background preloader

Crash de la voiture présidentielle de Vladimir Poutine. Le chauffeur est mort(Vidéo)

Crash de la voiture présidentielle de Vladimir Poutine. Le chauffeur est mort(Vidéo)

http://fr.awdnews.com/soci%C3%A9t%C3%A9/crash-de-la-voiture-pr%C3%A9sidentielle-de-vladimir-poutine-le-chauffeur-est-mort-vid%C3%A9o

Related:  GEOPOLITIQUE 15POUVOIR MONDIAL 2RUSSIE et POUTINE 4CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT SEPTEMBRE OTOBRE 2016 1QUELQUES PAGES en RAPPORT AVEC L'INFORMATION 3

Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants Cette déclaration clôturera le sommet réunissant à l’Onu plus de 100 chefs d’État et de gouvernement, le 19 septembre 2016 ; sommet qui sera suivi d’un autre organisé par la Maison-Blanche. Le Représentant spécial du Secrétaire général pour les migrations internationales et le développement, Peter Sutherland, donne ses instructions à « son » Secrétaire général, Ban Ki-moon. Nous, chefs d’État et de gouvernement et hauts représentants, réunis au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York le 19 septembre 2016 pour examiner la question des déplacements massifs de réfugiés et de migrants, avons adopté la déclaration politique ci-après. I. Introduction 1.

Le Parlement français face à la toute-puissance américaine - Que les Etats-Unis ne respectent pas la souveraineté française, on le savait. Mais que cela soit officiellement reconnu dans un rapport parlementaire, voilà qui est nouveau ! Des élus de tout bord, y compris parmi ceux réputés atlantistes, ont même planché durant plus de six mois sur le sujet. Maintenant, il faut des actes ! L’extraterritorialité des lois américaines : le sujet peut sembler terriblement technique, si ce n’est ennuyeux. Syrie / Quelles sont les concessions exigées par les États-Unis et refusées par la Russie ? Par Ghaleb Kandil Syrie / Quelles sont les concessions exigées par les États-Unis et refusées par la Russie ? L’accord de « cessation des hostilités » concernant toutes les parties du conflit, à l’exception des groupes terroristes Daech [EI] et Front al-Nosra, négocié par John Kerry et Sergueï Lavrov, début 2016, avec pour objectif déclaré d’aboutir à une entente sur une solution globale en Syrie, s’est soldé par une succession de tergiversations et d’impostures de la part des États-Unis ; lesquels, face à la détermination de l’Armée arabe syrienne et de ses alliés russe, iranien et du Hezbollah, de mettre à exécution les termes de cet accord, ont mobilisé les gouvernements de leurs alliés afin de rameuter des dizaines de factions terroristes et de leur fournir d’énormes quantités d’armes, dont des armes qualitatives achetées par l’Arabie saoudite et le Qatar et acheminées à travers la frontière turque. Ghaleb Kandil 06/09/2016

Theresa May appelle les chefs d'Etat du monde entier à protéger leurs frontières A l'occasion de son discours lors du sommet de l’ONU sur les réfugiés, le Premier ministre britannique a déclaré qu'il fallait s’opposer aux flux migratoires non-contrôlés et a appelé les pays à protéger leurs frontières. «Nous devons dire clairement que tous les pays ont le droit de contrôler leurs frontières et protéger leurs citoyens, et qu'ils ont le devoir de contrôler leurs frontières, réduire des flux de migration illégale et non contrôlée», a déclaré Theresa May lors du sommet de l’ONU sur les réfugiés à New York. En s’adressant aux leaders du monde entier, le Premier ministre a appelé à établir une plus grande distinction entre les réfugiés et ceux qui voudraient entrer dans un pays pour des raisons économiques. Concédant qu’il n’y avait rien de mal à émigrer en étant à la recherche d’une vie meilleure, elle a mis en garde contre la «migration non-contrôlée» qui n’est pas, selon elle, dans l'intérêt des pays d'accueil ou dans celui des réfugiés eux-mêmes.

En Europe : « Des millions de migrants économiques africains arrivent et 90% resteront » Karin Kneissl est une ancienne diplomate autrichienne, spécialiste du Moyen-Orient. Co-fondatrice de Médecins Sans Frontières en Autriche et vice-présidente de la Société autrichienne pour les études politico-militaires STRATEG. Elle a vécu et voyagé tant auMoyen-Orient que dans divers pays d’Afrique. Pour cette spécialiste, « la chancelière allemande Angela Merkel a tout déclenché. Bien sûr, son attitude constante et persistante dans la politique d’asile a eu un effet de pompe aspirante« . Par conséquent, pour Madame Kneissl « le nombre de personnes qui veulent quitter leur pays d’origine pour tenter leur bonheur économique en Europe monte en flèche. À la demande de l'UOIF, l'État renonce à la liberté de changer de religion Avec le rapport d’information n° 757, session extraordinaire de 2015-2016, enregistré à la présidence du Sénat le 5 juillet 2016 sur l’organisation, la place et le financement de l’islam en France et de ses lieux de culte – de même qu’avec la création, en 2005, du CFCM (Conseil français du culte musulman) -, il a été répondu à une fonction symbolique : « Assurer la visibilité du culte musulman au même titre que les autres cultes. » Il s’agissait, selon la formule reprise autant par M. Jean-Pierre Chevènement que M. Nicolas Sarkozy (en son temps),« d’asseoir l’islam à la table de la République ». Dans ce sens, les organisations voulant participer à sa création devaient accepter un texte rappelant les principes de la laïcité.

Le machiavélique projet d'Obama, créer une nouvelle race : " moyen-orientale-nord-africaine" J’ai voulu traduire ce texte, même si en France les caractéristiques ethniques sont en principe ignorées. Faire des musulmans une race est un précédent dangereux, et notre gouvernement actuel a vassalisé la France aux Américains et aux Allemands. Nous n’avons probablement plus d’autre choix que de nous allier à la Russie. L’islam n’est pas une race ?

Un petit air de déjà-vu ? Le prix nobel de la paix lance un «dernier» avertissement à la Russie en Syrie Selon The Washington Post qui cite une source de la Maison Blanche, l’administration Obama serait «à bout de patience» et donnerait «un dernier avertissement» à la Russie en Syrie. Les Etats-Unis ne cessent d’essayer d’intimider la Russie à grands renforts de «derniers avertissements». Le dernier des derniers (en date) devrait être annoncé lors de la rencontre des deux chefs de la diplomatie, John Kerry et Sergueï Lavrov, qui aura lieu prochainement à Genève. Grèce : 3000 à 4000 migrants fuient leur camp de Lesbos après l’avoir incendié (Màj: « Toutes les tentes ont brûlé ») Des milliers de migrants ont fui lundi soir le camp de Moria sur l’île de Lesbos en raison d’un incendie très vraisemblablement volontaire, a indiqué la police. « Entre 3.000 et 4.000 migrants ont fui le camp de Moria« , selon une source policière, soulignant que des vents puissants attisant les flammes ont rendu la situation « difficile« . Cette même source a indiqué n’avoir « aucun doute » sur le fait que l’incendie avait été allumé volontairement par des migrants. Selon Sham, réfugié pakistanais du camp de Moria, « cela a commencé avec une bagarre lors de la distribution de nourriture. Dans le camp, tout les monde a faim car il n’y a pas assez de nourriture pour tout le monde« . « Là je crois qu’au départ ce sont des Syriens, des Afghans et des Africains qui se sont battus. Plus tard dans la soirée ils ont commencé à mettre le feu aux tentes« , explique le réfugié. View post –

Related: