background preloader

Management du SI Système d'information

Management du SI Système d'information
Le DSI nouveau est arrivé Management du Système d'Information, Gouvernance, Technologies du SI, CRM, Social CRM, ERP, Cloud et Mesure de la performance... Depuis déjà une bonne quinzaine d'années, on ne cesse d'annoncer l'avènement de la nouvelle DSI, Direction des Systèmes d'Information, véritable levier de l'avantage concurrentiel. Il est vrai qu'après pas mal d'hésitations, la mutation est enfin en marche. Atout stratégique et gouvernance Pour que la DSI soit la carte d'atout de la stratégie d'entreprise, il convient de rebâtir, et ce depuis les fondamentaux, ses principes de fonctionnement puis de préciser son rôle, voire sa mission au sein de l'organisation et de ses partenaires. IT management et lisibilité des technologies Pour que l'alignement des technologies de l'information sur la stratégie d'entreprise soit une réalité, encore faut-il que ces premières soient suffisamment "lisibles" pour l'ensemble des acteurs concernés. Management du SI, les technologies en oeuvre Le mot du jour Related:  A4.1

Les meilleures pratiques de Digital RH... ne sont pas celles qu'on croit C’est la petite musique du moment : la transformation digitale n’est pas une question technique mais managériale, où les ressources humaines ont un rôle à jouer. Pourtant, entre les RH et la technique, "c’est compliqué" comme on dit sur Facebook pour parler d’une relation amoureuse. Incompréhensions, peur de perdre la main au profit du DSI, mauvais souvenirs liés aux progiciels d’hier, à tel point que pour maints DRH "la feuille Excel reste encore le top du top de la technologie", s’amuse un consultant discret. Pour commencer en douceur, quatre exemples d’entreprises qui ont franchi le pas, pour que numérisation des RH rime avec amélioration du service rendu. 1. Un nouveau service à lancer ? C’est Sonia Bonnet, la directrice anticipation des compétences du groupe, qui l’a imaginé. 2. Pour les compétences manquantes en interne, la DRH doit aussi savoir attirer les talents. 3. S’il reste un outil personnel pour les salariés, le réseau professionnel LinkedIn (364? 4.

Comment le big data peut aider les banques à reconquérir leurs clients Près de 42 milliards de dollars. Ce devrait être le poids, en 2018, du marché mondial des technologies et services liés au "big data", un montant qui représente une croissance annuelle de 26,4% en moyenne, selon une étude publiée le 15 septembre par le cabinet IDC. Mais qu'est-ce donc que le big data ? Cette terminologie - qui fait débat car elle est inspirée du Big Brother du roman 1984 de George Orwell - a pour signification la collecte et l'analyse des énormes masses de données générées par l'explosion de l'usage d'Internet. Dans quel but ? Avec Internet, les clients ont pris l'avantage dans la relation bancaire S'il est un secteur au sein duquel le big data pourrait faire merveille, c'est bien celui de la banque. Ensuite, les banques sont aujourd'hui à un tournant dans leurs relations avec leurs clients. "Avec l'usage d'Internet, la communication entre les banques et leurs clients s'est complètement inversée. Un taux de bancarisation de 98% en France

Définition Information et SI Introduction Importance de l’Information dans nos sociétés. Ouvrage de Jeremy Rifkin (l’âge de l’accès, la découverte, 2000) et importance du capital intellectuel. Jean-Yves Prax et la transformation des sociétés vers les compétences intellectuelles. Rapport d’Elie Cohen et de Philippe Aghion sur l’enseignement supérieur et distinction entre pays imitateurs et pays créateurs. La structuration de l’échange se trouve modifié : l'économie des réseaux permet de dépasser ces limites sous l'angle de la connectivité et ceci s’accompagne d’une accélération des rythmes d'innovation et donc de l'obsolescence des produits (ex : loi de Moore). Deux aspects majeurs de l’information : 1- Cruciale pour la compétitivité des entreprises et de nos économies. 2- Un ensemble de technologies se développent de telle sorte à en faciliter l’usage. La bonne gestion de l’information sera source de gains multiples pour l’entreprise. [Haut] Chapitre 1. 1. Etymologie. 2. 2.1. 2.2. 2.2.1. 2.2.2. 2.2.3. 3. 3.1. 3.2.

Quelle organisation pour les services com’ à l’heure de la transformation digitale En voilà une intéressante question ! Et qui turlupine tant de directrices et de directeurs communication en ce moment… Il faut dire – et cela ne vous aura pas échappé – que la fonction com’ est en pleine mutation depuis la révolution numérique et le développement du web 2.0. Et il ne se passe pas une semaine sans qu’on lise ici ou là quelque brillant article résumant les nouveaux défis auxquels sont confrontés les communicants (voir ci-dessous¹ ma sélection 2015 des must read sur le sujet). Petit rafraîchissement de mémoire pour ceux à qui cela aurait échappé : d’une posture conventionnelle d’émetteurs et de « contrôleurs » des messages de l’entreprise, les pros de la com’ ont vu leur rôle évoluer pour devenir à la fois intégrateurs de compétences, chefs d’orchestre, conseillers image de leurs dirigeants et de leurs clients internes, vigies et généraux ès-réputation et stratégies d’influence, experts en accompagnement de la transformation digitale… entre autres. A vous de jouer ! J'aime :

Sécurité numérique de l’entreprise… Un serious game ! Devenir ange gardien de la sécurité numérique de son entreprise… le serious game « Keep an Eye » Si la Data, « big ou smart, voire quantique », est aujourd’hui quasi unanimement considérée comme le nouvel « or noir » pour l’entreprise, elle en est ainsi d’autant plus convoitée, donc vulnérable ! Aucun système d’information n’est plus à l’abri d’une intrusion… C’était déjà le maitre mot circulant aux Assises de la Sécurité des SI début octobre 2013. C’est pourquoi le CIGREF, très impliqué dans la sécurité des usages numériques, travaille à l’élaboration d’un outil permettant de faire passer la culture du risque en entreprise. Aujourd’hui, très sollicité à la fois par l’impatience des entreprises fortement impliquées dans la sécurité de leur SI et par les médias1, le CIGREF lève un coin du voile et nous fait découvrir le teaser de « Keep an Eye », alors même que le jeu aborde la dernière ligne droite de sa réalisation… La philosophie du serious game « Keep an Eye » en quelques mots

En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? En quoi les technologies transforment-elles l’information en ressource ? Une question qui intéresse beaucoup les 1ère STMG, puisqu’elle fait partie des énoncés bien compliqués sur lesquels ils doivent plancher. Ca tombe bien, le CRM (Customer Relationship Management) est un excellent cas d’école d’information transformée en valeur ajoutée pour l’entreprise. Et les logiciels CRM, plus technologiques tu meurs, jouent un rôle prépondérant dans cette transformation. Explication par le menu. Avant qu’un projet CRM soit démarré, les données clients sont souvent éparpillées dans l’entreprise : une partie de l’information se trouve dans les agendas et documents des commerciaux. Une fois le produit vendu, un autre pan de l’information se trouve côté service clients, qui doit répondre aux réclamations, demandes de produits complémentaires, changement de coordonnées bancaires…. Pourquoi l’information devient-elle une ressource grâce aux logiciels CRM ?

Anatomie d'un système d'information Pour les entreprises, le concept de système d'information (SI) est complexe et recouvre 4 sous systèmes, en étroite interaction. Le système humain : C'est un système d'homme qui préexiste à tout système. Il constitue le fondement même de l'entreprise en tant que système social et économique. Le bipède2 est celui qui par des moyens, techniques, matériels et immatériels confectionne des produits et/ou services pour un client. La première valeur de l'entreprise est donc l'homme car sans lui aucune entreprise ne peut produire. Le système d'information doit permettre aux intervenants humains, un accès à l'information souhaitée en temps voulu. Comment utiliser le cloud sans risque Stocker films, photos, musique et données en ligne, c'est pratique. Mais ça peut aussi être imprudent. Nos conseils pour profiter du cloud, sans nuages. Les chiffres donnent le vertige : fin 2014, il y avait environ 300 exabytes de données stockées dans le cloud au niveau mondial, soit 7% des données produites sur terre. L'équivalent de 450 milliards de DVD, de 90.000 milliards de photos ou de MP3 ou encore de 37 milliards de milliards de pages de texte ! On estime qu'un Européen sur cinq utilise déjà le cloud pour sauvegarder des fichiers et les partager. Côté entreprises, le cloud permet de recourir à des logiciels en ligne, sans avoir à les installer sur l'ensemble des postes des utilisateurs. 1. Globalement, oui. 2. Le cloud n'étant pas infaillible, toute donnée potentiellement sensible ne devrait pas s'y trouver. 3. Dans d'immenses data centers répartis sur quatre continents. 4. Non, certains ont même démontré leur légèreté. 5. 6. 7. 8. Le cloud ne fonctionne qu'avec Internet. 9.

Chapitre 1 : Système d'information de l'entreprise Défintion et finalités Définition du système d'information Le système d'information ( SI ) est un "ensemble d'éléments ( personnel, matériel, logiciel...) permettant d'acquérir, traiter, mémoriser et communiquer des informations". Le SI est le centre nerveux des entreprises. Tous les acteurs de l’entreprise véhiculent des informations. Il est généralement spontané dans les entreprises de taille réduite, mais il fait l'objet d'une attention toute particulière dans les grandes entreprises. ATTENTION : le système informatique n'est qu'un sous ensemble du système d'information Finalités du Système d’information Le SI a une double finalité : une finalité fonctionnelle : le SI est un outil de communication et de coordination entre les différents services et domaines de gestion de l'entreprise. Le SI a donc un rôle opérationnel et stratégique. L’analyse de l’entreprise en tant que système consiste à déterminer l’ensemble des flux et à connaître la nature de l’information. Les 3 systèmes de base Le SI :

Système d'information Monitoring d'un système d'information de contrôle du trafic aérien Le système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de l'information[1], en général grâce à un réseau d'ordinateurs. Il s'agit d'un système socio-technique composé de deux sous-systèmes, l'un social et l'autre technique. Le sous-système social est composé de la structure organisationnelle et des personnes liées au SI. Ces capacités de traitement de volumes importants de données, d'inter-connexion de sites ou d'opérateurs géographiquement éloignés, expliquent qu'elles sont, aujourd'hui, largement utilisées (par exemple, dans les activités logistiques) pour traiter et répartir l'information en temps réel, en lieu et place des moyens classiques manuels, plus lents, tels que les formulaires sur papier et le téléphone. Enjeux du système d'information[modifier | modifier le code] Le système d'information est le véhicule des entités de l'organisation.

Related: