background preloader

La porte aux étoiles, le portail de l'astronomie

Related:  AstronomieA Classer 3

INSU : Institut national des sciences de l'Univers A S T R O L A B O . com | Yatoutskifo pour l'astro Cours d’Astronomie Le blog de l'image satellite – CNES Le blog de Dany Le Du Éclipse solaire Dans des époques reculées, mais aussi dans certaines cultures actuelles, il est attribué aux éclipses solaires des propriétés mystiques. Les éclipses solaires peuvent être effrayantes pour des personnes ignorant la nature relativement inoffensive de ce phénomène astronomique. En effet, le Soleil disparait soudainement au cours de la journée et le ciel s'obscurcit en quelques minutes. Les éclipses totales de Soleil à un endroit donné de la Terre sont des événements très rares et de courte durée (pas plus de 8 minutes[1]). L'éclipse totale de 1999 en Europe était considérée, au moment où elle eut lieu, comme l'éclipse qui eut le plus d'observateurs de l'histoire humaine[2] , ce qui a permis d'augmenter l'information du public sur cette curiosité particulière. Types[modifier | modifier le code] Il existe 4 types d'éclipses solaires : Une éclipse totale se produit lorsque le Soleil est complètement occulté par la Lune. Terminologie[modifier | modifier le code] Schéma d'une éclipse solaire.

Page d'accueil Le Ciel Astro - CCD ienvenue au site Le Ciel Astro - CCD. Le site est dédié au domaine de l'astronomie et à l'imagerie CCD. Le but du site est de partager des expériences techniques dans le domaine de l'astrophotographie. Pour les néophytes, le terme "CCD" est l'abréviation anglaise de Charged Coupled Device. La traduction française est Dispositif à Transfert de Charge (DTC). Le terme CCD ou DTC réfère au capteur numérique de la caméra. Plusieurs images d'objets du ciel profond sont exposées sur le site. Le site présente les logiciels utilisés pour acquérir et traiter les images avec un lien Internet pour vous aider à vous procurer ces logiciels. J'espère que le site vous sera d'une utilité pour la réalisation de vos images d'objets du ciel profond. Toute reproduction partielle de ce site est autorisée à condition de faire la mention de la provenance de l'information : Richard Beauregard Le Ciel Astro-CCD

MES LIENS D'ASTRONOMIE LES PLUS UTILES - Micromegas, le blog d'Yvaton Je vais remplir cette page au fur et à mesure de mon temps disponible et de mes recherches, donc mille excuses à ceux qui n'y sont pas mais qui vont bientôt en être !!! LOGICIELS A TELECHARGER Cartes du ciel, éphémérides : Stellarium, logiciel Carte du ciel en 3D Stellarium est un logiciel de planétarium open source et gratuit pour votre ordinateur. Cartes du ciel de Patrick Chevalley Une des meilleures si ce n'est la meilleure Carte du Ciel, elle permet aussi de piloter le GOTO avec les interfaces Ascom, Meade… C’est celui que j’utilise pour piloter ma monture Sirius EQ.G avec EQMOD et interface ASCOM. C2A, autre logiciel de cartographie du ciel, on peut aussi piloter une monture avec lui. Celestia, carte du ciel 3D Sur Clubic.com, site de téléchargements. Logiciels de pré-traitement et traitement pour la photo numérique : Avistack, empilage et registration d’AVI. Registax V4 ou V5, empilage et registration d’images numériques AVI ou BMP. Tutoriel REGISTAX V5 WcRmac, toujours de Martin Burri.

La NASA a dévoilé ses enregistrements sonores de l’Univers… Ils vont vous glacer le sang L’immensité de l’espace ne cesse de fasciner petits et grands depuis la nuit des temps. Histoire d’alimenter un peu plus le fantasme qui règne autour de cet Univers plongé dans le noir, la NASA a récemment enregistré les sons qui rythment le quotidien de la vie spatiale. On vous fait découvrir ce ballet sonore aussi fascinant qu’angoissant… Quels bruits y a-t-il dans le vide intersidéral ? C’est donc grâce à plusieurs sondes envoyées dans l’espace par la NASA que ces ondes ont pu être traduites de façon sonore. Le moins que l’on puisse dire c’est que ces enregistrements sonores font froid dans le dos : autour de la Terre, on croirait presque entendre des voix humaines !

History of Space Exploration History of Space Exploration There are things that are known and things that are unknown; in between is exploration. -Anonymous Space History Historical Publications Space Exploration Chronology Spacecraft Mission Summaries This is a partial list of past, present, and future planetary and solar missions; for a complete account, please see the Space Exploration Chronology. U.S. USSR/Russia Missions European Missions China National Space Missions Chang'e 1 Japanese Missions Spacecraft Home Pages for Current and Future Missions Educator Guides Additional History Resources

Claudie Haigneré, première femme française dans l'espace, nous parle de sa carrière ! Claudie Haigneré, première femme spationaute française, a accepté de nous rencontrer pour nous parler de son parcours passionnant… mais aussi des sciences et de l’espace ! (Que demande le peuple ?) Suite à un problème technique, la qualité du son de cette vidéo n’est pas au top… Plutôt que de perdre ou retarder encore une chouette interview, on a préféré rattraper comme on a pu. Toutes nos excuses, ça ne se reproduira plus :( Claudie Haigneré a obtenu son bac scientifique à l’âge de 15 ans. Il faut croire qu’elle a alors une idée de ce qu’elle a envie de faire, car elle part aussitôt en médecine… Pour devenir, au bout de quelques années, docteur en neurosciences, médecin rhumatologue et spécialiste en médecine aéronautique. À lire aussi : Les femmes qui ont marqué la science à l’honneur dans une série d’illustrations#Girlswithtoys, le hashtag de révolte des femmes scientifiques Oui, vous commencez peut-être à le comprendre : Claudie Haigneré est de ces personnes qui ne se limitent pas.

La sphère locale Tout d'abord, notre perception du ciel est celle d'une sphère : étoiles et planètes sont toutes -apparemment- à la même distance de nous. Notre perception du relief, grâce à nos deux yeux, s'arrête en effet, à quelques dizaines de mètres de nous : au-delà, nous ne percevons plus de relief, donc plus de distances mais seulement des angles. Nous sommes donc, chacun d'entre nous, le centre d'une sphère sur laquelle nous voyons les corps célestes : on l'appelle la sphère céleste locale et on va mesurer des angles sur cette sphère, puis à partir de ces angles et d'un modèle d'univers, on va en déduire la distance de ces points brillants que nous observons. Dans la sphère céleste locale, on donne la position d'un astre avec deux valeurs, l'angle entre l'astre et l'horizon (mesuré verticalement) et l'angle entre la direction de l'astre et une direction fixe, par exemple le Sud (mesuré horizontalement). Ce repère local dépend de l'observateur et varie d'un point à l'autre sur Terre.

Related: