background preloader

Un petit air de déjà-vu ? Le prix nobel de la paix lance un «dernier» avertissement à la Russie en Syrie

Un petit air de déjà-vu ? Le prix nobel de la paix lance un «dernier» avertissement à la Russie en Syrie
Selon The Washington Post qui cite une source de la Maison Blanche, l’administration Obama serait «à bout de patience» et donnerait «un dernier avertissement» à la Russie en Syrie. Les Etats-Unis ne cessent d’essayer d’intimider la Russie à grands renforts de «derniers avertissements». Le dernier des derniers (en date) devrait être annoncé lors de la rencontre des deux chefs de la diplomatie, John Kerry et Sergueï Lavrov, qui aura lieu prochainement à Genève. Les journalistes du Washington Post ont ainsi publié un article où sont rapportés les paroles d’une source de la Maison Blanche, selon laquelle l’administration serait «à bout de patience» dans les négociations avec la Russie dans le cadre de la coopération des deux pays en Syrie. Le secrétaire d’Etat John Kerry proposerait donc à Moscou un «nouveau» plan pour mettre fin aux combats en Syrie. Des propositions similaires avaient déjà été faites à la Russie à plusieurs reprises.

https://francais.rt.com/international/26063-petit-air-deja-vu-etats-unis-lancent-dernier-avertissement

Related:  GEOPOLITIQUE 15POUVOIR MONDIAL 2Les USA ou SAM le POULPE 6RUSSIE et POUTINE 4CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT SEPTEMBRE OTOBRE 2016 1

Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants Cette déclaration clôturera le sommet réunissant à l’Onu plus de 100 chefs d’État et de gouvernement, le 19 septembre 2016 ; sommet qui sera suivi d’un autre organisé par la Maison-Blanche. Le Représentant spécial du Secrétaire général pour les migrations internationales et le développement, Peter Sutherland, donne ses instructions à « son » Secrétaire général, Ban Ki-moon. Nous, chefs d’État et de gouvernement et hauts représentants, réunis au Siège de l’Organisation des Nations Unies à New York le 19 septembre 2016 pour examiner la question des déplacements massifs de réfugiés et de migrants, avons adopté la déclaration politique ci-après. I.

En Europe : « Des millions de migrants économiques africains arrivent et 90% resteront » Karin Kneissl est une ancienne diplomate autrichienne, spécialiste du Moyen-Orient. Co-fondatrice de Médecins Sans Frontières en Autriche et vice-présidente de la Société autrichienne pour les études politico-militaires STRATEG. Elle a vécu et voyagé tant auMoyen-Orient que dans divers pays d’Afrique. Pour cette spécialiste, « la chancelière allemande Angela Merkel a tout déclenché. Syrie : La Russie va déployer des milliers de soldats des forces spéciales, Poutine “prêt à la guerre” contre les USA et leurs alliés djihadistes BREIZATAO – ETREBROADEL (05/10/2016) Chacun aura pu observer un regain de la propagande gouvernementale contre la Russie au sujet de la guerre en Syrie. Cet effort de la part de la presse d’état ne doit rien au hasard : de puissantes forces aux USA entendent saboter les efforts de la Maison Blanche en vue d’un accord négocié avec le Kremlin. Ces efforts visent à soutenir une intervention directe contre Moscou et Damas, aux côtés de vassaux tels que la France ou la Grande-Bretagne.

Syrie / Quelles sont les concessions exigées par les États-Unis et refusées par la Russie ? Par Ghaleb Kandil Syrie / Quelles sont les concessions exigées par les États-Unis et refusées par la Russie ? L’accord de « cessation des hostilités » concernant toutes les parties du conflit, à l’exception des groupes terroristes Daech [EI] et Front al-Nosra, négocié par John Kerry et Sergueï Lavrov, début 2016, avec pour objectif déclaré d’aboutir à une entente sur une solution globale en Syrie, s’est soldé par une succession de tergiversations et d’impostures de la part des États-Unis ; lesquels, face à la détermination de l’Armée arabe syrienne et de ses alliés russe, iranien et du Hezbollah, de mettre à exécution les termes de cet accord, ont mobilisé les gouvernements de leurs alliés afin de rameuter des dizaines de factions terroristes et de leur fournir d’énormes quantités d’armes, dont des armes qualitatives achetées par l’Arabie saoudite et le Qatar et acheminées à travers la frontière turque. Ghaleb Kandil 06/09/2016 Source : New orient news Article traduit de l’arabe par Mouna Alno-Nakhal

Harmattan : en Libye, Cameron, Sarkozy et l'OTAN ont mené une guerre de l'empire global par Richard Labévière Harmattan : en Libye, Cameron, Sarkozy et l’OTAN ont mené une guerre de l’empire global L’ancien président français Nicolas Sarkozy a pris la décision d’intervenir en Libye en 2011 dans le but, entre autres, d’« accroître l’influence française en Afrique du Nord » et d’« améliorer sa situation politique en France ». C’est ce qu’affirme un rapport de la commission des Affaires étrangères du Parlement britannique rendu public le 14 septembre dernier. Les députés britanniques mettent en cause le processus de décision qui a transformé une intervention censée venir en aide à la population civile de Benghazi - menacée par la répression du colonel Kadhafi -, une menace « surestimée », affirment encore les parlementaires et transformée une opération de « regime change ».

À la demande de l'UOIF, l'État renonce à la liberté de changer de religion Avec le rapport d’information n° 757, session extraordinaire de 2015-2016, enregistré à la présidence du Sénat le 5 juillet 2016 sur l’organisation, la place et le financement de l’islam en France et de ses lieux de culte – de même qu’avec la création, en 2005, du CFCM (Conseil français du culte musulman) -, il a été répondu à une fonction symbolique : « Assurer la visibilité du culte musulman au même titre que les autres cultes. » Il s’agissait, selon la formule reprise autant par M. Jean-Pierre Chevènement que M.

Turquie : l'UE va offrir des cartes de paiement aux réfugiés syriens les plus nécessiteux L'Union européenne a annoncé l'octroi d'une aide de 348 millions d'euros à un million de réfugiés syriens vivant actuellement en Turquie, sous la forme de cartes de paiement rechargeables chaque mois leur permettant de choisir leurs dépenses. L'enveloppe financière, qui s'inscrit dans le cadre des trois milliards d'euros promis en novembre 2015 par l'UE à la Turquie afin de l'aider à gérer la crise migratoire, vise à venir en aide «aux plus vulnérables des quelque trois millions de réfugiés» syriens actuellement hébergés en Turquie, est-il précisé dans un communiqué. L'objectif est de «répondre aux besoins essentiels» de ces populations en «nourriture, hébergement et éducation», a souligné lors d'une conférence de presse Christos Stylianides, commissaire européen à l'Aide humanitaire, qualifiant de «révolutionnaire» ce programme baptisé «Filet de sécurité sociale d'urgence».

Syrie – La propagande étasunienne a du plomb dans l’aile Le 30 septembre 2016 – Source Moon of Alabama L’administration Obama, et surtout la CIA et le Département d’État, semblent en difficulté. Ils hurlent de toutes leurs forces sur la Russie et prétendent que nettoyer Alep-est d’al-Qaïda est un génocide. Pendant ce temps, personne ne parle jamais de la famine des Houthis au Yémen causée par les bombardements saoudiens et étasuniens et leur blocus.

Crimée : des avions de chasse russes interceptent des avions espions américain à la frontière L'avion espion américain a été repéré près de la frontière russe en Crimée, au-dessus de la Mer Noire. L'interception s'est déroulée selon les règles internationales, a déclaré le ministre de la Défense russe. Selon le porte-parole du ministère de la Défense russe Igor Konashenkov, les pilotes des SU-27 ont agi en conformité avec les règles internationales en vigueur en cas de pareil incident. Theresa May appelle les chefs d'Etat du monde entier à protéger leurs frontières A l'occasion de son discours lors du sommet de l’ONU sur les réfugiés, le Premier ministre britannique a déclaré qu'il fallait s’opposer aux flux migratoires non-contrôlés et a appelé les pays à protéger leurs frontières. «Nous devons dire clairement que tous les pays ont le droit de contrôler leurs frontières et protéger leurs citoyens, et qu'ils ont le devoir de contrôler leurs frontières, réduire des flux de migration illégale et non contrôlée», a déclaré Theresa May lors du sommet de l’ONU sur les réfugiés à New York. En s’adressant aux leaders du monde entier, le Premier ministre a appelé à établir une plus grande distinction entre les réfugiés et ceux qui voudraient entrer dans un pays pour des raisons économiques.

Allemagne : Angela Merkel convoque les grands patrons, « Embauchez des réfugiés et vite ! » Embauchez des réfugiés, et vite : c’est la consigne adressée aux patrons des grandes entreprises allemandes convoqués ce mercredi à Berlin par Angela Merkel. La Chancelière allemande, dont l’avenir électoral est menacé par sa politique de porte ouverte, s’inquiète de voir que sur plus d’un million de réfugiés, seuls 152 ont été recrutés par les sociétés du Dax, dont une centaine, soit les deux tiers, par la seule Deutsche Post. La poste allemande les a affecté au tri et à la distribution du courrier. #DPDHL biggest recruiter of refugees among DAX companies (: #dhl #deutschepost Phi (@hereisphi) 15 septembre 2016 Principaux obstacles à l’embauche invoqués par les patrons : une mauvaise maîtrise de la langue et l’absence de qualifications certifiées. Conséquence : le nombre de réfugiés Syriens, Irakiens et Afghans pointant au chômage ne cesse d’augmenter.

une base américaine au Royaume-Uni utilisée pour des frappes au Yémen Edward Snowden a diffusé des lettres prouvant que la base de Menwith Hill aurait été utilisée non seulement pour la surveillance mais aussi pour mener des frappes dans des pays où les Etats-Unis n’avaient pas à s’engager militairement. The Intercept a publié plusieurs dizaines de lettres fournies par Edward Snowden pour lever le voile sur la mystérieuse base de Menwith Hill au Royaume-Uni, la plus grande base de la NSA en dehors du territoire américain. Selon la version officielle, les Américains l’utilisent pour surveiller et pour échanger des données avec leur allié britannique. Mais, selon les éléments présentés par Edward Snowden, les Etats-Uni auraient mené leurs opérations secrètes de «recherche et destruction» au Moyen-Orient depuis cette base, et notamment dans les pays où ni les Etats-Unis ni le Royaume-Uni ne mènent la guerre officiellement : au Yémen et au Pakistan. Menwith Hill est une base située dans le Yorkshire et appartient à la Royal Air Force (RAF) britannique.

Afghanistan :c’est l’héroïne, idiot ! Par Pepe Escobar – Le 29 septembre 2016 – Source Strategic-CultureNous y revoilà encore. Lors d’une nouvelle frappe de précision du Pentagone, un immeuble résidentiel du quartier Achin, dans la province de Nangarhar, a été touché au moment où la foule accueillait un chef tribal de retour du Hajj [pélerinage à la Mecque]. Au moins treize civils ont été transformés en dommages collatéraux. Le Pentagone, bien sûr, ne «discute pas les détails des opérations de contre-terrorisme», mais il est «en train d’examiner tous les documents relatifs à cette frappe». Évidemment rien n’en sortira, ajoutant simplement ces morts civils au tribut croissant de l’éternelle opération Enduring Freedom.

Related: