background preloader

Éducation aux médias

Éducation aux médias

Education aux médias et à l'information 200 pages, voilà l'épaisseur du programme de formation des enseignants en éducation aux médias et à l'information, publié en 2012 par l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Pourquoi éduquer aux médias et à l'information ? Avec l'avènement des nouvelles technologies de l'information et la communication - mais pas à cause d'elles seulement - nous sommes submergés par l'information. Les médias qui diffusent cette information surabondante font partie de notre quotidien et il est bien difficile d'y échapper, à moins de se trouver sur une terre lointaine. Pour l'Unesco, la problématique de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) ne réside pas dans sa plus ou moins grande abondance. Il s'agit d'offrir aux citoyens les compétences nécessaires pour profiter pleinement des avantages du droit à la liberté d'opinion et d'expression. Programme de formation pour les enseignants

Bernard Stiegler : l'open data est « un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet » RSLN : Que représente le développement de l’open data dans la grande aventure du numérique ? Bernard Stiegler : C’est l’aboutissement d’une rupture majeure déjà largement entamée, et qui n’a rien à voir avec les précédentes. Toutes les technologies monopolisées par l’industrie de la culture, au sens large du terme, pendant un siècle, sont en train de passer entre les mains des citoyens. C’est un événement d’une ampleur comparable à l’apparition de l’alphabet qui, comme technique de publication, c’est à dire de rendu public, est au fondement de la res publica, tout comme à ce qui s’est déroulé après Gutenberg et la Réforme, généralisant l’accès à l’écriture imprimée et au savoir. À présent, toutes les activités industrielles, culturelles et scientifiques laissent désormais une trace numérique que chacun peut exploiter grâce à des outils de plus en plus accessibles. Il s’agit d’un enjeu plus que majeur : c’est un changement d’époque. Des idéologies différentes Bernard Stiegler : C’est vrai.

[A.F.A.E.] Comment enseigner les réseaux sociaux au lycée ? Par l’enquête ! Publié par PIERRE MERCKLÉ le 28 octobre sur son blog Au début de l’année 2011, j’avais refusé de participer à la formation des professeurs de sciences économiques et sociales, confronté à l’introduction controversée de la question des « réseaux sociaux » dans le nouveau programme de première. Je m’étais expliqué de ce refus dans un billet sur ce blog, intitulé « Réseaux sociaux contre classes sociales », qui a été beaucoup lu et aussi beaucoup commenté. D’un côté, ma vocation et ma profession me poussaient évidemment à transmettre : après tout, j’avais enseigné cette question pendant trois ans pour la préparation à l’agrégation de sciences sociales, j’avais rédigé le cours du CNED sur le sujet, et publié à ce moment-là (en 2004) un livre consacré à la Sociologie des réseaux sociaux, dont une nouvelle édition largement remaniée venait justement de paraître. LIRE L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE et ACCÈS AUX VIDEOS

Éduquer aux médias numériques... Mais qui va s'en occuper ? Le buzz incroyable né de cette lamentable affaire de professeur imposteur cynique — je ne vous mets pas les liens, vous chercherez tout seuls… — a eu au moins une conséquence heureuse, au-delà du très fort et étonnant clivage qui a séparé ceux qui trouvaient ça bien (dont, à ma grande stupéfaction, certains de ceux dont j’avais pris l’habitude d’apprécier le sens critique et la pertinence d’analyse, comme quoi…) et ceux qui, à raison, me semble-t-il, trouvaient ça consternant. En effet, il y a, à l’évidence, comme un frémissement consensuel, d’un côté et de l’autre, pour réclamer que le système éducatif se préoccupe enfin d’éduquer aux médias et, en l’occurrence, car l’enjeu est de taille, aux médias numériques. Je ne m’y attendais pas. Il ne faut pas non plus montrer trop d’enthousiasme. Alors, à supposer que l’éducation aux médias numériques apparaisse, par miracle, comme un chantier prioritaire, qui va s’en occuper ? Fort bien. La FADBEN pose les bonnes questions aux hommes politiques :

Le petit manuel de la vérification de l'information - rts.ch - Information et désinformation Avec la prolifération de fausses nouvelles sur internet, il est parfois difficile de s'y retrouver entre le vrai et le faux. Focus sur quelques astuces et outils pour vérifier l'information avec le Décodex, le kit pour dénicher les fausses informations mis sur pied par le journal français Le Monde. Avant de partager une information sur les réseaux sociaux, il est important de déterminer si l'information est vraie ou fausse. Il faut donc savoir ce qu'est une information. Ce sont des faits (une catastrophe naturelle, une décision politique, une découverte scientifique) que des journalistes portent à la connaissance du public. 1. L'information représente un intérêt pour le public. 2. Elle ne se base pas sur un avis ou une opinion. 3. C'est-à-dire qu'elle émane directement des personnes concernées (experts, témoins directs, autorités, etc). C'est l'origine de l'information. Les réseaux sociaux ne sont pas des sources d'information au sens journalistique du terme. 1. 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

L'évolution des interfaces graphiques des principaux OS - CrystalXP Voici une sympathique sélection sur l'évolution du design des interfaces des principaux OS. Proposée par le site Webdesigner Depot, vous allez découvrir les grandes avancées des interfaces graphiques des plus importants systèmes d'exploitation de 1981 à aujourd'hui. Tenez, voilà quelques screenshots : Xerox 8010 Star (1981) Mac OS System 1.0 (1984) Amiga Workbench 1.0 (1985) NeXTSTEP / OPENSTEP 1.0 (1989) Windows 3.0 (1990) Mac OS System 7 (1991) Windows 98 (1998) Alors, si vous avez envie d'en savoir un peu plus sur l'histoire des interfaces graphiques, rendez-vous ici.

Outils pour agir La formation des cadres et des personnels ATSS Podcast LinkedIn Twitter Recherche avancée Actualités Ressources par type Ressources par thème Formations Enseignement scolaire Supérieur et recherche International et partenariats Les outils Vous êtes ici : Accueil > Ressources par type > Outils pour agir Outils pour agir Le film annuel des personnels de direction Voir "Le film annuel des personnels de directi..." Formation à l'analyse des situations professionnelles Voir "Formation à l'analyse des situations pro..." Communication d'un cadre, courrier et écrits professionnels, relation public-administration Voir "Communication d'un cadre, courrier et éc..." L'ESENESR est membre du École supérieure de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la rechercheTéléport 2 - BP 72000 - Bd des Frères Lumière - 86963 Futuroscope Chasseneuil Cedex - France - Tel +33 (0)5 49 49 25 00

Les médias sociaux: une culture pédagogique à développer Voici le texte de la conférence d’ouverture que j’ai prononcée à l’AQUOPS 2012. Les médias sociaux: une culture pédagogique à développer Quand je suis née, le métier que j’exerce aujourd’hui n’existait pas. En maternelle, j’étais pourtant convaincue. À l’école, j’ai appris à lire, à écrire et à compter. Aujourd’hui? La potion technologique Si ma mère ne comprend pas trop en quoi les médias sociaux ont changé ma vie, mes 3 enfants, eux, ont les yeux qui brillent quand vient le temps de parler de technologie. GrandeSoeur a 8 ans. Ce sont les miens. Et si vous leur voliez du temps En janvier dernier, La presse titrait qu’un nouvel humain était né. Les enseignants peuvent-ils en profiter? Lors de ses présentations sur l’identité numérique, mon collègue a l’habitude de poser la question «Et si vous leur voliez du temps?» Les réflexions de Benoit Petit du service national du RÉCIT du domaine du développement personnel vont dans le même sens. 1, 2, 3, Bloguez! Et si? Bloguer, vraiment? À vous de voir!

Compilation chiffres cles 2011 internet réseaux sociaux à fin décembre Blog de l'AFP L’attente sans fin à la frontière vendredi 11 mars 2016 (AFP / Louisa Gouliamaki) « L’attente. L’absence d’informations. Les conditions épouvantables. Lire la suite... En Pologne, le « complot communiste » a la vie dure jeudi 10 mars 2016 (AFP / Wojtek Radwanski) « Lech Walesa avait travaillé pour la police secrète communiste, la crainte et détestée SB ! « J’ai beau faire du journalisme depuis quarante ans, avoir vu mon lot de guerres et de coups tordus, j’ai le cœur lourd...» Lire la suite... Rendez-vous avec la « Sainte Mort » mardi 8 mars 2016 (AFP / Yuri Cortez) Au Mexique, deuxième plus grand pays catholique du monde, le culte de la « Santa Muerte », la « Sainte Mort », attire de plus en plus de fidèles bien qu'il soit fermement rejeté comme blasphématoire par le Vatican. Lire la suite... Les Oscars du monde canin mercredi 2 mars 2016 (AFP / Timothy A. « Le Westminster Dog Show, c’est l’un des moments de l’année que je préfère», raconte le photographe de l'AFP à New York Timothy A.

Evolution des interfaces homme-machine | Karizmatic Voici un support de cours que j’ai utilisé Lundi pour une intervention de 20 minutes sur l’évolution des interfaces homme-machine. Ça peut en intéresser certains d’entre vous, notamment les différents liens vers des vidéos impressionnantes. Au programme, 5 slides présentant : Peu d’évolution dans les 30 dernières annéesApparition des « Natural User Interface » (tactile, geste, réalité augmentée, interface tangible…) avec vidéos d’illustrationConséquence 1 : l’informatique partout (Ubiquitous computing)Conséquence 2 : Attraction de nouvelles populations d’utilisateursAttention au piège des NUIs C’est court mais ça, permet d’avoir une vue d’ensemble rapidement. PS : je pars en vacances pour 2 mois, je vous laisse donc entre les mains de Karim qui est en train de vous concocter une nouvelle version du blog plutôt sympathique. PDF : Evolution des interfaces graphiques Tags: multitouch natural user interface NUI Réalité augmentée ubiquitous computing Participer à la discussion

Qu'est-ce qu'un bon chef d'établissement ? - Nouvelles-Directions.fr Dimanche 20 décembre 2009 7 20 / 12 / Déc / 2009 00:00 Les professeurs ne sont pas demandeurs d’un chef d’établissement “absent” qui les laisse tranquillement travailler dans leur coin, ils reconnaissent aux proviseurs ou principaux un rôle essentiel : piloter l’établissement, être capable de le développer, c’est à dire de mettre en oeuvre un projet qui aura été préalablement discuté et négocié avec la communauté scolaire et en premier lieu avec les enseignants et leurs représentants. La première qualité que l’on semble exiger de lui c’est le sens des relations humaines, le chef d’établissement doit savoir écouter et créer un climat de confiance réciproque entre la direction et les professeurs. On exige donc de lui de faire preuve tout particulièrement de tact, de courtoisie, d’humanité, à la fois pour ne pas rajouter à l’éventuel stress qui peut naître de relations parfois difficiles avec les élèves mais surtout pour favoriser les projets et encourager les initiatives des professeurs.

L’école numérique selon François Hollande Fini les textes tapés avec deux doigts. Les enfants apprendront la dactylographie en primaire (CE2 ou CM1). Tous les lycéens pourront choisir une option numérique. « A la rentrée prochaine, seules deux séries permettront cette spécialité. La série S de l'enseignement général et la série STI2D de l'enseignement technologique », a annoncé Vincent Peillon, le responsable éducation de l’équipe de campagne de François Hollande en clôture d’un colloque sur le numérique, organisé vendredi 30 mars par l’Institut Edgar Quinet. Mais ce n’est là qu’une étape. « Il n'y a pas de raison de réserver ce type d'enseignement aux seuls lycéens de ces deux séries, a ajouté l’agrégé de philosophie. Le numérique concerne tous les champs de la société et il faut sortir d'une vision où il ne serait l'apanage que des seuls scientifiques: le numérique touche aux métiers de l'écriture, de la recherche en sciences sociales, au monde de l'économie, au médico-social, à la gestion ... Maryline Baumard

Related:  EMIjessicabeaudoinmcnicollCLEMI EAMRessources numériqueseduc_mediasEvaluationsuperbouillon