background preloader

Interview du président serbe par Alexandre Douguine

Interview du président serbe par Alexandre Douguine
Par Alexandre Douguine – Le 19 août 2016 – Source Katehon La visite du vice-président américain Joseph Biden en Serbie est terminée. Les entretiens à huis clos avec le président serbe Tomislav Nikolićont ont mis en vedette, comme prévu, la pression sévère sur le dirigeant serbe à propos de la question du Kosovo. Cependant, à la fin de la réunion, Nikolić a dit qu’il ne signerait jamais un accord avec Pristina même si cela signifiait ne pas pouvoir adhérer à l’UE. Il a également déclaré que la Serbie n’imposerait jamais de sanctions contre la Russie, même si les politiques de l’UE l’exigent. Katehon présente à ses lecteurs l’interview exclusive du président serbe Tomislav Nikolić par le rédacteur en chef de la chaîne de télévision Tsargrad et membre du Conseil de surveillance du centre d’analyse Katehon, Alexander Douguine. Alexander Douguine (A. Tomislav Nikolić (T. Bien sûr, nous collaborons avec d’autres pays, mais personne ne peut interférer dans nos relations bilatérales.

http://lesakerfrancophone.fr/interview-du-president-serbepar-alexandre-douguine

Related:  POUVOIR MONDIAL 2Les USA ou SAM le POULPE 5CES FOUS QUI NOUS GOUVERNENT AOÛT 2016 - 1Les PLANS de l'OTAN 1UE - Fille esclave des USA .:: 3 ::.

Russie : la volonté américaine de remodeler le Moyen-Orient est la cause des souffrances de la Syrie Au Conseil de Sécurité des Nations Unies, la Russie a accusé les Etats-Unis d'être à l'origine de la situation de conflit que connait actuellement la Syrie, et de ne pas avoir su tenir ses engagements concernant le cessez-le-feu de début septembre. «En 2011, à Washington et dans certaines autres capitales occidentales, il a été décidé de poursuivre le remodelage de l'espace géopolitique du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord entamé par l'intervention criminelle des Etats-Unis et du Royaume-Uni en Irak en 2003», a déclaré le représentant de la Russie aux Nations Unies, Vitaly Churkin, lors d'une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU à New York, dimanche 25 septembre. Avant de poursuivre : «Dans le même temps, en Syrie et en Libye, [les Occidentaux] ont continué à opérer "à la hache", sans refuser le soutien de groupes terroristes». Moscou ne tolérera plus de concessions unilatérales

Un expert de Wall StreetÇa finira mal pour beaucoup de gens «...L'or est loin d'être le meilleur investissement. L'or et l'argent sont stériles, comme Aristote nous le rappellerait. Il ne paie pas de dividendes ni de revenu. Donc, gardez à l'esprit que l'or est un placement non conventionnel. Voilà pourquoi je ne veux pas dire que c'est la seule et unique chose dans laquelle les gens devraient placer leurs avoirs. Mais pour moi, l'or est un moyen très rapide d'investir dans le désordre monétaire.»

Macron et Chauprade : même combat ! Hervé Montbard ♦ Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans le gouvernement de Manuel Valls durant deux ans, d’août 2014 à août 2016, a présenté sa démission au chef de l’Etat le 30 août 2016. Cela ne faisait qu’entériner une situation de fait qui durait depuis plusieurs mois, où la France n’avait plus de ministre de l’Économie. En effet, celui qui possédait ce poste ne l’occupait plus qu’en pointillés, occupé qu’il était à une campagne de promotion personnelle. On dira qu’il ne se sentait plus à l’aise dans un gouvernement qui ne suivait plus ses directives, que sa conception libérale était en opposition avec celle de ceux qui l’ont fait roi. Il faut tout de même rappeler que le sieur Macron n’est pas né de la dernière pluie, qu’il savait bien où il mettait les pieds en acceptant le portefeuille ministériel.

Les Etats-Unis «testent» la réaction iranienne à un avion-espion Deux avions-espions américains volant à un mile de l’espace aérien iranien ont été avertis qu’ils risquaient d’être abattus. Les USA affirment que la réaction de l’Iran manquait de professionnalisme lors de cette manœuvre destinée à la tester. Les tensions entre les deux pays augmentent dans la région. Téhéran aurait menacé d’abattre des avions-espions américains à proximité de sa frontière, et les Etats-Unis appellent à établir des règles entre l’Iran et les Etats-Unis pour éviter un conflit armé. Iran/Russie: de quoi a peur Washington? Dans un récent article signé Anna Borovskaya, Forgien Policy revient sur les relations irano-russes et y voit des donnes parfaitement nouvelles. " Des intérêts et des ennemis communs rapprochent chaque jour davantage la Russie de l'Iran. et ce rapprochement est potentiellement de nature à porter atteinte aux intérêts à long terme des Etats Unis". L'auteur revient ensuite sur les raids aériens russes menés contre les terroristes en Syrie via le ciel iranien et poursuit : " Depuis des siècles que durent les relations Moscou-Téhéran, les deux parties ne se sont jamais entretenues des relations si proches.

En finir avec la communauté internationale : une notion subjective et sujette à controverse Jean Bonnevey, journaliste ♦ « La Communauté internationale condamne… La Communauté internationale décide, demande etc.…. » La Communauté internationale est un terme fréquemment utilisé comme expression et référence par les journalistes pour mettre en valeur ou condamner un régime, des hommes politiques. C’est donc, en raison de son utilisation et en absence de définition, une notion subjective fluctuante et sujette à controverse et contestation. Mais au fait késaco juridiquement? Y aurait il une organisation regroupant des pays représentant le monde en dehors ou aux côtés de l’Onu et ayant une sorte de puissance morale de droit démocratique divin.

Le monde, l'Iraq est beaucoup mieux depuis l'intervention occidentale soit-disant Embed: Le chiffre est choquant et consternant. Il est environ 10 fois supérieur à la plupart des estimations données dans les médias américains, et est basé sur una enquête scientifique valide sur les pertes irakiennes violentes causées par l’invasion américaine de mars 2003. Syrie, un conflit de plus en plus complexe - Lengadoc Info 01/09/2016 – 13h30 Syrie (Lengadoc Info) – Point de situation numéro 11 – La particularité du conflit qui déchire la Syrie depuis 5 ans et qui a occasionné 300 000 morts jusqu’à aujourd’hui, réside dans la multiplicité des belligérants. Le fait également que de nombreux pays extérieurs prennent part aux combats en soutenant telle ou telle faction par la fourniture massive d’armes, en envoyant des conseillers militaires au plus près des unités combattantes, en procurant un appui aérien non négligeable. Voire carrément en prenant part aux combats avec ses propres troupes au sol comme vient de le faire la Turquie au niveau de Jarablus. Les deux derniers événements majeurs du conflit en Syrie étaient centrés sur la lutte acharnée entre factions islamistes et forces pro-gouvernementales pour la maîtrise d’Alep et l’abandon par les troupes de Daech de leur bastion de Manbij. La situation à Alep Autour de Manbij

Quand la correspondante de CNN fait l'éloge des membres de l'Eiil "pour la colonisation de la France" Dans une interview avec Charlie Rose du 10 août 2016, la « super correspondante » de CNN au Moyen-Orient, Clarissa Ward, a déclaré que les membres du groupe terroriste affilié à Al-Qaïda, Jabat Al Nostra et le groupe terroriste Daesh (maintenant appelé Jabat Fatah Al-Sham), étaient les seuls « héros » dans cette guerre improprement appelée « guerre civile. » « Vous comprenez, Charlie », a-t-elle dit, « que même si certains de ces groupes extrémistes ne sont pas très populaires auprès des civils vivant dans les zones contrôlées par les rebelles, ce sont également des gens qui malheureusement sont apparus comme des soi-disant héros parce que leur intervention a comblé un vide. A Lire: Révélation de 120 documents secrets Ce n’est pas la première fois qu’une personnalité connue des chaînes de télévision soutient publiquement les groupes terroristes.

Hommage à Tarek Aziz, mort à petit feu dans les geoles irako-américaines 13 juin 2015 6 13 /06 /juin /2015 14:09 Tarek Aziz, ancien ministre - chrétien - des Affaires étrangères de Saddam Hussein (à partir de1983, puis vice-Premier ministre en 1991), est décédé le 5 juin dernier à l’âge de 79 ans. Il souffrait depuis plusieurs années de problèmes cardiaques et respiratoires non soignés par les usurpateurs qui l'avaient emprisonné, et avait été condamné à mort par pendaison en 2010. Hollande a donné la légion d'honneur à l'ordure Barroso qu'il compisse aujourd'hui Les lecteurs de Résistance républicaine connaissent bien l’épouvantail Barroso auquel nous avons régulièrement taillé un short. Nous avions notamment rappelé la très longue liste de ses méfaits dans le dernier article que nous lui avions consacré en juillet dernier, à l’annonce de son recrutement par la très controversée banque Godman Sachs. Les ordures de Goldman Sachs recrutent l’ordure Barroso : sortez les boucliers ! Article de Challenge en fin de celui-ci, dans l’encadré.

Related: