background preloader

Pourquoi le jeu vidéo est-il si peu considéré en France ?

Pourquoi le jeu vidéo est-il si peu considéré en France ?
Une étude du ministère de la culture montre que peu de Français estiment que les jeux vidéo sont des objets culturels même s’ils les pratiquent en masse. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Corentin Lamy Seuls 7 % des Français considèrent que le jeu vidéo est, par nature, un objet culturel. C’est mieux que la téléréalité, qui culmine à 5 %, mais c’est moins bien que les musées (84 %), la presse (58 %), le cirque (36 %), la philatélie (25 %), la danse entre amis (21 %) ou même la chasse et la pêche (15 %). C’est le résultat a priori étonnant d’une étude commandée par le ministère de la culture parue le 9 septembre et réalisée auprès d’un échantillon de plus de 1 500 Français de plus de 15 ans. S’il est difficile de ne pas qualifier les créateurs de jeu vidéo (graphistes, animateurs, compositeurs, etc.) d’artistes, le produit final ne mériterait donc pas, aux yeux de la plupart des Français, d’appartenir au domaine de la culture. « En plein dans le paradoxe d’Arte » Related:  Le monde des jeuxFocus JV en bibliothèqueprojet tut

pedagojeux.fr | Qu’est-ce que l’e-sport ? - pedagojeux.fr Contraction du terme anglais “electronic sport”, littéralement “sport électronique”, l’e-sport désigne la pratique des jeux vidéo compétitifs, c’est-à-dire les jeux où le joueur affronte, seul ou en équipe, d’autres joueurs. Rassemblant des millions de fans, le phénomène explose ces dernières années, avec l’organisation fréquente de tournois amateurs et professionnels, en ligne via Internet ou lors d’événements de plus en plus importants et spectaculaires. L’histoire de l’e-sport L’e-sport n’est pas un phénomène nouveau. Déjà, dans les années 70, on pouvait assister aux premières compétitions de jeux vidéo. Les LAN Party, ces événements où les joueurs amènent leur propre ordinateur pour s’affronter nuit et jour, se font de plus en plus fréquents à la fin des années 90. Spectateurs pendant la finale de la Lyon e-Sport #9, le 28 Février 2016 Qui pratique l’e-sport ? D’un point de vue plus général, le milieu du jeu vidéo et l’e-sport sont souvent qualifiés à tort d’univers masculin.

Le jeu vidéo à l’honneur à la BnF Du 31 août au 2 septembre 2016 François-Mitterrand – Hall Est Du 31 août au 2 septembre 2016, la Bibliothèque met à l’honneur le jeu vidéo sur son site François-Mitterrand. Exposition, sessions de jeu et table ronde sont au programme de ces trois jours qui mêleront légèreté, recherche et jeu. Objet culturel inventif et populaire, produit d’une filière de création et d’édition de grande renommée en France, le jeu vidéo tient son rang dans les collections de la BnF. La BnF a choisi de mettre en valeur ce patrimoine. En savoir plusFinal Fantasy : la saga culte, diffusion le samedi 27 août 2016 à 22h45, sur D8. La Bnf, Blizzard Entertainment et le collectif de Street art ARTtitude se sont associés pour clôturer un cycle d'hommage à World of Warcraft qui a mobilisé, depuis juin 2015, 27 artistes dans quatre métropoles européennes (Londres, Amsterdam, Paris et Nantes).

Poétique, intelligent, engagé… Dix expériences qui montrent le jeu vidéo autrement LE MONDE | • Mis à jour le | Par William Audureau et Corentin Lamy Une simple distraction, dépourvue de sens et se complaisant dans la violence… c’est, d’après une étude du ministère de la culture, la façon dont la plupart des Français perçoivent le jeu vidéo. Pixels, en dix jeux, tente de faire la preuve du contraire. Lire aussi : Pourquoi le jeu vidéo est-il si peu considéré en France ? « Journey », le voyage poétique Le jeu vidéo n’est pas littérature, mais il sait se faire musique, ou plus exactement musicalité. Disponible en téléchargement ou en boutique sur PlayStation 3 et PlayStation 4. « Soldats inconnus », le monument pacifiste Non, les jeux vidéo ne sont pas tous de bêtes simulateurs de « pan-pan boum-boum ». Disponible en téléchargement sur Windows, PlayStation 3, PlayStation 4, Xbox 360, Xbox One, smartphones Apple et Android. « The Witness », l’expérience philosophique Jouer à The Witness, c’est découvrir que le jeu vidéo peut être intelligent.

Les jeux vidéo 1Depuis les années 1990, les mouvements en faveur de la patrimonialisation du jeu vidéo se sont multipliés dans les pays industrialisés où sa pratique s’est largement diffusée, comme les États-Unis, la Grande-Bretagne ou l’Allemagne. En France, deux étapes importantes ont joué en faveur de cet élan : la prise de position du ministre de la Culture Frédéric Mitterand en faveur de la création d’un musée national du jeu vidéo, en avril 2010, et la tenue de l’exposition Game Story. Une histoire à jouer au Grand Palais, à Paris, en 2011. Les jeux vidéo seraient-ils le dernier avatar du « syndrome patrimonial » (Choay, 1996) qui caractérise les sociétés occidentales depuis les années 1970 ? C’est ce que donne à penser l’implication de différents acteurs politiques, économiques ou associatifs favorables à la patrimonialisation des jeux vidéo. 2La notion de patrimoine culturel renvoie à un ensemble hétérogène d’objets à la fois matériels et immatériels (Leniaud, 2010). Jouer et sauvegarder

D’où vient l’expression « jeu vidéo », et pourquoi elle ne prend pas de « s » au pluriel Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par William Audureau Selon une citation souvent attribuée à Victor Hugo, « la forme, c’est le fond qui affleure ». Le Monde a pu en faire l’expérience cette semaine, après la publication en ligne d’une tribune malencontreusement intitulée, dans sa première forme, « Jeux vidéos et violence ». Les réactions sur l’orthographe ont été impitoyables. « Ouvrir l’article. Lire “jeux vidéos” (avec un “s”). La lente naissance du syntagme « video games » Si le mot provient du latin, l’adjectif vient lui de l’anglo-américain video, apparu en 1935. Son développement suit, dès lors, celui de la technologie de l’après-guerre : vidéophone (1955), vidéothèque (1970), vidéocassette (1971), jusqu’à vidéoclub (1980), en passant, donc, par vidéojeu, puis jeu vidéo. Le tout premier brevet de console, publié le 17 avril 1973 après sept années de développement, parle de TV Gaming and training apparatus (« appareil de jeu et d’entraînement TV »). Adjectif invariable

Des jeux vidéo à la bibliothèque L’association des deux termes, « jeu vidéo » et « bibliothèque », peut sembler antinomique, voire loufoque au premier abord, tant les deux mondes auxquels ils sont associés paraissent éloignés. Pourtant, les professionnels des bibliothèques sont de plus en plus nombreux à s’intéresser au jeu vidéo comme support à intégrer dans les collections. Un support culturel à part entière En plus de trente ans d’existence, le jeu vidéo a réussi à gagner ses galons d’objet culturel populaire. Culturel, le jeu vidéo l’est également devenu grâce à son processus de conception faisant appel, en plus des métiers de l’informatique et de l’infographie, à des métiers créatifs et artistiques tels que compositeurs, dessinateurs ou encore scénaristes, tout comme dans l’industrie du cinéma. Culturel au point de mériter une place dans les bibliothèques ? Le jeu sur PC n’a pas échappé à ces tergiversations. De nombreuses autres bibliothèques proposent à leurs usagers des jeux sur divers supports. Le contexte

Jeu Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. On peut définir le jeu comme une activité d'ordre physique ou bien psychique plaisante et improductive à court terme. Le jeu entraîne des dépenses d'énergie et de moyens matériels, sans créer aucune richesse nouvelle. La plupart des individus qui s'y engagent n'en retirent que du plaisir, bien que certains puissent en obtenir des avantages matériels. De ce fait, Huizinga remarque que de très nombreuses activités humaines peuvent s'assimiler à des jeux. Cette généralité fait de la définition du jeu un problème pour la philosophie. Il est plus facile de répertorier les jeux. Les sciences de l'éducation et du développement humain, les sciences cognitives, la pédagogie examinent le jeu comme pratique infantile, importante pour les apprentissages et l'éducation, ce qui peut le rendre productif à moyen et long termes. Généralités[modifier | modifier le code] Le mot « jeu »[modifier | modifier le code] — Jacques Henriot, Sous couleur de jouer[2].

Comment le jeu vidéo est devenu une référence culturelle, comme le cinéma ou la musique Grospixels

Related: