background preloader

L’attaque de Deir Ezzor permet la création de la « principauté salafiste » prévue par la DIA en 2012

L’attaque de Deir Ezzor permet la création de la « principauté salafiste » prévue par la DIA en 2012
Le 20 septembre 2016 – Source Moon of Alabama Les deux récentes attaques contre l’Armée arabe syrienne dans l’est de la Syrie correspondent au projet américain d’éliminer toute présence du gouvernement syrien à l’est de Palmyre. Cela permettrait aux États-Unis et leurs alliés de créer une «entité sunnite» dans l’est de la Syrie et l’ouest de l’Irak, qui serait une épine permanente dans le pied de la Syrie et ses alliés. Une analyse de 2012 de l’Agence du renseignement de la Défense (DIA) disait : Il y a la possibilité d’établir une principauté salafiste officielle ou non à l’est de la Syrie (Hasaka et Der Zor), et ceci est exactement ce que veulent les puissances qui soutiennent l’opposition, afin d’isoler le régime syrien… Notez que le plan mentionne précisément deux villes – Hasakah et Deir Ezzor. Le 18 août, des unités des YPK kurdes ont soudain attaqué les positions du gouvernement syrien dans le centre de Hasakah au nord-est de la Syrie. Traduction : Dominique Muselet Liens Related:  -

La Russie et les USA n’ont aucun intérêt commun en Syrie Par Paul Craig Roberts – Le 19 septembre 2016 – Source Strategic Culture Foundation Le gouvernement russe fait toujours la même chose en s’attendant à obtenir des résultats différents. C’est que le gouvernement russe ne cesse de conclure des accords avec Washington, qui finit indéniablement par les rompre. Le dernier exemple de ce qu’Einstein aurait qualifié d’insanité est le dernier accord de cessez‑le‑feu en Syrie. La Russie avait pris Washington de court en septembre 2015, lorsqu’elle a dépêché son armée de l’air pour bombarder les positions de Daesh, permettant ainsi à l’armée syrienne de reprendre l’initiative. La Russie se devait donc de retourner en Syrie. Sauf que chaque victoire est contrecarrée par des pourparlers de paix ou par un cessez‑le‑feu, au cours duquel les forces soutenues par les USA en profitent pour se regrouper. Les militaires étasuniens affirment qu’ils croyaient frapper Daesh. Voici ce qui s’est produit. Le régime de George W. Paul Craig Roberts

» Guerre en Libye : un rapport parlementaire britannique accable Sarkozy et Cameron Par Paul Aveline Bonjour, Nous poursuivrons cette année nos réflexions et la diffusion d’analyses variées des différentes crises que nous traversons – géopolitique, économique, sociologique, politique, environnementale… Et ce modestement, nous n’avons prétention à détenir aucune vérité (nous la cherchons avec vous) ni à vous convaincre de quoi que ce soit. Nous souhaitons simplement élargir le périmètre de vos informations pour que vous puissiez vous-mêmes vous faire votre propre opinion, ce qui est la base de la citoyenneté. Nous retomberons cependant souvent sur ce principe chomskiste, à méditer : « Je suis citoyen des États-Unis et j’ai une part de responsabilité dans ce que fait mon pays. Olivier Berruyer P.S. “Ne soyez jamais certains de rien.” “Comment se fait-il que nous ayons tant d’informations et que nous sachions si peu de choses ?” “Plus un peuple est éclairé, plus ses suffrages sont difficiles à surprendre. […] Même sous la Constitution la plus libre, un peuple ignorant est esclave.”

Élections 2016 à la Douma russe : importantes ou une perte de temps et d’argent ? Par The Saker – Le 19 septembre 2016 – Source The Saker À en juger par les réactions dans les médias commerciaux occidentaux, les élections 2016 à la Douma russe sont essentiellement un non-événement : le diable Poutine a maintenu son «emprise sur le pouvoir», tous les partis de la Douma sont fondamentalement sous son contrôle et aucune véritable opposition n’a été autorisée à émerger. Même en Russie, certains sont d’accord, mais pour des raisons différentes. Problème numéro 1 : la Russie n’est pas la Suisse La chose la plus importante à comprendre sur la Russie est qu’elle n’est pas un pays occidental ou européen. Cela ne rend pas les élections sans importance, toutefois, loin de là. Problème numéro 2 : la véritable opposition en Russie n’est pas à la Douma, elle est au Kremlin Parce qu’en plus du «parti du pouvoir» hyper-officiel qu’est Russie unie, tous les autres partis dans la Douma sont beaucoup plus anti-capitalistes et anti-américains que Poutine. Que signifie tout cela ?

Même pas peur : les militants du Labour votent pour Jeremy Corbyn et ridiculisent... la direction du Labour Je l’avoue, j’ai quelques restrictions à propos de Jeremy Corbyn et de son attitude pleutre lors du Brexit. Mais ce qui vient de se passer lors de la dernière élection de confirmation à la tête du Parti travailliste britannique (le Labour) mérite le détour. Le billet qui suit est de Roberto Boulant et vient d’être publié sur le blog de Paul Jorion. L’oxymore de la démocratie représentative En votant à 61,80% pour Jeremy Corbyn, les électeurs du Labour viennent d’infliger un cinglant camouflé à la direction… du Labour ! Si devant tant d’exagérations complotistes, vous n’en croyez pas vos yeux, lisez l’interview délirante accordée par Tom Watson, le patron des députés travaillistes anglais, au très sérieux Guardian. Eh bien même pas peur ! Probablement la formidable leçon, quasiment un cas d’école, sur la manière dont fonctionne réellement la démocratie représentative. Alors, pourquoi se priver de confortables pantouflages dans le privé, en cas de revers électoral ? Voilà.

Les vrais avantages d'une alimentation bio : échapper aux substances toxiques, être en meilleure santé, respecter la nature -- Santé et Bien-être -- Sott.net L'un des meilleurs arguments pour manger bio, c'est que cela peut considérablement diminuer votre exposition aux pesticides et à d'autres substances chimiques nocives utilisées en agriculture conventionnelle. © InconnuAlors que l'un des arguments en faveur des cultures génétiquement modifiées était qu'elles réduiraient l'utilisation de pesticides, ces promesses se sont avérées complètement fausses. Depuis l'introduction des cultures génétiquement modifiées, l'utilisation de pesticides a grimpé en flèche, et avec elle l'exposition aux pesticides à travers l'alimentation, car ces récoltes sont plus fortement contaminées. La réglementation bio interdisant l'utilisation de pesticides ou herbicides synthétiques, il va de soi que les aliments bio sont moins contaminés, et des études ont d'ailleurs confirmé que les personnes ayant une alimentation principalement bio présentent moins de toxines dans l'organisme. L'exposition aux pesticides est reconnue comme une menace majeure pour la santé

Convoi humanitaire bombardé en Syrie: les USA refusent de divulguer leurs informations International URL courte « Nous avons certainement toutes les informations concernant ce qui s'est passé sur les lieux, y compris des déclarations de témoins et de nombreuses autres parties. Ces déclarations fracassantes, qui ne contribuent aucunement à faire la lumière sur ce qui s'est véritablement passé lors de l'attaque meurtrière sur le convoi humanitaire en Syrie, ne semblent-elles pas d'ailleurs contredire les propos tenus plus tôt par les militaires américains ? Commentant les accusations contre Damas et Moscou d'avoir bombardé le convoi humanitaire, le chef d'état-major inter-armées américain Joseph Dunford avait en effet été contraint d'avouer : « Nous ne disposons d'aucune preuve. » Après avoir apparemment réalisé le sens de la phrase qu'il venait de prononcer, il s'est empressé d'ajouter : « Nous savons qu'il y avait deux avions russes à ce moment-là, dans cette zone. © Sputnik.

Deir Ezzor: Participation de la Grande Bretagne aux bombardements des troupes syriennes « C’est la responsabilité de Theresa May » Le Premier ministre Theresa May doit prendre ses responsabilités, parce que des militaires du Royaume Uni ont fait partie de la coalition qui a bombardé des troupes gouvernementales syriennes sur le territoire de la Syrie et qu’il faut que la vérité soit connue. RT – Le ministère de la Défense anglais a confirmé à RT qu’il avait participé aux bombardements de la coalition dans la province de Deir Ezzor samedi dernier. Juste avant cela, l’Australie et le Danemark avaient admis y avoir également participé. Les États-Unis enquêtent et l’enquête concerne aussi ces pays. Peter Ford – Je doute fort que l’on aille jamais au fond des choses. RT – Les USA devraient-ils en porter la responsabilité, puisqu’ils sont les chefs de la coalition ? Peter Ford – Theresa May doit en porter la responsabilité. RT – De hauts fonctionnaires US ont eu des mots très durs à l’encontre de la Russie qu’ils accusent d’exagérer le problème.

«Nous savions tous qu'on risquait ne pas arriver jusqu'au bout» Un correspondant de MIA Rossiya Segodnya, avec la contribution des renseignements généraux et militaires syriens, a pu rencontrer des combattants et des civils qui ont pu quitter en vie, par petits groupes, les quartiers Est d'Alep. Évacuation nocturne © Sputnik. Mikhaïl Alaeddin Il fait encore nuit. « Pardon d'appeler si tôt. L'arrivée d'un aussi grand groupe est un cas rare ces dernières semaines. « Nous savions tous qu'on risquait ne pas arriver jusqu'au bout. Ces quelques personnes se tiennent près des bus. Pendant le recensement des noms, les femmes racontent en chœur que leurs enfants ont faim, qu'ils ont besoin d'eau et d'assistance médicale. « Les terroristes prenaient toute la nourriture pour eux. Promesse tenue Un officier annonce que cette nuit, deux combattants étaient également sortis et qu'ils se trouvaient actuellement en détention. © Sputnik. « On m'a fait savoir que vous aviez demandé à rencontrer des combattants dès qu'ils arriveront sur notre territoire. © Sputnik.

« Unis contre l’Iran nucléaire », une bien curieuse organisation Deux hommes sont à l’origine d’UANI : l’un, Mark D. Wallace, avocat et brièvement diplomate, son principal fondateur et depuis son directeur général, l’autre, Thomas Kaplan, homme d’affaires et mécène, son principal financier. Tous deux sont très liés, Mark Wallace figurant parmi les dirigeants de plusieurs des sociétés d’investissement et de commerce contrôlées par Thomas Kaplan, notamment Tigris Financial Group et Electrum Group. Un diplomate d’occasion Mark Wallace, d’abord avocat à Miami et proche de Jeb Bush, gouverneur de Floride, conseille son frère, George W. Bush, lors de l’élection présidentielle de 2000 au moment clé de la vérification des votes de l’Etat de Floride. Wallace se pare volontiers du titre d’ambassadeur, ayant en effet été nommé fin 2005 ambassadeur auprès des Nations Unies, non comme chef de la mission américaine, mais comme adjoint responsable des questions administratives et financières de l’ONU. Un nid de « faucons » « Un homme de la Renaissance » Secrets d’État

La LDH déboutée par le CSA à propos du reportage « Syrie: le grand aveuglement » sur France 2 La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) a été déboutée par le CSA à propos du reportage «Syrie : le grand aveuglement» sur France 2, accusé de partialité. Capture d’écran Date de publication : 22 septembre 2016 Assemblée plénière du 15 juin 2016 Le CSA a été saisi par La Ligue des droits de l’Homme suite à la diffusion du reportage Syrie : le grand aveuglement, diffusé sur France 2 le 18 février 2016, qui aurait, selon elle, « justifié d’un minimum de contradiction et de débats ». Le CSA a examiné l’émission litigieuse et s’est interrogé sur le traitement du conflit dans la ville de Hama, sur les sources de la vidéo amateur diffusée dans le second reportage, ainsi que sur les dates des vidéos diffusées dans le quatrième reportage. Source: Voir le reportage accusé de partialité par la LDH Arrêt sur Info est totalement indépendant.

Les 7 propositions de Donald Trump que les grands médias nous cachent Qu’était-il arrivé au candidat du Parti républicain, le médiatique Donald Trump dont l’ascension était considérée comme « irrésistible » ? Pourquoi s’était-il effondré dans les sondages ? Sept Américains sur dix déclaraient alors qu’ils n’en voulaient pas comme président ; et à peine 43 % l’estimaient « qualifié » pour siéger à la Maison Blanche (65 % considérant, en revanche, que Mme Clinton était parfaitement apte à exercer cette tâche). Rappelons qu’aux Etats-Unis, les élections présidentielles ne sont ni nationales ni directes. Face à de si mauvais résultats cependant, le candidat républicain Donald Trump décida, en août dernier, de remanier son équipe et de nommer un nouveau chef de campagne, Steve Bannon, directeur du site ultra conservateur Breitbart News Network. Parviendra-t-il pour autant à inverser la tendance et à s’imposer sur la dernière ligne droite de la campagne ? Le message de Trump diffère de celui des leaders néofascistes européens. Traduction : Rosa Gutierrez

Moyen-orient : l'Arabie saoudite qualifiée de « dangereuse déviante » par des prélats sunnites Dieu n’y retrouverait pas ses saints : l’Arabie saoudite, grande prêtresse du camp sunnite, berceau du pèlerinage de la Mecque, vient d’être désignée par ses propres coreligionnaires comme « dangereuse déviante » à la confession sunnite ! L’attaque ne vient pas de leaders chiites traditionnellement hostiles, pas même de l’ennemi juré iranien, mais de quelques deux cents prélats sunnites réunis en conclave en Tchétchénie. L’anathème a laissé les autorités saoudiennes complètement interloquées, d’autant que ces dernières ont déversé des millions de dollars pour assurer leur main-mise sur des milliers de mosquées, d’écoles et de religieux sunnites à travers le monde. « Le monde est prêt à nous brûler ! », s’est écrié, abasourdi, l’imam de la mosquée du roi Khaled ben Abdelaziz Al Saoud à Ryad, en apprenant la sentence sans appel de ses coreligionnaires.

Related: