background preloader

LUC MICHEL/ RUSSIE-TURQUIE : PAS DE RAPPROCHEMENT DURABLE

LUC MICHEL/ RUSSIE-TURQUIE : PAS DE RAPPROCHEMENT DURABLE

http://www.youtube.com/watch?v=C-jaIBo7IS0

Related:  POUVOIR MONDIAL 2Les USA ou SAM le POULPE 5GEOPOLITIQUE 14Les PLANS de l'OTAN 1UE - Fille esclave des USA .:: 4 ::.

Confirmations : L’échec de l’accord russo-états-unien du 9 septembre L’échec de l’accord russo-états-unien du 9 septembre et les débats du Conseil de sécurité qui ont suivi permettent de confirmer plusieurs hypothèses. L’objectif stratégique actuel des États-Unis en Syrie est bien de couper la « route de la soie ». En préparant durant de nombreuses années, puis en plaçant au pouvoir le président Xi Jinping en mai 2013, la Chine a fait de la restauration de cet axe historique de communication son but principal. Syrie : Le planificateur des attentats de Paris et Bruxelles aurait été tué par l’US Army BREIZATAO – ETREBROADEL (31/08/2016) L’architecte des attentats de Paris et de Bruxelles, Abou Mohammed al-Adnani, aurait été tué ce jour par l’armée américaine lors d’une frappe aérienne. Marianne (source) : Abou Mohammed al-Adnani s’était illustré en septembre 2014 par un appel au meurtre sans précédent.

Les jours sont comptés pour les banques occidentales en Asie Balakrishnan estime que la montée en puissance de leurs rivales asiatiques et leur réputation qui flanche indiquent que les banques occidentales, souvent coupables d’avoir fait de mauvais choix, risquent de devenir des souvenirs de l’Histoire d’ici une génération. Par N. Balakrishnan – Le 23 août 2016 – Source South China Morning Post Nombreux sont ceux qui savent déjà que les banques chinoises font partie des premières mondiales.

Marine Le Pen : Pour l’intérêt de la France, «tout sauf Hillary Clinton» Sans apporter son soutien au candidat républicain américain Donald Trump, la présidente du FN a estimé que la démocrate Hillary Clinton représenterait le pire des choix pour les électeurs qui choisiront le prochain président des Etats-Unis. Au cours d’une interview avec la chaîne d’actualité américaine CNN diffusé le 31 août, la présidente du FN Marine Le Pen a estimé que la candidate démocrate à la Maison blanche était symbole de la «dévastation» et du «déséquilibre du monde». «Tout sauf elle. Pour l'intérêt de la France, c'est tout sauf Hillary Clinton, car je crois qu'Hillary Clinton c'est la guerre, c'est la dévastation, c'est le déséquilibre du monde, ce sont des choix économiques qui sont ravageurs pour le bien de mon peuple, ce sont des choix géostratégiques qui vont engager à des conflits mondiaux», a analysé Le Pen.

“Une agression des USA contre la Syrie mènera à une guerre à grande échelle” (Gouvernement russe) BREIZATAO – ETREBROADEL (02/10/2016) Comme nous le rapportions il y a deux jours (lire ici), les graves revers subis à Alep par les islamistes et djihadistes d’al-Qaeda soutenus par les USA ont fait remonter la tension entre Washington et Moscou. Interrogée sur la situation, la Porte-parole du ministre des Affaires Étrangères russe Maria Zakharova a mis en garde les USA contre une “agression directe” contre la Syrie qui se transformerait en “guerre à grande échelle”. Al Masdar News (source) : “Des lobbies aux USA sont vraiment en train de pourrir la situation et d’empêcher la conclusion d’un accord”.

Syrie : les négociations impossibles… … où l’on voit que les étasuniens ont une répulsion pathologique au compromis − c’est pas d’hier − et pourquoi les récents développements en Syrie montrent que l’administration Obama est dans un état de confusion terminale Par le Saker US − Le 23 septembre 2016 − Source SouthFront Les derniers développements en Syrie ne sont pas, à mon avis, le résultat d’un plan délibéré des États-Unis afin d’aider leurs alliés «terroristes modérés» sur le terrain, mais plutôt le symptôme de quelque chose d’encore plus grave : la perte totale de contrôle par les États-Unis sur la situation en Syrie, et possiblement ailleurs aussi.

Dossier Libye/Libya Files (plus de 90 documents) 23 novembre 2013 6 23 /11 /novembre /2013 21:49 Mise à jour partielle du 28 novembre 2013 « Pendant les dix années qui viennent, les forces armés américaines resteront engagées dans le même genre de conflit qu’elles ont connu en Irak et en Afghanistan » Général James Cartwright, l’adjoint du patron des armées US en mai 2010. Internationalnews Les milices font la loi en Lybie WSWS Par Jean Shaoul 19 novembre 2013 Dimanche 17 novembre, la capitale de la Libye, Tripoli, était pratiquement paralysée. Syrie, un conflit de plus en plus complexe - Lengadoc Info 01/09/2016 – 13h30 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 11 – La particularité du conflit qui déchire la Syrie depuis 5 ans et qui a occasionné 300 000 morts jusqu’à aujourd’hui, réside dans la multiplicité des belligérants. Le fait également que de nombreux pays extérieurs prennent part aux combats en soutenant telle ou telle faction par la fourniture massive d’armes, en envoyant des conseillers militaires au plus près des unités combattantes, en procurant un appui aérien non négligeable. Voire carrément en prenant part aux combats avec ses propres troupes au sol comme vient de le faire la Turquie au niveau de Jarablus. Les deux derniers événements majeurs du conflit en Syrie étaient centrés sur la lutte acharnée entre factions islamistes et forces pro-gouvernementales pour la maîtrise d’Alep et l’abandon par les troupes de Daech de leur bastion de Manbij. La situation à Alep Autour de Manbij

Les Etats-Unis sont prêts à un «accord avec le diable» pour renverser Assad, estime Moscou Après la suspension de la coopération en Syrie, Moscou a accusé Washington de n’avoir aucunement agi contre le Front Al-Nosra. L’ambassadeur russe à l’ONU a, de son côté, affirmé que cet échec ne mènerait pas à une nouvelle guerre froide. «Nous sommes de plus en plus convaincus que, cherchant un changement de régime à Damas, Washington est prêt à "conclure un accord avec le diable", s’allier à des terroristes endurcis qui rêvent de remonter le cours de l’histoire et imposer par la force leurs lois inhumaines», assure le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères qui intervient après la décision américaine de suspendre la coopération avec la Russie en Syrie.

Syrie : Les USA menacent d’armer al-Qaeda contre la Russie Dix jours après l’échec du dernier cessez-le-feu négocié à Genève avec Sergueï Lavrov, les États-Unis ont menacé mercredi de cesser de coopérer avec la Russie sur le dossier syrien si elle ne fait pas le nécessaire pour mettre fin à l’offensive d’Alep et pour rétablir le cessez-le-feu qui a pris fin le 19 septembre, a fait savoir le département d’État. Les choses commencent à sentir vraiment mauvais pour al-Qaeda et autres milices salafistes dans cette ville hautement stratégique, les USA ont donc décidé de changer d’attitude : Entre autres, l’administration américaine n’exclue pas d’autoriser les pays du Golfe qui soutiennent l’opposition syrienne de fournir aux rivaux du président Bachar el-Assad des armements de hautes technologie. En clair, cela signifie que Washington donnera l’ordre aux Wahhabites d’Arabie Saoudite de livrer des missiles aux djihadistes afin d’abattre les bombardiers russes.

Dossier Syrie (plus de 200 documents) Internationalnews Mise à jour partielle du 14 décembre 2013 Internationalnews Mondialisation.ca à la Une france-irak-actualite.com Selon le quotidien libanais Al-Joumhouriya, Bachar al-Assad a révélé à des membres de partis de l’Alliance du 8-Mars (pro-syrienne) qu’« une armée de 20 000 hommes est en train d’être préparée en Jordanie sous une supervision régionale et internationale…pour attaquer Deraa… et encercler à nouveau Damas ». Dans la région de Deir Ezzor, le Front al-Nosra a repris, le 23 novembre, le champ pétrolier d’Al-Omar, un des plus […]

Comment le passé du Yémen est effacé, frappe aérienne après frappe aérienne (MEE) – La Voix De La Libye Le patrimoine vivant et l’architecture plusieurs fois centenaire du Yémen figurent parmi les victimes de la guerre – le compte-rendu de Peter Oborne et Nawal al-Maghafi Des bâtiments touchés par les frappes aériennes saoudiennes dans un quartier de la veille ville de Sanaa, mars 2016 (AFP) SANAA – Les bombardiers saoudiens ne ciblent pas seulement les civils depuis dix-huit mois au Yémen. Ils ont frappé à maintes reprises le patrimoine architectural sensationnel du pays, infligeant des dommages indicibles. Pas même la vieille ville de Sanaa – habitée sans interruption depuis plus de 2 500 ans et site inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO – n’a été épargnée.

Quand Assange cloue le bec d'une journaliste US en parlant de la Russie International URL courte Le fondateur du site Wikileaks Julian Assange a rendu confuse une journaliste du New York Times qui l'interrogeait pour savoir si son site collaborait avec Moscou.

Related: