background preloader

E-Marketing : Luxe, mode et réalité augmentée

E-Marketing : Luxe, mode et réalité augmentée
Annoncer ici Aujourd’hui, en e-marketing, les marques cherchent à tout prix à se différencier dans leur communication et à offrir les expériences les plus originales à leurs clients. Ainsi les maisons de luxe travaillent non seulement leur stratégie on-line et leur e-réputation mais également leur positionnement innovant en utilisant de plus en plus la 3D (comme l’a fait la maison Burberry), et la réalité augmentée (ou augmented reality pour les plus anglophones d’entre nous). Pour ceux qui ne connaissent pas la réalité augmentée, il s’agit en réalité de se servir d’un écran et d’une caméra (téléphone ou webcam) pour superposer des objets en 2D ou en 3D afin de donner l’impression que nous les voyons réellement et en temps réel. C’est une technologie qui fascine, qui se développe de plus en plus dans tous les secteurs et qui fera partie intégrante de notre quotidien d’ici quelques années. Mode, l’exemple de Zugara Mode, l’exemple de Cisco Accessoires, l’exemple de RayBan Related:  Quand la beauté touche au digital

5 jours pour penser numérique chez L’Oréal DPP Europe Avec Donald Tusk, les Européens mettent la Pologne à l’honneur Donald Tusk, 57 ans, pro-européen convaincu et partisan de réponses fermes à la Russie dans la crise ukrainienne, a été choisi samedi pour présider le... Le polonais Donald Tusk à la présidence du Conseil européen Les chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne réunis en sommet à Bruxelles ont choisi le Premier ministre polonais Donald Tusk comme nouveau... Bruxelles met en garde contre un "point de non-retour" en Ukraine Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, a mis en garde samedi contre un "point de non-retour" dans le conflit ukrainien.

Les marques adorent se faire mettre en « box » Même adultes, beaucoup d'entre nous conservent un intérêt gourmand pour les pochettes-surprises. À l'instar des Américains, les Français comptent même parmi les plus gros consommateurs de « box ». En l'occurrence, il s'agit d'un colis « surprise » déposé dans la boîte à lettres, moyennant un abonnement mensuel, voire bimestriel et renouvelable. À titre d'exemple, il en coûte entre 18 et 30 euros pour des colis gourmands. Et entre 10 et 30 euros pour des box beauté. Des « box » pour tout Le portail TouteslesBox.fr référence ainsi plus de 200 box. La majorité des « opérateurs de box » ont à peine deux ans. Première à avoir lancé le concept des box beauté à la fin de 2010, l'américaine BirchBox compte aujourd'hui 400.000 abonnés dans le monde. « Nous travaillons avec plus de 500 marques à travers le monde », indique Quentin Vacher, directeur général Europe de BirchBox. Les fabricants voient dans ce partenariat un double avantage. Moins cher, mais payé d'avance, par abonnement

Digital-in-store : quand le magasin devient un lieu d'épanouissement marketing Bornes, miroirs, totems, cabines ou applications mobiles, les dispositifs digitaux permanents dans les réseaux physiques occupent les esprits. Une même préoccupation : la création d’expériences ludiques en magasin, susceptibles de générer des ventes. Les agences et prestataires - Evoke, Novedia, Improveeze, Weblib, Headoo, Raymond Interactive ou Dagobert - proposent des solutions techniques et créatives innovantes. Les marques cherchent à construire une relation client plus immersive : quand mon client visite mon magasin (ou le point de vente où mon produit est distribué), il sait qu’il trouvera une possibilité de vivre une expérience utile, divertissante, si possible interactive et socialement profitable. Alimenté par des preuves répétées, le discours de la marque va s’ancrer. L’impact en fréquentation s’en ressentira. Trop de démarches de type borne de publication automatique enferment la notion de client dans des schémas publicitaires. Extrait d’une conversation

lsa-conso Après l’e-commerce, le m-commerce, le fcommerce… monsieur Commerce et madame Digital sont heureux de vous présenter leur nouveaux fils : le ycommerce (prononcer « why-commerce »). Ou commerce sur Youtube. Les marques de soins et de beauté sont celles avec qui le bébé fait ses premiers pas. De la vidéo à l’achat Il y avait les sites d’e-commerce, sur lesquels on se rendait pour acheter et, accessoirement, flâner. Maximiser l’achat d’impulsion Car en parallèle, un autre paramètre a joué dans la balance. « Sous les vidéos, les internautes nous laissent des commentaires très intéressés sur les produits présentés, “ où peut-on acheter ? Gillette, une plate-forme totale… La marque de rasage et de soin pour homme de Procter & Gamble est allée encore plus loin. Le magasin dans le contenu La nouvelle vision du merchandising tend à apporter du contenu en magasins. Davantage d’interactivité Les marques de beauté commencent à vendre des produits sur YouTube. « Youtube se rémunère par la publicité » O.

L’Oréal-Paris multiplie les supports digitaux Dans le mouvement de son e-boutique, l’Oréal Paris continue de s’agiter sur la toile. En quelques semaines, la marque de L’Oréal a lancé deux nouveaux supports digitaux pour augmenter ses ventes. Premièrement, une nouvelle application portable : Instant Beauty du même nom que les meubles qu’elle avait mis en place dans les carrefour Planet ou chez Carrefour. Développé en partenariat avec Nurun, l’application possède plusieurs fonctions, notamment commerciale... Tout d’abord, l’utilisatrice peut acheter directement tous les produits du catalogue en ligne L'Oréal Paris. Et également retrouver les meilleures ventes. Côté contenu, la marque continue de faire vivre ses looks en mettant en avant ses égéries, ainsi que des tutoriels en coloration, coiffure ou maquillage. Un scan intégré Mais l’une des fonctions novatrices est d’avoir intégré une modalité « scanner » dans l’application. Un site internet par univers Dans cet univers spécifique, L’Oréal Paris a lancé www.le-nail-art.fr.

Dior Addict « And Dior created woman » @ Balistik#Art La campagne intitulée « And Dior Created Woman », en référence au film de Roger Vadim (Et Dieu Créa La Femme) revisite avec modernité le mythe de Saint-Tropez des années Brigitte Bardot, qui met en scène la jeune mannequin néerlandaise Daphné Groeneveld. Le spot publicitaire a été réalisé par Jonas Akerlund et la campagne Print est signé Tim Walker. Afin de s’exposer davantage auprès de la cible « hyper-connectée » un dispositif digital d’envergure internationale a été mis en place par l’agence Balistik#Art, qui avait déjà imaginé le dispositif sur la saga Lady Dior. 1. Au début du spot TV, Daphné Groeneveld monte le son de son transistor vintage, et se met à danser sur la plage de Saint-Tropez : c’est la métamorphose, elle devient la femme « Dior Addict » enjouée et séductrice. En phase teasing, sur facebook, l’utilisatrice est ainsi invitée à trouver la bonne fréquence radio « Dior Addict » pour déclencher le film teaser. 2. Dior Addict « shake » : l’application iPhone

[Beauté Digitale] La réalité augmentée en 3D nous rend belle ! Un jour Bioderma inventa l’Eau Micellaire , une révolution purifiante pour notre épiderme trop souvent agressé… Un jour Nuxe créa l’Huile Prodigieuse, le premier soin dermocosmétique aussi glamour qu’efficace… Aujourd’hui, ModiFace lance le premier Miroir Beauté en trois dimensions ! Récompensée au CES 2014 (Consumer Electronic Show), l’enseigne démontre toute l’ingéniosité qui se cache dans son nouveau procédé technologique révolutionnaire! Quel est alors le principe de ce Miroir beauté et anti-âge en réalité augmentée 3D ? Trouver la bonne teinte de fond de teint, de blush ou de rouge à lèvres peut-être un exercice laborieux pour les femmes pressées et lassées de devoir : appliquer le makeup, passer à une phase de test approfondie (« Chéri, est-ce que ce gloss pêche-agrumes me rajeunit selon toi? Un outil marketing affûté qui fait dire aux femmes et aux marketers que « la vie est belle » ! Pour avoir un aperçu du Miroir en Réalité Augmentée de ModiFace, visionnez la vidéo ci-dessous:

La beauté et le brand content par Daniel Bô, président de QualiQuanti Le parfum, le maquillage et le soin de la peau ont depuis toujours produit des contenus créatifs et/ou pédagogiques. L’Oréal avait créé son consumer magazine, «Votre Beauté», dispensant conseils et tendances, dès 1930 ! Les parfums Chanel et Dior rivalisent dans la création de films confiés à de grands artistes. Toutes les initiatives des marques de la beauté sont à retrouver sur veillebrandcontent.fr/tag/beaute/. Le secteur du parfum peut difficilement faire sentir l’essence olfactive du parfum : il faut trouver d’autres moyens (visuels, sonores, tactiles…) de l’exprimer. Des contenus qui questionnent la notion de beauté Les principales marques de cosmétiques de la planète mettent en ligne des contenus défendant l’idée que chaque femme peut être belle à sa manière : Chanel a mis en ligne sur son site Chanel Make Up Confidential une vidéo intitulée «Fiction ou réalité ?

Chanel: Here Comes The Beauty Pack Video | Am I There Yet? Chanel: Here Comes The Beauty Pack Video Chanel’s new video, from the creative genius that is their Global Creative Director Peter Phillips, (appointed in 2008) is a stop-motion animation that features items of the new collections in different formations. From a futuristic robot to a spider, and finally to my favourite – a model reminiscent of Coco Chanel herself, with a black blush brush skirt. To me, the video shows the different interpretations, possibilities and evolution of the creative art that is makeup. I love this video! What do you think? Like this: Like Loading...

Related: