background preloader

Cycle de conférence à Toulouse sur les martyrs chrétiens

Cycle de conférence à Toulouse sur les martyrs chrétiens

http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2016/09/cycle-de-conf%C3%A9rence-%C3%A0-toulouse-sur-les-martyrs-chr%C3%A9tiens.html

Related:  POLITIQUE FRANÇAISE AUJOURD'HUIGEOPOLITIQUE 15MARTYROLOGE CHRETIEN CONTEMPORAIN - Persécution des chrétiensCES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT SEPTEMBRE OTOBRE 2016 1Géopolitique : SYRIE

Les Corbeaux font de la résistance : les médias face au FN en campagne Il semble que dans le cadre de ces élections présidentielles, le rôle des médias officiels, plutôt que de relayer des idées, fournir des arguments et élargir le débat, se cantonne toujours plus à empêcher que celui-ci ait lieu, en délégitimant en amont et par tous les moyens les candidats qui dévient de la doxa. Si face à Fillon, il faut jouer les ingénus et faire mine de découvrir les casseroles opportunes, face au Front National, nul gant nécessaire : tout est permis. Retour sur une semaine de propagande en roue libre. Durant l’ère artisanale du totalitarisme, on mettait en prison les opposants politiques. À notre époque autrement plus sophistiquée, on se contente de les mettre en quarantaine symbolique, au nom, bien sûr, de la vertu, afin qu’ils se retrouvent dans l’impossibilité de défendre des opinions divergentes.

Monsieur 8 %, « homme d’État de l'année » ? Ne riez pas ! Quand on voit l’information dans la presse, on se dit que c’est un canular, ou une bonne blague, peut-être même une de celles dont il a, paraît-il, le secret : François Hollande recevra, en début de semaine, à New York, pour la 7 1e Assemblée générale des Nations unies, le prix de… » l’Homme d’État de l’année ». Si on voulait vraiment rire, s’ils voulaient vraiment nous faire rire, ils auraient pu choisir David Cameron, pour avoir rendu, contre son gré, la parole et la souveraineté à son peuple, ou Mme Merkel, pour son sabordage généralisé de l’Union européenne. Et il est vrai que, dans ce fiasco, économique et migratoire, M. Hollande ne fut que le « vice-chancelier », pour reprendre l’heureuse formule de Mme Le Pen. On aurait pu aussi choisir M. Erdoğan, car s’il y a bien un dirigeant qui a vraiment renforcé son État cette année, c’est lui, et nul autre.

Peut-on encore prévenir la guerre généralisée ?, par Thierry Meyssan Après la destruction du fleuron de la Marine des Émirats arabes unis, le 1er octobre, les armées des pétro-dictatures du Golfe hésitent à poursuivre seules la guerre contre la République arabe syrienne. Il est clair pour tous que le missile sol-mer qui a détruit le catamaran perce-vagues est une arme extrêmement sophistiquée que l’on n’avait jamais vue sur un champ de bataille. Il n’a été tiré ni par les Houthis, ni par les partisans de l’ancien président Saleh, qui ne disposent pas d’une telle arme, mais par la Russie, qui est secrètement présente depuis l’été au Yémen. L’idée d’une coordination des jihadistes sans intervention des États-Unis, par leurs seuls alliés locaux, est d’autant plus difficile à imaginer que la rivalité entre l’Arabie saoudite et le Qatar n’a cessé de miner les étapes précédentes de la guerre. Washington envisage donc sérieusement l’unique option restante : la confrontation militaire directe.

Censure : Le gouvernement veut pouvoir poursuivre les internautes pour des écrits vieux de plusieurs années BREIZATAO – NEVEZINTIOU (05/10/2016) L’abolition progressive de la liberté d’expression par le gouvernement français, notamment au motif de la lutte contre les “discriminations”, s’accélère. Celui-ci veut en effet supprimer de facto la prescription pour les contenus diffusés sur le net, exposant de fait les internautes à des poursuites pour leurs écrits sans regard pour leur date de parution. Parmi les trois principaux piliers, il y a d’abord la prescription. Un article ne peut être attaqué que dans les trois mois qui suivent sa parution, la règle s’applique aussi à Internet. Le Sénat entend aujourd’hui faire commencer la prescription sur Internet trois mois « à compter de la date à laquelle cesse la mise à disposition du public du message ». Or les articles ne sont (quasiment) jamais retirés des sites d’information. « Les infractions de presse deviendraient de fait imprescriptibles », résume Me Bigot.

De militaire à militaire, par Seymour M. Hersh Protégé jusqu’à sa démission par le secrétaire à la Défense Chuck Hagel, le général Martin Dempsey a organisé la révolte des généraux face aux atermoiements et aux contradictions de la Maison-Blanche. L’insistance répétée de Barack Obama que le président Bachar al-Assad doive quitter ses fonctions —et qu’il existe des groupes rebelles « modérés » en Syrie capables de le vaincre— a suscité au cours des dernières années des dissensions modérées ou même d’opposition ouverte parmi certains des officiers les plus chevronnés de l’état-major du Pentagone. Leur critique se focalisait sur ce qu’ils considèrent comme une obsession de l’Administration sur l’allié principal d’Assad : Vladimir Poutine. Le général Michael Flynn, directeur de la DIA entre 2012 et 2014, a confirmé que son service avait alimenté la direction politique en un flux régulier d’avertissements classifiés sur les conséquences néfastes d’un renversement d’Assad.

La tristesse et la honte – RussEurope L’attentat meurtrier du métro de Saint-Pétersbourg a donc fait au total 14 victimes. Résidant actuellement à Moscou, j’ai suivi avec attention les réactions de la population. On sent la tristesse, mais aussi la colère et une froide détermination. Dans le métro de Moscou, quelques sourires sont échangés avec les agents de sécurité et les forces de l’ordre, mais rien d’ostentatoire. La marche sur Riyad La guerre au Yémen est en train de tourner à la révolution Par Catherine Shakdam – Le 12 septembre 2016 – Source New Eastern Outlook La guerre au Yémen est en train de prendre une tournure sans précédent… Mais laissez-moi reformuler ma phrase : la guerre au Yémen est en train de prendre une tournure que ni Riyad ni ses alliés occidentaux n’avaient anticipée et encore moins planifiée. Je dirais que le Destin, pour ne pas utiliser un autre mot, a le sens de l’humour. Après avoir vécu dix-huit mois dans ce que l’on pourrait qualifier comme l’une des interventions militaires la plus violente, cruelle et vicieuse de notre génération, le pauvre Yémen est un train de donner une leçon de résistance à la riche Arabie saoudite, leçon qu’elle n’est pas prête d’oublier.

Ne laissons pas pendre Asia Noreen, plus connue sous le nom d’Asia Bibi ? Cette mère d’une famille de cinq enfants, pakistanaise et chrétienne Que va-t-il advenir d’Asia Noreen, plus connue sous le nom d’Asia Bibi ? Cette mère d’une famille de cinq enfants, pakistanaise et chrétienne, a déjà passé plus de sept années en prison après avoir été accusée, en juin 2009, d’avoir blasphémé contre l’islam, et elle risque d’être bientôt pendue. Sept ans de prison dans une cellule minuscule, soumise à un régime d’isolement pour la protéger des autres détenues, avec la mort pour perspective ! Pour mériter pareil traitement, la jeune femme avait simplement bu un peu d’eau au même puits que des musulmanes qui lui avaient reproché d’être impure, et professé sa foi en Jésus-Christ. Crime inexpiable au Pakistan, où une loi promulguée en 1986 permet de s’emparer des biens d’un chrétien et de le faire condamner à mort sur une simple accusation de blasphème. Le cas d’Asia Bibi est particulièrement tragique et émouvant, mais il n’est pas unique.

Related: