background preloader

Dans Ma Nature

Dans Ma Nature

Les Bonnes Pratiques de Fabrication des cosmétiques Home Made Je lis encore souvent sur les blogs et groupes Facebook, que certaines cosméteuses se contentent d’utiliser les contenants tout juste reçus des fournisseurs tels quels… “parce qu’ils sont propres”. La propreté est toute relative… et même si le flacon n’est pas souillé, on ne peut pas l’utiliser directement. La cosmétique Home Made est un loisir, mais il est nécessaire d’être rigoureux, de faire preuve d’une hygiène irréprochable tout au long du processus de fabrication de vos cosmétiques, et de rester vigilant à la pollution micro organique (formes vivantes microscopiques telles que les bactéries, les champignons et levures).. Aussi en s’inspirant des pratiques des fabricants industriels, cet article vous donne des pistes de la marche à suivre pour fabriquer vos préparations et les conserver dans des conditions optimales. Une des principales sources d’altération des produits cosmétiques est d’origine microbiologique . Comment bien s’équiper et Quoi choisir ? La Stérilisation La désinfection

Les Carnets de Tinùviel: Les ingrédients à éviter en cosmétique maison Bonjour ! Tout n'est pas bon à prendre dans les ingrédients de la cosmétique home-made. Je fais donc aujourd'hui le point sur les ingrédients à éviter, par ce qu'ils sont polluants ou mauvais pour la santé : Les tensioactifs Le Sodium Coco Sulfate (SCS) : C'est un tensioactif sulfaté au même titre que le Sodium Lauryl Sulfate et l'Ammonium Lauryl Sulfate. Leur utilisation fréquente élimine la barrière naturelle de la peau et du cuir chevelu, laissant ainsi pénétrer plus facilement les autres composés des cosmétiques dans le corps. Le Sodium lauryl sulfoacetate (SLSA) : Ce n'est pas un sulfate mais il est classé aussi irritant que le Sodium Lauryl Sulfate donc tout autant à fuir pour le bien de votre cuir chevelu et de votre peau. Les agents occlusifs Le BTMS (Cetearyl Alcohol and Behentrimonium Methosulfate) : Aroma-zone l'écrit lui même dans la fiche, il est irritant et irrespectueux de l'environnement (et non biodégradable). Le Honeyquat (Hydroxypropyltrimonium honey) : Les composés éthoxylés

Aromathérapie pH de vos cosmétiques maison Bonjour !! J’ai déjà régulièrement parlé du pH de mes préparations… C’est un point important, alors, comme promis, c'est parti pour mon tout premier article cosmétique 2014 ! ;-) Définition du pH: Le ph, c’est le « potentiel hydrogène » : il s’agit de la mesure de l’activité de l’ion hydrogène (H+) dans une solution, laquelle dépend de sa concentration dans cette solution… Ce pH ne concerne donc que les phases aqueuses, et absolument pas les produit anhydres (anhydre = ne contenant pas de phase aqueuse...)... Il se mesure sur une échelle de 1 à 14, à l’aide de pH mètres. Un pH de 7, la juste demi-mesure, donne le résultat d’un pH dit neutre. Au-dessus de 7, le pH est dit basique, Et en dessous de 7, il est acide. Illustration : Quelques produits que vous connaissez, sur cette échelle de 1 à 14 : pH 1 : acide chlorhydrique pH 2 : suc gastrique pH 2.5 : jus de citron, solution d’acide citrique à 5% pH 3 : vinaigre blanc, jus de pamplemousse pH 3.5 : jus d’orange, jus de pomme pH 5 : café pH 9 : savon ou

L'essentiel de Julien Ingrédients de qualité pour la cosmétique maison - Absolubio bulles et perles | Mon univers de perles et de bulles… Le Flacon : la composition des produits cosmétiques expliquée HENNES ET SOINS D'AILLEURS "Ingrédients pour savons et cosmétiques - Aromat'Easy

Make it bioty » Huile essentielle Bio et huile vététale, produit d'aromathérapie - Revelessence Aromathérapie

Related: