background preloader

Intelligence économique

Intelligence économique
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Diagramme sur le système d'intelligence compétitive et technologique. L’intelligence économique est l'ensemble des activités coordonnées de collecte, de traitement et de diffusion de l'information utile aux acteurs économiques, en vue de son exploitation. On peut y ajouter les actions d'influence et de notoriété ainsi que celles liées à la protection de l'information. Les spécialistes du domaine résument l'intelligence économique en un triptyque : veille (acquérir l'information stratégique pertinente), protection des informations (ne pas laisser connaître ses informations sensibles) et influence (propager une information ou des normes de comportement et d'interprétation qui favorisent sa stratégie). Présentation générale[modifier | modifier le code] Lorsque l'on sait délivrer l’information stratégique et utile au bon moment, à la bonne personne, dans le bon contexte, on obtient un avantage compétitif décisif. Related:  La Prospective

Dossier spécial : "veille" Sommaire : Éditorial Qu'est-ce que la veille ? Mise en place d'un dispositif de veille Mettez un agenda électronique dans votre veille Les lettres d'information et listes de discussion dans un dispositif de veille Les alertes Google dans un dispositif de veille Google Actualités personnalisé au service de la veille Les fils RSS/Atom et la veille Les outils de suivi de site : l'exemple de Wysigot Éditorial Les entreprises françaises ont la fâcheuse réputation de dormir sur des gisements informationnels qu'elles ignorent et de payer pour trouver de l'information qu'elles possèdent en interne. Après avoir planté le décor historique et conceptuel de la veille (Qu'est-ce la veille ?) Avec Les Alertes Google dans un dispositif de veille, nous montrons aussi comment cette fonction peut constituer un des outils efficaces pour s'assurer la surveillance des sujets de veille déjà définis. les-infostratèges - juin 2006

flyintelligence - homepage Christophe Jorge | Intelligence économique réseau, cartographie du top 100, reseaux formation master intelligence économique france Les réseaux du Top 100 de l'intelligence économique en France (source Intelligence Online) Cette cartographie a été construite à partir d'une analyse basée sur le livre intitulé "Le top 100 de l'intelligence économique en France". Pour plus d'informations à propos de l'analyse des réseaux, voir l'article. - Radial Graph - Social Graph - Hyperbolic Graph - Aide Radial, Social et Organigramme Graph Zoom : clic droit + souris Déplacement : clic gauche + souris Recadrage : clic droit Social Graph : le panneau latéral peut se réduire en cliquant sur la flèche en bordure Astuce Radial Graph: dézoomer le graph avant de séléctionner le noeud pour une meilleure visibilité Blogosphère de l'intelligence économique version 1 - 397 sites (source ie-lobbying.info) - Radial Graph - Social Graph - Hyperbolic Graph (créé par le professeur Luc Quoniam, source ie-lobbying.info) Blogosphère de l'intelligence économique version 2 - 1415 sites - Radial Graph - Social Graph - Radial Graph - Social Graph - Organigramme Graph

Mémoire prospective Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Mémoire prospective est une expression construite sur le mode paradoxal, qui peut être définie comme la capacité que nous avons à « ne pas oublier de se rappeler »[1] ou plus précisément ne pas oublier de se rappeler d'effectuer une action préméditée. Elle s’oppose à la mémoire rétrospective qui vise à se rappeler les actions, événements ou savoirs passés. La mémoire prospective est programmée par l’individu (ou le groupe), auto-initiée et dirigée vers un futur plus ou moins proche. Elle ne fonctionne donc pas directement sur des stimuli extérieurs qu’elle enregistre, comme la mémoire le fait pour le passé[2]. La compréhension de ce mécanisme qui connecte en quelque sorte passé et futur intéresse les neurologues, comme les experts en intelligence artificielle ou les éthologues (Certains animaux semblent capables de mémorisation prospective). Mécanisme[modifier | modifier le code] Champs d’application[modifier | modifier le code] Hicks, J.

École de guerre économique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'École de guerre économique (EGE) est une des premières formation en intelligence économique, elle forme aujourd'hui entre 1/4 et 1/5 des professionnels du secteur économique. Histoire[modifier | modifier le code] Elle a été créée en octobre 1997[1] par le général Jean Pichot Duclos, ancien patron de l'École interarmées du renseignement reconverti dans l'intelligence économique chez Défense conseil international, où il a créé la branche Intelco et Christian Harbulot directeur opérationnel d'Intelco-DCI et « tête pensante » de l'opération[2]. L'École est dotée d'un laboratoire de recherche (LAREGE) et d'une Junior-Entreprise dédiée à l'intelligence économique. Son savoir-faire et sa position de leader sur le marché de la formation en intelligence économique sont reconnus dans le milieu[2]. Direction et corps professoral[modifier | modifier le code] Classement[modifier | modifier le code] Références[modifier | modifier le code]

Définitions de l’intelligence économique » Le rapport MARTRE, œuvre collective du Commissariat du Plan intitulée “Intelligence économique et stratégie des entreprises” (La Documentation Française, Paris, 1994) donne la définition suivante : “L’intelligence économique peut être définie comme l’ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l’information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l’entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts. L’information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l’entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l’atteinte des objectifs définis par l’entreprise dans le but d’améliorer sa position dans son environnement concurrentiel. Définition de l’ADBS Définition de P.

Intelligence Economique Des zones franches partout! Des zones franches partout ! Cet atlas est un digne successeur de l’Atlas des zones franches et des paradis fiscaux signé, il a y 25 ans, par Roger Brunet et Christian Milelli et dont nous avions rendu compte dans les Cahiers de géographie du Québec en 1987 (vol. 31, n° 84, p. 508-510). Cependant, l’atlas actuel est beaucoup plus imposant, élaboré et documenté, comptant au total quatre fois plus de pages. L’ouvrage présente plusieurs qualités, dont celui d’être éminemment didactique. Une autre qualité évidente de l’ouvrage est son caractère exhaustif. Dans tous les chapitres, pays par pays, les divers types de zones franches sont identifiés — quoique pas toujours avec la clarté souhaitée — et localisés. Cela dit, des comparaisons utiles des coûts de la main-d’œuvre sont parfois établies, par exemple au sujet du salaire horaire moyen dans le textile au Bangladesh, en Inde, en Chine et en Turquie (p. 203), mais sans jamais que ces données ne soient datées ni leurs sources évoquées.

Tendance Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Une tendance est : Économie[modifier | modifier le code] Politique[modifier | modifier le code] Tendance politique, droit de tendance Autres[modifier | modifier le code] Tendance floue, collectif de photographes créé en 1991.Top tendance, émission de télévision française diffusée sur M6 depuis 2011.Si la tendance se maintient, mini-série humoristique québécoise en cinq épisodes (2001). Voir aussi[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : tendance, sur le Wiktionnaire

Related:  modolivierKMMiscellaneousIntelligence Économique (et agents de com')tristanmentecIntelligence écoIntelligence économiqueIntelligence Economique