogroup 1, the Lorraine strain, and report its spread throughout France. From 1995 through 2006, the reference center typed 1,768 clinical Legionella isolates by means of PFGE. Figure Figure. Isolation of the Lorraine strain was reported anecdotally before 2002. The Lorraine strain has caused 2 outbreaks. Christophe Ginevra*†‡ Acknowledgment References Figure Figure. Top of Page

INRA Octobre 2002 L'épidémiologie végétale nouvelle discipline de guerre ? Lumière sur le bioterrorisme agricole, un enjeu émerg Le Courrier de l'environnement n°47, octobre 2002 l’épidémiologie végétale nouvelle discipline de guerre ? lumière sur le bioterrorisme agricole, un enjeu émergent pour la recherche agronomique par Frédéric Suffert, INRA - UMR BiO3P - Épidémiologie et nuisibilité de maladies fongiques appliquées à la protection intégrée Domaine de la Motte, BP 35327, 35653 Le Rheu cedex suffert@rennes.inra.fr 1. Références bibliographiques Quelques sites Internet sur le sujet Article établi d'après et en complément d'une note de recherche de Michael Margolian, recherchiste au ministère de la Défense du Canada (2000), actuellement directeur de la Politique stratégique au Centre de la sécurité des télécommunications (www.cse-cst.gc.ca). [R] 1. Une arme biologique peut être décrite comme " l'association de tout agent infectieux avec un vecteur, quel qu'il soit (obus d'artillerie, bombes, missiles, aérosols...), dans le but de nuire à d'autre personnes " (2). [R] 2.

Haut Conseil de la santé publique > avis et rapports Les maladies infectieuses émergentes (MIE) sont des maladies nouvelles, causées par un agent infectieux inconnu jusqu’alors, ou un agent existant qui se modifie. Elles suscitent de nombreuses inquiétudes sanitaires, économiques et socio-politiques, exacerbées par le phénomène de la mondialisation. Le présent rapport, qui s’intéresse aux MIE affectant l’homme uniquement, s’appuie sur les points forts suivants : une approche globale et interdisciplinaire, un groupe de prospective et d’expertise, un plan stratégique générique flexible, un fonds interministériel d’urgence. Il propose 25 recommandations portant en priorité sur la recherche et l’enseignement. Il renforce en outre les propositions sur l’amélioration de la surveillance sanitaire et de la préparation coordonnée des pouvoirs publics et de la société en vue d’une gestion raisonnée des futures crises sanitaires liées à une MIE.

Médecine thérapeutique / Pédiatrie. Volume 7, Numéro 2, 89-94, mars-avril 2004, Revue - La tuberculose en France : les raisons d Auteur(s) : Didier Che, Bénédicte Decludt Institut de Veille Sanitaire, Département des maladies infectieuses, 12 rue du Val d’Osne 94415 Saint-Maurice Cedex Les points forts • L’Ile-de-France est la région la plus touchée avec une incidence de 27,1/100 000 habitants en 2002. • Les sujets de nationalité étrangère entre 15 et 39 ans constituent le principal groupe à risque, avec une incidence à la fois élevée (environ 100 cas pour 100 000 habitants) et en nette progression depuis 1997. • Plusieurs axes de lutte doivent être développés : améliorer la coordination des différents services intervenant dans la lutte anti-tuberculeuse ; traiter toute infection récente de l’adulte comme cela est déjà fait pour les enfants de moins de 15 ans ; améliorer l’observance des traitements. La tuberculose est une maladie devant faire l’objet d’une déclaration obligatoire (D.O.) depuis 1964. Un antécédent de tuberculose traitée a été noté pour 544 cas (8,6 %). 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8. 9. 10. 11. 12. 13. 14.

LDA39 - 2011 - Surveillance annuelle des légionelles > Accueil > Surveillance annuelle des légionelles Le LDA39 propose une surveillance annuelle des légionelles au sein de vos installations collectives de production, de stockage et de distribution d’eau chaude sanitaire. Notre laboratoire est accrédité COFRAC pour les prélèvements et les analyses. Des conseils peuvent vous être apportés concernant notamment le plan d’échantillonnage et le suivi personnalisé des résultats d’analyse. Cette surveillance est préconisée pour les établissements recevant du public possédant des points d’usage à risque, notamment les établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, pénitentiaires, les hôtels et résidences de tourisme, les campings. On entend par point à risque, tous les points d’usage accessibles au public et pouvant produire des aérosols d’eau chaude sanitaire. Certaines installations comme les tours réfrigérantes peuvent être également contrôlées. Les prélèvements doivent être réalisés par une personne formée aux techniques de prélèvements.

Biosécurité des cultures : une méthode d’évaluation des risques d’agroterrorisme PASTEUR - Page Tuberculose Le choléra est une maladie diarrhéique épidémique, strictement humaine, due à des bactéries appartenant aux sérogroupes O1 et O139 de l'espèce Vibrio cholerae. Ce bacille fût initialement observé par Pacini en 1854 puis isolé en 1883 par Koch en Egypte. La bactérie Vibrio cholerae sérogroupe O1, biotype El Tor, est répandue sur toute la planète, qui subit actuellement la septième pandémie de choléra. En 2009, 221 226 cas dont 4946 mortels, ont été déclarés à l'Organisation Mondiale de la Santé par 45 pays, appartenant à tous les continents à l'exception de l'Amérique centrale et de l'Amérique du Sud. L'Afrique est le continent le plus touché : les cas signalés représentent chaque année entre 95 et 99% du total mondial. Le taux global de létalité a été de 2,24%, en 2009, mais a dépassé les 30% parmi les groupes vulnérables résidant dans des zones à haut risque de choléra. > Lire la suite

HAUT CONSEIL DE LA SANTE PUBLIQUE 11/07/13 Survenue de cas de légionellose. Guide d’aide à l’investigation La légionellose est une maladie respiratoire provoquée par la bactérie du genre Legionella qui se développe dans les milieux aquatiques naturels et artificiels. Un guide d’investigation et d’aide à la gestion d’un ou de plusieurs cas de légionellose avait été élaboré en 2005. Le Haut Conseil de la santé publique, au vu des nouvelles données scientifiques et épidémiologiques disponibles et des évolutions réglementaires et institutionnelles, a actualisé les recommandations relatives à la conduite à tenir devant un ou plusieurs cas de légionellose, ou face à une contamination environnementale. Ce nouveau guide a été élaboré par un groupe de travail pluridisciplinaire et a fait l’objet d’une relecture par les acteurs de terrain concernés.

Related: