background preloader

DEFINITION PEARLTREES

DEFINITION PEARLTREES
Related:  blanchard

PARLER LANGUES ETRANGERES Commentaires el mehdi (10-01-2016): c'est une belle methode et facile a suivre Cerise09 (21-10-2015): c`est genial je peut maintant PARLER ESPAGNOL felididades! noella (25-09-2015): très bon COLIN (24-09-2015): je commence a apprendre l'espagnol ; votre methode parait prometteuse. Yassirat(03-09-2015): J'aime trop se site. Yvonne (10-08-2015): Bonjour Je voudrais vous dire merci pour cette excellente initiative qui permet de connaitre les premiers mots de la langue qu'on souhaite apprendre. Lucie Poirier(13-07-2015): Super! J'aimerais que d'autres sujets soient abordés: un rendez-vous avec le coiffeur, le médecin, le dentiste, la pédicure, la manicure, la température, le statut: célibataire, marié, veuf etc... Langlet (25-05-2015): Les débuts sont prometteurs,n'ayant jamais pratiqué l'espagnol,dès la première leçon je me sens moins ignorante.merci Bandenha (06-05-2015): C'est bien expliquer. AMRI (29-04-2015): un site exceptionnel gracias saludos

Pearltrees : cartographier vos bookmarks Il existe de nombreux outils de gestion et partage de bookmarks (social bookmarking) : Delicious, StumbleUpon, Yoolink, etc. La gestion des favoris sur ces sites se fait par mot-clé ou tag. Outil de social bookmarking, Pearltrees se différencie des autres outils par sa dimension cartographique. Il permet de représenter ses bookmarks sous forme d’”arbres” (trees) de “perles” (pearl). Selon Patrice Lamothe, l’un des fondateurs, « Pearltrees permet aux internautes de devenir les éditeurs du Web, c’est-à-dire de visualiser, d’organiser et de partager leurs navigations. En pratique On crée d’abord son compte avec un avatar qui devient l’identité visuelle de son pearltree. Voici comme exemple mon Pearltree “Infoveillecom” avec 14 perles. On peut également découvrir les utilisateurs qui ont perlé les mêmes liens (une connexion s’opère entre 2 perles de comptes différents) et commenter leurs cartes. Les usages No related posts.

Saviez-vous qu’il existe des perles de S.I.Lex ? (Pearltrees et Serait-ce une perle de silex ? (en fait, du silex rubané poli). Krzemień pasiasty kula. Par Adam Ognisty. CC-BY-SA. Source : Wikimedia Commons. Dans la jungle foisonnante des services 2.0 et des médias sociaux, il en est vers lesquels on se tourne d’abord pour leur esthétique et leur élégance, plus que pour leurs fonctionnalités. Il faut dire que Pealtrees est un outil assez atypique, situé quelque part entre les bookmarks sociaux et la cartographie heuristique, qui propose de fournir aux internautes les moyens d’ « éditer » par eux-mêmes le web en construisant sous la forme d’arbres de perles des parcours de page en page. Pearltrees est une start-up française et je vous conseille d’aller faire un tour sur le blog Cratyle.net de Patrice Lamothe, son CEO, où il développe la vision qui est à l’origine du projet et notamment la critique d’une certaine conception du web 2.0 : La démocratisation de la création n’a cependant pas entrainé la démocratisation de l’accès aux contenus. J'aime :

Pearltrees est ouvert! ? Cratyle.net L’alpha publique de pearltrees est en ligne, stabilisée, ouverte. Ce n’est bien sur qu’un premier pas vers la vaste communauté d’éditeurs du Web que j’appelais de mes vœux dans le précédent billet. Mais c’est un pas véritable, je crois. Plusieurs centaines d’éditeurs bâtissent en ce moment leur propre Web. Je reviendrai souvent sur cette carte humaine en train de se construire, sur son sens et peut-être sur son rôle dans le développement du Web. A quoi pearltrees sert-il en général? La question se discute en ce moment dans de forts bons billets et continuera je l’espère très longtemps à se discuter. A quoi pearltrees pourrait-il vous servir, à vous, aujourd’hui, en particulier? 1- A organiser la carte de votre Web. 2- A guider vos amis ou vos lecteurs. 3- A vous laisser guider. … un Web auquel je ne peux que vous inviter à contribuer! Tags: pearltrees; édition du web

GOOGLE APPS Nous avons précédemment discuté de l’utilité et la manière de disposer d’adresses mails personnalisées en déposant votre propre nom de domaine, comme par exemple olivier@technomestique.com , je vous propose dans cet article de vous expliquer comment vous pouvez gérer ces adresses mail avec un niveau de service professionnel, grâce à Google Apps, un service que propose Google. Qu’est-ce que Google Apps ? Google Apps, c’est une offre de Google qui permet de fournir des services Internet « classiques » hébergés et gérés par Googleet personnalisésavec votre propre nom de domaine : comptes de messagerie, agenda, messagerie instantanée, documents partagés (traitement de texte, tableur, présentations), ainsi que des pages de contenu pour un site web par exemple. Google Apps s’appuie en fait sur l’offre classique grand public de Google et ses différents produits tels que Gmail, Google Agenda, Google Documents, etc. Lancer la création du nom de domaine Activer son nom de domaine pour Google Apps

Pearltrees - Wikip?dia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pearltrees Pearltrees est un service qui permet à ses utilisateurs d'organiser, d'explorer et de partager des pages web, des notes, des photos ou des fichiers. Pearltrees a été lancé par Patrice Lamothe aujourd'hui président-directeur général de la société, Alain Cohen, directeur de la technologie, Nicolas Cynober, directeur technique, Samuel Tissier responsable de l'ergonomie et des interfaces, et Francois Rocaboy, directeur marketing. Origine et concept[modifier | modifier le code] La société à l'origine de Pearltrees a depuis fait évoluer son produit vers un ersatz de Digg, avec une présentation en carrés côte à côte et une hiérarchisation en dossiers "à-là" Explorateur Windows. L'origine conceptuelle de Pearltrees apparait dans le texte la troisième frontière du web[5] de son fondateur, Patrice Lamothe. Une extension est disponible pour certains navigateurs (Firefox, Chrome, Internet Explorer, Safari).

Le lexique d'Haddock Le Lexique d'Haddock Au cours des Aventures de Tintin, Haddock a livré plus de 220 insultes... Accapareur, amiral de bateau-lavoir, amphitryon, anacoluthe, analphabète, analphabète diplômé, anthropophage, anthropopitèque, apache, apprenti-dictateur à la noix de coco, arlequin, astronaute d'eau douce, athlète complet, autocrate, autodidacte, aztèque. Babouin, bachi-bouzouk, bachi-bouzouk des Carpates, bandit, bayadère de carnaval, bibendum, boit-sans-soif, brontosaure, brute, bulldozer à réaction. Canaille, canaque, cannibale, cannibale emplumé, catachrèse, cataplasme, cercopithèque, chauffard, chenapan, choléra, cloporte, coléoptère, coloquinte, coloquinte à la graisse de hérisson, concentré de moule à gaufres, coquin, cornemuse, cornichon, cornichon diplômé, corsaire, coupe-jarret, cow-boy de la route, crème d'emplâtre à la graisse de hérisson, crétin de l'Himalaya, crétin des Alpes, crétin des Balkans, cro-magnon, cyanure, cyclone, cyclotron, Cyrano à quatre pattes.

Pearltrees Cours d'informatique Pearltrees, la Perliculture de vos Bookmarks - Japonation sur LePost.fr « It’s rare to look at a bookmarking tool and feel convinced that it’s going to win a design award. » Tels sont les mots que Dana Oshiro de Readwriteweb US utilisa pour décrire Pearltrees, l’outil de visual bookmarking made in Paris, qui a pour but de nous recommander du contenu en fonction de nos intérêts. Sur l’interface (Flash), chaque page bookmarkée est représentée par une bulle (appelée perle). L’adoption de Pearltrees se déroule en trois etapes: Tout d’abord, vous devez installer des outils qui vous permettent de bookmarker facilement. A côté de la perle centrale qui vous représente (elle contient votre avatar), il y a une petite bulle bleutée. Le big picture de Pearltrees, c’est l’intelligence collective qui émane d’une telle organisation humaine de l’information. Parlons tout d’abord mobile: Lorsque l’on voit une telle interface, avec toutes ces perles qui flottent en apesanteur, on a plus envie de manier les perles manuellement plutot qu’à coups de clics. Source

Quel avenir pour Twitter ? jeudi 10 décembre 2009 Google, Facebook et Twitter sont sans doute trois des marques les plus en vue sur le Web aujourd'hui. Twitter est la plus récente et bénéficie d'un taux d'adoption dont peu d'acteurs sur Internet peuvent se targuer. Twitter est-il un outil pour adolescents en mal de communication pour qui les SMS ne suffisent plus à tarir leur soif de communication ? Mais de nombreux exemples montrent que Twitter est porteur d'applications dans le monde de l'entreprise, de la politique ou de la société. Peut-on gagner de l'argent avec Twitter ? A l'occasion de la conférence LeWeb qui s'est tenue cette semaine à Paris en réunissant les acteurs de l'Internet, Jack Dorsey, président et fondateur de Twitter, a présenté une nouvelle application de paiement en ligne s'appuyant sur l'outil de microblogging. Analyse en temps réel ? Mais n'y a-t-il antinomie entre analyse et celle de temps réel. Twitter est-il utile ? Ce qu'en font actuellement les entreprises et organisations

Le nouveau Pearltrees, tactile et collaboratif en temps réel Le site français de sélection et de partage des perles du web a profité de la conférence LeWeb10 pour présenter une nouvelle version que son CEO, Patrice Lamothe qualifie de « révolutionnaire ». Première nouveauté, la fonction tactile, qui offre une expérience assez bluffante mais le véritable gap technologique pour Pearltrees s’appelle « Team »: la possibilité de créer en temps réel avec un nombre illimité d’utilisateurs un même bouquet de perles. Une dimension collaborative qui donne un nouveau sens à cette solution ludique de partage d’informations. Pour rappel, la start-up a opéré une 3ème levée de fonds de 1,3 millions d’euros avant l’été (après 1 million en 2008, 1,2 millions en 2009). Entretien avec Patrice Lamothe, CEO de Pearltrees

Les clés du web 2.0 L'expression "Web 2.0" est utilisé un peu à tort et à travers, à tel point qu'il est devenu un concept marketing derrière lequel se cache tout et n'importe quoi! C'est pourquoi il nous semble fondamental d'exprimer ce que l'on entend à travers ce terme et montrer notre vision du Web 2.0. Ce ne sont pas les aspects techniques qui nous intéressent ici, mais bien les usages que les internautes en font. Ce sont les internautes qui font le Web 2.0 ! Définition La définition proposée par Wikipédia correspond à notre vision : L'expression Web 2.0 a été proposée pour désigner ce qui est perçu comme un renouveau du Web. Les notions fondamentales sont : Les sites généralement admis comme étant Web 2.0 Vous constatez que les fonctionnalités proposées par ces sites sont extrêmement variables : vente en ligne, personnalisation des contenus, traitement de texte en ligne, partage de vidéos ou de photos, mise à disposition de musique/images/textes, blogs, wiki, réseaux sociaux, téléphonie par internet, ...

Related: