background preloader

De Sarkozy à Hollande, les indulgences françaises avec le paradis fiscal panaméen – Les moutons enragés

De Sarkozy à Hollande, les indulgences françaises avec le paradis fiscal panaméen – Les moutons enragés
Puisque le Panama revient sur le devant de l’actualité avec le scandale des « Panama Papers », rappelons que les politiciens et grandes instances internationales nous mentent régulièrement lorsqu’ils mettent en avant le combat contre ce fléau. En France par exemple, Nicolas Sarkozy se moquait de nous quand, fanfaronnant, il déclamait le 23 septembre 2009 sur TF1 et France 2, « Les paradis fiscaux, le secret bancaire, c’est terminé ». Faut-il lui rappeler que l’évasion fiscale coûte de 60 à 80 milliards d’euros par an au budget de la France ; que la principale banque française, la BNP Paribas, détient pas moins de 170 filiales dans les paradis fiscaux (dont 29 filiales au Luxembourg, 10 à Hong-Kong, 7 en Suisse, 7 à Singapour et 7 aux Îles Caïmans) et que toutes les entreprises du CAC 40 fraudent allègrement le fisc en échappant à l’imposition via leurs filiales implantées dans ces territoires à faible fiscalité ? Sarkozy fait sortir Panama de la liste des paradis fiscaux

http://lesmoutonsenrages.fr/2016/09/03/de-sarkozy-a-hollande-les-indulgences-francaises-avec-le-paradis-fiscal-panameen/

Related:  CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT AOÛT 2016 - 1GEOPOLITIQUE 14PRESIDENCE SARKÖZY - UMP/LR (les républicains)

Angleterre: Le danger du politiquement correct La police a expulsé Tommy Robinson, un militant anti-charia, de la ville de Cambridge, alors qu'il écoutait paisiblement un match de soccer avec ses trois enfants. Pendant ce temps, cette même police refuse d'agir contre des gangs de violeurs de souche étrangère (principalement du Pakistan et du Cachemire), par peur d'être taxée de racisme. Depuis l'élection de Tony Blair, le Royaume-Uni a accueilli des millions d'immigrants. Le Parti Travailliste voulait utiliser l'immigration massive pour rendre le pays plus multiculturel, selon un ancien conseiller de Tony Blair. Environ 2,3 millions d'immigrants se seraient installés au Royaume-Uni entre 1997 et 2010.

Trump vs Clinton : que feraient-ils au Moyen-Orient ? – La Voix De La Libye En ce qui concerne les candidats à la présidence des États-Unis et la politique étrangère, cela semble à première vue être une évidence. Hillary Clinton, la candidate démocrate, est expérimentée, compétente et intelligente et est une internationaliste reconnue et respectée dans le monde entier. En revanche, Donald Trump, le champion du Parti républicain, a l’habitude de dégainer au quart de tour et de se tirer des balles dans le pied. Le paradoxe américain du président Sarkozy En septembre 2006, N. Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur et candidat à l’élection présidentielle, fait un voyage aux États-Unis dans le cadre des commémorations des attentats du 11 septembre 2001. Ce voyage retient l’attention pour deux raisons. Tout d’abord, il est perçu comme une rupture avec la diplomatie française traditionnelle à l’égard des États-Unis.

Comment le passé du Yémen est effacé, frappe aérienne après frappe aérienne (MEE) – La Voix De La Libye Le patrimoine vivant et l’architecture plusieurs fois centenaire du Yémen figurent parmi les victimes de la guerre – le compte-rendu de Peter Oborne et Nawal al-Maghafi Des bâtiments touchés par les frappes aériennes saoudiennes dans un quartier de la veille ville de Sanaa, mars 2016 (AFP) SANAA – Les bombardiers saoudiens ne ciblent pas seulement les civils depuis dix-huit mois au Yémen. Ils ont frappé à maintes reprises le patrimoine architectural sensationnel du pays, infligeant des dommages indicibles.

Les 4 cas de haute trahison commis par l'ex président Sarkozy Le lundi 7 mai 2012, le président Sarkozy perd l'élection présidentielle au profit de François Hollande. Le jour même, il annonce son retrait définitif de la politique. En novembre 2014, c'est sans surprise que ce dernier revient sur sa parole et reprend la tête de l'UMP après un vote, certes majoritaire, mais très loin de faire l'unanimité. 'Le désastre de l'école numérique' : à lire d'urgence "Pendant que certains cadres de la Silicon Valley inscrivent leurs enfants dans des écoles sans écrans, la France s’est lancée, sous prétexte de 'modernité', dans une numérisation de l’école à marche forcée – de la maternelle au lycée. Un ordinateur ou une tablette par enfant : la panacée ? Parlons plutôt de désastre"... C'est le livre-enquête de Philippe Bihouix et Karine Mauvilly. Analyse ici : ► L'école numérique, c'est "un ensemble d'équipements et de pratiques qui sont en train de fondre sur l'école" : salles informatiques, espaces numériques de travail, portails "éducatifs", tableaux blancs interactifs, chariots de tablettes tactiles distribuées aux élèves, logiciels d'appel / cahier de texte / saisie de notes, "cartables électroniques" remplaçant les manuels, usage accepté des téléphones mobiles en classe...

Les jours sont comptés pour les banques occidentales en Asie Balakrishnan estime que la montée en puissance de leurs rivales asiatiques et leur réputation qui flanche indiquent que les banques occidentales, souvent coupables d’avoir fait de mauvais choix, risquent de devenir des souvenirs de l’Histoire d’ici une génération. Par N. Balakrishnan – Le 23 août 2016 – Source South China Morning Post

L’escroquerie Sarkozy – Présent Comme toujours, comme il l’a toujours fait, Valeurs Actuelles drague les électeurs du Front national (une Marianne voilée par-ci, un gros clin d’œil à Marion Maréchal par-là) pour les apporter sur un plateau à Sarkozy. Détail rigolo, comme Sarko n’est pas le bon zig et que Valeurs lui fait quand même un peu honte, il refuse de faire grâce de « l’exclu » de sa déclaration officielle de candidature attendue d’un jour à l’autre (il la réserve sans doute au Figaro) que les journalistes sont venus chercher jusqu’au Cap Nègre. Ce qui donne au détour des questions, des tournures assez ridicules comme « si je suis candidat bien sûr » ou bien « ce qui compte, ce n’est pas tant l’annonce de la candidature que ce que je vous dis » etc. Sympa !

Related: