background preloader

L'ORDRE DU TEMPLE: les 10 années clés

L'ORDRE DU TEMPLE: les 10 années clés
Nous l'avons vu dans la présentation générale, l'ordre du Temple est officiellement né en Terre Sainte en 1118. Néanmoins, nous allons constater que la reconnaissance officielle de l'Ordre en 1118 n'est que le prolongement d'une "mission" ou d'une "enquête" commencée près de 10 ans plus tôt... Il a été démontré et accepté par tous les historiens que Hugues de Payns a effectué au moins deux voyages en Orient au lendemain de la première Croisade, en 1104-1105 et en 1114-1115, les deux fois en compagnie du Comte Hugues de Champagne. Il convient de s'arrêter un instant sur le personnage du Comte de Champagne. Il est un des principaux feudataires du royaume, environ 4 à 5 fois plus riche que le Roi de France! Très influencé par un certain mysticisme religieux, ses liens avec Etienne Harding, l'Abbé de Citeaux qui réforma la pensée Bénédictine pour former le mouvement Cistercien, sont plus qu'étroits. Récapitulons brièvement la chronologie: 1114-1115: Les deux Hugues repartent en Orient.

http://www.aquiweb.com/templiers/annee.htm

Related:  TempliersTempliers

La fondation de l'ordre des Templiers (13 janvier 1129) La Première croisade a permis la prise de Jérusalem par les Croisés en 1099. Mais le pèlerinage guerrier achevé, beaucoup de combattants s'en sont retournés chez eux. Il fallait pourtant veiller sur les Etats latins, nouvellement créés, et surtout sur les Lieux Saints récupérés pour relancer le pèlerinage vers la Ville Sainte en toute sécurité. Plusieurs ordres sont créés après la Croisade, d’abord par l’initiative de l’Avoué du Saint-Sépulcre Godefroy de Bouillon, qui met en place l’Ordre des chanoines du Saint-Sépulcre. Puis c’est au tour des Hospitaliers en 1113 (même si ses véritables origines datent d’avant la Croisade). Commanderie du Ruou Le domaine s'agrandit rapidement et les Commandeurs successifs créèrent des fermes, des granges et des maisons indépendantes. Au total les exploitations couvrirent un millier d'hectares répartis sur 28 communes dont Draguignan, Tourtour, Callas, Entrecasteaux et surtout Lorgues où les Commandeurs résidèrent jusqu'en 1193. Le premier Commandeur fut en 1170 HUGUES RAYMOND de VILLACROS. Au total, 32 Commandeurs se succédèrent et le nombre des Frères Chevaliers atteignit un effectif quatre fois supérieur à la moyenne des autres commanderies. En 1223 on notait ainsi à côté du Commandeur, la présence de 16 Frères, du Chapelain et d'un nombreux personnel de service. L'année 1307 vit l'arrestation des Templiers par Philippe le Bel.

Le Prieuré de Sion ou Ordre de Sion Insigne du Prieuré de Sion : Lys blanc enlacé d’un circuit, dénommé « Croix du Sud » Dès le départ, je dois vous dire que la rédaction de cet article fut des plus pénibles. Ordre du Temple Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article traite des Templiers d'un point de vue strictement historique. Pour plus de détails sur les légendes et les théories aujourd'hui non validées sur l'ordre du Temple voir l'article Légendes au sujet des Templiers L'ordre du Temple était un ordre religieux et militaire issu de la chevalerie chrétienne du Moyen Âge, dont les membres étaient appelés les Templiers.

Royalement-Vôtre : Les Templiers n 1128, Saint-Bernard convoque le concile de Troyes. C'est la toute première fois dans l'histoire de l'église que l'on convoque un concile pour créer un ordre, et, outre le légat du pape, tous les abbés ou évêques de France qui sont là sont bénédictins ou cisterciens. L'Ordre du Temple naît officiellement ce jour-là. On lui accorde des privilèges et une autonomie exceptionnels, du jamais vu dans l'Histoire, même depuis. Dépendant directement du pape, l'Ordre n'a de comptes à rendre à personne, pas même au roi ou à ses prévôts. Il est exempt de tout impôt.

Saint Bernard de Clairvaux et le sens caché des textes bibliques Permalink: ROME, – Saint Bernard de Clairvaux « excellait ‘à faire distiller des textes bibliques le sens qui s’y trouvait caché’ », a expliqué Benoît XVI, en ce jour de la fête du grand docteur de l’Eglise. Le pape a évoqué les saints que l’Eglise fête cette semaine, dans une catéchèse centrée sur « le charme naturel de la sainteté », depuis Castel Gandolfo. « Aujourd’hui, soulignait le pape, nous rappelons Bernard de Clairvaux qui fut appelé par le Pape Pie VIII ‘doctor mellifluus’, parce qu’il excellait ‘à faire distiller des textes bibliques le sens qui s’y trouvait caché’. Ce mystique, désireux de vivre plongé dans la ‘vallée lumineuse’ de la contemplation, fut conduit par les événements à voyager à travers l’Europe pour servir l’Eglise, dans les nécessités de l’époque et pour défendre la foi chrétienne ». Saint Bernard de Clairvaux est né en 1090.

Histoire des templiers Près de sept cents ans se sont écoulés depuis que les bûchers allumés par le Pape Clément V, ont dévoré le premier ordre militaire que la Religion eût institué pour la conservation de ses plus chers, de ses plus augustes monuments. Dans ce long intervalle de temps, la vérité a été obscurcie, étouffée, et la voix des siècles est restée muette dans la crainte d'offenser de grands noms et un grand pouvoir, mais enfin leur innocence, attestée par les actes même ; de leur procès, n'est plus un problème et la Tragédie qui vient de consacrer ce grand événement par un grand spectacle, sera tout-à-la-fois un moment précieux pour la vertu opprimée et honorable pour les lettres. Comment se fait-il que des hommes instruits puissent avancer aujourd'hui que la destruction de l'Ordre des Templiers est l'un des plus obscurs évènements de l'histoire moderne ? Et que par une assertion semblable ils remettent pour ainsi-dire en question l'innocence de tant d'illustres victimes ?

Les commanderies des Templiers de France et de Belgique Bellange (57) Domaine du Temple à BellangeDépartement: Moselle, Arrondissement: Château-Salins, Canton: Château-Salins - 57 Domaine du Temple à Bellange Le Chant des Templiers Il est là, le trésor perdu. Marcel Pérès, infatigable défricheur des musiques du Moyen Age, nous fait entendre comment les Templiers chantaient. Sur les Lieux saints pour y assurer la sécurité des pèlerins, ces moines, guerriers par nécessité, étaient tenus aux offices : mais ils ont entendu les intonations de l’Orient chrétien, grecques, arméniennes, coptes, qui dans leur antienne mettent leur goutte exotique. En chantant ils se balançaient, à l’exemple peut-être de la pratique juive dans la prière. Ils portaient leur centre de gravité d’une jambe sur l’autre, jamais immobiles, leur rythme collectif était soutenu par le mouvement de leurs corps mêmes, en rien dicté par la barre de mesure.

Compilhistoire - Les Templiers. L'Ordre du Temple Le Templier : moine, bâtisseur et chevalier (dessin de Viollet-Leduc). A la Saint-Jean d’hiver de l’an 1118, Hugues de Payns et Godefroy de Saint-Omer fondent à Jérusalem une milice pour protéger les pèlerins affluant d'Occident depuis la reconquête de Jérusalem : la Milice des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon, une communauté qui va pendant 3 siècles gérer une grande partie des richesses de l'Europe. C’est d’abord un groupe de 9 chevaliers ("miles Christi" = soldat du Christ), installé par Baudouin II (couronné roi de Jérusalem, à Noël, dans l’église de Bethléem) dans la partie méridionale du Temple de Salomon : Hugues de Payns (ou Payens) de la Maison des comtes de Champagne (chevalier du Saint-Sépulcre), Godefroy de Saint-Omer, André de Montbard (oncle de saint Bernard), Payen de Montdidier, Geoffroy Bissol, Archambault de Saint-Amand, Rolland, Gondemare et Roral. Le patron des Chevaliers du Temple est saint Georges. 1140 : les Templiers s’installent à Paris.

Les Templiers et le Culte de saint Nicolas en Bretagne Voici le résumé analytique de ce travail, qu'il est difficile d'insérer in extenso dans une revue. Tout d'abord, je rappellerai que j'ai fondé mon opinion relativement à l'origine de la dévotion à saint Nicolas, sur l'analogie qui existe entre le culte de ce saint Nicolas, particulièrement invoqué par les voyageurs, les marins et surtout les pèlerins, et la mission des chevaliers du Temple, qui étaient tenus de protéger les pèlerins, non-seulement en Palestine, mais encore le long des voies maritimes ou terrestres que ces pieux voyageurs avaient à parcourir. De là les vestiges des anciennes aumôneries des moines-chevaliers dans les ports de mer, au passage des fleuves et des rivières ; de là, également, l'existence dans les mêmes lieux d'églises, chapelles, couvents, prieurés et paroisses, dédiés à saint Nicolas, etc.

La restauration des Templiers La restauration des Templiers Au cours des siècles, en Europe et en Amérique, des Ordres et des associations de tous les genres ont été fondés, revendiquant leur descendance directe des templiers et se rapportant, dans leurs rites, leurs oeuvres et leurs règles, à ceux du très célèbre Ordre (voir bibliographie: G. Ventura, T. e templarismo…; M. Lo Mastro, Dossier T: …; et B.

Related: