background preloader

LE TRAVAIL ET LE BONHEUR. DISSERTATION : UNE VIE DE TRAVAIL EST-ELLE UNE VIE REUSSIE? - LAPHILODUCLOS

LE TRAVAIL ET LE BONHEUR. DISSERTATION : UNE VIE DE TRAVAIL EST-ELLE UNE VIE REUSSIE? - LAPHILODUCLOS
« Il est travailleur, c’est un courageux » ; « il ne doit sa réussite qu’à lui-même » : ces expressions montrent l’estime qu’on porte à ceux qui réussissent à force de travail. Mais ce jugement est-il encore correct lorsque le travail devient le principe de la vie? Car la vie est brève et le bonheur la fin dernière de tout ce que nous entreprenons. Dans cette perspective il faut examiner si le travail est une manière satisfaisante d’occuper le temps de sa vie, s'il peut être le moyen de la rendre épanouie et heureuse ? Pour en décider, il faudrait possèder une représentation objective de la vie réussie. Est-ce possible étant donné la diversité des conceptions de la vie désirable? Dans sa définition la plus simple le travail est l’activité au moyen de laquelle nous produisons de quoi satisfaire nos besoins et avant tout nos besoin vitaux. Mais il faut aussi considérer les effets vertueux que l’acte de travailler a sur la personne de celui qui travaille.

http://laphiloduclos.over-blog.com/2014/03/le-travail-et-le-bonheur-dissertation-une-vie-de-travail-est-elle-une-vie-reussie.html

Related:  Travail nécessaire pour bonheur ?Mathilde DEBSKI et Laure MARCHALBonheur et travail

Travailler pour être heureux ? Le bonheur et le travail en France Le travail a fait l'objet au cours de ces dernières années de nombreux débats, notamment sur la question de savoir s'il demeure une valeur centrale dans la société contemporaine. Cet ouvrage apporte une pierre dans le jardin de ces discussions. Fondé sur une enquête extensive et agrémenté de multiples témoignages, il explore par le menu les facettes multiples et contradictoires du travail tel qu'il est vécu par les acteurs. Lorsqu'on lui demande ce qui lui importe le plus pour être heureux, un Français sur quatre évoque le travail de façon directe ou indirecte. Ces entreprises où il fait bon travailler Grand reportage A l’heure de l'austérité et du durcissement des liens sociaux dans l'entreprise, le travail peut néanmoins être source d’épanouissement. Le stress n’est plus un sujet tabou et la motivation des salariés devient un objectif de l’employeur au même titre que la croissance d’un chiffre d’affaires. « Le travail c’est la santé ! ». Certains groupes semblent remettre le vieil adage au goût du jour. Depuis environ dix ans, les entreprises en France se sont mises à proposer de plus en plus de services à leurs salariés.

La notion de bonheur au travail: Fondamentale fr/articlesfr/notion-bonheur-travail-fondamentale.htm Le mur est solide et résistant. Autant que peut l’être la tête de plusieurs dirigeants d’entreprise qui refusent carrément de s’associer, de près ou de loin, à cette notion de bonheur au travail. Ils ne veulent même pas en entendre parler. Pas sérieux. « Eloge du bien-être au travail », par Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche En s'inspirant des essais de nombreux théoriciens comme Robert Owen ou Mary Parker Follet, les trois auteurs de cet ouvrage, Dominique Steiler, John Sadowsky et Loïc Roche, spécialistes de l'entreprise, s'efforcent de montrer comment une entreprise peut agir pour le bien-être de ses salariés et ce qu'elle y gagne. De même que St-Just proclamait à la chambre, en 1794, que le bonheur était une idée neuve en Europe, les auteurs démontrent que le bonheur - pas uniquement d'un point de vue matériel - est une idée neuve au sein de l'entreprise. Cependant, à la fois le titre et le sujet font question : en effet, dans un climat de qui incite de plus en plus à la compétition, considérer l'entreprise comme un lieu d'épanouissement ne relève-t-il pas de l'utopie ?

Le plaisir/bonheur au travail, c’est bien autre chose que multiplier les récrés! Maintenant que le burnout menace une quantité non négligeable de travailleurs, être heureux au travail est au centre des préoccupations et la réflexion sur le sujet donne lieu à tout un tas de tentatives et expérimentations pas toujours très efficaces. Le “fun” au travail, sous la forme d’activités ludiques, est potentiellement l’une de ces fausses bonnes idées. L’occasion de proposer à défaut d’une définition complète, quelques éléments réellement constitutifs du plaisir au travail. Des tombereaux d’études ont montrés trois points qu’il est grand temps de ranger dans le tiroirs à “acquis”: Dont acte.

Ces boulots qui ne nous rendent pas toujours heureux… Ces boulots qui ne nous rendent pas forcément heureux. Ces emplois, souvent précaires, qui s’exercent dans des conditions difficiles, épuisantes, sans toujours respecter la dignité humaine abrutissants, parfois dénués de sens… sont parfois appelés « boulots de merde » pour reprendre le titre de l’ouvrage de notre invité le journaliste Julien Brygo. D’ailleurs, de plus en plus d’employés revendiquent l’expression « boulots de merde » pour évoquer des conditions de travail difficile, dégradées, voire dégradantes. Et ce, quelques soient le secteur professionnel ou le type d’emploi. N’hésitez pas à témoigner sur notre adresse mail.

Voici les 4 clés du bonheur au travail selon un scientifique Et si le bonheur au travail pouvait se définir par une approche scientifique ? C'est ce qu'a tenté de faire Raj Raghunathan. Professeur de marketing et accessoirement expert en bonheur à l'Université d'Austin, Texas, il a tenté de définir les quatre principes qui font que nous sommes satisfaits du travail pour lequel nous avons été embauchés. D'après le professeur, être heureux au travail ne tient ni au salaire élevé, ni à l'espace de travail agréable, ni à la bonne ambiance régnant au bureau. Quatre éléments entrent en ligne de compte selon lui. D'abord la maîtrise, soit le sentiment que nous sommes vraiment bons à quelque chose et que nous sommes utiles en tant que rouage de l'entreprise.

Envoyé spécial. Bien-être au travail : "Ma fonction est d’être chef du bonheur" Il fait bon travailler dans cette start-up parisienne qui vend notamment en ligne des articles de mode et de décoration "faits main". Pour sa cinquantaine de salariés, les réunions se font assis sur un canapé ou dans la salle de jeux… Et la journée commence par un petit-déjeuner offert par l’entreprise. C’est Sophie qui gère le café et les croissants : "L’idée est de créer un instant de convivialité entre les collègues. C’est un peu plus sympathique que d’être juste planté à côté de la machine à café où on se parle pendant trente secondes…" Sophie ne rend pas juste service à ses collègues… Elle fait son travail, qui est de créer une bonne ambiance au bureau. Après le petit-déjeuner, sa journée se poursuit à la supérette du coin où elle fait les courses pour préparer un barbecue que l’équipe va déguster.

Aimer son travail (travail et bonheur) . Faut-il aimer son travail pour être heureux? Il n’y a aucun doute que tous ceux qui ont la possibilité d’exercer un métier qui leur plait et surtout de le faire dans un cadre qui soit à la fois enrichissant et valorisant jouissent de conditions idéales. Mais de là à penser qu’il faut cela pour être heureux, c’est un peu comme dire qu’il est faut être beau, jeune, riche et en santé pour avoir du succès dans la vie. Nul doute que ce sont là de gros avantages. Mais si on commence à croire que telles sont les conditions du succès et donc du bonheur, autant dire adieu la planète pour le commun des mortels! Aimer son travail (travail et bonheur) . Faut-il aimer son travail pour être heureux? Il n’y a aucun doute que tous ceux qui ont la possibilité d’exercer un métier qui leur plait et surtout de le faire dans un cadre qui soit à la fois enrichissant et valorisant jouissent de conditions idéales. Mais de là à penser qu’il faut cela pour être heureux, c’est un peu comme dire qu’il est faut être beau, jeune, riche et en santé pour avoir du succès dans la vie.

Le bonheur au travail, utopie ou réalité ? Les employés d'aujourd'hui sont en quête du parfait équilibre au travail, et veulent à tout prix chasser le stress. Un idéal impossible à atteindre ? Le bonheur au travail*. Dans quelle région de France les salariés sont-ils les plus heureux ? Dans quelles régions de France le bonheur au travail est-il le plus fort ? Où fait-il bon travailler ? Quels sont les critères de la qualité de vie au travail dans chaque région ?

Bonheur au travail - Fabrique SpinozaFabrique Spinoza Pour la Fabrique Spinoza, le bien-être au travail est un des sujets piliers de sa réflexion, conjointement avec la Science du Bien-être et les Indicateurs de développement. Nous considérons ce sujet comme essentiel car, d’une part, le travail est la 3e activité d’une vie après le sommeil et la télévision, d’autre part, c’est un des sujets où l’alignement entre les enjeux économiques et humains est le plus manifeste. La Fabrique Spinoza approche le sujet sous les angles ci-dessous. 1/ Communauté des Passeurs du Bonheur au Travail

Related: