background preloader

Cours de mathématiques supérieures

Cours de mathématiques supérieures
Les cours à télécharger Le cours de théorie des ensembles. Parité des ensembles transfinis(Pdf,22ko) Le cours d'informatique théorique LANGAGES - GRAMMAIRES - AUTOMATES (pdf, 309 ko) Téléchargé 87663 fois(Version du 27/11/05) Automates é piles et grammaire algébrique (pdf, 231 ko) Téléchargé 33567 fois(Version du 31/05/07) Le cours d'analyse de premiére année second semestre Le cours d'arithmétique Tout le cours d'arithmétique (pdf, 421 ko) Téléchargé 150459 fois(Version du 23/02/03) Le cours sur la théorie de Lebesgue Les sujets du capes externe 1969 Algébre et géométrie (Pdf ,67 ko)Téléchargé 31530fois Les sujets du capes externe 1971 Algébre et géométrie (Pdf ,97 ko)Téléchargé 16109fois Les sujets du capes externe 1972 Algébre et géométrie (Pdf ,144 ko)Téléchargé 14345fois Les sujets du capes externe 1973 Algébre et géométrie (Pdf ,199 ko)Téléchargé 13827fois Les sujets du capes externe 1974 Algébre et géométrie (Pdf ,116 ko)Téléchargé 12644fois Les sujets du capes externe 1975

http://www.les-mathematiques.net/pages/cours_zip.php

Related:  MathématiquesMATHEMATIQUES

Résolution des équations de degré 3 et 4 Ce texte — qui reprend un exposé du séminaire Mathematic Park donné par l’auteur en octobre 2011 à l’occasion des célébrations du bicentenaire de la naissance d’Évariste Galois — propose de montrer quelques aspects de la résolution des équations algébriques de degré 3 et 4 à travers une petite promenade mathématique qui commence au XVIème siècle avec les mathématiciens de la Renaissance italienne et se termine au XVIIIème siècle avec les travaux de Lagrange. Introduction Avant d’aborder la résolution des équations proprement dite, il est nécessaire de préciser de quelles équations on parle et ce que l’on entend par « résolution ». Qu’est-ce qu’une équation algébrique ?

Calcul de dérivées, limites, intégrales Examen d'admission Université Catholique de Louvain (Belgique)- Analyse – Question 1 (Juillet 1998 - série 1) Enoncé: Résolution: Si nous remplaçons x par a nous obtenons le cas: E-ressources Lycée R.J.Valin LaRochelle [fr] [es] [en] Rechercher dans le site Accueil du site > Vie pédagogique > Mathématiques > Exercices en ligne Exercices en ligne Exercices de mathématiques en ligne du lycée Valin Le moteur de recherche de mathématiques à Valin

SesaBlog Malgré l'arrêt du développement de ressources interactives en Flash depuis plusieurs années, une part très importantes des ressources Sésamath, et parmi les plus utilisées, nécessitent toujours un navigateur équipé du plug-in Flash. Or ceci posait problème sous iOS particulièrement, le navigateur standard fourni refusant d'utiliser cette technologie. Les séances Labomep, par exemple, ne pouvaient pas, quand elles comprenaient des ressources interactives, être réalisées sur des tablettes sous iOS. Suite à un signalement de collègues suisses (merci à eux !), Sésamath a entrepris les démarches nécessaires pour faire inscrire ses sites utilisant la technologie Flash dans les listes blanches (c'est à dire expressément autorisées) de Puffin Academy.

Les mathématiques au XVIIIe siècle dans les manuels d’enseignement : Du « Pourquoi ? » au « Comment ? » L’enseignement des mathématiques en France au XVIIIe siècle Les études au XVIIIe siècle et depuis le Moyen-âge, étaient, en dehors des écoles militaires, essentiellement organisées dans des collèges. La scolarité complète, qui aboutissait au niveau de la maîtrise ès arts, durait environ six ans, et le parcours décrivait successivement les classes de Grammaire – quelquefois accomplies dans des écoles avant le collège -, Humanités, Rhétorique I et II, Philosophie I et II. Les collèges étaient appelés « de plein exercice » ou « petits collèges », suivant leur capacité à offrir ou non le cursus complet. La maîtrise ès arts était décernée après des examens qui suivaient la classe de Philosophie II, si le collège était autorisé par l’Université à la collation des grades [1].

L'histoire des mathématiques. L'origine des mathématiques est très lointaine. Mais pour tout le temps qui précède l'invention de l'écriture, il semble difficile d'énoncer autre chose que des généralités, seulement étayées indirectement par quelques témoignages archéologiques (successions d'entailles ou de marques qui peuvent faire penser à un comptage, etc.) ou par les analogies que l'on peut tirer des études ethnologiques : on savait compter; ici, plusieurs systèmes de numération ont pu être utilisés (numération décimale, duodécimale, sexagésimale, etc.), là, on a pu s'en tenir à l'usage de quatre nombres seulement (un, deux, trois, « beaucoup »); on devait aussi connaître quelques principes d'arpentage des champs cultivés, imposés par le développement de l'agriculture. En tout cas, il est frappant de constater que l'invention de l'écriture est partout étroitement liée à des préoccupations mathématiques, ou du moins comptables. (Pi) la valeur approchée 3.

Histoire des mathématiques Villeneuve retour au sommaire La preuve cartésienne de la quadrature du cercle Autre Ressource sur CultureMATH Isaac Newton mathématicien : les années de formation et les premiers écrits, Marco Panza (Mathématiques au XVIIe siècle) Henri Poincaré, L'invention mathématique Nous commémorons en cette année les 100 ans de la mort d’Henri Poincaré. Cet anniversaire est un prétexte idéal pour présenter son œuvre dense qui a influencé la science moderne. Poincaré a publié quatre livres philosophiques : La Science et l’Hypothèse (1902), La Valeur de la Science (1905),Science et Méthode (1908) etDernières Pensées (posthume) (1913).

Théorie Wikipedia : Théorie des ensembles, Kurt Gödel, Théorème d'incomplétude de Gödel, Programme de Hilbert, La liste des 23 problèmes de Hilbert Pages personnelles : Le théorème de Gödel, la vérité n'est pas toujours prouvable par Eric Andres et Laurent Signac, What is Mathematics: Gödel's Theorem and Around par Karlis Podnieks (Université de Latvia), Kurt Gödel's ontological argument par Christopher Small (Université de Waterloo, Ontario) Qu'est-ce qu'une théorie ? Définition De manière générale, une théorie mathématique est constituée

Related:  Groupes