background preloader

Snapchat, Instagram: que font les 11-12 ans sur leurs réseaux sociaux préférés?

Snapchat, Instagram: que font les 11-12 ans sur leurs réseaux sociaux préférés?
Eux, ce sont les "social natives". La génération qui suit les "digital natives", nés avec le web. Ils sont nés avec les réseaux sociaux. Et ils les utilisent en masse, même s'ils n'en ont théoriquement pas encore le droit. Eux, ce sont les moins de 13 ans. Ce mardi, l'agence de conseil en marketing Heaven a présenté les résultats d'une étude sur leurs usages des réseaux sociaux, en partenariat avec l'association Génération Numérique, qui intervient dans les établissements scolaires. Elle zoome sur les pratiques des élèves de sixième et de cinquième, une population "très aguerrie dans ses usages, qui pourtant n'existe pas statistiquement alors qu'elle influence énormément les modes", explique Arthur Kannas, le directeur de l'agence. Le smartphone, cordon ombilical Quand le premier iPhone est sorti, ils avaient 2 ou 3 ans. Les parents acceptent généralement que leurs enfants s'inscrivent sur un réseau social avant 13 ans. Facebook, le réseau social de leurs parents Youtube, leur média

http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/snapchat-instagram-que-font-les-11-12-ans-sur-leurs-reseaux-sociaux-preferes_1834985.html

Related:  adosenbibFormateur académiquePratiques numériques et informationnelles des jeunesVeille numérique et HG - Septembre/octobre 2016Numérique en bibliothèque

12 réseaux sociaux en fiches pratiques pour une utilisation pédagogique Dans le cadre de l’enseignement des MITIC (Médias, Images et Technologies de l’Information et de la Communication) à l’école, le centre Fri-Tic (centre de compétences responsable de tous les aspects en lien avec les MITIC) dans le domaine de l’enseignement du canton de Fribourg (Suisse) met à jour régulièrement desfiches signalétiques sur les principaux réseaux sociaux grand public et leur possible utilisation dans un cadre pédagogique. Ces fiches réseaux sociaux (liste complète ci-dessous) diffusées sous licence Creative commons décrivent avec précision les infos nécessaires et principales fonctions, pratiques numériques avec ces plateformes tout en portant un regard critique et despossibilités pédagogiques avec ces services. Les fiches utilisent une grille commune d’analyse (voir en fin d’article). Fiche d’analyse Facebook (pdf) Fiche d’analyse Twitter (pdf)

Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? : Youtube un exemple de pratique adolescente Comme Google, comme Wikipédia, Youtube fait partie de ces sites incontournables sur le web et dans les pratiques de nos élèves. Toujours fidèle à la posture que développe Anne Cordier pour qu’ils construisent leur propre culture numérique et de l’information, je cherchais à proposer à mes élèves une séance autour de Youtube. Comprendre pour créer, créer pour comprendre....mais encore ? Les élèves connaissent Youtube parce qu’ils y visionnent des vidéos mais aussi parce qu’ils y partagent de plus en plus souvent leurs propres vidéos (plusieurs élèves dans mes classes en discutent). Pour d’autres, c'est un moteur de recherche de vidéos, alors que c’est une plate-forme de partage : ce sont les internautes eux-mêmes qui proposent les vidéos, et s’apparente à un réseau social puisqu’elle en reprend les codes.

La nomophobie : le mal de la génération Z, accro au smartphone Jamais sans mon smartphone. Ce n'est pas le titre d'un livre adapté au cinéma mais la réalité d'une génération greffée à son téléphone mobile... La génération Z, encore nommée « digital natives », regroupe les individus nés après 1995 qui sont immergés avec l'environnement numérique. Le smartphone fait partie intégrale de la vie des Z, il a même plutôt envahi leur vie : plus de 80% des jeunes âgés de 12 à 18 ans sont équipés d'un smartphone, et plus on avance avec l'âge, plus les chances de posséder un téléphone portable augmentent (49% des 12-13 ans; 95% des 17-18 ans).

Google lance sa nouvelle application de messagerie Allo La nouvelle application de messagerie de Google a quelques bouts d’intelligence artificielle intégrés. Il y a quelques mois, lors de sa conférence I/O, Google a présenté une nouvelle application de messagerie baptisée Allo. Et aujourd’hui, à quelques jours de sa conférence du 4 octobre, il décide enfin de lancer celle-ci. Google a toujours été présent dans le domaine de la messagerie. Autrefois, il proposait Google Talk. L'ado en médiathèque - Le Téatralala Un spectacle sous la forme d'une conférence burlesque et instructive Selon l'analyse du cliché photographique ci-dessus et les images captées ci-dessous, nous pouvons aujourd’hui affirmer qu’un spécimen adolescent s’est dernièrement introduit dans l’enceinte d’une médiathèque. Face à cette situation, une équipe d’experts en adolescence va être prochainement diligentée dans toutes les médiathèques de France pour informer les usagers et les bibliothécaires sur ce phénomène. Comment faire face à cette intrusion? Quels outils pour comprendre, approcher, communiquer et pourquoi pas vivre avec cet animal étrange ?

La vulgarisation des savoirs est-elle compatible avec YouTube ? L'Atelier des médias, c’est, à la fois, une émission de radio et un réseau social à l’écoute de l’innovation, de la société numérique et des révolutions dans le monde des médias. Vous aussi venez découvrir nos histoires, reportages et entretiens et, si vous le souhaitez, vous inscrire : Le travail de Julien Le Bot, Simon Decreuze et de leur équipe est, chaque semaine, enrichi, stimulé, orienté, aiguillé par vos contributions, vos réactions, vos commentaires, vos suggestions, via la communauté de l'Atelier des médias. Présentation : Julien Le Bot.

[Etude] Enfants et internet : ça surfe à gogo Si vous êtes vous-même parent d’un enfant ayant atteint ou dépassé l’âge de la petite section il est fort probable que les résultats de cette étude Médiamétrie ne vous surprendront pas, tant vous en observez forcément les caractéristiques dans le petit échantillon de votre famille. Pour les autres, parcourons les résultats de cette étude Médiamétrie réalisée en novembre 2015 auprès d’enfants de 4 à 14 ans (et/ou de leurs parents) : Impossible de lutter, ils en sont entourés… dès leur plus jeune âge, les enfants évoluent dans un environnement ultra connecté : 62% des 4-14 ans vivent dans un foyer muni de 4 écrans connectés (téléviseur, ordinateur, smartphone et tablette). Merveilleux babysitters et monnaie de paix, les écrans offrent aux bambins toute une palette de distractions : en moyenne, les enfants pratiquent 12 activités connectées différentes par mois. Moins centrés sur l’ordinateur que leurs parents, ils ont facilement adopté les écrans mobiles.

Ebooks : quelle est la meilleure police de caractères pour lire sur une liseuse Georgia, Helvetica, Malabar, Gill Sans ou encore OpenDyslexic... le menu de votre liseuse vous permet de changer la police de caractères de vos ebooks en un instant. Certains ont conservé sans y penser la police proposée par défaut sur leur appareil. D'autre ont perdu un temps fou à tester les différentes polices, à passer de l'une à l'autre, surveillant, le nez collé à l'écran, les empattements, les ligatures, et les contrastes pleins-déliés... bref, toutes ces obscures caractéristiques dont on ignore le nom et auxquelles on fait rarement attention quand on n'est ni graphiste ni designer mais qui, réunies dans une seule police, sont autant de petits détails améliorant ou détériorant considérablement votre confort de lecture. Mais alors, quelle police de caractère choisir pour sa liseuse ? A force de pouvoir tout personnaliser, on finit parfois par être un peu perdu. 1.

Après la génération Y, qu’est ce que la génération Z ? Suite à la publication des résultats de l’enquête signée par BNP Paribas et The Boson Project en janvier 2015 sur la génération Z et sa vision de l’entreprise, Morgan Philips Outplacement vous propose une synthèse de cette brillante enquête. Méthodologie : BNP Paribas et The Boson Project a interrogé 3212 jeunes de 15 à 20 ans. L’étude n’est pas basée sur un échantillonnage particulier, mais uniquement sur la bonne volonté des participants qui ont bien voulu répondre au questionnaire qui a été diffusé exclusivement sur les réseaux sociaux. [détox] Youtube et la vulgarisation de la culture Comment le savoir se propage-t-il sur YouTube et quels sont les codes pour partager les connaissances et diffuser la culture ? YouTube s’est imposé comme un acteur incontournable du partage de vidéos. Vimeo ne vise pas forcément le grand public et si Facebook compte bien concurrencer l’entreprise de Google sur son propre terrain de jeu, cette dernière reste quand même la référence pour le partage de vidéos. Tout comme la télévision à son époque (oui je sais, le média n’a pas encore dit son dernier mot), les YouTubeurs sont-ils les nouveau acteurs du partage culturel ?

Entre rejet et addiction, le rapport des Français aux nouvelles technologies L’intoxication numérique, le nouveau mal français ? Selon une récente enquête, 85% des Français se disent dépendants des nouvelles technologies alors que celles-ci sont sources de stress, de perte de temps ou d’exaspération pour une très grande majorité d’entre eux… Une étude menée par Opinionway pour le compte de Zengularity met en lumière la dualité du rapport que les Français entretiennent avec le numérique. L’évolution sans précédent des technologies ces dernières années a entraîné un changement des modes de consommation de l’informatique et la multiplication des outils numériques associés. Il est possible de parler d’une forme de boulimie tant l’ampleur du phénomène est important.

Plus de 6000 livres jeunesse du XIXe siècle numérisés par l'université de Floride The tribulations of Tommy Tiptop, Myra & Son, vers 1893 La collection Baldwin, qui fait partie de la section livres rares de l'université de Floride, a été constituée par Ruth Baldwin sur environ 40 années : la collection a été inaugurée en 1977, et se développe encore aujourd'hui. On y retrouve des livres jeunesse qui remontent au XVIIe siècle, et aux premiers développements de l'imprimerie outre-Atlantique : avec 800 textes de cette période, la collection est la seconde plus importante, pour cette époque, aux États-Unis. À l'aide des financements de la National Endowment for the Humanities, l'université s'est engagée dans un processus de numérisation et de mises en ligne de certains documents de son fonds. Ainsi, ce ne sont pas moins de 6000 documents, dont certains remontent au XVIIIe siècle, que l'établissement a mis en ligne sur sa plateforme.

Snapchat : comment parler à 200 millions de jeunes? Difficile parfois d’atteindre la génération Z (née entre 1995 et aujourd’hui) qui semble avoir adopté un mode de consommation complètement numérique. Une application mobile se démarque toutefois du lot quand il s’agit de parler aux adolescents et jeunes adultes : Snapchat. Le monde de la finance et des nouvelles technologies a fait les yeux ronds en novembre 2013 quand Evan Spiegel, alors âgé de 22 ans, a refusé une offre de 3 milliards de dollars de la part de Facebook pour acquérir son application de messagerie éphémère Snapchat.

Related: