background preloader

A quoi les migrants ont-ils vraiment droit en France ?

A quoi les migrants ont-ils vraiment droit en France ?
Il existe une longue tradition de critiques de l'« assistanat » et, certes, le système social français est généreux si on le compare à celui de certains de ses voisins européens. La France est le pays de l'OCDE qui consacre la plus grande partie de sa richesse aux dépenses sociales. En France, il existe une dizaine de minima sociaux, qui répondent à des critères très précis d'attribution. Et cette complexité dans le système de distribution s'applique en premier lieu aux migrants. Une allocation de 8,40 euros par personne et par jour Il existe toutefois un cadre général défini par Bruxelles. En France, cette allocation a été modifiée en 2015, dans le cadre de la réforme de l'asile. Son montant varie en fonction de la composition familiale, des ressources et du mode d'hébergement – les pouvoirs publics ont fondé leur budget sur un montant moyen de 8,40 euros par personne et par jour, soit 252 euros mensuels. Pas d'allocation familiale ni de RSA, sauf pour les réfugiés

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/10/13/a-quoi-les-migrants-ont-ils-vraiment-droit-en-france_5012683_4355770.html

Related:  EPitpeLe droit

Idée reçue sur les migrants (3/6) : « Ils viennent en France pour se faire soigner » Série (3/6). L’aide médicale d’Etat (AME) nourrit de nombreux fantasmes mais les conditions pour pouvoir en bénéficier sont relativement strictes. Cet article est un élément d’une série plus large sur les idées reçues concernant les migrants, que vous pouvez retrouver tout au long de la semaine (retrouvez le premier et le deuxième volet en cliquant sur ces liens). L’aide médicale d’Etat (AME) permet aux immigrés en situation irrégulière de bénéficier de soins médicaux gratuits pendant un an (renouvelable). Champtercier : l'arrivée de migrants divise la population Dans les Alpes-de-Haute-Provence, Champtercier est un petit village niché dans la montagne. 824 habitants et bientôt 100 de plus. 100 migrants de Calais attendus ici dans ce centre de vacances. Leur arrivée est imminente. Depuis l'annonce de la préfecture il y a un mois, les membres de l'association "Coallia" ont réinvesti ce centre à l'abandon depuis six ans.

Faut-il élargir le périmètre de la légitime défense ? Strictement définie et encadrée par la loi, la légitime défense pourrait-elle s'étendre à de nouvelles situations ? Condamnée à dix ans de prison pour le meurtre de son mari, Jacqueline Sauvage va-t-elle bénéficier d’une liberté conditionnelle ? Sa demande est examinée ce jeudi en appel. Les intox du FN sur les « privilèges » des migrants face aux Français Le parti d’extrême droite diffuse une série de tracts qui oppose la situation des migrants aux étudiants, agriculteurs ou mal-logés français. Avec des arguments trompeurs et erronés. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Des cadres du Front national, Marine Le Pen et Marion Maréchal-Le Pen en tête, partagent depuis jeudi 3 novembre des messages signés « Jeunes avec Marine » qui opposent la situation des migrants avec différents groupes de citoyens français. Chacune de ses publications a été partagée des centaines de fois sur Facebook et Twitter, comme on peut le voir sur la seule page du sénateur FN David Rachline. Sauf que cette campagne de communication se base sur des exemples déformés, voire complètement malhonnêtes.

Démantèlement de la "jungle" : Comment vont être relogés les migrants ? Bernard Cazeneuve recevait mardi plusieurs associations humanitaires pour préparer le démantèlement de la "jungle" de Calais. Le ministre de l'Intérieur a tenté de désamorcer leurs critiques, et leurs inquiétudes, mais le temps presse puisque le camp pourrait être détruit dans les jours à venir. Le gouvernement s'est engagé à proposer une solution d'hébergement aux 7.000 à 10.000 migrants qui y sont installés. Mais les lieux d'accueil ne sont pas si évidents à trouver. Où vont être dirigés ces migrants ? Des dizaines de centres répartis sur l'ensemble de la France proposent quelque 7.000 places.

Le droit face au dérèglement du monde Mireille Delmas-Marty a toujours réfléchi aux transformations du droit face aux transformations du monde, et la voici confrontée dans son dernier livre Aux quatre vents du monde, à la réalité du monde d’aujourd’hui. Violences et conflits extrêmes, dérèglement et déréglementation. Elle dresse la carte des vents. Mais le « monde » n’est pas une métaphore. 4ème G2 - Les mobilités humaines - La p@sserelle -Histoire Géographie- J’étudie un flux migratoire du Moyen-Orient vers l’EuropeJe localise les principales zones de départ et d’arrivée des migrants sur un planisphèreJe distingue l’immigration clandestine de l’immigration régulièreJe réalise un dessin de presse sur l’immigrationJe localise les espaces touristiques dans le monde 1. À Kos, les migrants croisent les touristes (reportage de France 2 en mai 2015) La situation en 2015 : L’île de Kos est un petit paradis apprécié des touristes du monde entier, mais pas seulement. L’île grecque, qui fait face de la Turquie, est aussi privilégiée par les immigrés clandestins qui empruntent la voie maritime pour fuir leur pays en guerre.

Pierre Gattaz : l’accueil des migrants est « une opportunité pour notre pays » LE MONDE | • Mis à jour le | Par Pierre Gattaz (Président du Medef) La crise actuelle des migrants nous oblige à l’action. Nous ne pouvons plus nous contenter d’assister passivement à la tragédie qui se joue à nos portes. Et cela nous impose de relever trois défis. Premier défi : l’accueil. L’accueil décent des migrants est un impératif, d’abord pour des questions de simple humanité et de cohérence avec l’une des trois valeurs fondatrices de notre République, la fraternité.

Related: