background preloader

Voxe.org

Related:  Culture, politique, divers

Joyeuses fêtes : 37 exercices d'art-thérapie pour se détendre pendant les fêtes de fin d'année BIEN-ETRE - Les vacances de Noël arrivent enfin et, avec elles, la ribambelle de réunions familiales et de repas, qui génèrent pas mal de stress chez bon nombre d’entre nous. Vous redoutez les conversations sans fin avec votre grand-tante Judith? Les résolutions du Nouvel An vous angoissent? Laissez-vous tenter par nos modestes suggestions et servez-vous de votre créativité pour vous relaxer intérieurement. L’art-thérapie prône l’idée que l’expression artistique peut nous faire du bien, nous aider avec davantage confiance en nous ou simplement nous détendre. Nous n’avons pas la prétention de nous considérer comme thérapeutes, mais nous avons sélectionné ci-dessous quelques conseils de base inspirés des techniques habituelles de l’art-thérapie. Alors, tenez-vous prêts! 1. 2. Réalisez un tableau sur un support en papier ou en carton. 3. Puisez votre inspiration dans l’art primitif pour ériger un autel en l’honneur de la relation qui vous lie à une autre personne, vivante ou décédée. 4.

Région_Bretagne - Mission Knut - Serious Game Mission Knut eNq1WNtS2zAQfecrPH6PnYATQscJ06bQZgamKZBp3xjZ3iQOjmRWUi58fWXHgM3YBQR6jFc5u9rL2WP7p9tVYq0BeczowO44bdsCGrIopvOBPb05b/Xt0+GBvyRrUj7Wd9q3Hc+zrTAhnA/szO4EQCh3/l5efAeFAGgPDyyfBUsIReWcFHHi/CR8cUnS7Izlr1kcWSsQCxYN7FSK/Knlc4EqjuGG4R1PSQi+WzwpW1OEFFl02+l0e0ed8hHfzXDf4EBywAtC57X4M9TCDCUiUDEiAuYMd/8PvX9y4h1ruYn5FXAmMYQJEYsJsnUcQVR/EZJw0HIy20TXgOsEROakFtxdhiuuBU6WZHsF9+P6oL8q60hsRavd6nSPul3vqH3cPT480XKFpVTVessu4Vaq0nNn6K5injV+645KoVmlCUNBEkP1ifmo2m2G/CDcv9oHUczThOycJU91U0WQKDOgogdzF8lucIOKsBKVsxf4VCaJ+86opwWHGIo4o6gRk1Q0UMn0WjcRI0YFbJsrqsd+Ylv0Ygz882AfGK1fAhMZJHGoS26KfiRwMb0aN3ObGVr4RjhM0Rwv/IlpxDb88/mmXF9D0ac5ZTYsTlWIQ+/Q63t60CWKqTp4i1xphC9lqJoMZSCIZFfBTRRbONf5IdtKgM7FQkmrR6TCh6ofbAd2++lxvXjovXBXSkX+I/dexP5s8d39dXW4c0xn7KOsqUavHupx8AzMXK71WEgSaFB7t5pUqobtUacaG2dzVLE31IL+OLvR3S2/JeBu3+K10HE0aG7jty8bExtM9WZj9O/v9D2XmX4ZkFhPlwsh0i+uuwRJgTsBgiBzCk7wsDC42kq6wtxriRHxEuyX8ntTqTskr6mPjyrq4v+Fcq/1IVBqU9ITnxpjvfHZ5xPps5w2FvakMvPm3OTSlwg1rqaEmAxeZ6yebnHpOaoh/jWbxQ0feBqb81m++G6mqIYH/wCf2ycO

MindMeister Vers une société de «jobs à la con» ? Avez vous un «job à la con» ? Si vous avez le temps de lire cet article devant votre ordinateur au boulot, la réponse est probablement oui. Et à en croire la viralité (1) du pamphlet consacré aux «bullshit jobs» (en VO) signé David Graeber, anthropologue à la London School of Economics et une des figures du mouvement Occupy Wall Street, vous n’êtes pas pas le seul. Dans un court essai (2) publié dans le magazine de la gauche radicale britannique Strike ! le 17 août, l’universitaire, qui n’aime pas qu’on le définisse comme anarchiste, décrit ce qu’il a baptisé le «phénomène des jobs à la con». «Tout un tas d’emplois inutiles» En introduction, David Graeber cite Keynes, qui, en 1930, prédisait que les avancées technologiques permettraient d’ici la fin du XXe siècle de réduire le temps de travail hebdomadaire à 15 heures par semaine. Comment définir un emploi inutile ? Tâches absconses Modes de vie anxiogènes, ultracontrôlés et aseptisés Guillaume Gendron Avez vous un «job à la con» ?

Changer de vie, le syndrome de la chambre d'hôte Leurs parents partaient élever des chèvres dans le Larzac. Les cadres d’aujourd’hui quittent leur entreprise pour ouvrir des maisons d’hôte. Crise de l’âge adulte ou choix rationnel ? Pour dissuader ses lycéens de faire les Beaux-Arts, l’École du cirque ou un deug d’arts du spectacle, un proviseur avait coutume de leur raconter cette histoire : « J’avais deux copains. Ce cas n’est pas isolé. La fin des parcours linéaires Plus qu’à un changement de métier, c’est à un changement de vie auquel aspirent ces individus. Pour la sociologue Catherine Négroni, auteur de Reconversions professionnelles volontaires [1], ce mouvement est à la fois individuel et social. L’effet cocotte-minute Si sept millions de citadins rêvent de refaire leur vie aux champs, tous ne passent pourtant pas à l’acte. « Il y a toujours un événement déclencheur », constate M. de la Forest. Le coût de la liberté Pour se lancer, il est préférable d’avoir quelques subsides et un bon carnet d’adresses.

L’inversion accusatoire : un artifice de propagande aux mains de l’oligarchie, qu’il faut dénoncer Michel Geoffroy, essayiste ♦ A côté de la novlangue, l’inversion accusatoire tient une place de choix dans les outils de propagande de l’oligarchie. Décryptage. Une défense et une arme L’inversion accusatoire est un processus de défense bien connu des prétoires consistant à imputer la cause finale d’un délit non pas au coupable mais… à sa victime. Ainsi, par exemple, si un touriste a été victime d’un pickpocket, c’est parce qu’il a été imprudent en faisant étalage de son argent : en quelque sorte il a incité le voleur à passer à l’acte. Ne riez pas ! Ce type de défense est très prisé de nos jours puisqu’il correspond à l’idéologie rousseauiste : l’homme est bon par nature et c’est la société qui le corrompt. Mais l’inversion accusatoire ne se cantonne pas à la procédure judiciaire. Premier exemple : vous jouez sur les peurs ! Mais que font en réalité les oligarques sinon essayer de provoquer la peur à chaque consultation électorale ? Second exemple : vous êtes des complotistes ! Notes :

statut-de-la-femme-la-regression-ne-passera-pas | 53946 | 13082012 «J’ai voté pour le parti Ennahdha afin qu’il nous débarrasse de ces «salopes» en les cloîtrant dans leurs maisons ; qu’il leur retire leurs permis de conduire ainsi que les licences de taxis qu’on leur a accordées et qui nous reviendront d’office; ainsi nous pourrons circuler en toute liberté dans une ville nettoyée et il n’y aura plus d’accidents de la route. Mais ils n’en ont rien fait et elles continuent de nous polluer l’atmosphère. Je suis très déçu». Ainsi s’exprimait récemment un digne représentant de la Fédération des taxis. Si personne n’a vu dans le programme électoral d’Ennahdha de telles promesses, il faudrait rechercher l’origine de ce fantasme d’un espace public «nettoyé» de l’espèce féminine, dans le fonds commun patriarcal qui a traversé les âges et la géographie. La question qui se pose, c’est pourquoi ce courant s’exprime avec une telle arrogance et une telle ostentation aujourd’hui?

Blog sur Noam Chomsky (en français) | « Peut-être l’intellectuel vivant le plus important… » [New York Times]

Pour comparer les programmes politiques et mobiliser les citoyens éclairés. by elle_est_ou_la_democratie Dec 19

Related: