background preloader

L’attaque de Deir Ezzor permet la création de la « principauté salafiste » prévue par la DIA en 2012

L’attaque de Deir Ezzor permet la création de la « principauté salafiste » prévue par la DIA en 2012
Le 20 septembre 2016 – Source Moon of Alabama Les deux récentes attaques contre l’Armée arabe syrienne dans l’est de la Syrie correspondent au projet américain d’éliminer toute présence du gouvernement syrien à l’est de Palmyre. Cela permettrait aux États-Unis et leurs alliés de créer une «entité sunnite» dans l’est de la Syrie et l’ouest de l’Irak, qui serait une épine permanente dans le pied de la Syrie et ses alliés. Une analyse de 2012 de l’Agence du renseignement de la Défense (DIA) disait : Il y a la possibilité d’établir une principauté salafiste officielle ou non à l’est de la Syrie (Hasaka et Der Zor), et ceci est exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l’opposition, afin d’isoler le régime syrien… Notez que le plan mentionne précisément deux villes – Hasakah et Deir Ezzor. Le 18 août, des unités des YPK kurdes ont soudain attaqué les positions du gouvernement syrien dans le centre de Hasakah au nord-est de la Syrie. Traduction : Dominique Muselet Liens

http://lesakerfrancophone.fr/lattaque-de-deir-ezzor-permet-la-creation-de-la-principaute-salafiste-prevue-par-la-dia-en-2012

Related:  POUVOIR MONDIAL 2-Les USA ou SAM le POULPE 6CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT SEPTEMBRE OTOBRE 2016 1Les PLANS de l'OTAN 1

Armée syrienne : les Etats-Unis comptent aider les combattants de l'EI à fuir Mossoul pour la Syrie Alors que les forces irakiennes tentent de reconquérir la ville de Mossoul, l'armée syrienne a accusé la coalition internationale menée par les Etats-Unis de préparer le transfert des djihadistes de Daesh présents dans la ville vers la Syrie. «Toute tentative de traversée de la frontière [irako-syrienne] est une attaque à la souveraineté de la Syrie [...] et sera traitée avec toutes les forces disponibles», a prévenu l'armée syrienne dans un communiqué publié dans un média d'Etat, mardi 18 octobre. Celle-ci, en effet, accuse la coalition conduite par les Etats-Unis d'avoir pour projet de permettre aux combattants du groupe terroriste Etat islamique (EI) se trouvant dans la ville de Mossoul, prise d'assaut par les troupes irakiennes, de fuir cette dernière et de pénétrer en Syrie. Détails à suivre...

Enfants à vendre ce week-end à Bruxelles – medias-presse.info Voici la tribune libre publiée sur le site de la RTBF, télévision belge, et signée Isabella Lenarduzzi, fondatrice de JUMP « Promoting Gender Equality, Advancing the Economy », Patric Jean, auteur et réalisateur, et Xavier Lombard, entrepreneur Vous ne rêvez pas : une bourse pour Gestation Pour de l’Argent est organisée à l’hôtel Hilton de la gare Centrale de Bruxelles. Une douzaine de sociétés américaines, indiennes ou canadiennes viennent vendre des bébés.

Washington Post : le Pentagone aurait utilisé du phosphore blanc en Irak pour «cacher» les Kurdes Les militaires américains ont confirmé l’utilisation de phosphore blanc en Irak. Ce produit nocif est interdit car il peut causer de graves brûlures. Le Pentagone prétend pourtant l’avoir employé avec des intentions honorables. Les journalistes du quotidien américain The Washington Post ont examiné les images publiées sur un site internet dépendant du Pentagone et conclu que les soldats américains ont eu recours à des munitions de type M825A1, dotées de phosphore. Les États-Unis sont à la veille d’affronter la pire crise de leur histoire… … et comment l’exemple de Poutine pourrait inspirer Trump Par Le Saker – Le 22 octobre 2016 – Source The Saker Regarder le dernier débat présidentiel a été une expérience plutôt déprimante.

Ça ose tout : juger Poutine pour crimes de guerre… Kerry parle comme un homme frustré et vaincu. Même pendant la guerre froide, les États-Unis n’ont jamais appelé à juger l’Union soviétique pour crimes de guerre Par M.K. Bhadrakumar – le 10 octobre 2016 – Source Russia Insider Les États-Unis ont appelé à traduire la Russie en justice pour avoir commis des crimes de guerre en Syrie. Le secrétaire d’État John Kerry a déclaré vendredi à Washington : «La Russie et le régime (syrien) doivent au monde plus qu’une explication […] Ce sont des actes qui demandent une enquête appropriée pour crimes de guerre.

Chômage, pillage et inhumanité : La merveilleuse triade occidentale Auran Derien, universitaire ♦ Il n’est plus possible, pour ceux qui gardent un peu de dignité, de parler de la destruction des emplois et du chômage croissant, dans tous les pays ayant connu un peu de bien-être, sans insister sur le pillage organisé à travers le libre-échangisme et les délocalisations. Le processus est connu : la destruction des frontières, qui sont pourtant les bases de toute civilisation qui désire vivre en harmonie avec d’autres, débouche sur le génocide des peuples, l’assassinat des cultures et de leurs diverses formes de vie sophistiquée. Les gangsters les plus infâmes, les oligarques les plus crapuleux, tous ceux qui exploitent sans vergogne une population, ont intérêt à détruire toute limite à la vente de leurs produits ou services, tout obstacle aux crapuleries en tous genres auxquelles ils sont abonnés.

Des extrémistes ukrainiens bloquent momentanément la frontière entre la Crimée et l’Ukraine Les manifestants ukrainiens du mouvement «l'Assemblée des Tatars de Crimée» ont marché vers la frontière avec la Crimée en chantant des slogans nationalistes. En s’approchant ainsi du poste frontière ils ont bloqué l’entrée dans le pays. Dans la journée du 24 septembre, la frontière entre la Russie et l’Ukraine sur la péninsule criméenne, près du village de Chongar, a été bloquée par les extrémistes ukrainiens. Au moins 150 membres du mouvement «l'Assemblée des Tatars de Crimée», que la Russie considère comme un groupe terroriste à cause de ses liens avec le Sector droit, chantaient des slogans antirusses en menaçant d’«entrer» en Russie. «Faîtes vos valises ! Retournez sur le continent !»

Réévaluer les raisons de l’échec du coup d’État en Turquie Par Andrew Korybko – Le 21 octobre 2016 – Source Oriental Review Voilà un peu plus de trois mois que certains membres dévoyés de l’armée turque ont échoué à renverser le président Erdogan dans leur tentative spectaculaire de coup d’État en juillet dernier. Depuis lors, la décantation de l’événement a permis à de nombreux analystes d’évaluer plus calmement ce qui s’est produit pendant cette période dramatique et enquêter en détail sur ses origines.

Poutine interviewé par Bloomberg [3/4] Avenir de l’euro – Politique de change – Politique budgétaire – Élections US – Relations avec la Grande-Bretagne Le 3 septembre 2016 – Source bloombergLe 1er Septembre, Vladimir Poutine a donné, à Vladivostok, une interview au rédacteur en chef de la société internationale de médias Bloomberg. [Imaginez une seconde Obama acceptant une interview de Russia Today, NdT] Cet entretien est publié en quatre parties : Première partie : développement de l’Extrême-Orient russe – litiges territoriaux avec le JaponDeuxième partie : relations avec la Chine – politique énergétique – cyberguerreTroisième partie : avenir de l’euro – politique de change – politique budgétaire – élections US – relations avec la Grande-BretagneQuatrième partie : relations avec la Turquie – état des lieux en Syrie – confiance Est-Ouest – guerre en Tchétchénie – politique étrangère – héritage et réflexions sur le système politique – succession et réflexions sur les difficultés du pouvoir John Micklethwait :

Allemagne : Face à la répression croissante, le fondateur du mouvement anti-islamiste “PEGIDA” a fui le pays BREIZATAO – ETREBROADEL (23/09/2016) Lutz Bachmann, le fondateur du mouvement anti-islamiste “PEGIDA” (“Patriotes Contre l’Islamisation de l’Occident”), a du fuir l’Allemagne. L’intensification de la répression contre lui et sa famille par le gouvernement allemand l’a poussé à rejoindre l’Espagne où il vit désormais. Breitbart (source) : Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie Au Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Russie a accusé les Etats-Unis d'être à l'origine de la situation de conflit que connait actuellement la Syrie, et de ne pas avoir su tenir ses engagements concernant le cessez-le-feu de début septembre. «En 2011, à Washington et dans certaines autres capitales occidentales, il a été décidé de poursuivre le remodelage de l'espace géopolitique du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord entamé par l'intervention criminelle des Etats-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003», a déclaré le représentant de la Russie aux Nations Unies, Vitaly Churkin, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU à New York, dimanche 25 septembre. Avant de poursuivre : «Dans le même temps, en Syrie et en Libye, [les Occidentaux] ont continué à opérer "à la hache", sans refuser le soutien de groupes terroristes».

L’ambassade de Russie à Damas à nouveau pilonnée International URL courte Vendredi, vers 15h00 (heure locale), deux obus de mortiers tirés par des terroristes se sont abattus dans l'enceinte de l'ambassade. « Le tir a été mené depuis le quartier de Jobar, contrôlé par les forces opposées au pouvoir de Damas », a indiqué le ministère sur son site Web officiel.

"Non, non ce n’est pas un accident, ce n’est pas comme si c‘était un accident causé par un avion, une fois. Il s’agit de quatre avions, qui ont attaqué, à plusieurs reprises, les positions des troupes syriennes, pendant plus d’une heure. Une erreur ne dure pas plus d’une heure. C’est le premier point. Deuxième point, ils ne visaient pas un immeuble dans un quartier ciblé, ils attaquaient une zone étendue, composée de plusieurs collines, et il n y avait aucun terroriste à proximité des troupes syriennes. Les hommes de Daesh ont attaqué tout de suite après les frappes américaines.” (Bachard Al-Assad) by quikoo2013 Sep 24

Related: