background preloader

La Laïcité en 3 minutes

La Laïcité en 3 minutes

http://www.youtube.com/watch?v=fx50d_aqaUo

Related:  pcarreboucher51ressourcesdocumentairesEMCLaïcité et Valeurs de la RépubliqueEMC

Vidéos djihadistes : YouTube et Dailymotion dans le collimateur Alors que la France sort tout juste d'une terrible semaine et d'un mouvement historique autour de Charlie Hebdo, de nombreuses questions émergent. Les sites comme YouTube ou Dailymotion sont de plus en plus pointés du doigt, car ils hébergent régulièrement des vidéos djihadistes, qui restent en ligne quelques heures ou quelques jours, le temps qu'elles soient supprimées. Certains réclament que ces sites internet soient obligés de contrôler (et donc de censurer) leurs contenus a priori, et non a posteriori comme c'est le cas actuellement. S'il n'est pas certain que le gouvernement s'aventure sur ce terrain, Manuel Valls et Bernard Cazeneuve réfléchiraient à renforcer la responsabilité des intermédiaires, c'est-à-dire des plateformes comme Twitter, Facebook, YouTube ou Dailymotion, sur lesquelles ces contenus sont mis en ligne.

Comprendre le phénomène des youtubeurs et des booktubeurs : nouvelles écritures et nouveaux auteurs Depuis le salon "Livre Paris" 2017, l'émission est consacrée à YouTube. Frédéric Martel reçoit 6 youtubeurs. Il sera notamment question de la carrière des invités, de la place de YouTube par rapport aux médias traditionnels et de leur modèle économique.

Quand je serai grande, je voterai ! L’une des premières à revendiquer le droit de participer à la vie politique est Marie Gouze, connue sous le nom d’Olympe de Gouge. Entreprenante, femme de lettres, abolitionniste (elle est contre l'esclavage), elle rédige en 1791 une Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, dans laquelle elle affirme l’égalité des droits civils et politiques des deux sexes. C'est d'elle que provient cette célèbre phrase : « La femme a le droit de monter sur l’échafaud ; elle doit avoir également celui de monter à la Tribune. ». Elle obtient le droit pour les femmes de participer à une cérémonie à caractère national : « la fête de la loi

Burkini et autres signes religieux : une note de l'APVF pour permettre aux maires d'y voir plus clair L'Association des petites villes de France (APVF) vient de diffuser à l'ensemble des maires qu'elle représente une note juridique intitulée "Le maire et la manifestation vestimentaire des croyances religieuses". Une note qui fait naturellement suite aux débats tous azimuts des dernières semaines autour des arrêtés "anti-burkinis" pris par quelques dizaines de maires, à la décision du Conseil d'Etat qui a suivi et aux "décryptages erronés" du droit qu'auraient apporté certains médias… Il s'agit donc de refaire le point à l'attention des élus de façon synthétique (quatre pages) et pédagogique. La note, rédigée par l'avocat Philippe Bluteau, revient ainsi tout d'abord sur la décision du Conseil d'Etat du 26 août suite à l'arrêté pris par la commune de Villeneuve-Loubet (voir notre article du 29 août).

Lutte contre l'homophobie : une campagne pour prévenir les violences et les discriminations et accompagner les victimes Le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche lance ce lundi 14 décembre 2015 une nouvelle campagne nationale destinée à informer et sensibiliser les collégiens, lycéens, étudiants et l'ensemble des membres de la communauté éducative aux violences et discriminations à caractère homophobe dont souffrent encore trop de jeunes. Le dernier rapport de l'association SOS homophobie rappelle la nécessité d'agir tôt : les victimes d'intolérances liées à leur orientation sexuelle sont souvent âgées de moins de 18 ans (53 %). D'après les témoignages recueillis, les agressions à caractère homophobe sont majoritairement commises par des élèves ou des étudiants du même établissement que la victime (66 %), et dans certains cas par des personnels de l'établissement. Ces agressions consistent en des insultes (59 %), parfois accompagnées de réactions de rejet (58 %), voire d'agressions physiques (21 %).

Big data : comment les géants du Net transforment nos faits et gestes en juteux business Age, religion, profession, achats, loisirs... Les traces laissées en ligne par nos modes de vie numériques sont une mine d'or pour les régies publicitaires des géants du Net. À un point que les utilisateurs ne soupçonnent pas. C'était le deal de départ. Internet, c'est gratuit, mais, en échange, l'utilisateur doit naviguer entre les pubs. Sauf qu'avec la numérisation massive de la vie quotidienne - e-mails, recherches sur Google, «likes» sur Facebook, photos sur Instagram, achats sur Amazon - le consommateur digitalisé livre toujours plus d'informations sur ses goûts et son profil.

La machine qui tirait au sort les citoyens d’Athènes Pierre Gaurier, société SNBR Liliane Rabatel, archéologue ambiance Liliane Rabatel Nicolas Bresch, architecte-archéologue Liliane Rabatel Nicolas Bresch Liliane Rabatel Nicolas Bresch Liliane Rabatel Nous sommes à Sainte-Savine, dans le département de l’Aube, dans les locaux d’une entreprise qui fait revivre les objets du passé… Aujourd’hui il ne s’agit pas de restaurer un monument ancien mais de créer une étonnante machine, issue de la démocratie athénienne !On va délimiter une zone qui est la zone verte, de travail, pour pas aller travailler sur toute la zone de la pièce. On va sélectionner ensuite l’usinage qu’on veut faire… L’outil va venir user la partie du matériau ici, ça permet de produire dans un temps assez court et avoir quelque chose de relativement net.C’est un robot de haute précision qui assure la taille du bloc de calcaire marbrier.

Léa Domenach démonte les stéréotypes de genre à travers un webdoc passionnant Dans L’École du genre, le webdoc qu’elle a coréalisé, Léa Domenach nous balade dans les différentes étapes de notre vie en déconstruisant tous les stéréotypes de genre. Rencontre. Qu’est-ce qui un jour a fait de nous des filles ou des garçons? C’est la vaste question à laquelle le webdoc L’École du genre tente de répondre.

Related: